The Outpost – S03E05

Épisode 5 – Under Yavalla’s Control – 18/20
C’est peut-être à cause de l’heure tardive, mais j’étais vraiment à fond dans cet épisode, qui réussit assez bien à marier le drama de son intrigue avec pas mal d’humour. Le bon équilibre est trouvé : il n’y a toujours pas un budget énorme, mais la série a des choses à raconter et elle le fait bien, en variant les tons et en développant ses personnages. Les intrigues évoluent vite d’un épisode à l’autre, c’est super plaisant à suivre, je ne m’y attendais pas. S’il n’était pas si tard, j’enchaînerais même avec l’épisode suivant !

> Saison 3


Spoilers

And I had no idea because I already told you, this is a bad bloody plan.

C’est sans le moindre récapitulatif que la série reprend sur Zed, Janzo et Talon sur les remparts de l’Outpost pour constater la situation bien triste dans laquelle ils sont. Zed est heureux toutefois de récupérer son Lu-Qiri, ça leur fait toujours un allié de plus.

De son côté, Tobin n’ose pas révéler à Gwynn qu’il est marié, alors que celle-ci n’a qu’une envie : coucher avec lui. Le suspense est à son comble concernant le kinj possiblement en Tobin, mais il semble évident qu’il ne l’a pas puisque Gwynn ne sait pas encore qu’il est marié, alors que les « Unis » doivent tout savoir les uns des autres, j’imagine.

Plutôt que de se présenter à lui comme des êtres civilisés qu’ils sont, Garrett et Talon décident de kidnapper Tobin en le prenant par surprise dans l’Outpost, mais sans endormir sa méfiance avant. La scène est assez ridicule, parce qu’on veut nous dire que Tobin est aussi fort qu’eux, mais il se fait avoir comme un taureau en fonçant sur Talon qui le siffle. Franchement.

Janzo est dépassé par la stupidité du plan de Talon et Garrett lui aussi, mais il finit par l’accepter et enfermer Tobin dans une cage. Comme prévu, ce dernier reconnaît bien rapidement la voix de Garrett, qu’il pensait pourtant mort, puis celle de Zed. De là, il devine que Janzo est là et tout leur plan de rester anonyme dans son enlèvement tombe à l’eau. Heureusement que Tobin n’a pas de kinj, hein, parce que là, Yavalla saurait tout ce qu’il y a à savoir de cette rébellion – à part l’implication de Wren, grande absente de l’épisode à ce stade-là.

Alors que Talon apprend le mariage de Tobin et le vit mal pour Gwynn, Janzo souligne avec qu’on s’en fout pas mal de tout ça. J’aime bien tout ça, mais heureusement que Zed est là pour vérifier avec son propre kinj si Tobin est affecté ou pas. En plus, voir Tobin danser comme ça dans sa cage, c’était rigolo comme tout.

Bon, Tobin est rapidement innocenté, et ça leur permet à tous de s’embrouiller tout en se mettant d’accord sur un plan. Le plan est simple comme bonjour, avec Tobin se rendant auprès de Gwynn pour tenter de la raisonner et de faire en sorte qu’elle le suive. Comme elle n’arrive pas encore à lui refiler son deuxième kinj, elle accepte avec un peu de réticence, mais ils sont stoppés aussitôt par Yavalla.

Peu heureuse de savoir que Gwynn n’a pas fait ce qu’elle lui demandait, Yavalla les surveillait évidemment… mais Zed et Talon aussi ! Les deux débarquent et révèlent donc à Yavalla qu’ils sont des traitres, mais aussi que Garret est en vie. Le combat commence aussitôt entre ceux qui ont le kinj de Yavalla et les autres, et ça signifie donc que Samy se bat contre nos héros.

