Suits – S08E09

Épisode 9 – Motion to Delay – 17/20
On reste sur le schéma de trois intrigues dont une qui ne me plaît que moyennement, mais l’avantage, c’est qu’il y en a deux qui sont particulièrement liées entre elles pour mener à la mi-saison qui s’approche déjà, ce qui fait que l’épisode paraît meilleur quand on en arrive à la fin. Zut, j’arrive à la fin des épisodes dispos sur Netflix, du coup. Vivement que le reste sorte ! En attendant, l’épisode ramène des personnages que je n’avais pas encore revu ce soir et j’en suis très heureux, évidemment !

Saison 8


Spoilers

09.jpg

My job may be to push you back, but it’s also to have your back.

Le début d’épisode nous offre une nouvelle affaire problématique pour la firme : Alex est contacté par un client, Gavin, qui a besoin de son aide pour faire face à une société, Dexhart, défendue par… Sam. Evidemment. C’est gênant et ça nous mène à une nouvelle confrontation entre les deux. Ben oui, le fil rouge reste leur compétition, même si ce n’est pas si accentué que ça cette saison. Pourtant, il y a bien toujours ça entre eux… D’ailleurs, ils ont chacun perdu un client dans l’épisode précédent.

Dans cet épisode, Sam veut que Alex lâche son client et s’en plaint à Robert, mais il a autre chose à faire lui. Ainsi, Sam et Alex ese retrouvent à être obligés de trouver un moyen de faire en sorte que les deux clients fassent la paix. Et ça, c’est chouette. J’aime l’idée de voir Alex et Sam réussir à mettre leurs différents de côté. Ce n’est pas si facile, franchement.

Les clients se détestent, les avocats se détestent, la tension monte bien vite. Le problème, c’est donc que ces cas entrent en conflit. Il y a une confrontation au sein de l’entreprise au pire des moments, parce qu’une fois de plus, la firme est sous attaque de Thomas Bratton. En effet, Robert lui fait face alors qu’il veut se venger et s’arrange pour avoir de quoi couler la firme. À un épisode de la mi-saison, il ne faut pas prendre l’affaire à la légère, mais c’est pourtant ce qu’il semble faire. Il emmène toute la firme au combat : Louis essaie de contacter un homme, Eli, pour lui proposer de faux documents les couvrant alors que Donna sent que quelque chose cloche.

Elle contacte donc la fille d’un certain Gallo, mort, pour s’arranger qu’elle témoigne en leur faveur. En effet, quelqu’un essaie de faire en sorte que tout le monde pense que la firme la fait chanter. Pour en revenir à Alex et Samantha, le problème s’envenime rapidement, avec Samantha espérant que Louis puisse lui rendre la faveur qu’il lui doit en faisant en sorte qu’Alex lâche son client. Louis accepte de le faire, en s’arrangeant pour que Zane accepte pour qu’Alex soit promu à la place de celle-ci. Tout ça mène à encore plus de conflits internes pour pas grand-chose, alors qu’un procès de Tommy leur tombe sur le nez.

Finalement, toute cette guerre entre Robert et Tommy tombe à l’eau lorsque Louis apprend que… Tommy est mort. Petite crise cardiaque à cause du stress. Bien sûr, tout ça est un peu la faute de nos héros, mais ils n’ont pas de quoi culpabiliser puisque tout le monde faisait son travail. Robert accuse tout de même le coup après trente ans de bataille contre Tommy, ce qui ne permet pas de régler dans cet épisode le cas de Sam et Alex.

Oh, Donna essaie bien de faire en sorte que Sam recule puisqu’Alex a reçu la promesse avant l’heure, mais Sam est sûre d’être meilleure qu’Alex et le refuse catégoriquement. Harvey propose alors à Robert de laisser les deux s’affronter en face à face, avec une promotion pour le vainqueur. C’est une belle idée pour la suite de la série, ma foi.

Dans la deuxième scène de l’épisode, Louis amène Katrina dans son nouveau bureau… et je suis si heureux de la retrouver ! J’adore cette actrice et c’est chouette de revoir le bureau qui me manquait. Elle demande aussitôt à Brian de devenir son collaborateur et très franchement, j’avais oublié la relation entre ces deux-là ! Je ne sais pas comment c’est possible ! Je suis très content de retrouver leur duo, car ça fonctionne très bien.

Elle l’attire sur un cas personnel qui n’est pas évident du tout : une amie créatrice se fait voler ses créations par une grosse industrie. Katrina et Brian font du bon boulot, mais ils s’attaquent à gros dès le départ, franchement. Katrina espère bien se faire remarquer grâce à ça, tout en aidant son amie. L’affaire est vite réglée grâce à l’existence d’une jurisprudence dans le domaine de la musique, qui fait que Katrina et Brian peuvent célébrer un début de victoire.

Ah, l’épisode continue de nous les rapprocher avec force et insistance. Je n’ai pas envie de les voir en couple, parce que Brian a déjà sa famille franchement. Je veux juste qu’ils soient amis, arrêtez les flirts ! Elle prend plaisir à flirter Katrina, mais elle reproche à Brian un contrecoup qu’ils accusent le lendemain. Elle comprend qu’elle doit bluffer comme Harvey le fait toujours pour avoir l’espoir de gagner… sauf qu’elle n’est pas sûre d’elle, surtout quand Brian lui confie que c’est une mauvaise idée.

J’ai aimé voir Katrina demander conseil à Harvey pour savoir quoi faire, même si le conseil est malheureusement différent de ce qu’elle aurait voulu entendre : il lui déconseille de bluffer sans être sûre d’elle. Heureusement, Brian travaille de son côté et obtient la preuve dont ils ont besoin.

Katrina a bien envie d’aller fêter une deuxième fois cette victoire, mais Brian lui rappelle soudainement qu’il a un bébé et donc qu’il ne peut pas faire ça, tout en étant persuadé qu’elle aura quelqu’un d’autre avec qui aller faire la fête. Oups. Ce n’est pas le cas… mais heureusement, elle a toujours Louis pour elle. Il lui fait un cadeau et veut l’emmener fêter sa promotion, mais il comprend que son mal-être est ailleurs. Elle a envie d’une relation amoureuse maintenant qu’elle a réussi à atteindre son objectif professionnel.

C’est bien traité et ça rend Louis tellement plus humain de le voir s’occuper de quelqu’un d’autre. J’aime ces cas rien que pour ça et j’ai adoré retrouver Katrina et Brian. Cet épisode est bien réussi pour ces deux-là, même si je continue de regretter qu’ils soient sous-traités dans une bonne partie de la série et toujours relégués au troisième plan…

Saison 8

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.