God Friended Me – S02E13

Episode 13 – The Princess and the Hacker – 14/20
Si j’aime beaucoup l’idée de base de l’intrigue de cet épisode, je ne suis pas vraiment fan de l’exécution de celui-ci. On retrouve la simplicité d’écriture habituelle de ces épisodes, mais là, le sujet fait que j’ai du mal à trouver plausible la situation présentée, et ça m’a sorti de l’intrigue à plusieurs reprises tellement je trouvais ça drôle. Il y avait du bon tout de même et des avancées, mais pas vraiment celles que j’espérais non plus.

> Saison 2


Spoilers

213

Your soul mate is my friend suggestion.

Difficile de m’arrêter une fois lancé dans le visionnage de cette deuxième partie de saison, parce que malgré l’absence de vrai cliffhanger dans l’épisode précédent, j’ai vraiment envie de savoir comment tout ça va évoluer. Et puis, ça ne fait pas de mal d’avancer un peu dans une saison, non ?

Rakesh donne rendez-vous à tous ses amis dans cet épisode, après la lune de miel de Trish et d’Arthur. Il est temps pour Ali d’annoncer sa mauvaise nouvelle à son père et sa nouvelle belle-mère. Avant ça, on retrouve toutefois Rakesh qui a enfin fini son application sur laquelle on n’a jamais vu qu’il prenait le temps de bosser. Il donne rendez-vous à tous ses amis – mais pas à Joy, pourquoi hein ? – pour vérifier s’il est bien l’âme sœur de Jaya… Mais son âme sœur est Lulu Achebe. Voilà qui promet, surtout quand elle est la nouvelle suggestion de Miles.

Rakesh refuse d’en entendre parler comme de son âme sœur, mais commence malgré tout à se renseigner sur elle pour Miles. Cela lui permet de tout de suite la reconnaître quand il tombe totalement par hasard sur elle dans la file d’attente interminable d’un foodtruck. Ce n’est jamais si long dans les séries, donc on voit que les scénaristes font tout pour faire en sorte qu’ils se parlent assez longtemps.

J’aime le prétexte qui est que Rakesh en parle à Miles et Cara sur une appli et oublie d’avancer dans la file. C’est débile, mais c’est simple et ça fonctionne, de même que ça fonctionne de découvrir que Lulu est fan de Catapult. Le courant passe super bien entre eux, par contre, il est clair pour nous que Lulu a un secret quand elle cherche à fuir un homme.

Cet homme s’appelle Mohammed et est son garde du corps. Ouep, elle a utilisé un pseudo, elle s’appelle en fait Louella et est la fille du roi d’un pays imaginaire. Le roi Omari est en plus sur le point de venir en ville et Lulu finit par demander à Rakesh un second rencard… mais en présence de Cara. Bien, elle a clairement des idées en tête. Si elle est un match parfait pour Rakesh, il ne faut pas oublier que son application s’est basée sur un profil incomplet, ce qui prouve déjà un gros défaut dans l’application de Rakesh.

Bon, la princesse est très cool et très geek, mais je ne la vois pas rester dans la série, même si tout se passe bien entre elle et Rakesh. Il est capable de lui venir en aide hyper rapidement, en plus, puisqu’elle a besoin de faire censurer un article de Catapult publié par Erin, une collègue de Cara. Elle accepte la censure en échange de la première interview de la future reine, parce qu’elle est persuadée qu’elle le deviendra.

Enfin, ça, c’est jusqu’à ce qu’elle découvre que son père vient en ville pour un discours à l’ONU qu’il refile finalement à Zain, son frère. Oups. C’est donc lui le futur roi, mais vous pouvez compter sur Miles pour changer ça, à tous les coups. En plus, il est évident qu’il n’a pas l’air si ravi de sa décision en voyant le regard qu’il jette à sa fille avant de monter dans sa voiture.

Face à sa sœur, Zain est tout gentil et lui dit qu’il vient juste d’apprendre la nouvelle. Il est tout aussi surpris qu’elle soi-disant… mais Rakesh comprend bien qu’il y a plus derrière cette décision. En effet, quand il se rend auprès de Cara pour lui raconter tout ça – alors qu’il est censé garder le secret de cette histoire géopolitique de grande importance dans laquelle il se retrouve embarqué – il tombe sur Erin, qui est au courant que Lulu ne va pas devenir reine.

