9-1-1 Lone Star – S03E02

Épisode 2 – Thin Ice – 17/20
Cet épisode est bien plus prenant que le précédent et la série suit la mode de sa grande sœur qui aime bien revenir avec un triptyque d’épisodes. C’est frustrant de devoir encore attendre la suite, mais ça prouve que les multiples cliffhangers fonctionnent bien. Le stress est présent et je ne peux m’empêcher de me poser des questions sur la suite et la survie de tous, particulièrement après la saison 2 qui avait su surprendre à plusieurs reprises. Nous verrons bien.

Spoilers

La tempête de neige s’acharne sur nos héros qui y font face au péril de leur vie.


The world can’t afford to lose a kid like you.

Même si le premier épisode de la saison n’a pas été aussi convaincant que ce que j’espérais, il est évident que je suis de retour pour ce deuxième épisode. Heureusement que ça commence par un bon choix musical, d’ailleurs, parce que sinon ce n’était pas glorieux de suivre la journée d’un gamin confiné par la tempête de neige. Je n’ai pas tout de suite compris où ça allait, mais lorsqu’on le voit regarder à nouveau par la fenêtre après avoir renversé ses chips, j’ai compris.

Il s’agit tout simplement du gamin qui finira coincé dans le lac gelé. Asthmatique, ce boulet qui renverse sa canette sur un tapis sans que ça ne lui pose problème oublie finalement son inhalateur sur la table chez lui où le courant est coupé. Pas de bol. Pas de bol non plus, quand il rejoint ses potes, ceux-ci sont tous prêts à rentrer après une journée dans le froid.

Le pauvre finit donc par jouer seul, faire une crise d’asthme et être coincé sous la glace. L’épisode met tout de même un moment à y revenir après ça… Il faut dire que la femme met cinq bonnes minutes à rentrer chez elle pour signaler au 911 – et donc à Grace – ce qu’il se passe. Avec la tempête, tout ce que Grace peut faire, c’est envoyer l’ambulance de Vega sur place. Eh oui, ce sont les plus proches et même s’ils n’ont pas le moindre matériel, il n’y a qu’eux pour tenter quelque chose apparemment.

C’est TK qui s’élance, en souvenir du bon vieux temps et qui réussit à sauver la vie du gosse. Enfin, on n’en est pas là : il a droit à un plongeon dans l’eau glacée avant ça et il faut un bon moment pour que Vega et Nancy parviennent à le tirer de là. Sans trop de surprise, TK s’en tire en vie. Par contre, le gamin, il est en bon arrêt cardiaque et les ambulanciers ont perdu leur ambulance dans l’action : elle a glissé sur la neige et terminé dans le fossé.

Pas grave : ils organisent une table d’opération à l’arrière de la voiture du couple qui est tout stressé de voir un gamin quasiment mort dans leur voiture. Heureusement pour eux, les ambulanciers qui débarquent viennent d’une boîte privée, alors ils ont ce qu’il faut pour réchauffer son sang. Le gamin survit donc et se réveille sacrément vite après avoir passé au moins une dizaine (le temps de l’aller retour) de minutes sous la glace. Et si le gamin survit sans problème, il reste un gros souci : quand l’ambulance arrive enfin et l’emmène à l’hôpital, Nancy et Vega se rendent compte que TK a disparu dans la tempête de neige… alors qu’il était trempé.

Excusez-moi, mais c’est une blague ou quoi ?? Genre le couple n’a pas pu le garder dans la voiture ? C’est hallucinant. Le plus hallucinant, c’est aussi que les scénaristes abusent complètement : avec l’hypothermie, TK a soudain eu un coup de chaud. D’où ni TK, ni Nancy, ni Vega n’ont pensé à l’hypotermie quand il était question de TK plongeant dans un lac gelé ? Cela n’avait aucun sens. Avec son coup de chaud, TK a décidé tout simplement de… se déshabiller dans la neige.

Euh pardon ? Il se fout donc complètement nu, ce qui est évidemment loin d’être bon signe : Vega nous informe que ce coup de chaud le rapproche bien trop de la mort. Et effectivement, ça ne manque pas : même si Nancy parvient à le convaincre de s’enrouler dans une couverture et de se lever, il finit par s’effondrer. Bon, il nous fait un arrêt cardiaque, mais il va forcément survivre. Par contre, Carlos a intérêt à être là à son réveil et à l’embrasser, y en a marre de le voir toujours entre la vie et la mort.

Après avoir trouvé l’homme parlant espagnol et lui demandant de le laisser en paix, Owen n’a donc rien trouvé de mieux à faire que le trainer jusqu’à chez lui malgré la tempête de neige. Mais bien sûr. Par chance pour lui, sa nouvelle voisine décide de passer lui rendre une visite et elle peut donc l’aider à cautériser la plaie de l’homme. C’est absolument ridicule, tout ça. Je veux dire, sérieusement ? Où est la crédibilité dans cette intrigue ??

