13 Reasons Why – S04E08

Épisode 8 – Acceptance/Rejection – 10/20
Est-ce que je vais passer sous la moyenne ? Franchement, j’hésite. J’accorde encore le bénéfice du doute à la série pour boucler tout ça, parce que l’air de rien, je suis encore devant, c’est donc qu’elle parvient à me faire rester… mais je ne suis plus sûr de pouvoir expliquer pourquoi. Cet épisode commence de manière ridicule et finit de manière encore plus ridicule, tombant chaque fois un peu plus bas dans la déchéance. Il n’y a plus grand monde et grand-chose à sauver, malheureusement.

> Saison 4


Spoilers

408

We’re pissed off, am I right?

Je pensais sincèrement que la série ne pouvait pas partir plus en vrille que ce qu’elle avait déjà fait, mais elle a réussi à me prouver que j’avais tort dès la première scène de cet épisode. Félicitations. On découvre donc que les scénaristes continuent d’écrire de mauvaises fanfictions futuristes, où tous les amis de Clay deviendraient des héros résistants d’un monde en pleine dérive dans lequel Tyler finit par mourir.

Tout cela n’est qu’un rêve de Clay pour combler la saison qui n’était apparemment pas assez longue pour eux, alors que si. Sans surprise, Tony et Clay découvrent donc que Tyler était bien un indic pour les flics et qu’ils ont mis en péril une enquête en cours. Huit épisodes pour ça, sincèrement ? Ils n’ont plus rien en stock !

Une fois ces broutilles évacuées, l’épisode peut commencer autour des admissions à la fac. Le père de Jess est inquiet de ne pas avoir encore de nouvelles de sa fille concernant son admission à l’université, mais il faut dire aussi qu’elle est refusée partout où elle espérait aller, y compris Columbia, malgré le cadeau de son père : un pull de l’université. Alex, lui, reçoit ses résultats par courrier et découvrent qu’il est pris à Berkeley. Normal. Il est plus angoissé pour l’avenir que pour le présent, mais bon. Enfin, Justin reçoit une lettre et est bien heureux d’être admis à la fac, contrairement à Clay qui a encore le droit d’attendre. Quand on voit les différents entretiens passés, ça n’a pas de sens ces résultats !

L’épisode reprend une fois de plus avec le trio Estella/Winston et Diego, toujours aussi peu développés chacun, pour nous montrer qu’ils ont reçu anonymement la cassette des derniers mots de Bryce. C’est con. Heureusement, Jess fait du bon boulot avec Diego apparemment. Elle l’évite en permanence, mais il est amoureux et gobe tout ce qu’elle lui dit. C’est déjà ça.

Par contre, Jess ne passe pas trop une bonne journée : elle est surprise par Justin alors qu’elle embrasse Diego, ce qui est l’occasion pour elle de découvrir que Justin s’est fait virer et est encore en train de partir en vrille. Le décès de sa mère l’a fait repartir quelques mois en arrière, clairement, et il demande à Jess de l’abandonner dans une ruelle où il pourrait se droguer en paix. Et moi qui disais qu’il avait eu une bonne évolution dans la série. Non mais vraiment…

Jess n’a d’autre choix que de s’exécuter. Elle profite aussi de cette belle journée pour avouer à son club qu’elle a communiqué avec le principal sur les différentes mesures de sécurité, obtenant le soutien inattendu d’Ani. Enfin, moi, je l’attendais, mais elle, elle est surprise.

En parallèle, Zach n’est admis nulle part pour l’université, et il n’en a clairement rien à faire, ce qui embête le CPE. Ce dernier est de retour dans l’épisode pour mener à la découverte d’une intrigue qui trainait dans les fonds de tiroir des scénaristes depuis un moment : celles des parents ! Ainsi, depuis le début de la saison, ils se rendaient régulièrement à des réunions de parents organisés par le CPE pour leur apprendre à mieux surveiller les gosses.

Bien sûr, aucun ado ne s’en est rendu compte, parce que personne n’a pensé à faire le lien entre toutes les absences des parents. D’ailleurs, aucun parent n’est assez franc avec ses ados pour communiquer sur le sujet. A quoi bon revenir sur l’importance de la communication face à ce genre de situation dans une série comme ça, hein ? Ce n’est jamais que la base de toute l’intrigue de la série, normalement.

En tout cas, Clay le découvre en suivant ses parents en secret. Il en parle aussitôt à Jess, mais celle-ci pense qu’il est parano, évidemment. Pourtant, elle ne l’aide pas tellement : Zach en a marre, Justin ne lui parle pas, Ani a déménagé et récupère l’argent des Walker. Malgré tout, Jess en parle à Alex, le seul qui accepte encore de la retrouver pour parler de Gordon Lightfoot aka l’affaire Bryce/Monty. Admettons.

Bien sûr, Diego décide de confronter Justin sur les derniers mots de Bryce. Il paraît évident que Jess l’aurait appelé pour qu’il la protège… parce que personne ne soupçonne Alex, parce que même moi je pensais qu’elle aurait appelé Justin en saison 3. Malheureusement, ils terminent par se bagarrer, une baston qui couvait depuis un moment dans cette saison et qui continue de nous montrer tout au long de ces épisodes que c’est cool de se battre quand on est au lycée. Sérieusement, ils se battent tous tellement, c’est le pire des exemples à montrer à des adolescents qui regarderaient encore la série. De toute manière, la série est maintenant vue comme ringarde par pas mal de monde… mais bon, elle est toujours dans le top 10 Netflix aujourd’hui, quoi.