C’est bien dommage, parce que ça signifie que même si Tobin et Talon font ce qu’ils ne peuvent pour ne pas l’attaquer, Talon finit par tuer Samy qui se jette sur son épée pour l’empêcher d’emporter Gwynn, et c’est quand même super triste de le perdre comme ça, je trouve. En tout cas, ça finit par convaincre Yavalla de se laisser embarquer en paix, et tous les possédés par le kinj encore en vie finissent en prison, sous la surveillance de Talon, Garrett et Tobin. Repose en paix, Samy, je suis triste de te voir partir comme ça…

Notons aussi que la scène permet de découvrir que le kinj de Zed fonctionne finalement sur ceux qui ont le bébé kinj, mais pas sur Yavalla elle-même, parce que son kinj est celui à la base des autres. J’aime l’idée, ça passe bien dans la mythologie de la série et c’est chouette tout ce développement d’un truc qui est là depuis le départ avec le perso de Talon. A sa place, je serais grave jaloux d’avoir le kinj le plus naze en revanche !

Loin de tout ça, Zed est blasé de voir Wren. Allez comprendre. Il n’a pas envie de la voir, parce qu’il se retrouve à être celui qui lui dit que Yavalla est en cage. Wren a aussitôt envie de voir sa mère pour comprendre ses actions, mais ce n’est pas exactement ce que souhaite Zed pour elle. Il lui demande de rester aussi loin que possible de sa mère, parce qu’elle ne peut plus être sauvée désormais et que Wren est trop fragile face à elle.

C’est étrange comme première scène entre ces deux personnages qui se connaissent à peine, mais j’ai bien aimé ce que ça donnait comme résultat, avec Wren qui se rend aussitôt auprès de Janzo. Ca devient une constante pour le personnage tout de même. Malheureusement pour elle, la seule solution que trouve Janzo à leur problème du moment, c’est de tuer Yavalla. Bizarrement, Wren n’est pas du tout d’accord pour tuer sa mère, préférant se concentrer sur un peu plus d’expériences scientifiques.

Elle a bien raison, parce qu’il reste le risque que la tuer pourrait tout aussi bien tuer tous les possédés, hein. En attendant de le savoir, nous découvrons que Gwynn souffre de ne pas pouvoir refiler son kinj à quelqu’un d’autre. Ah, voilà donc la maladie qui affectait Samy dans l’épisode précédent : ne pas refiler le kinj qui s’est divisé à quelqu’un d’autre fait souffrir l’hôte. Par chance, Gwynn peut le passer à un rat qui passe par là, rat qui finit par aller contaminer Tobin.

Ah putain, c’est violent cette affaire de kinj, finalement, j’adore l’idée. En attendant que Tobin arrive jusqu’à la prison pour libérer tout le monde – et leur permettre encore de contaminer plus de monde – Garrett essaie d’aller parler à Gwynn pour la convaincre de se battre contre la possession de Yavalla. C’est en vain : il se fait manipuler comme un bleu et est finalement attaqué par Gwynn, puis par Yavalla… qu’il n’a plus d’autres choix que de tuer. Oui, oui, Garrett tue Yavalla sans prévenir personne, juste comme ça.

Seulement voilà, Yavalla ne meure pas. Bien au contraire, elle guérit comme si de rien n’était. Ma théorie est qu’elle file la blessure à quelqu’un d’autre, mais on n’en sait rien pour l’instant. En tout cas, ça perturbe Janzo quand il l’apprend, et ça perturbe aussi Wren quand Janzo lui transmet l’information que sa mère est increvable. Entre temps, Wren a du calmer ses nerfs, notamment en parlant avec Munt. Franchement, je vais être honnête, même Munt m’a paru sympathique et marrant dans cet épisode. Je ne comprends pas ce qu’il se passe, mais je suis de plus en plus à fond avec la série !

Toujours est-il que lorsque Wren apprend que sa mère est immortelle – après avoir appris à Janzo qu’elle était amoureuse de lui (et la réciproque est vraie, ça va sans dire dans cette série et avec ce personnage qui trouve encore le moyen de parler de Naya – qui me manque !), elle décide d’aller la voir pour comprendre ses vraies intentions. Zed avait réussi à l’en dissuader, Janzo n’y peut rien. C’est tant mieux : cela leur permet de découvrir que Tobin a tué un garde et a fait libérer tous les possédés, y compris Yavalla et Gwynn. Plutôt que de s’attarder dans l’Outpost, les Unis ont pris la fuite.

