The Gifted (S01)

Synopsis : La série raconte l’histoire d’une famille dont la vie ordinaire est bouleversée lorsque les parents découvrent que leurs enfants sont des mutants. Le problème, c’est que le gouvernement traque les mutants et que le gouvernement, c’est notamment le père de cette famille.

Saison 1 Saison 2

00.jpg

Pour commencer, s’il n’y avait pas Amy Acker dans le casting, je ne laisserais probablement pas sa chance à cette énième série Marvel et ce alors que j’adore les X-Men et les histoires de mutants. Soyons honnêtes, on a déjà beaucoup de séries de super-héros en ce moment et je ne sais pas s’il était nécessaire de nous en pondre encore une nouvelle, surtout quand l’histoire paraît on ne peut plus classique.

Le trailer ne donnait pas spécialement envie non plus, révélant toutes les scènes importantes du premier épisode, et révélant donc que l’histoire du pilot risquait bien d’être très prévisible. Qu’à cela ne tienne, c’est averti du fait que c’est un simple divertissement que je me lance dans le visionnage. On verra bien.

L’avis sans spoiler : Comme je partais très défaitiste avec cette série, je suis heureux de reconnaître que je me trompais. Certes, c’est une Origin Story tout à fait classique que nous sert The Gifted pour ses mutants, mais le premier élève met les petits pots dans les grands et compense son écriture par d’excellents effets spéciaux. Le casting est plutôt bon dans son ensemble et surtout la série parvient à établir de très bonnes dynamiques dès le départ : j’ai particulièrement aimé les liens familiaux de la famille Strucker, au cœur de ce premier épisode. Ils ne sont pas les seuls sur lesquels la série se concentre puisque nous avons également un QG de mutants. Franchement, tout cela nous donne un pilot qui tient la route et donne une base solide à ce qui sera peut-être ma meilleure surprise de la saison. J’attends de voir, mais pour le moment, c’est un coup de cœur parfaitement inattendu qui dépasse le cadre du divertissement banal que j’attendais qu’elle soit, ne serait-ce que grâce à ces excellents adversaires pour les mutants, mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler.

