3% – S04E01

Épisode 1 – Lua – 16/20
Heureusement que c’est la dernière saison, parce que même si l’intrigue ne tourne pas en rond, on sent qu’il y a quelques répétitions et retours d’intrigues qui vont être lourdes. Pour autant, je suis bien content de retrouver tout le monde (hum, et mon verre de rhum pour accompagner le visionnage, ouuups), ainsi que cet univers qui me manquait un peu.

> Saison 4


Spoilers

Il est minuit, c’est une bonne heure pour commencer une nouvelle saison, qui commence au choix par l’entrée des Spice Girls ou la finale de Secret Story, selon que vous demandez à Laura ou moi. Par contre, quelle drôle de début de saison ! Nos héros débarquent pour le processus du côté de l’Autre Rive, et semblent avoir pris quelques années dans la face. Marco, Natalia, Joana, Rafael et Elisa sont donc tous là pour passer un processus ? Ben euh… OK. Vous l’avez déjà plus ou moins foiré, tous.

Les looks sont toujours au point dans la série, même si ce nouveau processus pose pas mal de questions, avec des flashbacks sonores pas forcément ouf. Rafael me fait toujours rire, Joana veut toujours buter tout le monde, Nair est toujours de la partie.

Pas de vrais processus pour autant : nos héros sont là en mission de diplomates géopolitiques j’imagine ? Ce n’est pas clair tout ça. Si Rafael et Elisa sont plutôt blasés de revenir sur l’Autre rive, les autres semblent assez émerveillés par tout ce qu’ils voient.

Deux semaines plus tôt, à la Coquille, c’est la panique quand Michele reçoit un message de l’Autre Rive et réunit toute sa nouvelle démocratie, y compris Joana et Natalia, occupée à passer du bon temps dans leur chambre. Allez, c’est mignon de les voir enfin en couple, mais on n’est pas trop devant cette série pour voir des couples heureux en vrai. Cela fait bizarre après autant de saisons de malheur.

Le bon temps est interrompu par Rafael, et sans surprise, tout le monde (Gloria ! Micheeeeeele !) est invité à se rendre à l’Autre Rive. Michele est sûre d’avoir l’avantage, Rafael d’être reconditionné et Joana a aussitôt un plan pour aller détruire l’Autre Rive. Son plan ? Détruire la technologie de l’Autre Rive en leur prenant le réacteur. Pour ça, ils ont besoin des connaissances techniques de Xavier, qui se trouve enfin une utilité autre que comique dans la série.

Il sait comment fabriquer une bombe qui ne tuera personne, et Marco propose de la cacher dans sa jambe de métal, Michele d’envoyer une partie de la bombe par la poste et Elisa… flippent de devoir détruire son ancien laboratoire. Tout ça fonctionne bien, mais Gloria n’est pas convaincue. Elle a tellement un visage de traitre, c’est fou. Elle a beau parler de sa peur des continentaux qui pourraient vouloir se venger de leur attentat, c’est en vain. C’est aussi en vain qu’elle essaie d’accompagner nos héros, parce que Michele a besoin d’elle, soi-disant.

Deux semaines plus tard, Denise et Igor accueillent nos visiteurs de l’Autre Rive avec autant de sympathie que possible… mais pas facile d’accueillir Joana qui n’a pas envie de l’être. Bon, quand elle rencontre Veronica et son étrange sourire, tout vacille pour Joana. Est-ce qu’elle vient de rencontrer sa mère ?

Qu’importe, pour le moment, il est temps de révéler que nos héros ne sont pas vraiment là à la demande de Nair, mais à celle d’André. Il est de retour, avec une petite barbichette sexy et un look tout en noir avec des gants. A priori, il dit vouloir la paix, une paix solide, définitive qui n’arrive à convaincre personne, et surtout pas Rafael.

