Hawkeye – S01E04

Épisode 4 – Partners, Am I Right ? – 17/20
Le rythme redescend d’un cran ou deux, et les personnages mettent parfois du temps à comprendre certains éléments qui me paraissent évidents, mais l’intrigue avance bien vite vers des scènes attendues et tout à fait géniales à découvrir. La série se met au niveau des autres productions Marvel et parvient à y rester, c’est parfait.

Spoilers

Clint rencontre la mère et le beau-père de Kate, comprenant du même coup qu’il est coincé une journée de plus durant cette longue semaine de décembre.

And why is there an Avenger in my living-room ?

J’ai oublié de le dire pour l’épisode 3 tout impatient que j’étais de reprendre la série, mais pfiou, le générique Marvel Studios ! Bref, comme prévu, Jack prétend qu’il n’avait pas reconnu Clint immédiatement, et c’était d’autant plus nécessaire que Kate et Eleanor débarquent toutes les deux. L’humour prend bien avec quelques quiproquos sur le nom de Clint – toujours son problème de marketing – et avec les explications qui s’empêtrent encore et encore quand Kate essaie de les apporter sans donner trop d’indications à ses parents.

C’est gênant, surtout quand Eleanor comprend que sa fille a utilisé son ordinateur ou quand elle essaie de comprendre le lien exact entre Kate et Clint. Ce dernier est bien forcé de reconnaître finalement qu’il bosse bien avec Kate, et ça ne plaît pas à Eleanor. Je ne lui fais toujours pas confiance à celle-ci, même si elle semble avoir des réactions bien naturelles quand elle demande à Clint de laisser sa fille tranquille.

Si Clint lui assure qu’il fera tout pour que Kate reste en sécurité, il n’en oublie pas pour autant de récupérer le sabre de Ronin discrètement et de demander à sa femme, Laura, de se renseigner sur Jack. Celle-ci comprend bien vite que son mari en aura pour plus de temps que prévu. Elle lui conseille tout de même de prendre soin de ses blessures, et c’est plutôt top à voir. Cela me rappelle un peu Jessica Jones, mais je trouve ça top de nous rappeler que ce super-héros est un humain, rien de plus.

Du côté de Kate, la voilà donc coincée avec sa mère et son beau-père qui dansent devant elle, et c’est gênant comme tout. En plus, vraiment, Kate est tellement à soupçonner tout le temps Jack que je ne peux que soupçonner sa mère, moi. Ils font un couple plutôt mignon, mais il faut forcément un méchant dans l’affaire, non ? Et toute cette mignonnerie fait presque culpabiliser Kate de ne pas le considérer comme sa famille.

Elle a pourtant raison de le faire, puisque Kate découvre ensuite que Jack est bien suspect : il dirige une compagnie qui aide la mafia du survêt à blanchir de l’argent. Elle l’apprend en retrouvant Clint pour une soirée à essayer de monter un plan… et à profiter à fond de l’esprit de Noël. Oh, cette série me parle vraiment, surtout en ce moment où on est en pleine période de Noël. Je regrette de ne pas l’avoir vu à la semaine, car il est fun de les voir se mettre des pulls de Noël et décorer le sapin.

Bien sûr, on perd du temps en papotage, mais ça permet de s’attacher vraiment aux personnages. Kate est super cool avec Clint, en plus, elle lui rappelle que s’il ne peut pas être avec ses enfants, il peut tout de même profiter de Noël et de sa soirée films de Noël. Ils ne regardent pas de films pour autant, apprenant à allumer ou éteindre la télé en visant avec une pièce à la place. Pourquoi pas, chacun ses soirées ?

Côté émotions, nous ne sommes à nouveau pas en reste : Clint raconte ainsi qu’il est heureux de ne pas avoir éliminer Natasha quand il le devait, considérant que son meilleur tir est celui qu’il n’a jamais tiré. Et quand en plus à la télévision on a un papa faisant un câlin à ses enfants et qu’il est question de Thanos, c’est juste super triste.

Kate en profite pour enfin en arriver à l’évidence qu’elle avait déjà eu intuitivement dans l’épisode précédent : Hawkeye est Ronin. Et ça marche super bien pour remettre à plat les cartes entre eux : ils sont enfin sur un pied d’égalité, et ils s’entendent vraiment bien. Une vraie petite famille avec le toutou aussi, finalement, ça fait plaisir à voir. Ce qui fait plaisir à voir aussi ? Des flashbacks d’Endgame ! C’est quand même bien pratique de ne pas avoir à payer une fortune pour réutiliser ces images. On a même des images de Black Widow.

