The Walking Dead – S08E10 & 11

Spoilers

Retrouvez ci-dessous la critique détaillée des épisodes 10 et 11 de la huitième saison de The Walking Dead.

10Épisode 10 – The Lost and the Plunderers – 15/20
And most of all, Rick, you fail as a father.

Vous savez ce qu’on dit : mieux vaut tard que jamais, et je n’ai jamais que deux minuscules épisodes de retard dans cette série. Ce premier épisode tente un nouveau format qui se divise en plusieurs personnages, et j’aime toujours autant ce type d’épisode qui me simplifie l’écriture de la critique à merveille : pas besoin de chercher comment faire pour l’écrire, la structure de l’épisode est évidente. Et ce n’est pas toujours le cas dans les séries que je regarde (oui, c’est toi que je vise How to get away with murder !). Bon, sans plus attendre, voici donc la critique de l’épisode.

Michonne – À la mort de Carlito, Michonne fait ce qu’elle peut pour gérer son deuil, sans envahir pour autant celui de Rick. C’est elle qui s’occupe des zombies au maquillage de plus en plus faux, je trouve. Ce sont tous les mêmes à force, et c’est bien dommage. Très clairement, il n’y a plus aucune sensation de risques avec eux, puisqu’ils sont tous semblables.

Bon, les premières minutes se consacrent donc à ce deuil et à l’abandon d’Alexandria, compliqué pour Michonne qui retrouve les mains dessinées à la peinture par Carl et Judith, puis qui voit partir en flamme le petit kiosque de paix que Carl aimait tant. Allez, pourquoi pas.

Par la suite, Rick et elle quitte Alexandria pour rendre visite à Jadis et ses hommes, mais celle-ci est loin d’être idiote et leur tend en fait un piège. Ils se retrouvent ainsi coincés dans la décharge désormais pleine de zombies. On notera au passage que Rick et elle ont fait le choix de ne pas lire les lettres d’adieux de Carl, et que celui a également écrit une lettre pour…

Negan – Le grand méchant de la série cherche à retrouver ses ennemis et n’a pas la moindre idée de la mort de Carl. C’est con. En tout cas, Rick n’a plus rien à perdre cette fois, parce que ce n’est pas comme s’il semblait aimer beaucoup Judith quand on le voit. Oui, je me retrouve à parler de Rick à la place du segment de Negan, mais c’est parce que ce segment ne m’a pas convaincu du tout.

Attention, ce n’est pas Jeffrey Dean Morgan qui ne me convainc pas : il est toujours aussi bon acteur… C’est l’écriture qui pêche, avec une scène où il découvre les doutes de Simon, son homme de main, qui préférerait se barrer que tenter encore une fois de s’en prendre aux tarés d’Alexandria, du Royaume et compagnie.

Il change vite d’avis en voyant le colis que Maggie leur a envoyé avec les 38 prisonniers qu’ils ont en stock et qui viennent tous de chez Simon.

Enid – C’est le retour de Briana Venskus dans une énième série, mais elle n’y fait cette fois que de la figuration. Enid et Aaron étant désormais dans le camp des femmes. J’avais oublié cette partie de l’intrigue dis-donc, mais ils sont prisonniers le temps de laisser Enid culpabiliser, avant d’être emmenés droit à leur exécution…

Ou pas. Enid parvient à faire changer d’avis Cindy et s’en sort la vie sauve : même si Enid a tué sa grand-mère, ce n’était pas parce qu’elle le voulait, mais parce qu’elle n’a pas eu le choix. Tuer Aaron et Enid, c’est l’assurance de se faire de nouveaux ennemis et de finir mortes. Mouais. Franchement, c’est moyen comme raisonnement, mais ça suffit à convaincre Cindy de les laisser partir.

Oui, sauf qu’Aaron refuse de partir sans convaincre quelques combattantes. Il abandonne ainsi Enid en lui demandant d’aller prévenir Maggie de ne pas venir de ce côté-là de la forêt, qu’il gère à lui tout seul.

Simon – Enervé par le colis de Maggie, Simon suit les ordres de Negan et débarque à la déchetterie où il demande une excuse pour le deal que Jadis a passé avec Rick. Celle-ci refuse de s’excuser et lui rappelle qu’elle a au contraire livré Rick aux Saviors, incapables de s’en occuper correctement.

Par principe, Jadis accepte malgré tout de céder toutes ses armes à feu aux Saviors. C’est d’une idiotie sans nom, et c’est presque drôle de voir des américains céder si facilement leurs armes. Sans trop de surprises, ça se termine par un Simon qui part en vrille et tue tout le monde, parce qu’il n’obtient pas ses excuses et parce que Jadis n’a pas assez de remords à son goût.