La voisine n’a pas de ligne fixe pour appeler les secours elle non plus, mais elle a au moins une radio pour tenter de prévenir les secours. J’ai vu trop de séries pour avoir toute confiance au message radio qu’il réussit à passer à un type affirmant qu’il prévenait le 9-1-1. Clairement, l’homme blessé l’a été par quelqu’un dont il a peur… et ce n’est pas bon signe de savoir qu’Owen parle à un inconnu.

L’autre inconnu, celui qu’il a sauvé d’une mort certaine dans la neige, décide en tout cas de se barrer alors… Owen lui court après, dans la tempête de neige, sans enfiler au moins une putain d’écharpe. Vous me direz, sa voisine n’a pas de pull alors…

Pendant ce temps, la tempête de neige continue de s’acharner sur le Texas, et ça pose bien problème au gymnase où personne ne sait si Paul est en vie. Judd s’énerve donc de l’inaction du chef sur place, trouvant clairement qu’ils pourraient faire plus en tant que pompiers. C’est donc ce qu’ils font dès qu’ils le peuvent, et avec l’aide de Matteo. Bien qu’il ne soit plus le collègue direct de Judd et Paul, il insiste auprès de son capitaine pour rester avec l’équipe de la caserne 122 et lui venir en aide. C’est un minimum, tout de même.

Les recherches peuvent donc commencer pour nos héros, mais ils sont bien en galère pour y parvenir. Il faut dire que Paul est enfoui sous les décombres du gymnase. L’avantage, c’est qu’il se rapproche grandement de l’adolescente qu’il était venu chercher. Celle-ci est absolument insupportable : elle n’en revient pas de savoir que quelqu’un a remarqué qu’elle était portée disparue alors qu’elle a littéralement ses deux parents morts d’inquiétude en train d’attendre en-dehors.

Faut arrêter de se foutre de notre gueule, quoi. Au moins, la gamine est utile : elle est capable de réparer la radio cassée de Paul. C’est toujours ça de pris. De toute manière, même sans ça, ils s’en sortiraient probablement : Judd a appelé Grace et elle les assiste à merveille avec les plans du gymnase. Et alors que c’est grâce à la radio cassée que Paul et la gamine peuvent être sauvés, la gamine insiste encore pour dire que tout est sa faute. Bordel, il y a des rôles insupportables, et celui-ci se place là. Je sens qu’on aura difficilement plus reloue qu’elle en 2022. Et pourtant l’année vient juste de commencer !

La situation se complique pour Paul par contre : il reçoit une bonne douche froide quand l’alarme incendie se déclenche sans trop de raison… et ça réduit beaucoup l’espérance de vie d’être trempé par ce froid. Pour aider Lindsay à rester en vie, Paul lui conseille de se déshabiller, parce que les vêtements froids sont un problème. C’est une question de vie ou de mort, donc TK avait raison de se foutre nu.

Une fois que c’est fait, Paul doit encore s’assurer que la gamine reste réveillée avec lui, alors il l’énerve autant que possible. C’est efficace… mais ça l’endort lui, en revanche. Par chance, Lindsay a enfin repris confiance en elle et fait en sorte qu’il reste éveillé, cette fois. L’épisode joue avec nos nerfs, par contre : nous n’avons toujours aucune nouvelle de Marjan, Paul s’effondre petit à petit dans l’inconscient, TK est nu dans la neige et Owen est perdu lui aussi dans la neige.

Cela fait beaucoup. Matteo et Judd débarquent à temps pour sauver la vie de Paul, au moins. Judd en profite donc pour faire un tour par le centre d’appel afin de venir en aide à Grace. Elle est toujours supposée être enceinte de neuf mois, alors c’est bien normal qu’il s’inquiète pour elle, et la scène est plutôt mignonne. Elle permet en plus d’obtenir quelques nouvelles de Marjan : Grace est celle qui s’inquiète d’elle, et hop, on repasse ENFIN à une scène où on la voit.

Elle est donc bien en vie, mais paumée seule au milieu de la neige sans réseau. C’est donc mal barré pour elle. C’est mal barré aussi pour Owen, qui trébuche et finit inconscient dans la neige. Il est sauvé de justesse par un groupe d’immigrés qui vit dans une grange. Ce n’est pas glorieux comme intrigue, clairement. C’est toutefois important d’avoir ce genre de moments à la télévision parfois, et ça permet un cliffhanger amusant où l’on découvre que l’homme dont il a sauvé la vie est finalement le grand méchant qui s’en prenait à ce groupe de migrants et le dépouillait de ses affaires.

C’est par contre sacrément gênant comme cliffhanger, parce qu’au même moment, à l’hôpital, Vega annonce à Nancy et Carlos qu’il est temps de trouver Owen. J’espère que c’est pour une quelconque greffe et rien de bien plus terrifiant. Je n’ai pas envie qu’on perde TK comme ça, ce serait nul. Quant à Carlos, il est à l’hôpital parce que Nancy l’a appelé, mais il ne capte qu’en cours de route à quel point l’affaire est grave. Il débarque plutôt énervé après TK ne le recontactant qu’à ce moment. Aaah. Il va vraiment falloir nous dire ce qu’il s’est passé, merde.

> Saison 3

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.