Note moyenne de la saison : 16/20

S01E01 : eXposed – 17/20
Malgré un début qui m’a fait un peu peur du côté de l’écriture peu originale, la série me plaît déjà beaucoup en proposant un épisode qui ne perd pas trop de temps en introduction. Nous sommes immédiatement plongés dans un univers de mutants, et c’est une très bonne chose de voir une série qui ne perd pas de temps (au moins, c’est clair : nous ne sommes pas sur Netflix). Le premier cliffhanger donne déjà envie de s’enchaîner toute la série… alors que je partais avec énormément d’a priori et de craintes. Comme quoi !
S01E02 : rX – 17/20
Un deuxième épisode à la hauteur du premier, continuant d’introduire avec brio chacun de ses personnages, des dynamiques intéressantes, des effets spéciaux bien fichus et des intrigues qui partent dans tous les sens, sans pour autant perdre le téléspectateur. Pour l’instant, coup de cœur de cette rentrée.
S01E03 : eXodus – 15/20
La saison retombe un peu, mais rien de grave : l’épisode se tient avec son intrigue plutôt intéressante et continue de mettre en place de quoi tenir toute l’année.
S01E04 : eXit strategy – 14/20 
Cet épisode était moins bon que le souvenir que j’avais de la série. Soit j’étais trop motivé en octobre, soit je me la suis survendue tout seul. L’intrigue est intéressante, mais l’écriture est plutôt paresseuse en son genre, même pour la Fox. Cela fonctionnait mieux sur les premiers épisodes, mais le dernier acte de celui-ci est réussi tout pareil, avec une bonne scène d’action et une mythologie déjà bien en place.
S01E05 : boXed in – 16/20
L’intrigue avance à grands pas avec un fil rouge qui se dévoile peu à peu et promet une bonne intrigue à venir. Chaque personnage est exploité dans chaque épisode, ce qui n’est pourtant pas gagné vu leur nombre. C’est une série d’action qui fonctionne parfaitement sur moi, je suis à fond dedans.
S01E06 : got your siX – 15/20
Un épisode plus lent, mais toujours aussi réussi : il est question de voir comment une équipe pourrait émerger et fonctionner à partir des différents personnages que l’on connaît déjà. Comme tous les autres épisodes, je trouve que ça se dévore et je me suis laissé embarquer dans cette nouvelle histoire avec plaisir.
S01E07 : eXtreme measures – 14/20
À trop multiplier les intrigues, les scénaristes se perdent un peu, mais sur une saison qui semble bien partie pour 22 épisodes, il fallait ralentir le rythme à un moment – et c’est tant mieux. Pour l’instant, il n’y a que 13 épisodes commandés, mais j’aimerais bien une saison rallongée car la série a les personnages et les dynamiques pour plus, quitte à proposer quelques épisodes un peu moins bons comme celui-ci. Ce n’est pas un problème car ça permet de mieux connaître et apprécier les personnages avant qu’il ne leur arrive des soucis, ce qui ne devrait pas tarder vu le cliffhanger.
S01E08 : threat of eXtinction – 16/20
L’épisode repart de plus belle malgré la division des intrigues en apportant enfin de nombreuses réponses attendues depuis le début de la saison. Personnellement, je suis pris au piège de cette intrigue qui n’a même pas besoin de fil rouge pour me faire revenir. Chaque épisode nous fait même découvrir de nouveaux mutants, j’adore.
S01E09 – OutfoX – 18/20
Si j’ai bien aimé l’épisode, je trouve dommage la division totale des intrigues dans le début de cet épisode, même si je me doutais dès le début que le but était d’ensuite regrouper tout le monde pour un bon gros final. L’écriture était top et le cliffhanger vraiment bien amené. Je reste totalement fan de cette série pour laquelle j’accepte de laisser mon cerveau de côté afin d’être totalement baladé. Et puis, Amy Acker, quoi.
S01E10 – eXploited – 19/20
Pour conclure la diffusion avant une pause de fin de saison, The Gifted a souhaité monter les enjeux d’un cran et de prouver qu’elle n’était pas qu’un divertissement de base. Si d’un côté cela fait plaisir de la voir prendre du galon, ça ne se fait pas sans douleur, forcément. Le cliffhanger aura réussi à me surprendre et mène la série vers de nouvelles eaux : je suis curieux de voir ce que donnera la fin de saison dans trois épisodes (et j’espère vraiment un renouvellement).
S01E11 – 3 X 1 – 14/20
Un épisode de transition plutôt réussi, même si un peu trop calme et prévisible dans ses enjeux. C’est toujours un plaisir de voir enfin une série de mutants à l’écran, et rien que pour ça, j’attends impatiemment le renouvellement de la série désormais, même si son arc final me plaît moins que les débuts.
S01E12 – eXtraction – 16/20
Un épisode légèrement plus lent que ce que j’aurais voulu, mais qui prend bien le temps de mettre en place tous les éléments nécessaires pour délivrer une fin de saison réussie. La construction de l’épisode en deux intrigues distinctes fonctionnent toujours aussi bien et amène agréablement à un cliffhanger prenant.
S01E13 – X-roads – 19/20
Si je ne mets pas 20, c’est uniquement parce que cette fin de saison était prévisible, mais en même temps, c’était prévisible parce que bien écrit depuis le départ. Le coup de coeur se confirme en tout cas et je suis heureux du renouvellement pour une saison 2. Cet épisode ouvre de jolies pistes pour la suite tout en concluant les intrigues de ces treize épisodes qui ressemblent à une grosse introduction de ce qu’est capable de proposer la série. J’ai déjà envie d’en voir plus – mais soyons honnêtes, je suis friand d’histoires de mutants.

Saison 1 Saison 2

4 commentaires sur « The Gifted (S01) »

  1. Normalement c’est le genre de séries que je devrais adorer car c’était le cas avant. J’ai bien aimé ce pilot mais pfff, j’ai quand même l’impression d’avoir vu la même chose 100 fois. Donc je ne sais pas si je vais continuer. Je vais au moins regarder le 2e épisode et puis on verra.

    J'aime

    1. Je suis d’accord qu’il n’y a pas beaucoup de neuf, mais par rapport à The Inhumans, par exemple, il n’y a quand même pas photo en ce qui me concerne… Enfin, ce sera probablement mon 500 mots de demain, alors je ne vais pas développer tout de suite 😛 J’ai bien accroché, on a une belle base pour la suite !

      J'aime

  2. Bon, toujours pas super convaincue mais ça se laisse regarder et puis surtout il y a Sharon Glass (qui joue la mère de Stephen Moyer) et le type de Sentinel qui étaient tous deux dans Burn Notice et que j’adorais. Parfois ça suffit pour regarder une série 🙂

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.