Joana ne perd pas de vue ses objectifs de longue date : elle n’est pas contre une paix, mais elle souhaite la fin du processus, de manière globale. André n’est pas vraiment d’accord avec ça, forcément. Tout l’accord ne mène à rien, jusqu’à ce qu’Elisa, la voix de la raison, s’en mêle. Elle réclame tout un tas de médicaments, et ça André est prêt à lui apporter…

Moui. C’est louche… Surtout qu’ils sont tous filmés, ce que la série n’arrête pas de nous rappeler, y compris quand Elisa retrouve une certaine Iara, de la clinique. Rafael le sait : il cherche partout la preuve qu’il est surveillé, même dans les livres. Ouais, Natalia est surprise de découvrir un livre, mais pfiou, elle m’a blasé. Son couple avec Joana aussi me blase, d’ailleurs, ça leur fait beaucoup de scènes ensemble pour pas grand-chose. J’aimais bien leur couple en saison 3, pourtant, mais là, c’est juste pour vendre de l’érotisme à deux balles, bof quoi.

Nos héros finissent finalement par… se baigner dans la mer. C’est selon Rafael le seul endroit sûr pour parler du plan. L’eau semble glacée, ce qui explique pourquoi les filles restent habillées, peut-être, mais les mecs se déshabillent. Marco en perd même ses jambes, sérieux ! Joana, elle, préfère perdre la raison et s’enfermer dans d’étranges flashback la hantant. Clairement, revoir sa « mère » la perturbe, surtout quand il y a de l’eau : sous la douche, en pleine mer. Elle révèle même à Natalia qu’elle pense désormais se souvenir de son vrai prénom – Luana – et qu’elle ne pense plus qu’à sa mère, qui pourrait être sur l’Autre Rive. Told ya.

Tout ce petit monde rentre rapidement à la villa qu’on leur prête le temps de leur séjour, afin d’être en forme pour la journée du lendemain. Rafael n’en dort pas pour autant, cinglé comme il est. Il est aussi bien marrant, le lendemain, lors des négociations avec Denise. Il a vraiment une bonne bouille, et ça me fait rire.

Pendant ces négociations, Natalia feint de se blesser afin de pouvoir fouiller l’ancien laboratoire d’Elisa. Cela ne plaît pas à Iara, qui lance aussitôt l’alerte, alors que Joana est contente de pouvoir faire quelques recherches sur sa mère. C’est honnêtement l’espionne la plus lente du monde, et en plus, elle se fait griller par Veronica qui l’enlève aussitôt pour la mener à un groupe qui soi-disant l’attend de pied ferme, avec à sa tête Nair. On est reparti pour la résistance, youpi ! Humph.

Pendant ce temps, à la Coquille, Michele confie une nouvelle mission à Xavier : la sienne, tout simplement. Elle sait qu’elle attire l’attention et que sa livraison ne serait pas discrète. En plus, elle préfère surveiller Marcela. Elle a beau être prisonnière, Marcela doit aider aux travaux pratiques de la Coquille, à commencer par l’entretien de la serre. Elle en profite pour narguer Michele, lui faisant comprendre qu’elle connaît le plan de nos héros de détruire le Pouls de l’Autre Rive, aka le générateur.

Michele soupçonne aussitôt Gloria d’être une traitresse… et c’est tellement évident que c’est elle la méchante que je me retrouve à soupçonner d’autres personnages, comme possiblement Marco, même si ça n’aurait aucun sens (on le voit retirer un tableau de sa mère dans sa nouvelle villa par exemple).

En attendant, Gloria jure sa fidélité à Michele avant de péter un câble sur son propre instrument de musique. Elle rejoint ensuite Xavier pour sa mission périlleuse de s’attaquer à un frigo de l’Autre Rive afin de fournir le matériel nécessaire pour la bombe. Le problème, c’est qu’une bouteille en verre est jetée contre un mur juste à côté de Xavier au moment où il s’apprêtait à faire sa livraison.

C’est gênant : il accuse aussitôt Gloria lorsqu’il revient à la Coquille, mais ça commence à être vraiment trop gros tout ça. Ce serait décevant si c’était vraiment elle. Quant à Elisa et Natalia, elles se font griller à fouiller le laboratoire, mais ce qui inquiète Iara, c’est la disparition de Joana, forcément.

> Saison 4

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.