En tout cas, le fight entre Diego et Justin part en vrille avec un gardien flic évidemment raciste qui ne s’en prend qu’à Diego. Il n’en faut pas plus pour que ça tourne à l’émeute au sein du lycée. Effectivement, la série n’avait pas encore coché la case racisme sur la liste de tout ce qui va mal aux États-Unis et qui mérite d’être traité par des militants. Dommage que ce soit fait si tard dans la série, et surtout si mal.

En tout cas, Jess et Clay se rebellent contre le proviseur, avec ensuite l’aide de Justin. Ils mènent donc une rébellion qui a bien des raisons d’être mais qui les dépassent très rapidement : tous les élèves fuient le lycée. Enfin, tous… Pas Ani, bien sûr, et pas Alex non plus, qui demande à Zach quoi faire. Finalement, ils décident de sortir, et Ani aussi. La rébellion peut donc commencer, et c’est tellement cliché que je n’ai pas réussi à lever assez les yeux.

D’un côté, on se retrouve avec Alex et Zach qui s’amusent à casser des vitres et sont poursuivis par des flics dans tout le lycée. Ils parviennent à leur échapper et dévaster un peu le bureau de l’administration, avant d’être rattrapé malgré tout. Zach a réussi avant ça à trouver son dossier, tout de même, et ce qu’il y lit ne lui plaît pas, au point qu’il accepte d’être le seul à être arrêté pour ça, préférant qu’Alex rejoigne Charlie, qui tient plus à lui.

  1. De l’autre côté, nous avons l’ensemble du lycée qui se lance dans une manifestation improvisée qui n’a pas le moindre sens pour que le lycée laisse tomber la majorité des mesures de sécurité mise en place durant le semestre. Alors… Pourquoi pas, en soi, mais ça part tellement trop vite en vrille que le tout paraît forcé et véritablement comique. Or, ce n’est pas l’intention.

La colère pourtant légitime des adolescents est risible, tournée en ridicule par ces scènes de violence qui n’ont pas de sens par rapport au reste de la série. Il se passe en tout cas beaucoup de choses lorsque les adolescents décident de se rebeller contre le système en balançant le contenu de leur sac sur les flics. Marcus est arrêté, Jess aussi, mais elle est finalement sauvée par Justin, lui-même sauvé par Diego (ben voyons) qui en profite pour comprendre au passage que si Jess ne doit pas être arrêtée par les flics, c’est parce qu’elle est probablement coupable du meurtre de Bryce. Merveilleux.

Même des personnages comme Ani se retrouvent à se battre, alors que ce n’est pas crédible, vu son passé et son caractère. Dans tout ça, Ani vit donc désormais chez Tony et Caleb. C’est l’occasion de revoir Caleb, c’est déjà ça, puis d’apprendre qu’Ani est admise dans toutes ses universités, sans avoir le moyen de les payer… à moins d’accepter l’argent des Walker. Elle hésite à le faire, et Tony lui dit qu’elle ferait mieux de le faire et qu’il n’hésiterait pas non plus, malgré la présence de Clay dans sa vie – et sa fidélité, puisqu’il est venu pour l’opération de Tyler.

Il retrouve d’ailleurs Clay et Tyler au lycée pour découvrir que ce dernier est furieux de voir qu’il n’a plus la confiance des autres, alors qu’il avait dit à Tony de lui faire confiance et que tout irait bien. C’est con. Cela permet de se concentrer davantage sur le personnage de Tony, oublié depuis quelques épisodes : il continue la boxe, avec plein de matchs, et ça inquiète Caleb qui a vraiment peur de voir son copain continuer de se battre pour de mauvaises raisons.

Finalement, le monde lui donne tort : un recruteur universitaire du Nevada s’intéresse à lui pour la boxe. Il est révélé durant l’émeute finale que ce recruteur est en fait venu grâce au flic qui a repéré Tony et qui s’arrange encore pour lui éviter une troisième arrestation, alors qu’il défendait Tyler en donnant un coup à un flic.

La scène prend fin lorsqu’Alex retrouve Charlie inconscient auprès d’une voiture en feu, prête à exploser. J’espérais que ce soit la fin de l’épisode… mais non, il reste encore à supporter une petite séance de psy pour Clay, évidemment l’un des leaders de cette émeute. Justin est à remercier pour ça : il n’hésite pas à lui passer le mégaphone… mais le vrai problème, c’est que Clay est aussi celui qui allumé l’incendie de la voiture. C’est gênant. Il s’en souvient une fois confronté à la vidéo, se souvenant aussi qu’il est celui derrière quelques mystères de la saison : il a tagué le bureau de l’administration, détruit les caméras de sécurité et fait peur à tout le monde avec une petite hache dans les bois.

Est-ce que c’est censé être surprenant ? Probablement… mais plus rien n’arrive à me sortir de la léthargie dans laquelle je regarde la série. Bref, je la finirai demain, hein.

> Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.