Resident Alien – S01E06

Épisode 6 – Sexy Beast – 16/20
Les différentes pièces du puzzle s’emboîte bien dans cet épisode qui change un peu de sa narration habituelle et accélère finalement le rythme du fil rouge, l’air de rien. L’épisode précédent permet de mettre de côté certains éléments qui ralentissaient Harry jusque-là, et le changement fonctionne plutôt pas mal pour la série, je trouve. L’épisode est très sympathique et donne toujours envie de revenir, encore et encore. Un vrai plaisir.

Spoilers

Un nouveau médecin débarque en ville pour remplacer Sam, et tant pis si Harry ne le voit pas d’un bon œil.


Hey that’s miss chlamydia. I’m not my mother.

Vous ne rêvez pas, j’ai bien vu cet épisode avant le dimanche. Rien ne va plus dans ma vie ! Je profite de la possibilité de me coucher un peu plus tard pour regarder cet épisode, en vrai, surtout que j’accroche bien à la série et que je me demande toujours où elle va m’emmener et quel gag elle va bien pouvoir pondre.

Je devrais aussi me poser quelques questions sur les rebondissements prévus, parce que la série nous embarque dans un flashback pour son premier épisode. Cinquante ans plus tôt, nous suivons la vie d’une petite fille en plein orage, vivant chez son père, un étrange monsieur qui semble avoir une passion pour les horloges. Cela tombe bien : cela permet de savoir que le temps s’arrête brusquement durant l’orage.

C’est ensuite l’électricité qui s’arrête, les forçant à grimper plusieurs étages. On découvre ainsi qu’ils vivent dans un phare et doivent s’assurer qu’il émette de la lumière à nouveau. Cela dit, au lieu d’allumer la lumière, ils découvrent que la pluie ne tombe plus… et pour cause : il y a un vaisseau d’alien au-dessus d’eux. La petite fait alors l’erreur de prendre des photos du vaisseau… et ça ne plaira pas aux aliens, ça. Non ? On ne saura pas immédiatement, parce que c’est la fin de ce flashback.

Quatre mois plus tôt par rapport au présent de la série, un militaire repère le vaisseau d’Harry en train de s’écraser. Le problème, c’est que la signature infra-rouge du vaisseau semble se téléporter avant de s’écraser, alors ça le fait pour un dingue quand il en parle lors d’une réunion officielle avec une major.

Cette dernière le force donc à prendre quelques vacances… avant de le retrouver à l’arrière de sa voiture, pour lui assurer qu’il a parfaitement raison. Il a repéré un OVNI et elle refuse que cela suive la chaîne officielle de commandement, parce qu’elle ne veut pas que ce dossier finisse dans un trou noir. À la place, elle s’assure que sa petite-amie soit larguée par SMS et offre à l’homme une nouvelle femme, Lisa Casper. Voilà donc notre duo de chasseurs d’extraterrestres constitué.

Bien. J’avoue que je ne m’attendais pas à voir ça comme. On retrouve ensuite le duo trois mois et demi plus tard, au New Mexico, où ils sont sûrs de pouvoir retrouver le vaisseau. Celui-ci est invisible, mais par un joli coup de hasard, ils parviennent effectivement à mettre la main dessus, exactement aux coordonnées indiquées lorsqu’il s’est téléporté. Trop simple.

Bien sûr, ils reportent aussitôt la trouvaille à la générale qui met une bonne semaine à se pointer auprès du vaisseau. Celui-ci est dans un hangar où une lumière bleue le révèle, et où la série peut nous révéler que cette militaire est en fait la petite fille du début d’épisode. Ceci explique cela.

Dans le présent, nous retrouvons Harry persuadé d’avoir rêvé tout l’épisode précédent. Ce n’est pourtant pas le cas, sa femme est toujours là. Non seulement elle est là, mais en plus, elle passe la journée avec lui. C’est une journée bien romantique, même s’il en profite pour lui donner plein de vin afin de s’assurer qu’elle s’endorme rapidement.

Son but est en effet de profiter du fait qu’elle dorme pour recommencer à travailler sur son vaisseau. Côté travail, il a de quoi faire au sein de l’épisode, avec une cafetière cassée et un remplaçant pour lui qui débarque, Ethan Stone. Oui, ça y est, Sam est remplacé officiellement, et en plus, il l’est pile le jour où le rapport d’autopsie confirme que Sam est mort empoisonné.

Ethan Stone est un beau gosse qui charme une infirmière rien qu’avec son look et il n’en faut pas plus pour éveiller la jalousie d’Harry. Il ne comprend pas bien qu’il est jaloux, mais on sent rapidement que le médecin va éveiller toute sa jalousie. En plus, il casse la tranquillité de la série, parce qu’Harry n’a plus de raison de rester en ville.