Vous vouez, j’avais dit que c’était une idiotie sans nom, surtout avec Simon qui est clairement parti en vrille dans le segment de Negan. Pauvre Jadis, je vais finir par avoir de la peine pour elle. Et cela tombe bien, parce le prochain segment est évidemment sur…

Jadis – Toutefois, on reprend sur Rick et Michonne coincés dans la déchetterie. IL n’est pas dur de comprendre qu’ils vont tomber sur Jadis. Elle a pris le temps d’enfiler une chemise de nuit et de nettoyer le sang sur sa tronche, mais pas de transformer tous ses potes en vrais cadavres… d’où les multiples zombies dans la déchetterie.

Rick et Michonne s’équipent de portières de voiture pour s’enfuir, mais ils le font sur Jadis qu’ils abandonnent derrière malgré ses appels à l’aide et son envie de s’enfuir. Pour s’en débarrasser, Rick lui tire carrément dessus, et rate son coup, pour la première fois si je ne m’abuse L’actrice n’a jamais été si convaincante que dans son désespoir, et ce n’est que le début.

Elle voit ensuite tous ses amis se faire broyer, car c’est la seule solution qu’elle a trouvé pour survivre. Oui, oui, elle fait de la confiture de zombies avec ce qu’elle trouve à la déchetterie, normal. Et si elle trouve un broyeur géant, elle semble incapable de trouver des chaussures pour autant.

Allez, qu’est-ce que le confort quand on a des boîtes de conserve en réserve ?

Rick – Après avoir laissé Jadis à son triste sort, Rick culpabilise et promet qu’il a tiré au-dessus de sa tête, et pas sur elle. Ben oui, on sait bien que tu vises à merveille et que tu n’aurais pas raté comme ça.

Il prend enfin le temps de lire les lettres, en s’éloignant de Michonne et en commençant par celle écrite à Negan. Il se débrouille ensuite pour contacter le grand méchant et lui dire que si la dernière volonté de Carl est de les réconcilier et de leur permettre de faire la paix, il compte bien le tuer malgré tout. Il est intéressant de les voir les deux hommes enfin communiquer, ou de voir Negan triste d’apprendre la mort de Carl.

Cela se termine par les menaces habituelles entre les deux hommes, avec Rick qui est obséder par la pensée de tuer Negan et ce dernier qui n’est pas effrayé du tout, mais explique tranquillement à Rick que toutes les morts sont de sa responsabilité, et particulièrement celle de Carl. Ah bah oui, ça va arranger vos affaires et vous réconcilier ça. Je crois bien que Rick n’a pas retenu la leçon de Carl et que l’humanité va vite disparaître dans cette série. En plus, Jadis reste une possible menace pour la suite…

En tout cas, j’ai bien aimé cet épisode au découpage un peu artificiel par moment, mais à la structure en six segments qui permet de ne pas trop s’ennuyer. On change assez régulièrement d’intrigue pour être dedans du début à la fin ; mais j’aurais tout de même aimé un plus grand respect de la chronologie – ça aurait permis plus de surprises.

11.jpgÉpisode 11 – Dead or Alive Or – 13/20
It’s gonna make me feel a hell of a lot better.

Heureusement que l’épisode précédent n’était pas trop lent, ça me permet d’enchaîner sans craindre de mourir d’ennui et devenir moi-même un zombie.

L’épisode commence par les réfugiés d’Alexandria faisant leur possible pour se rendre, à pied, à la Colline de Maggie et alors que les Saviors les cherchent. Ce n’est pas bien passionnant, je dois dire, avec une Tara énervée de voir Dwight en vie et faisant tout pour le sauver. Bon, c’était plus intéressant dans l’épisode précédent quand même.

Ce n’est pas que Tara qui n’aime pas trop Dwight : beaucoup d’entre eux ont peur qu’il les trahisse. En attendant, ils l’écoutent tout de même : il leur propose un chemin vers lequel se diriger et dans lequel ils ne tomberont pas sur les Saviors, car c’est bien trop dangereux : un gué plein de zombies les attend, ce qui permet de stresser vite fait sur le sort de Rosita.

Le vrai intérêt de cette intrigue est bien dans le duo Dwight/Tara, puisque celle-ci veut le tuer et s’arrange pour le faire. Elle n’en a pas conscience, mais elle est surveillée par Rosita, qui n’essaye pas pour autant de l’arrêter dans son envie de meurtre : elle sait bien que personne ne peut stopper une femme qui veut venger la mort de l’être aimé.