Talon est dépitée de constater que cette fuite se fait avec également l’armée de Tobin, qui était leur dernière chance à tous face à Yavalla. À l’Outpost, les rumeurs vont vite et tout le monde apprend donc rapidement la fuite de Yavalla et de la reine, laissant Blackbloods, Blackfists et humains complètement paumés sur la marche à suivre. Les tensions s’attisent rapidement en l’absence de commandement, inévitablement, surtout qu’il ne reste que Zed pour faire le tampon entre les différents groupes à gérer.

Garrett décide donc pour calmer le jeu de révéler qu’il est encore en vie. Euuh ? Mec, t’es censé être mort parce que les Blackbloods voulaient se venger, pourquoi ce serait une bonne idée ? Bon, ça fonctionne avec Zed qui prend sa défense, puis avec Wren qui prend la défense de Zed. Les humains écoutent Garrett, les Blackbloods écoutent Zed, et tous ont envie de se foutre sur la tronche… jusqu’à ce que finalement Talon prenne la parole pour tous les calmer.

Elle ne voit pas le truc venir alors qu’on l’a tous pensé avant, mais voilà donc comment Talon devient le leader de l’Outpost, avec Garrett et Zed en sous-commandant. Après tout, elle a été l’alliée de tout le monde par le passé, donc c’est assez logique qu’on lui fasse confiance pour redresser la situation. J’aime bien l’idée, mais c’était ridicule d’avoir ensuite tout le monde qui chante son nom. Enfin, tout le monde… Les Blackfists ont encore un peu d’honneur, heureusement. Je pensais sincèrement que c’était là la dernière scène de l’épisode…

L’épisode n’est toujours pas terminé ? C’est fou, tout ce qu’il s’y passe ! La dernière scène voit Janzo observer Wren en train de dormir… et si c’est creepy, c’est une excellente chose, parce qu’il peut ainsi arrêter un rat possédé qui allait s’en prendre à sa nouvelle copine. Il n’en faut pas beaucoup plus pour que le couple comprenne que Yavalla est en train de les observer.

Ils en parlent aussitôt à Talon et ses nouveaux sous-commandants, et Talon décide aussitôt de partir à la poursuite de Yavalla. Cela ne plaît pas du tout à Wren, forcée pourtant de se rendre à l’évidence face à ce plan : il est logique, surtout qu’ils comprennent bien qu’elle n’a pas l’intention de les lâcher pour l’instant, d’une part, et d’autre part qu’elle a pour projet d’aller à la capitale pour posséder un max de monde. La dernière scène de l’épisode (encore ?!) révèle en effet que Yavalla est enchemin et qu’elle compte bien s’arrêter dans chaque village pour permettre à Gwynn de se décharger de son kinj, et de le refiler à d’autres.

Le seul problème de ce truc-là, c’est que c’est exponentiel, mais qu’il arrivera bien un moment où ils manqueront de gens et d’animaux pour le refiler à d’autres… Et à ce moment-là, ben… On verra bien, il reste encore pas mal d’épisodes dans la saison quand même ! Et c’est tant mieux, car j’aime cette intrigue (même si oui, ça me fait penser à la City of Lights de The 100 tout de même !).

> Saison 3

2 commentaires sur « The Outpost – S03E05 »

  1. Au début de ton résumé, je me demandais si j’avais vraiment vu l’épisode car je ne me rappelle absolument la mort de Sammy ! Après, oui je me rappelle bien la suite. Tobin est vraiment nul à se faire contaminer comme ça ! Bon heureusement qu’on a des gens surdoués comme Janzo et Wren pour vite comprendre qu’il y a anguille sous roche, ou plutôt rat sous roche !

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.