Fear the Walking Dead – S06E01

Épisode 1 – The End is the Beginning – 17/20
Honnêtement, cet épisode n’aurait pas dû me plaire vu la manière dont il est écrit. C’est typiquement le genre de début de saison que je leur reproche à chaque fois et le type d’épisode qui n’est pas génial après autant d’attente… Pourtant, malgré une insistance sur un personnage que je n’aime pas, j’ai trouvé que l’épisode avait de très bons concepts en stock et qu’il donnait un début de direction à cette saison. Ce n’était pas du tout ce que je voulais voir, mais ça m’a plu. Tant mieux, non ?

> Saison 6


Spoilers

I ask a question, you answer it before asking one of your own.

Ce début de saison reprend en pleine journée avec un personnage qui s’amuse à taguer le titre de l’épisode, hautement inspiré, il faut bien le dire. Le coup de la bombe de peinture est à peine répétitif avec World Beyond, en plus…

Une fois que c’est fait, on enchaîne avec une scène de nuit nous introduisant de nouveaux personnages, Walter, un homme pourchassé par on ne sait quoi, et Emile (d’après les sous-titres), un homme qui se fait un feu de camp attirant inévitablement les zombies en théorie (mais pas en pratique). Inévitablement, je me méfie de ce type, et je fais bien puisqu’il est rapidement révélé qu’il est celui à l’origine des ennuis de Walter.

En effet, Rufus, son chien, débarque et Walter est apeuré de découvrir que cet homme connaît le chien qui le pourchasse depuis un bon moment. Il a raison d’être apeuré : il se fait décapiter en un rien de temps par Emile, qui met sa tête dans une boîte pour la conserver, une fois qu’il est zombifié.

Il est aussitôt révélé qu’Emile est évidemment un homme de main de Virginia, et probablement un tueur à gage puisqu’il fait des boîtes avec des têtes de gens et que Virginia lui donne le nom de Morgan. Ah chouette, elle ne démord pas quand elle veut tuer quelqu’un elle. Il aurait été plus malin de ne pas le laisser agoniser, du coup, mais bon, admettons, j’imagine qu’il fallait bien une intrigue pour cette saison.

Le nouveau générique est toujours aussi cool en tout cas. Après celui-ci, on retrouve Morgan qui se réveille, les yeux complètement rouges. Bon, la bande-annonce nous l’avait déjà dit. Il est dans une limousine abandonnée en pleine forêt (pourquoi pas ?) et se fait réveiller par un zombie rapidement exterminé par des hommes de Virginia. A aucun moment ces derniers ne s’attardent sur la limousine.

On ne sait pas trop comment Morgan a survécu, mais une chose est sûre, il est tellement plein de sang et de sueur qu’un autre zombie passant par là l’identifie comme un des siens, et pas comme de la chair fraîche à bouffer.

Bien. Morgan est donc dans un entre-deux, mais ça va être très chiant à suivre si l’épisode se concentre trop longtemps sur lui, croyez-moi. Si on en juge par la barbe de Morgan, cela fait un moment qu’il est dans cet état-là… et c’est rapidement confirmé par le fait qu’il a désormais un abri bien à lui et parfaitement cosy, en hauteur.

Comme à son origine, Morgan se retrouve donc à vivre seul, en ermite, avec son bâton et ses blessures. De manière très improbable, il se balade malgré tout en ville et finir par trouver un flingue dans une voiture de police accidentée. Genre. Personne n’aurait pensé à vérifier la voiture depuis le temps ? Vraiment ?

Admettons, de toute manière, c’est comme ça et pas autrement. Morgan est ensuite focalisé sur un mobile pour bébé, avant de tomber sans qu’on ne comprenne trop comment à l’arrivée de zombies. Ce qui est plus qu’intéressant est qu’une nouvelle fois les zombies le regardent et passent à côté de lui comme s’ils n’étaient pas intéressés… C’est intrigant. C’est aussi risqué, parce que Morgan manque de se faire tuer par un nouvel homme qui débarque et tue les zombies qui passaient à côté de lui.

Ben oui, Morgan ressemblait par conséquent à un zombie lui aussi. Grâce à l’arrivée de ce nouveau – celui qui peignait en début d’épisode ?, on apprend que Morgan est isolé depuis cinq ou six semaines, parce qu’ils ont le temps de se parler un peu dans une boutique où ils se réfugient à l’abri des zombies. C’est l’occasion également d’en savoir un peu plus sur les blessures (et l’odeur repoussante) de Morgan. En effet, on apprend qu’il a une gangrène, ce qui inquiète l’ex marine, mais qui semble finalement être suffisant pour repousser les zombies…

Ben voilà les gars, suffisait de commercialiser un parfum odeur gangrène et l’apocalypse zombie était facile à éviter finalement ! Bon, ce n’est pas la première idée de ce nouveau qui tente plutôt de se présenter à Morgan, dans l’espoir de se faire un nouvel allié. S’il veut lui venir en aide, ce n’est pas évident parce que Morgan refuse totalement l’aide d’Isaac. Il ne veut pas non plus apprendre à le connaître, mais c’est chouette d’avoir son prénom, tout de même.