Rakesh et Cara comprennent donc que Zain est la source d’Erin qui fait en sorte de faire tomber sa sœur – et réussit en plus. Tout ça est fortement compliqué à démêler en théorie, mais en pratique, ils préviennent Lulu et l’accompagnent quand elle va confronter son frère, qui reconnaît tout sans essayer de nier, lui expliquant que ses vues progressistes ne sont pas bonnes pour le pays. Sympa.

Pas de bol pour lui, par contre, Lulu est aidée par le compte de Dieu qui envoie une nouvelle notification à Miles se retrouvant avec plein de magazines people du vingtième siècle. Dedans, Lulu, qui tape de plus en plus dans l’œil de Rakesh, découvre une photo de ses parents lorsqu’ils étaient étudiants à Colombia et luttait pour le droit des femmes… C’est exactement ce qu’elle souhaite faire aussi si elle devient reine, ça tombe bien.

Il n’y a plus qu’à rappeler à son père ses origines, donc, mais ils n’ont pas beaucoup de temps pour le faire. L’épisode se termine donc à l’ONU avec Louella confrontant son père et lui demandant de devenir la reine qu’elle peut être. Elle sait que son pays est prêt pour une reine progressiste et se défend plutôt bien, y compris lorsqu’il est question de menace de mort.

Finalement, Lulu obtient gain de cause : son père la laisse faire le discours à l’ONU et devenir reine. Elle le fait avec tout de même un dernier regard pour Rakesh, dont la romance est trop rapide là, hein. On ne peut y croire. En tout cas, il a droit tout de même à un joli baiser de la part de Lulu qui lui permet soi-disant d’oublier Jaya et lui fait prendre conscience qu’il peut avoir un futur sans elle. Un futur où son application est adorée par son patron et où il a une âme sœur à l’autre bout du monde en train de diriger un pays. Mouais.

Cette affaire d’âme sœur arrange bien Miles : il n’est plus en couple avec Cara, mais s’il est son âme sœur, alors ils pourront rester pour la vie ensemble. Et ça, ça l’arrange bien, vous voyez.

Le retour de lune de miel de Trish et Arthur ? Eh bien, ça se fait avec des photos mal photoshoppées et la mauvaise nouvelle d’Ali qui est reçue comme ils le peuvent. Eh, ça marche à peu près bien, je trouve. Arthur et Trish ont droit à une scène à part pour parler de tout ça et du choc que ça représente pour Arthur, avant qu’on enchaîne avec Ali en rendez-vous médical, avec Miles.

Là, elle décide d’annoncer qu’elle veut attendre avant de commencer son traitement. En effet, elle a peur que la chimio affecte ses chances de devenir maman et elle souhaite faire des démarches pour pouvoir l’être malgré tout. Son cancer a été découvert tôt et elle pense avoir le temps de le faire, mais son médecin n’est pas franchement de son avis, lui demandant de bien réfléchir à la situation.

Ali parle malgré tout de son envie à son père lors d’un repas de famille et celui-ci fait aussitôt de l’ingérence. Il refuse de voir sa fille perdre un mois avant la chimio, mais là, c’est violent pour elle : elle n’a ni le soutien de son père, ni celui de son frère. C’est plutôt bien joué de la part de l’actrice dont on lit très bien le visage par rapport à tout ça, avant de voir quoique ce soit sur le sujet.

On finit par avoir droit aux reproches de la sœur à son frère lorsqu’elle lui demande pourquoi il ne l’a pas davantage soutenu face à leur père, mais ça mène surtout à de bonnes scènes où elle peut se confier à Trish et avoir son soutien. Elle prend finalement la décision que je comprends, mais que je n’approuve pas, de voir un spécialiste en fertilité, repoussant du même coup son traitement pour le cancer. Ne fais pas ça, Ali, on veut que tu restes en vie et vos jolis discours sur l’espoir ne sont que des mots mince. « Vos » ? Ben oui, outre le soutien de Trish, elle finit par avoir celui de Miles, se souvenant de l’espoir qu’avait sa mère grâce à ses enfants… Et tout ça achève de convaincre Arthur que sa fille prend peut-être une bonne décision.

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.