NCIS S19E02 (express)

Épisode 2 – Nearly Departed – 15/20
J’ai préféré cet épisode, principalement parce qu’il est débarrassé des enjeux du premier épisode de la saison et que ça lui fait du bien. Bizarrement, ça accorde aussi une certaine liberté de ton à cette enquête de la semaine qui semble beaucoup plus s’inscrire dans un fil rouge que d’habitude. Et vous me connaissez, j’adore les fils rouges, alors je dis oui, tout simplement.

Spoilers

L’équipe cherche à trouver la personne responsable de la tentative de meurtre sur Gibbs.

 

Je suis soulagé de me rendre compte que Gibbs a bien pris la décision de rester en retrait pour l’instant, car j’avais cru comprendre le contraire à l’épisode précédent. J’ai bien aimé l’idée de continuer à le faire passer pour mort, mais vraiment, ils n’ont fait aucun effort pour que ce soit crédible. Pas de faux enterrement, tout le monde qui vit sa vie comme si de rien n’était… Et Formel qui continue de douter de la mort de Gibbs quand même ? Pardon, mais jamais de la vie. Jamais de la vie non plus les scientifiques du NCIS sont aussi accessibles à un visiteur, même bien connu des services, et confirment une information classée confidentielle. J’avoue, cette scène m’a sorti de l’épisode, et je fais une fixette dessus, mais c’était bizarre.

Dans le même genre, ça ne m’étonne pas que le nouveau aperçoive Gibbs dans la rue, car il ne fait aucun effort non plus pour rester discret. Tu parles d’un mort ! Bon, tout ça n’est jamais qu’un détail, je sais bien, mais c’était surprenant et il fallait que j’en parle. Pour le reste, j’ai au contraire plutôt apprécié le développement du personnage de Gibbs et sa psychologie remise en question ici par ses amis plutôt que ses collègues. Je sais bien qu’ils sont une grande famille, mais il faut voir à ne pas abuser non plus dans certaines relations. D’ailleurs, Gibbs a vraiment carte blanche, c’est abusé que Léon le laisse mener son opération comme ça avec des agents…

Cela mène toutefois à de bonnes choses. J’aime bien voir McGee en chef d’équipe, car on retrouve son caractère et il n’est pas qu’un Gibbs bis. Cela fait du bien à la série qui prend un coup de jeune. Même l’introduction de l’agent du FBI qui à terme va clairement prendre la place de Gibbs est bien amenée et fonctionne très bien ; avec la révélation marrante de sa couverture que l’on voit venir à des kilomètres puisque les annonces de casting ont fait du bruit…

L’opération menée par Gibbs fonctionne bien et j’avoue que certains rebondissements étaient inattendus. J’aime particulièrement le fait que ce second épisode développe très clairement un fil rouge avec ce tueur en série qui n’est finalement qu’un simple exécutant pour une filiale bien plus riche. Je sens que ça va être plus passionnant de découvrir de quoi il en retourne. J’espère d’ailleurs que Marcy n’est pas si clean que ça – la voir partir m’a presque rendu triste, mais je la verrais bien en méchante avec sa Mitch là. Et est-ce qu’on peut parler de la tête de chien battu de Gibbs ? Dans quel monde les adultes n’assument pas de dire les choses et d’évoquer les sentiments comme ça ? C’est infernal pour ça cette série !

Par conséquent, j’étais surpris de voir la série prendre le temps d’aborder à nouveau le cœur brisé de Nick. C’est une bonne chose, surtout que ça me donne l’espoir d’une relation bien différente et plus saine entre lui et la nouvelle… Mais j’ai clairement trop d’espoir je pense et le fait qu’on lui accorde tant de temps à la voir s’occuper de Nick est plutôt signe que l’on va nous forcer une relation de drague et de couple plutôt que de nous montrer des collègues capables de rester amis. Je me suis pris à rêver d’un flirt entre elle et Jimmy à la place. Je ne sais pas, ce serait original et ça marcherait à fond.

Non, parce qu’on nous rabâche les deuils d’à peu près tout le monde dans la série, mais son équipe à elle, rien du tout… Cette affaire de bureau aurait pu être l’occasion de développer pourquoi elle n’était pas encore prête à franchir ce cap, mais non. J’en demande trop, je sais.

Et en même temps, faut me comprendre, je n’étais pas du tout préparé à ce cliffhanger de dingue. C’était presque digne d’une fin de saison, ou d’un début, et j’ai aimé le voir même si notre scientifiquenpréférée paraît un peu débile à rester en travers du chemin comme ça alors qu’elle n’avait aucune raison d’être là.

Si quelqu’un a compris d’où venait le méchant d’ailleurs ? Le montage laisse supposer que la salle d’interrogatoire est au même étage que les bureaux des agents, alors qu’ils prennent l’ascenseur d’habitude, non ? Chelou.. mais efficace ce moment stressant où Gibbs finit par être un meurtrier. Bon, il faut bien justifier le fait qu’on le verra moins cette saison après tout, et ça semble se faire d’une très bonne manière. Ca me plaît, en tout cas, j’ai hâte de voir le prochain épisode, et j’ai l’impression de n’avoir jamais pu dire ça l’an dernier !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.