Malheureusement, ils sont rapidement retrouvés par Emile, bien aidé par son chien. On va dire qu’il a pu faire sentir des affaires de Morgan à Rufus, son chien, et c’est effectivement ce qui nous est révélé ensuite. Vraiment, Virginia ne lâche rien, parce qu’elle a même eu la bonne idée de dessiner Morgan pour être sûr que le tueur à gage puisse le retrouver.

Vous allez me prendre pour un cinglé, mais j’aime bien le personnage d’Emile et sa méthode efficace pour traquer les hommes qu’il doit tuer – et qu’il doit donc trouver mort ou vif. Il interroge bien amicalement Isaac sur les faits et gestes de Morgan et, bizarrement, Isaac fait le choix de protéger Morgan. C’est plutôt risqué comme choix, surtout que Morgan est toujours dans la boutique.

Le risque finit par payer parce que malgré ses blessures, Morgan est assez réactif pour fuir la boutique avant l’entrée d’Emile et Rufus. Par contre, Rufus semble perdre sa trace alors que Morgan est juste à terre dans une ruelle un peu plus loin. On va dire que c’est l’odeur de gangrène qui casse tout. En attendant, j’ai bien aimé Emile qui vérifiait les têtes des zombies alentour… Il est motivé !

Motivé, oui, mais pas si doué : Isaac parvient à retrouver Morgan, inconscient, et à le transporter jusqu’à son abri dont il trouve les coordonnées dans le sac de Morgan. Ben voyons. C’est donc dans cet abri que Morgan se réveille et en apprend plus sur Isaac. Si celui-ci l’aide autant, c’est parce qu’il a vu les vidéos et parce qu’il a besoin de son aide pour aider sa femme de huit mois à accoucher, maintenant que le travail semble avoir commencé.

L’aide de Morgan ? Sa femme est piégée, encerclée par des zombies et il a besoin d’un fusil pour pouvoir l’approcher à nouveau. Pas si simple. Morgan lui donne avec joie le fusil du flic (bizarrement désormais caché dans l’abri alors qu’il vient juste de le trouver avant de s’évanouir ????), mais Isaac n’a que deux balles.

De toute manière, ils n’ont pas le temps d’en parler plus longuement que Rufus les retrouve et qu’Emile n’hésite pas à faire tomber la citerne à eau qui servait d’abri à Morgan. Cela lui permet de découvrir qu’Isaac lui a menti et me rassure un peu sur l’état des compétences du tueur à gages, tout de même. Morgan n’a que deux balles, mais il en gâche une en ne tuant pas Emile. Il se contente de le blesser au bras, ce qui va nous énerver encore plus Emile, mais qui lui permet de s’enfuir, toujours grâce à l’aide d’Isaac qui est bien sympathique, tout de même, de venir en aide à un tel boulet !

Oui, vraiment, un boulet. Ainsi, il est sauvé de justesse par Isaac, mais décide aussitôt de faire demi-tour pour retourner à sa tour. En effet, il s’agit de son abri et il est révélé que l’abri n’est pas pour lui. Ah. On ajoute du mystère dans le mystère, avec la révélation que Morgan a été sauvé de justesse par quelqu’un d’autre qui n’est pas très fort en médecine.

La personne lui a laissé une balle dans le corps et le laisse développer sa gangrène, mais elle lui laisse un message lui demandant de ne pas abandonner le combat. Bon, on a encore quelqu’un à découvrir à un moment dans la saison. Il faut bien renouveler les personnages, après tout, parce qu’on est dans une série qui doit être capable de tuer tout le monde.

Tout le monde… me manque énormément. L’épisode est moins chiant que je ne l’imaginais, mais tout de même, Morgan n’est pas mon personnage préféré et le voir souffrir volontairement avec sa balle dans l’épaule, c’était chiant, tout de même. Finalement, il finit par écouter Isaac qui est plein de bons conseils et lui fait prendre conscience que de toute manière, la tour n’est plus du tout sécurisée, contrairement à l’abri où sa femme est en train d’accoucher, malgré les zombies voulant entrer.

Morgan accepte donc de le suivre vers le barrage où est sa femme, découvrant au passage que oui, Isaac a bien eu le temps de voir toutes les vidéos puisqu’il connaît tout le monde, même la femme malade en train de mourir… Ah mais oui, Grace était enceinte, putain ! Bon, elle n’était pas en train de mourir du coup.

Comme quoi, j’avais oublié quelques trucs. En tout cas, Isaac sait tout ça, mais il connaît aussi Ginny, c’est-à-dire Virginia. Cela inquiète une nouvelle fois Morgan, en vain : Isaac révèle qu’il est un ancien homme de Virginia mais qu’il a rapidement abandonné ses rangs. Mouais. Tout ça mène finalement les deux personnages au barrage où les zombies s’amassent effectivement. Isaac prend la décision de contourner pendant deux jours le barrage, alors que Morgan peut traverser à travers les zombies.

