This is us – S05E07

Épisode 7 – There – 16/20
Je m’attendais à beaucoup de choses, et cet épisode n’est finalement pas aussi grandiose que je ne l’imaginais. Il est quelque peu alourdi par ses flashbacks, peu utiles et montrant vraiment que la série s’essouffle de ce côté-là, atteignant progressivement ses limites naturelles ; mais a l’avantage d’être très prenant dans l’ambiance qu’il instaure dans le présent. Disons que pour une fois dans une série, les longueurs de l’épisode sont justifiées et bien trouvées pour nous mettre dans la peau du personnage… mais inévitablement, ça en fait trop, et c’est trop long.

> Saison 5


Spoilers

I think I should go to her.

J’avais oublié que cet épisode était diffusé aujourd’hui. Genre… Comment c’est possible ? Je l’attendais énormément, parce que c’est centré sur Kevin et que j’aime beaucoup son intrigue de cette année. Par contre, comme je le craignais, l’épisode s’ouvre sur la pire image possible : Kevin a bien eu un accident de voiture en rentrant précipitamment du Canada pour l’accouchement de Madison. Pff. Bon, on va dire qu’il ira plus vite à l’hôpital comme ça.

Avant d’en savoir plus, il faut en revenir aux flashbacks, et j’avoue qu’avec le Bingo Séries en cours, j’étais content de voir qu’on allait se concentrer sur le football américain cette semaine. C’était logique : le Super Bowl était dimanche dernier après tout… Je suis complètement passé à côté cette année, c’est dingue. Je n’y pense que maintenant. Décidément, cette semaine !

Bon, les flashbacks explorent deux périodes différentes pour cet épisode. On a d’abord Jack et son père, avec une relation compliquée autour du foot américain, puis Kevin adolescent et son père, avec une relation tout aussi compliquée. Tel père, tel fils.

Par contre, Jack adolescent est loin d’être le canon qu’il deviendra une fois adulte, non ? Son père boit trop et Jack refuse de le laisser conduire pour le ramener du match… C’est finalement à Jack de conduire son père chez eux, ce qui craint et mènera probablement à un accident, vu ce qui arrivera probablement à Kevin dans le futur. En plus, le père est hyper stressant…

Finalement, tout est bien qui finit à peu près bien dans cette intrigue, et j’ai surtout eu l’impression de perdre mon temps avec les flashbacks de cet épisode, parce qu’ils ne nous apprennent pas grand-chose de nouveau. On a fait le tour de cette relation, et ce nouvel élément n’apporte quasiment rien à l’intrigue générale de la série. C’est un peu moins vrai de la deuxième partie des flashbacks, heureusement.

Une fois adulte, Jack a donc à son tour une relation compliquée avec son fils, mais pour des raisons différentes. Jack tente au moins de renouer le dialogue avec son fils, en lui parlant de ses propres rêves d’enfant. Finalement, on comprend donc que Jack l’emmène à un rendez-vous sacrément important pour prouver qu’il est doué en football, et ça stresse énormément Kevin – qui va jusqu’à vomir tout de même.

C’est assez logique : il mise tout son futur sur ses talents au football, alors qu’il a un Randall petit génie comme frère. En plus, il est sûr que son père le voit comme un boulet qui ne peut réussir à être talentueux que comme cela. C’est un véritable échec d’éducation pour Jack. Il emmène donc son fils dans un bar pour le rassurer et lui raconter à nouveau ses histoires d’enfance, mais cette fois en insistant sur son grand-père tout à fait charmant.

Ben, oui, le grand-père de Kevin était atroce et provoquait bien des angoisses à son fils, c’est bien normal qu’il explique à présent au sien le stress qu’il ressentait à chaque fois qu’il jouait au foot et avait peur de décevoir son père. C’était mignon comme intrigue, mais j’ai eu du mal à accrocher tout de même. J’aime bien l’acteur interprétant Kevin jeune d’habitude. Là, il n’a pas eu tout ce qu’il avait à jouer, je trouve : l’intrigue tournait finalement autour de Jack, pas de son fils. C’est dommage.