Ah oui, parce qu’en fait la haine de Tara vient de la mort de Denise, tué par Dwight il y a quelques années pour nous, quelques jours pour elle. Malheureusement, j’avais entièrement oublié ce personnage de Denise, malgré la jolie mort à laquelle elle avait eu droit. Il faut dire ce qui est, les scénaristes n’ont rien fait pour nous rappeler son existence ces dernières années et le nom semble sortir de nulle part quand Dwight l’évoque. Oui, oui, Dwight, pas Tara, qui n’en a jamais trop reparlé de toute façon.

Bref, Tara essaye de tuer Dwight mais rate son tir à quasi-bout portant (alors qu’elle tue des zombies à 15 mètres sans problème avec la même arme, parce que c’est LOGIQUE). Celui-ci s’enfuit, est rattrapé par Tara mais… ils sont interrompus par des Saviors qui passaient par là.

Comprenant que c’est là sa chance de survie, Dwight sort de leur cachette et rejoint de nouveau les Saviors, en prenant soin toutefois de vérifier que celle qui l’a vu tuer des Saviors n’a pas refait surface et que les Saviors ne tombent pas sur les rescapés d’Alexandria. C’était risqué de sa part, mais ça les sauve tous.

Il ne reste plus qu’à engueuler Tara pour son inconscience, ce que fait Daryl une fois que Rosita la ramène auprès des autres. Toutefois, Daryl se calme en voyant Judith, dans les bras d’un figurant, parce que bon, après tout, il faut bien dire qu’elle est là quand même, mais elle ne sert toujours autant à rien pour la série, donc on la fait être là sans être là, parce que c’est plus pratique.

Pendant ce temps, loin de tout le drama de cette petite randonnée en forêt, Gabriel est quant à lui en train de mourir à petit feu et chercher le chemin vers la Colline et Maggie. Son état médical empire et le laisse à moitié aveugle, avec son allié dont j’ai oublié le nom, le médecin des Saviors. Être aveugle lui permet d’entendre mieux quelques bruits, mais pas tous. S’il est capable d’entendre une cloche de très loin, il est incapable d’entendre un cadavre rampant dans la pièce d’à côté.

Par chance, la cloche de la maison qu’il entendait apportait surtout de bonnes nouvelles : tout un stock d’antibiotiques capables d’aider Gabriel à combattre son infection. Ben tiens, comme par hasard. Je veux bien le voir mourir moi.

Bon, les médicaments le guérissent mais ne lui rendent pas la vue. En revanche, son calme nouvellement légendaire lui permet de découvrir des clés de voiture et une carte. Ils peuvent donc retrouver le chemin vers la Colline et un moyen de transport, c’est merveilleux. Oh, il y a bien sûr un petit problème en cours de route, mais ils parviennent à s’en tirer malgré tout.

Et alors que tout va bien pour eux, ils sont faits prisonniers par les Saviors et le médecin choisit de se suicider en tentant de s’échapper, ce qui laisse Gabriel en larmes et avec une vraie tête de benêt. Je n’y arrive plus avec ce personnage, je le trouve de plus en plus stupide à chaque fois, et la tête d’ahuris de l’acteur un plan sur deux ne m’aide pas à accrocher.

Du côté de Maggie, les habitants du Royaume sont bien arrivés. Ah, c’était à croire que personne n’arrivait jamais là-bas ! Bon, et en même temps, ce sont les plus inintéressants qui y sont, avec Carol et Morgan qui ne sont pas d’accord sur la manière d’éduquer leur nouveau petit tueur en herbe – finalement, Morgan tente de le tenir en laisse en lui disant qu’il a tué le meurtrier de son frère, histoire de le calmer.

Quant à Maggie, elle les observe de loin pour oublier ses vrais problèmes : ils sont tous à court de provisions et Gregory a bien envie de lui parler. Les prisonniers veulent plus de liberté évidemment, à commencer par le gentil beau gosse d’il y a quelques épisodes.

En fin d’épisode, les groupes peuvent enfin se retrouver. Daryl porte cette fois dans ses bras Judith, pour le principe du plan badass où ils arrivent et annoncent à tout le monde la mort de Carl, y compris à cette pauvre Enid qui s’effondre. J’en avais presque oublié qu’elle se voyait déjà mariée avec, dis !