Il veut toutefois paraître plus brillant que son successeur et fait tout pour cela, même si cela finit par lui imposer d’avouer qu’un bloc d’ordonnances de Sam a été volé. Et tant pis si ça grille Asta au passage, parce que devant les flics, elle se sent un peu conne d’un coup d’avoir caché ça. Elle leur dit une partie de ce qu’elle sait, y compris le fait qu’un gamin du lycée se servait du bloc, mais elle laisse de côté Jay. Grillée de ouf, la Asta.

De son côté, Harry tente de faire croire qu’il a réparé la cafetière et tente vraiment par tous les moyens d’être plus brillant qu’Ethan. Ce n’est toutefois pas si simple… De toute manière, il est forcé d’aller ranger ses affaires, même s’il n’en a pas, et d’accepter un cadeau de remerciement de la part de Ben, même si le remerciement, il le met rapidement à la poubelle, devant lui.

Pauvre Ben. D’ailleurs, Harry révèle la vérité à Ben : Max n’est pas malade… mais quand Ethan débarque et propose son aide pour diagnostiquer le petit, Harry affirme que si, Max est bien malade. Allez, il est marrant, Harry. Il se barre donc, et il le fait sans dire au revoir à Asta. Elle est énervée de voir qu’Harry se barre comme ça, mais elle insiste tout de même pour un câlin… surpris par la femme d’Harry.

Elle est partout cette femme, c’est fou. Elle est heureuse de savoir que son mari est enfin libre et lui propose aussitôt son aide pour tout ce qu’il a à faire… avant de l’emmener au bar de D’Arcy. Celle-ci est aussi ravie que ce qu’on peut imaginer, hein. Elle est toutefois bien forcée de servir le couple et le fait pas si mal.

Malheureusement pour Harry, la journée d’Ethan n’est pas terminée : il est amené au bar par Ben et Asta. Forcément. Lui aussi doit découvrir la ville, mais il a déjà fait toutes les recherches qu’il faut sur l’histoire de la ville et du 59 pour en sauver 1. Pour faire bonne mesure, Harry s’impose à nouveau et insiste pour souligner que cela fait finalement soixante morts pour en sauver un. C’est con, l’humanité.

Malgré tout, Ethan marque des points auprès de tout le monde, y compris Isabelle, la femme d’Harry. C’est donc ça son nom. Il était temps que je l’entende, et je l’ai fait alors qu’Ethan enchainait à nouveau des mots de français : après médecin sans frontière, ce fut de jolis compliments en français. Ils parlent un bon français tous les deux, mais on ne les entend pas vraiment, parce qu’Harry nous recouvre de sa voix-off tout ça.

Bien sûr, comme Ethan plaît autant à Isabelle qu’à D’Arcy – à deux doigts de littéralement baver sur Ethan – cela finit en concours d’égo entre Harry et Ethan, avec un bras de fer… qui ne peut pas tourner à l’avantage d’Ethan. Harry est sûr de gagner, et c’est ce qu’il se passe quand il s’attaque à son adversaire et lui démet l’épaule. C’était plutôt drôle à voir, et bien sûr, c’est Ethan qui finit par être acclamé dans le bar, parce qu’il est un dur à cuire. Pauvre Harry.

Il m’a fait de la peine cet alien. Il a encore du mal à se faire à l’humanité, clairement. Il tente pourtant autant qu’il peut de le faire, séduisant ensuite sa femme avec un petit-déjeuner maison et un peu de dirty talk. Malheureusement pour elle, elle ne se méfie pas assez de cet extra-terrestre romantique qui n’hésite pas un seul instant à l’empoisonner pour être davantage tranquille avant de partir à la montagne.

Au petit matin, nous retrouvons également D’Arcy dans le lit du nouveau docteur. Elle me fait tellement rire. Ethan a carrément une maison gigantesque et déjà bien rangée alors qu’il vient juste d’arriver. Les américains, j’adore. Il est si insupportable cet Ethan. Bien sûr, il est déjà in love de D’Arcy, mais celle-ci fait beaucoup trop peur à notre barmaid qui a clairement oublié une bonne partie de la soirée, en plus.

Elle est occupée de toute manière D’Arcy : elle doit aussi aller surveiller la montagne… et y découvrir Harry, au moment où l’alien met enfin la main sur la dernière pièce manquante de son vaisseau. Elle fait aussitôt poser l’hélicoptère pour engueuler Harry et le convaincre de quitter le sommet dangereux sur lequel il est en train de faire sa randonnée. Cela ne le dérange pas vraiment maintenant qu’il a la pièce manquante de son vaisseau. Il peut vraiment quitter la ville.

L’enquête sur le meurtre de Sam continue bien sûr, au lycée cette fois. C’est l’occasion de donner un job à la femme du maire : la voilà désormais professeur. Elle confie l’étudiant suspecté d’avoir utilisé les ordonnances de Sam aux flics, qui jouent aussitôt au duo gentil/méchant. Enfin, c’est le shérif qui fait le duo, en laissant son adjointe gérer la surveillance du périmètre.