Enfin, c’est toujours bien de voir Jack prendre conscience de ses erreurs en tant que père, mais j’aurais aimé en voir plus sur Kevin aussi. Là, il est laissé dans l’ignorance des actions de son père : ayant appris par Kevin que le coach lui disait qu’il était stupide chaque jour depuis qu’il avait commencé le sport, Jack s’arrange pour intimider le coach dans les toilettes du bar.

C’est gros ça, parce qu’il l’intimide sans rien faire, concrètement, à part lui dire qu’il le surveillera. Allez, Jack est impressionnant, on va dire. Et j’aime le fait que Kevin soit assez malin pour comprendre ce qu’il s’est passé. Il passe finalement une très bonne soirée, à manger avec son père et à jouer dans leur chambre d’hôtel.

Dans le présent, on retrouve Kevin en pleine répétition pour son film. De ce point de vue-là, l’épisode était un peu longuet tout de même, avec une scène d’introduction le faisant être au téléphone avec Kate, histoire de poser les jalons de l’épisode de la semaine prochaine qui sera forcément sur Kate. Ici, on la voit se préparer à partir en voyage avec son mari, mais la conversation est interrompue par la nourrice frappant la porte – bon, ce n’est probablement pas la nourrice, cela dit. En tout cas, ce qui est important à retenir, c’est que Madison n’a personne pour être avec elle lors de l’accouchement, parce que c’est sur le point d’arriver.

On découvre donc que les contractions de Madison tombent au pire moment possible : Kevin est sur le point de devenir papa, avec Madison qui l’appelle au moment où il s’apprête à rencontrer De Niro pour tourner avec lui. La série n’ayant pas le budget pour un tel acteur, Kevin plaque donc son boulot pour aller retrouver sa fiancée en train d’accoucher. Ouille.

Ce n’est pas comme ça que ça marche le boulot, tout de même. Bon, en plus, son connard de réalisateur – Foster – fait tout de même des efforts en lui demandant simplement de rester une journée de plus. C’est beaucoup pour un accouchement, d’accord, mais ça peut se comprendre surtout dans le cadre d’un film avec des centaines de gens concernés… ou genre, juste De Niro, quoi. Tu ne le plantes pas comme ça, a priori.

D’ailleurs, c’est probablement pour ça que Brian, son agent, le harcèle et lui propose de faire assez vite à Los Angeles pour revenir au Canada dès le lendemain. Humph. C’est ambitieux comme plan, et Kevin n’est pas tellement pour, préférant largement passer du temps avec ses jumeaux, forcément. Il demande donc à sa mère et Miguel de lui trouver un avion pour rentrer au plus vite à Los Angeles.

C’est si triste. Kevin se retrouve donc à gérer tout un tas de coups de fil depuis le volant, et c’est genre la pire des idées du monde. Il manque à deux ou trois reprises de provoquer des accidents, ou d’en être la victime. Il n’est pas le seul dingue, sur la route en plus. Oh, bien sûr, Rebecca puis Madison s’inquiètent pour lui… mais ça ne le fait pas ralentir pour autant.

Et ça ne le fait pas raccrocher non plus. Son téléphone n’arrête pas de sonner, c’est assez insupportable et on comprend mieux pourquoi il raccroche au nez de Randall avec cet épisode, c’est déjà ça, au moins. Finalement, même Foster le rappelle et Kevin s’énerve et démissionne. Oh, l’erreur. Bon, ça a l’avantage d’insister vraiment sur Kevin et de lui donner raison quand Madison le rappelle pour lui confirmer qu’elle est bel et bien en train d’accoucher.

Super. Par contre, la communication tourne court assez rapidement et laisse Kevin seul dans son habitacle de voiture, en silence. Kevin rappelle inévitablement Miguel qui a une bonne nouvelle pour lui : il lui a trouvé un avion, mais à Seattle. Que de noms de villes de la côte Ouest, dommage, j’ai déjà ce point de Bingo Séries ! Une fois que c’est fait, Kevin demande à parler à sa mère tout de même, parce qu’il s’apprête à devenir papa, et elle grand-mère, encore. Elle commence à être habituée, et au moins, elle peut lui expliquer que c’est normal que tout ne se passe pas comme prévu.

