Shadowhunters – S03E03

Épisode 3 – What Lies Beneath – 14/20
Voilà un épisode qui repart sans trop de raisons sur des vieilles intrigues oubliées. Après trois épisodes, il serait temps. Autrement, les coïncidences merveilleuses continuent, l’écriture n’est pas au top et les révélations finales sont hyper prévisibles… mais jouissives quand même. Entre ennui et bonne tranche de rire, ça aurait pu être mieux, ça aurait pu être pire.

> Saison 3


Spoilers

03.jpg

I think the Owl is Jonathan.

La série recommence avec une jeune femme pas du tout assez prudente dont on se doute rapidement qu’elle a peu de chance de survivre. Son réflexe quand elle aperçoit une silhouette menaçante dans une rue la nuit ? Ranger son téléphone dans son sac. Hmm. Appeler la police, ou à la rigueur un proche, ça ne te dit rien ? Étonnamment, elle a clairement suivi quelques cours de self-defense et possède un spray qui finit par la sauver de la bête démoniaque qui l’attaque, mais ça n’a dans l’ensemble aucune crédibilité qu’elle s’en sorte pour tomber immédiatement sur des policiers.

De son côté, Jace continue les recherches sur le démon et s’endort sur son écran… pour mieux retrouver Jonathan. Cette fois, ce n’est pas un rêve, mais une vraie hallucination. Clary le surprend à 4h du mal devant ses écrans, mais elle s’inquiète juste de sa santé physique. Elle n’a pas fini : il lui annonce que le démon à tête de chouette qu’ils recherchent est très probablement… Jonathan. Mais oui, mais bien sûr, pas du tout obsédé le monsieur.

Simon, quant à lui, découvre que le loup-garou qu’il a propulsé de quelques mètres lors de l’épisode précédent est en sale état et ne guérit pas aussi vite que les loups habituellement. S’il culpabilise et met Luke dans la merde avec sa meute, il apprend surtout de Maia que son front s’est mis à briller avec le symbole des fées.

S’il veut aller la voir pour obtenir des infos, Maia lui conseille plutôt l’institut où ils se retrouvent à faire des recherches ensemble et à parler du passé, des harceleurs, du passé, tout ça tout ça. Ils sont heureusement interrompus par Jace qui nous sauve un peu de l’ennui de cette scène en apprenant à Clary que la victime du début d’épisode a survécu. Cela en dit long : un spray ne devrait pas affecter un démon. Du coup, ils décident de se rendre à la recherche le soir même.

Magnus se rend à l’Institut et y découvre qu’Alec et Izzy sont en pleine dépression. Maintenant que le divorce de leurs parents s’officialise, leur mère souhaite en effet un dîner familial. La conclusion logique qui s’impose au trio en scène est de faire le dîner chez Magnus. Oui, oui, la conclusion logique de ces trois personnages est la pire idée du monde. En même temps, peut-on attendre autre chose de cette série ? Probablement pas.

Pendant ce temps, Raphael continue de s’occuper de sa petite sœur, Rosa, toujours aussi vieille dame même si je ne la reconnais pas du tout. Bon, en même temps, je ne regarde pas la série avec beaucoup de sérieux non plus. Et cette scène ne me donne pas envie de le faire, d’ailleurs, parce que c’est censé être touchant, mais c’est long inutilement.

Il est finalement rappelé en urgences auprès de Heidi, une bébé vampire qui s’amuse à étaler du sang partout et à demander de rencontrer son créateur. J’ai mis un peu de temps à la recaser, mais on l’avait vu en saison 2 où Simon pensait être responsable de sa transformation jusqu’à ce qu’il apprenne que, puisqu’elle était mordue au pied et que les pieds ça le dégoûte, ça ne pouvait être lui le responsable. J’en ris encore. N’empêche que du coup, Heidi veut voir son créateur… mais son créateur s’est fait tuer par Simon, c’est con !

Comme si on ne s’ennuyait déjà pas assez, il apprend ensuite la mort de Rosa et contacte aussitôt Izzy pour lui apprendre la nouvelle. Elle lui rend visite et promet d’être à l’enterrement… mais tout ça semble surtout être un moyen de combler du temps d’épisode.

Clary se rend ensuite auprès d’Izzy pour lui parler de ses inquiétudes de voir Jace obsédé par Jonathan, et celle-ci saute sur l’occasion pour les accompagner afin de rater le dîner familial. Sympathique. Cela laisse donc Magnus et Alec seuls avec elle, ce qui est une bonne idée pour apporter un peu de fou rire clairement nécessaire à ce stade de l’épisode. Surtout que bien sûr, ils s’attendent à voir Maryse, la mère, complétement au fond du gouffre… quand elle est en fait un vrai rayon de bonheur et de joie qui s’infiltre chez Magnus.

Le dîner se passe ainsi à merveille, surtout entre Magnus et Maryse… jusqu’à ce qu’Alec finisse par aborder les sujets qui fâchent et découvre que sa mère s’est fait juger par le conseil des Shadowhunters pour de vieux crimes. Son jugement ? L’exil et la perte de toutes ses runes. Alec s’énerve, surtout que son père, lui, n’est pas puni comme ça. Maryse lui apprend donc que ses crimes étaient plus graves (mouais) et finit par lui dire qu’il est un super chef d’institut (lol) et qu’elle est fière de lui.