Rapidement, le plan révèle ses failles toutefois. En s’approchant, Morgan fait du bruit qui attire les zombies à lui et libère donc le passage de la porte, sans qu’ils ne le mordent pour autant. Bon. Il suffit donc de faire cette distraction pour qu’Isaac passe, non ? Ben non. Morgan tombe de douleur à force de vouloir avancer et fait tellement de bruit que cette fois, les zombies veulent le mordre.

Isaac, en plein milieu de la route, le sauve de justesse, encore avec la dernière balle. Voilà. Comment faire du bruit pour rien. Le pire, c’est que j’ai eu peur pour Isaac. Finalement, les deux hommes viennent à bout des zombies sans problème vraiment grave et retrouvent Rachel, la femme enceinte effectivement en train d’accoucher, mais genre l’accouchement le moins douloureux du monde apparemment, alors qu’on est en post-apocalypse. Comme quoi.

Alors que les deux hommes se mettent à rêver de faire cet ancien lac entouré par un barrage efficace le point de chute de tous les alliés de Morgan à retrouver au plus vite, il est révélé qu’Emile est toujours là, à leurs trousses. Grâce à Rufus, surentraîné, il n’a eu aucun mal à les retrouver. Afin de protéger Rachel et son bébé, Morgan décide de se sacrifier, en laissant le soin à Isaac de reprendre le flambeau et de trouver ses amis pour concrétiser son rêve.

Tout ça pourrait fonctionner et me ferait même plaisir, sauf que bien sûr, Isaac finit par s’en prendre à Emile et sauver Morgan au dernier moment… lui révélant alors qu’il ne peut reprendre le flambeau. En effet, il est tout simplement mort d’avance : il s’est fait mordre par un zombie avant même de le rencontrer. Au moins, ça explique pourquoi il prenait tant de risques pour Morgane depuis le début… Bon, j’avais vu les douleurs d’Isaac pendant tout l’épisode et il était évident qu’il transpirait de plus en plus… mais de là à ce qu’il soit mordu. Je suis dégoûté car j’aimais bien ce personnage.

Il n’empêche qu’Isaac ne parvient pas à tuer Emile, qui le met KO rapidement sans le tuer, avant de s’en prendre à nouveau à Morgan. Emile n’y va pas de main morte, contrairement à Morgan et sa gangrène, j’ai envie de dire. Il nous met au sol notre héros, avant d’aller chercher aussi lentement que possible de quoi le tuer. Cette lenteur n’est vraiment pas la meilleure des idées, puisque Morgane récupère assez de force pour finalement embrocher Emile avec son bâton. Bon.

Morgane n’hésite pas à le tuer à la hache et je suis tout bonnement dégoûté. L’épisode a introduit trois personnages. Il y en a deux que j’aime, une qu’on ne connaît pas. Verdict ? Les deux que j’aime sont morts avant la fin de l’épisode, et la troisième accouche toute seule pendant que son mari est complice d’un meurtre. Merveilleux.

Finalement, Morgan s’effondre inconscient et se réveille (une fois de plus) dans le repaire du couple. Il a eu droit à une opération d’urgence par Isaac, qui est désormais mort. Dans cet épisode, Morgan gagne donc un chien, Rufus, se refait une santé malgré son bras gauche en écharpe et se retrouve à devoir aider Rachel à s’occuper de sa fille… Morgan. Evidemment qu’elle s’appelle Morgan.

La tête d’Emile ? Elle se zombifie parce que personne ne s’est occupé du cadavre à quelques pas de l’entrée de la maison où dort le bébé apparemment. Tout ça pour ça. Un autre zombie s’approche un peu trop près de l’abri au goût de Morgan, alors celui-ci décide de troquer son éternel bâton pour la hache d’Emile. Je trouve que c’est une sacrée bonne idée ça !

L’autre bonne idée est de construire un barrage avec les corps des zombies et de laisser une boîte avec la tête d’Emile pour Virginia. Celle-ci a toujours le véhicule SWAT et se marre bien quand elle voit la tête. Elle choisit alors de répliquer par la menace, comme toujours, en assurant qu’elle tuera tous ses alliés un par un s’il cherche vraiment à les recontacter…

Moui. Il lui répond par radio que Morgan est mort, avant de s’en aller à cheval. D’où il sort le cheval ? Aucune idée. La boîte, en revanche, était dans la voiture d’Emile, dont il a trouvé la clé sur le cadavre. Le truc, c’est que cette clé est désormais recherchée par deux autres personnages, notamment celui qui taguait un mur en début d’épisode. Et on découvre que ce mur n’en est pas un, finalement, c’est un sous-marin. Euh… OK ?

Bon, sinon, il y a un milliard de feuilles mortes tout au long de l’épisode, c’est chouette pour le Bingo Séries et ça justifie peut-être cette diffusion automnale, ma foi !

> Saison 6

2 commentaires sur « Fear the Walking Dead – S06E01 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.