Sans trop de surprise, le shérif se ridiculise alors que bien sûr, sa collègue n’a aucun mal à avoir les informations dont ils ont besoin… à l’exception de l’existence de Jay dans ce lycée. Malheureusement, le shérif la repère, comme quoi il est encore capable de faire ce job. Et bien sûr, c’est étrange qu’Asta ne parle pas de Jay.

En tout cas, plus le temps passe, plus je m’attache aux flics, surtout quand l’adjointe danse un peu dans son placard tout en faisant un joli murder board. Le shérif découvre tout ça et peut alors s’approprier toutes les bonnes théories qu’elle lui propose. Ainsi, elle envisage que si Sam est diabétique, il est possible que le poison vienne carrément de son insuline. Maligne.

Bizarrement, elle est ensuite invitée à une soirée entre filles au bowling avec Asta, D’Arcy et leur amie. Elles sont quelque peu perchées avec un look coordonné de chemises immondes. Asta y passe une soirée de merde, en plus, entre la flic qui lui indique que ce n’est pas super de sa part d’avoir voulu protéger Jay parce que ça semble super bizarre à présent alors que Jimmy, son ex, s’affiche dans le bowling avec une nouvelle copine, Becky.

Comme la flic insiste également pour dire que le voleur est forcément quelqu’un qu’Asta connaît, celle-ci se décide à aller confronter Jimmy. Ce ne peut qu’être son ex qui a volé ce bloc d’ordonnances selon elle. Mouais. Moi, je penche plutôt du côté de D’Arcy pour l’instant, ou de la femme de Ben. Il faut quelqu’un qu’on connaisse déjà et qu’on n’envisage pas dans l’enquête, après tout. Non ? Qu’importe, pour l’instant, on a une scène sympa où Asta met en garde Becky sur les violences de Jimmy.

De son côté, Harry se retrouve bien embêté pendant la soirée : il se rend compte qu’une fois que toute l’humanité sera anéantie, personne ne sera plus là pour constater qu’il était plus intelligent qu’Ethan. Cette nouvelle jalousie fonctionne bien comme motivation pour le personnage, c’est amusant. Ses pensées sont toutefois interrompues par Isabelle. Il ne met pas longtemps à vouloir la ré-empoisonner. Le problème, c’est qu’Isabelle ne boit pas immédiatement son café devant lui et le trouve bizarre… Tu m’étonnes qu’il est bizarre à la droguer comme ça !

Il l’entend tomber, alors il est sûr que tout va bien… mais je ne parierais pas là-dessus, moi. Elle a commencé à se méfier de lui en le trouvant sacrément bizarre, non ? En tout cas, il est persuadé qu’elle dort à nouveau et abandonne donc le chalet, définitivement probablement, pour se rendre auprès de son vaisseau. Le problème, c’est que son vaisseau n’est plus là, et aussi que l’emplacement est surveillé par l’armée.

Ils voient débarquer Harry, se demandent qui il est… et l’épisode se termine alors que notre extra-terrestre est confronté à eux. Eh, la série avance vite, qu’est-ce qu’ils vont bien pouvoir nous raconter en saison 2 à ce rythme-là ? Parce que oui, la série est renouvelée !

4 commentaires sur « Resident Alien – S01E06 »

  1. J’ai un peu de mal avec la timeline des agents du gouvernement. Le vaisseau est au nouveau Mexique, hein ? Alors que Harry est on va dire dans les régions du Nord (je ne sais pas trop où d’ailleurs, Colorado ?) alors comment ça se fait qu’il aille si rapidement sur un site où il pense que son vaisseau est ? Je vois que tu parles de téléportation, j’ai dû louper l’info à un moment, car quand j’ai vu cet épisode, j’ai d’abord cru que la fin se passait plusieurs semaines avant le début de la série donc je ne comprenais rien et après je ne comprenais pas non plus que ça se passe maintenant et que les agents sachent que le vaisseau avait été là. Bref, j’ai un peu pataugé ! 🙂

    J'aime

    1. Pour la timeline, dans la version de l’épisode que j’ai vue, il était indiqué précisément quand se passait chaque scène (« cinquante ans plus tôt », « quatre mois plus tôt », etc.). Ce n’était pas ton cas ? Après, pour la localisation, je patauge aussi… Pour moi, la série se déroule effectivement dans le Colorado et il se fait un aller-retour à son vaisseau hyper vite – le New Mexico est un état frontalier, mais bon, faut quand même traverser tout le Colorado quoi. La téléportation, c’était pendant le crash uniquement (et je n’ai pas trop compris pourquoi ou comment). Bizarre, bizarre ! Des raccourcis scénaristiques ?

      J'aime

      1. oui oui, j’ai bien eu les dates, c’est juste cette histoire de vaisseau et sa téléportation qui m’ont perturbée et le fait que ce ne soit pas très clair quand Harry cherchait son vaisseau alors que le site était surveillé. J’ai juste eu l’impression d’avoir loupé un truc à un moment. Bon ceci dit, ça ne m’a pas empêché de comprendre la suite.

        J'aime

Répondre à Frankie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.