Siddiqh vient remercier personnellement Maggie pour son expérience et se présenter comme nouveau médecin pour le groupe. Un de moins, un de plus, tout va bien, comme toujours. Maggie retrouve espoir et décide donc d’autoriser du temps libre pour les prisonniers. Enfin, libres. Avec un quart de ration de nourriture, ils peuvent désormais travailler.

On termine l’épisode chez les Saviors, et c’est bien dommage, car ça recommençait à être bien, et puis en fait non. Eugène se fait draguer par sa rousse, une fois de plus, et la scène est tellement inutile qu’elle cache forcément quelque chose. La rousse est clairement énervée d’être traitée comme une simple serveuse, mais en fait, le but est d’introduire une nouvelle pièce où Eugène fabrique des balles.

C’est ici que Gabriel est ramené, car ses mains peuvent être utiles pour faire le tri dans les balles. À défaut d’avoir des yeux, il a ce qu’il faut pour ça et c’est bien peu intéressant franchement. La dernière scène voit Negan faire un discours à ses hommes, dont Dwight !, et leur dire que pour la Colline, c’est la vie, la mort… ou un bullshit entre les deux, donc l’état de zombie.

Bonjour, nous sommes à 12 épisodes du début de saison et, finalement, rien n’a changé : un ou deux persos de moins, un ou deux persos de plus, mais autrement, pas d’avancées dans l’intrigue. Autant dans l’épisode précédent, j’avais l’impression d’avancer enfin dans certaines intrigues, autant dans cet épisode, j’ai eu la désagréable impression que la série recommençait à tourner en rond – pour ne pas écrire trop vite qu’elle recule ; ils peuvent sûrement faire pire !

Retour à la liste des épisodes

 

7 commentaires sur « The Walking Dead – S08E10 & 11 »

  1. Moi, va falloir qu’on m’explique le plan de Negan de manière convaincante et claire (ET LOGIQUE) parce qu’on est tout de même à la huitième saison et que heu, ben… On a appris dans la première que chaque être humain était condamné de toute tacon à devenir un zombie, à moins de s’exploser le cerveau soi~même ou d’avoir un copain pour le faire à notre place et nous éviter d’errer sans but pour l’éternité. Du coup, pourquoi Eugène propose de balancer des torses (même en admettant que ça bouge tout seul, ça reste juste une grosse bûche inoffensive, nan ?), des bras (un bras, ça ne mord pas, je le sais j’ai eu des cours d’SVT au collège) et des jambes ? Juste pour se la péter et dire qu’il a eu une idée ? Pour gagner du temps (kézaco, je vois pas comment catapulter des morceaux de cadavres va les « bloquer » au point de leur donner envie de se rendre, lolilol) ? Balancer des têtes, à la limite, suffirait largement : pas besoin de découper du walker en masse et inutilement. Enfin bref, c’est tellement mal présenté que je pose de nouveau un « lol ».

    P.S. :Tu feras gaffe, t’as confondu Rosita et Tara à deux reprises dans ta critique du dernier épisode 😀

    J'aime

    1. Mais non, mais pas du tout, on a appris ça dans la 2e saison voyons ! Sois pas mauvaise longue comme ça, il n’y a que Rick qui l’apprend en saison 1 😛

      Quant au plan d’Eugène, je me dis que j’aurais dû un peu mieux suivre, parce que je crois que je n’ai absolument pas capté cette scène mdr Oups !

      Merci pour le PS, je vais aller corriger ça ; le pire, c’est que j’en ai déjà corrigé un pendant la rédaction lol

      Aimé par 1 personne

      1. By the way, tu savais que Negan était marié à Hilarie Burton (Peyton des Frères Scott) ? Je l’ai appris hier et je suis CHOKAY 😀

        J'aime

  2. J’ai l’impression qu’on sombre d’épisode en épisode ! C’est fou que ça n’avance pas..! Alors qu’il y a quand même de la matière pour avancer..Negan a force de stagner perd du charisme je trouve ! Je n’en pouvais déjà plus de Rick mais là je n’attends qu’une chose c’est qu’il disparaisse..ça pourrait signer la fin de la série non ?! x)

    Aimé par 1 personne

    1. Mdrrr j’aime comment tu essayes grave d’annuler la série par toi-même, c’est génial aha ! J’approuve pour Negan : autant j’adore l’acteur, autant le personnage tourne en rond quoi…

      Aimé par 1 personne

      1. Je persévère t’as vu ! 🤣 non mais au bout d’un moment faut arrêter de tourner autour du pot ou de faire de la pseudo psychologie des personnages…
        Pour Negan heureusement que c’est cet acteur comme tu le dis dans ta critique 🙈

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.