Bravo Alec, tu n’as pas du tout transformé la situation pour qu’elle soit totalement centrée sur toi. Une fois de plus. Ce qui est bien est que Maryse s’en va en étant réconciliée aussi avec Magnus, qui a la bonne idée d’aimer son fils et de le faire bien.

Simon contacte Raphael pour obtenir des infos sur les légendes entourant son statut de vampire capable de marcher en plein jour, mais bien sûr, Raphael est trop occupé à pleurer sa sœur pour avoir envie de l’aider. Simon étant incapable de comprendre un simple « pas maintenant » dit avec énervement, mais aussi clairement avec énormément de peine, il insiste, ce qui finit par énerver l’autre vampire.

Raphael essaye donc de s’attaquer à lui et se retrouve attaqué par son nouveau pouvoir. Effrayé, il décide de se rendre auprès de la reine des fées, contre l’avis de Maia. Elle finit par accepter et le regarder sauter du pont pour entrer dans le royaume des fées… d’où il est exilé. Sans réponse, Simon se retrouve donc trempé pour rien, super.

Jace, Clary et Izzy mènent leur enquête dans une boîte de nuit où ils se donnent pour mission de protéger Morgan, la victime de début d’épisode. De manière super logique et crédible, Izzy se fait alors draguer par le médecin du premier épisode de la saison qui se trouve là lui aussi et insiste pour avoir son numéro. Bien sûr, Jace continue d’halluciner la présence de Jonathan et se bat contre lui, pour mieux le voir disparaître.

Trop occupée à se faire draguer, Izzy perd de vue Morgan qui se fait posséder. Cela permet une confrontation Clary/Chouette où elle l’appelle Jonathan, ce qui le fait fuir sans la tuer. Quant à Morgan, Isabelle parvient à la capturer, avant de révéler que le démon ne peut pas être Jonathan, car son fouet l’aurait reconnu. Oui, mais son fouet n’est pourtant pas foutu de reconnaitre Jace !

Eh oui, notre méchant démon n’est autre que Jace. C’est un rebondissement que j’ai vu venir dès le début d’épisode, mais ce qui est vraiment rigolo, c’est que le but de tous les sacrifices des possédés est de… ramener à la vie Jonathan ! Jolie boucle qui se ferme et qui laisse Clary inquiète de l’absence de Jace et en pleine interrogation sur qui peut bien être ce Chouette Démon (c’est un jeu de mots trop simple, oui, mais il fallait que je le fasse à un moment).

Bon, sinon Luke continue son enquête avec Ollie, qui lui avoue avoir parlé des créatures de la nuit avec Sam. Il n’est pas super heureux de la voir si imprudente parce qu’il a peur qu’elle subisse le même sort que Simon. Quand ce dernier rentre chez lui, il apprend de Luke qu’il doit quitter son hangar car la meute ne veut plus de lui. Il comprend tout à fait la situation et accepte de déménager le lendemain (et pourquoi pas immédiatement au juste ? et pourquoi il ne l’a pas fait de lui-même en fait ?). Le retour chez lui de Raphael n’est pas beaucoup plus doux puisqu’il est encore blessé de sa rencontre avec Simon et apprend qu’Heidi s’est enfuie en son absence. Merveilleux, une menace de plus pour le reste de la saison !

Oh et avant de vous quitter, je me dois de souligner cette scène où Clary se ramène voir Izzy dans une tenue qui la laisse à moitié à poil et lui colle au corps, en la justifiant en disant qu’elle a besoin d’une tenue qui peut contenir son arme. Mais lol ! Qu’on m’explique où elle met les couteaux dans sa combi-mini-short, s’il vous plaît ! Et comment elle fait pour entrer en boîte avec, aussi.

Saison 3

2 commentaires sur « Shadowhunters – S03E03 »

  1. Ta critique est sublime, absolument hilarante XD C’est fou comment une série «  » »dramatique » » » peut amuser! En tout cas je suis bien heureuse que Magnus soit toujours fidèle à lui-même lorsque les autres personnages ont pour vocation de nous taper sur les nerfs (les scènes avec Simon étaient particulièrement trop nombreuses et avant tout pénibles). Bref, maintenant que l’on a eu le droit à la révélation incroyable nonmaisc’estoufziva sur l’Owl, j’ai hâte de voir comment les scénaristes ont géré l’intrigue à partir de là (en espérant ahem quand même que Clary ne soit pas la clé de l’intrigue, à part si ses larmes sont magiques, qui sait??).
    Bonne soirée!

    J'aime

    1. Oh merci beaucoup pour ton commentaire 😀
      C’est vrai que je te rejoins pour Magnus, je ne m’en étais même pas rendu compte dans tout ça. Je dirais surtout de Raphael ce que tu as dit sur Simon en revanche.
      Quoiqu’il arrive, nous aurons enfin de nouvelles larmes de Clary, ce sera rigolo du coup. Le coup des larmes magiques, ce serait génial !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.