The Rookie – S02E08

Épisode 8 – Clean Cut – 13/20
Alors… Je dois dire que je m’attendais à autre chose sur une des intrigues de l’épisode et que je suis en fait déçu de ne pas avoir eu l’épisode que j’imaginais au début, ce qui ne participe pas à faire monter la note. Pour le reste, on est quand même sur du très classique, c’est un procédural et franchement, sans les guests et les personnages que j’aime bien, je me serais ennuyé ferme.

> Saison 2


Spoilers

208.jpg

Yeah, so hard to focus on text when you’re driving.

Nolan est célibataire pour son anniversaire, ce qui inquiète un peu son fils surtout quand il apprend que personne n’est au courant du fait qu’il va prendre un an de plus. Il n’empêche que John est rappelé sur son jour off pour monter la garde suite à un meurtre et, clairement, ce n’est pas passionnant. Il passe la nuit à attendre, pour rien.

Grosso modo, il fait des selfies, joue à des jeux en ligne et n’a plus énormément de batterie quand Grace l’appelle. Oui, elle sait encore que c’est son anniversaire et tente de s’en sortir en disant qu’elle a eu une notification Facebook, ce qui est faux. En revanche, son portable passe de 10 à 0% en un appel, c’est n’importe quoi.

L’autre truc qui est n’importe quoi, c’est la manière dont il se fait avoir comme un bleu – ah c’est ce qu’il est – quand Alan Tudyk débarque et dire être là pour nettoyer la scène de crime. Bon, Alan Tudyk joue un personnage nommé Elroy, mais je ne lui fais pas du tout confiance, moi. Il joue toujours des rôles où il est un peu bizarre et finit par être plus méchant que prévu. Bref.

Elroy explique tout le crime à Nolan comme si de rien n’était, et il n’en faut pas beaucoup plus pour que ce dernier joue au détective : il reconstitue tout, alors qu’Elroy semble être à la recherche de quelque chose. Allez, à ce stade-là, j’avais arrêté de le voir comme un méchant : c’est une blague d’anniversaire, je ne vois que ça.

Ainsi, quand Elroy s’avère être pote avec Nell, celle du contrôle, j’étais bien forcé de laisser tomber définitivement mes soupçons. Quant à Nolan, il en profite pour trouver un autre cadavre, ce qui n’est pas bon signe, en soi, mais bon… Mais bon, j’avais juste totalement tort d’imaginer que c’était une surprise pour son anniversaire. Nolan et Elroy se retrouvent confrontés à deux hommes armés jusqu’aux dents qui reviennent sur la scène du crime pour trouver ce qu’ils cherchaient déjà la veille et qui leur avait valu de torturer un homme.

Pas des enfants de chœur donc. Ils tirent à vue, cassant la radio de Nolan, qui se retrouve finalement forcé de faire comme il peut pour les arrêter, ne parvenant pas à contacter Nell. C’était sympa comme tout, le duo Elroy/Nolan fonctionne bien. Et puis, on sent qu’Alan Tudyk s’éclate à retrouver son partenaire de Firefly, ça fait plaisir de les revoir à l’écran ensemble. Par contre, bonjour la cohérence de cette intrigue qui s’arrête sans vraie conclusion autre que « les méchants sont menottés ». Ah.

Pendant ce temps, Lucy et West vivent toujours ensemble, et la cohabitation se passent plutôt bien. Oh, ils ne s’en sortent pas si bien du côté des achats et des habitudes en commun, mais bon, ils parlent boulot, ils ont un appartement de rêve, je veux bien vivre comme eux moi.

Il n’empêche que la journée doit bien commencer malgré tout pour eux deux, alors que Tim et West auront une récompense en fin de journée. Par contre, leur journée est loin d’être une journée digne d’une récompense. Tim a un accident de voiture, puisque Lucy lui dit de surveiller un possible vol à l’arrachée qui n’a pas lieu. Grey n’est pas ravi et lui indique aussitôt qu’il ne pourra avoir sa récompense.