D’ailleurs, pour cet épisode non plus ça ne se passe pas comme prévu : ce n’est pas Kevin qui a un accident, c’est un anonyme sur la route. Kevin voit sa voiture en feu et comme il n’arrive pas à appeler d’ambulance, il est celui qui sort l’homme de la voiture. Inconscient une fois tiré d’affaire, l’homme se fait amener par Kevin à l’hôpital ; et c’est ainsi que Kevin en oublie ses papiers sur le bord de la route. Bon, ben, bye bye Madison.

Il finit par emmener l’homme à l’hôpital, donc, et c’est marrant de voir que le blessé prend le temps de le reconnaître avant d’être largué aux urgences comme si de rien n’était. Personne ne pose la moindre question à Kevin, et celui-ci se barre bien rapidement sans demander son reste. C’est déroutant les États-Unis dis donc !

En revanche, une fois à l’hôpital, Kevin n’a pas ses papiers d’identité, alors il est complètement coincé à l’aéroport. Il essaie de convaincre la pauvre gardienne qui ne fait que son job qu’il est une célébrité et qu’il est facile de vérifier qui il est, mais malgré ça, elle ne peut le laisser passer. L’épisode se termine malgré tout sur un suspense puisque la femme semble hésiter à le laisser passer quand elle sent son désespoir. J’allais faire un commentaire sur le fait qu’il a tout de même de la chance que l’aéroport paraisse complètement désert… mais en même temps, il est déjà en retard pour son vol et les aéroports par temps de covid, c’est sacrément désert, justement.

On verra bien la semaine prochaine – ou plus probablement dans deux épisodes, d’ailleurs – ce qu’il en est. En attendant, on termine cette semaine par une scène surprenante, mais très bien trouvée pour nous faire vivre toutes les émotions de cet épisode : Madison est toujours en plein travail et elle confie à une sage-femme qu’elle se sent seule, mais qu’elle n’a personne à contacter. Randall et Beth choisissent ce bon moment pour la contacter et lui dire qu’elle est de leur famille. C’est si chou de leur part. Qu’est-ce que j’adore ce couple ! Et qu’est-ce que ça fonctionne bien de les voir s’inquiéter pour cette belle-sœur qu’ils connaissent à peine. Bien évidemment que Madison craque – comment pourrait-elle faire autrement que pleurer face à une telle déclaration ?

> Saison 5

6 commentaires sur « This is us – S05E07 »

  1. Bon tant mieux que ce ne soit pas Kevin qui ait eu l’accident, ça aurait été redondant. Je comprends Kevin qui veuille plaquer le tournage pour aller à l’accouchement de Madison, il sait combien c’est important pour elle, il est sur le point de devenir papa, avec des jumeaux nés à 7 mois et demi, je comprends qu’il manque de discernement. En revanche, celui qui manque de jugeote c’est l’agent qui suggère à Kevin d’aller à L.A et de revenir à Vancouver le lendemain ! Il a oublié que tout entrant au Canada est soumis à une quatorzaine très stricte. Et jolie scène à la fin avec les Randall/Beth et Madison. Mais ce n’est pas gentil de nous laisser en plan avec Kevin en rade à l’aéroport !

    J'aime

    1. Oui, effectivement, j’avais à nouveau zappé cette affaire de quarantaine aha… surtout en passant par un hôpital ! Peut-il seulement aller assister à l’accouchement d’ailleurs ?

      Je pense que Kevin pourra prendre son avion, franchement, c’est une série :’)

      J'aime

      1. Sur TV Line, chaque vendredi il y un article qui pose des questions sur les séries et dans celui de cette semaine, This is Us a eu sa part de questions, comme notamment le fait que Kevin ait passé la frontière canado-américaine juste avec son permis (car apparemment c’est juste son permis qui est perdu), sans passeport on dirait et qu’il comptait prendre l’avion avec juste le-dit permis.
        Et si l’agente de sécurité le laisse prendre l’avion juste sur sa bonne mine (ou plutôt sa mine connue), c’est qu’elle aura mal fait son boulot, franchement !

        J'aime

      2. C’est pas l’ensemble de son portefeuille qui tombe ? J’ai un doute maintenant, c’est malin.

        Pour la sécurité de l’aéroport, je vois bien un truc du genre le responsable est fan de lui ou quoi ahah

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.