Un Netflix européen ?

Salut les sériephiles !

Résultat de recherche d'images pour "netflix"

Quel drôle de titre n’est-ce pas ? Et pourtant, c’est un projet bien français que de créer un « Netflix européen », et pour cause… Cela fait carrément partie du projet présidentiel d’un certain Emmanuel Macron. Sans surprise, la patronne de France Télévisions, Delphine Ernotte a de nouveau mis en avant cette idée (déjà évoquée avant son arrivée) dans un rapport remis à la ministre de la culture, Françoise Nyssen.

Rien que ça. L’idée est assez claire et le nom résume tout, mais ce Netflix européen serait donc une plateforme SVOD de projets européens, avec un partenariat entre les chaînes de France Télévisions… mais aussi de TF1, M5 et Canal +. Pour garantir son succès, ce nouveau projet s’appuierait sur Orange pour que la plateforme soit accessible via les box des utilisateurs de l’opérateur.

Image associée
Comment j’imagine les clients Orange découvrant ça.

Cocorico ! Comme il n’y a pas que la France en Europe, cette plateforme chercherait ensuite à signer avec d’autres chaînes européennes, et particulièrement les chaînes publiques du nord de l’Europe (ouf !). Ainsi, la plateforme pourrait mettre en avant des productions européennes de qualité, mais aussi proposer de nouvelles coproductions.

Le problème officiel de ce projet est la difficulté qu’ont les chaînes à se mettre d’accord, surtout qu’il y en a qui rêve de gloire solitaire (Canal + par exemple, puisque Vivendi veut créer sa propre plateforme). Le problème officieux qui me paraît évident pour le moment est le catalogue. Je ne me sens pas prêt à payer pour avoir accès aux productions françaises de la télévision : si je ne regarde pas la télé française, ce n’est pas pour rien. Certes, nous avons eu cette année, de jolies découvertes (Quadras notamment), mais pas de là à aller payer un abonnement.

Le côté « chaînes nordiques » devrait en convaincre déjà un peu plus, car leurs séries sont réputées. Et puis, s’ils arrivent à se choper Skam, peut-être qu’ils gagneront quelques abonnés. Enfin, a priori pas encore de quoi faire peur à Netflix !

Résultat de recherche d'images pour "dix pour cent"
Et c’est un peu à ça que ça ressemble pour l’instant…

Enfin, un dernier problème flagrant dans tout ça, mais ça n’engage que moi, c’est le simple fait de parler d’un « Netflix européen ». Sérieusement ? Copier tant que vous voulez, vous n’égalerez pas si vous n’y mettez pas du vôtre ou de l’originalité. Si l’idée est de faire payer pour un contenu moins bon et une pâle copie d’un service désormais très au point, ça ne fonctionnera pas. Il fallait le faire avant l’arrivée du géant en France, sinon. Netflix s’est imposé en innovant, Disney s’imposera grâce à un catalogue de franchises déjà en place. Un projet européen n’a pas grand-chose pour lui en ce moment, et ce n’est pas l’étiquette « Netflix européen » qui sonne clairement comme « Netflix au rabais » qui arrangera tout ça.

Résultat de recherche d'images pour "skam"
Coucou Yoda. Un jour, je regarderai Skam.

Plus inquiétant, toutefois, la loi française pourrait rapidement poser problème à Neflix si ce projet venait à voir le jour : elle impose en effet un pourcentage de production française dans le catalogue, et pour le respecter, Netflix s’appuie pour l’instant sur des productions France Télévisions… qui finiraient immanquablement sur cette nouvelle plateforme (on notera qu’Amazon Prime fait pareil et vient d’ailleurs de piquer à Netflix Fais pas ci, fais pas ça). C’est dommage, parce que ça fait une belle pub internationale à la production française d’aller sur Netflix.

Cependant, nous n’en sommes vraiment pas là et il y a encore du chemin à faire pour les chcaînes européennes… une affaire à suivre de loin, quoi. Et puis, après tout, je critique avant d’avoir mal, on ne sait jamais, peut-être que je serais surpris ou qu’un des acteurs du projet tombera sur cet article et rectifiera le tir (lol).

12 commentaires sur « Un Netflix européen ? »

  1. C’est intéressant que les productions françaises essaient au moins de faire un truc. C’est aussi certes maladroit d’appeler ça un « Netflix européen », mais je pense que c’était surtout une manière d’expliquer en deux mots le projet. Et d’autres entreprises américaines veulent voler l’idée à Netflix (comme Disney…), ce n’est pas qu’une spécialité française.
    Enfin je défends l’idée mais je regarde aucune série française à l’exception de quelques créations de Canal+ hahaha

    J'aime

    1. Pareil, sur le papier, je trouve que c’est une bonne chose, mais ça manque d’audace et de proposition pour en faire quelque chose qui donne envie (contrairement à Disney qui a sorti ses sous et racheté la Fox, ce qui est grave intéressant du coup, parce que Disney + Fox, tout est dit ehe)

      J'aime

  2. Mouais, je ne regarde pas de séries françaises donc le Netflix à la française je m’en fiche un peu 🙂 Mais il faudra que ce soit des productions originales car les gens n’iront pas payer pour ce qu’ils peuvent voir sur les chaînes du câble. Et il faudra du contenu, ça me paraît un peu mal barré, sauf si, effectivement ça se transforme en un Netflix à l’européenne.

    Aimé par 1 personne

    1. Même à l’européenne, je ne suis pas convaincu qu’on trouve beaucoup de monde intéressé. On repart une fois de plus dans une gueguerre qui va, à terme, pousser tout le monde à revenir dans l’illégalité 😅

      J'aime

      1. non non j’ai bien compris que tu faisais une référence ! (je pensais que c’était un truc littérature classique ! mdr)

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.