Bon, cela dit, pendant que Tim se rend à l’hôpital pour un check-up complet par Grace, la seule médecin de Los Angeles, et pour parler un peu avec la victime et son compagnon (Adam Busch, oh lala, mais que de guests dans cette série, et dans cet épisode en particulier !) qui veut lui coller un procès, Lucy fait en sorte d’enquêter seule sur l’accident. Elle sent que quelque chose n’est pas normal, parce qu’elle ne se souvient pas d’avoir vu les phares arrière s’allumer.

C’est effectivement le cas : la voiture est trafiquée. Pire, il y a de la poudre à l’arrière… Cela ne dit rien qui vaille à Lucy qui retourne à l’hôpital et commence alors un travail d’enquête, avec Tim. Ils font pas mal d’aller-retours hôpital/commissariat, mais cela leur permet d’obtenir quelques informations qui confirment que Tim n’est pas vraiment dans la merde finalement. Yep, l’homme a ainsi accepté de tuer quelqu’un pour toucher une partie de l’assurance-vie. Superbe.

Une perruque plus tard, Lucy et Tim parviennent à l’arrêter, et hop, tout va bien.

De son côté, West n’a vraiment pas de chance. Il réussit à repérer immédiatement que l’homme qu’ils arrêtent cache de la drogue à l’avant de sa voiture… mais il fait s’éclater le sac qui la contient, au visage. On le retrouve donc complètement drogué dans la scène suivante, et l’acteur est juste tout bonnement excellent pour assurer ses scènes.

Il apporte ainsi beaucoup d’humour à l’épisode, parce que les scénaristes lui font avoir un milliard d’idées perchées alors qu’Angela s’inquiète pour lui et fait tout ce qu’elle peut pour cacher son état à tout le monde. Elle l’emmène auprès de Grace pour qu’elle vérifie son état de santé et les drogues qu’il a reçu, principalement parce que le dealer qu’ils ont arrêté est connu pour avoir utilisé une drogue dont les effets sont permanents.

Tim tombe sur lui, Nell aussi, et finalement, Angela a une journée horrible pour rien. Il est révélé en fin d’épisode par Grace qu’il n’a jamais été drogué, finalement. Non, il a juste eu une petite réaction allergique, puis un bon pouvoir de suggestion. C’était sympathique comme conclusion, même si je m’attendais déjà à quelque chose de similaire dès le départ.

Sinon, Nyla n’est donc pas avec John dans l’épisode, puisqu’elle a besoin de recevoir son évaluation annuelle pour convaincre le juge de lui rendre la garde de sa fille. Grey décide donc de l’évaluer le jour-même, mais en faisant une patrouille avec elle pour se faire une vraie idée de ce qu’elle vaut sur le terrain. C’est l’occasion d’apprendre qu’aux États-Unis on n’a pas le droit d’ouvrir la portière de sa voiture si on est bourré, car c’est déjà considéré comme une conduite en état d’ivresse.

Par chance pour la pauvre femme qu’ils arrivent, la journée est tellement longue que quand elle est finalement testée par l’alcotest, celui-ci revient négatif, juste en-dessous le seuil légal d’alcoolémie. Et c’est une chance, parce qu’elle a découvert qu’elle était en stage 3 d’un cancer du sein le matin même, alors bon, elle avait besoin d’une bonne nouvelle.

Concrètement, l’épisode sert surtout à faire en sorte que Nyla continue de s’intégrer dans l’équipe, conseillant Tim d’aller à l’hôpital et sympathisant plus concrètement avec Grey. Pour le reste, ce n’est pas passionnants les cas auxquels ils sont confrontés, avec un homme pensant que l’apocalypse zombie est en cours.

En plus, j’étais déçu de voir Nyla absente de la scène finale pour l’anniversaire de John, qui présente finalement Nell et Elroy. Rien de particulier pour l’anniversaire de Nolan, rien de particulier du côté des conséquences de la fusillade et de l’arrestation, alors que Tim et West obtiennent finalement une médaille. Allez comprendre.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.