Bon, et sinon, le plan de nos héros ? Retrouver les flèches, parce qu’elles ne sont pas boomerang et qu’elles sont en nombre limités. Comme l’une d’elle est arrivée en tant que pièce à conviction dans un poste de police, Clint envoie Kate voir les joueurs de LARP pour utiliser ses nouveaux contacts pompiers et policiers afin de récupérer la flèche. Normal. Et facile.

La guilde qu’elle contacte l’aide bien à retrouver les flèches manquantes et plus encore : ils passent un marché avec Kate pour… avoir de nouveaux costumes. Eh, ça aide d’être riche finalement. Et Kate en profite pour les engager aussi afin d’avoir un costume pour Hawkeye.

De son côté, Clint rend une visite à Kazi pour le menacer dans sa voiture, et surtout pour lui faire comprendre qu’il est bien renseigné sur son passé. Il manipule totalement Kazi pour lui faire admettre que l’obsession de Maya pour Ronin est dangereuse, voir léthale. Il ne lui rend pas son arme à feu une fois que c’est fait, évidemment, et il espère que ça pourra être suffisant pour convaincre Maya de le lâcher.

Je n’en suis pas si sûr, mais de toute manière, on enchaîne sur autre chose : Laura et Clint s’inquiètent de penser que la Rolex du premier épisode puisse être encore intacte et entre de mauvaises mains. Une recherche GPS suffit à leur donner une adresse à laquelle se trouve la montre. Pensant la mission sans trop de danger, Clint embarque Kate avec lui pour qu’elle puisse faire le guet.

Ouais, bon, ce n’est pas exactement les intentions de Kate qui se sert du côté bavard que Clint peut parfois avoir pour le lâcher et se rendre toute seule comme une grande dans l’appartement où se trouve la montre. Si elle n’a aucun mal à retrouver la rolex, elle le fait toutefois en déclenchant une alarme pour sourd, à coups de flash lumineux. Ils sont lents à le comprendre, d’ailleurs, ne captant que lorsque Kate trouve des informations sur la famille de Clint où elle se trouve : l’appartement de Maya, évidemment.

Bon, nous voilà bien avec cette information : une silhouette encapuchonnée débarque sur le toit d’où Clint fait le guet pour s’en prendre à lui alors que Maya débarque dans son appartement pour s’attaquer à Kate. Grâce à une bonne liaison radio, nos deux héros parviennent à s’en tirer plutôt pas mal : avec un brin d’humour bienvenue dans la cascade, Kate parvient ainsi à changer d’immeuble et se retrouver embarquée dans le combat de Clint et d’une femme dont on ne voit pas le visage.

Bien sûr, il n’y avait zéro surprise car ça avait été annoncé il y a fort longtemps par une petite scène post-générique : il s’agit de Yelena. Il n’empêche que quand sa cagoule tombe enfin, j’ai eu envie d’applaudir comme dans une salle de cinéma tellement j’étais content de la retrouver. Elle n’est pas embauchée pour tuer Kate en tout cas, s’assurant même qu’elle reste en vie quand elle la fait tomber de l’immeuble. Clint a le même objectif : il tente ainsi de se débarrasser d’elle en lui donnant une porte de sortie.

Kate la refuse et remonte bien vite sur le toit de l’immeuble où se déroule la bataille, par contre. Et en une flèche, elle nous met tout le monde au sol. Maya n’apprécie pas l’idée et se venge vite, lui éclatant bien rapidement le dos… avant de s’enfuir. Elle ne fait pas le poids face aux flèches de Clint et Kate, elle le sait bien. En revanche, un simple non de la tête de Yelena suffit à ce que Kate comprenne qu’elle ne doive pas tuer cette nouvelle tête dans la série.

Yelena s’enfuit, laissant Clint révéler à Kate une fois pour toute qu’il ne veut pas qu’elle continue de bosser avec lui. Maintenant qu’une Black Widow est engagée, c’est trop dangereux pour elle. Et même si Kate se tente une crise d’adolescence, elle finit par comprendre qu’elle ne fera pas le poids face à Clint. Allez, bon cliffhanger, ça. Très bon, même.

2 commentaires sur « Hawkeye – S01E04 »

  1. J’avais beau savoir qu’on allait logiquement revoir Yelena dans cette série, j’ai quand même été totalement embarquée par cet épisode et j’avais aussi envie d’applaudir en la voyant. J’ai tellement hâte que tu vois le reste ! C’est peut-être déjà le cas d’ailleurs lol.

    J’aime

    1. Aha peut-être, peut-être 😉 Le sdeux dernières critiques dans la soirée évidemment : comment s’arrêter alors que Yelena est ENFIN là !

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.