Grey’s Anatomy – S14E21

Épisode 21 – Bad Reputation – 17/20
Si j’ai toujours un peu de mal avec la nouvelle intrigue de fond de cette saison, j’ai particulièrement accroché à deux sous-intrigues de cet épisode. L’une en particulier permet de tourner une page, ou plutôt de commencer à en écrire une nouvelle, et ça me donne très envie de voir la suite. L’autre se contente de s’appuyer sur 14 ans de scénarios alambiqués, ce qui fonctionne bien. Quant aux cliffhangers, ils promettent de nouvelles directions pour la fin de saison, et peut-être même pour la saison 15 maintenant que la série est officiellement renouvelée.

> Saison 14


Spoilers
21.jpg

Syph nurse. That’s what they called me.

Deluca sait chanter ? C’est nouveau, ça ! Enfin, je crois. En tout cas, il ne sait pas faire de guitare et vit désormais sur le canapé de Meredith, ce qui apporte un bon humour inattendu alors qu’elle décide de rendre ses awards, et ceux de sa mère.

Jo et Alex continue de vivre leur amour en ville, puis reviennent à l’hôpital pour organiser leur mariage. C’est la pire des idées : tout l’hôpital s’en mêle, et surtout April qui n’a plus rien à faire maintenant que le concours est annulé. Cela arrange bien Jo qui découvre qu’elle n’est pas au bout de ses peines quand Alex se braque soudainement quand il est question d’argent.

Quant au concours, Bailey explique à Jackson qu’elle l’annule car elle ne veut pas que qui que ce soit apprenne qu’il en est le donneur anonyme pour la récompense. Tu m’étonnes. Le seul problème, c’est qu’elle en parle, sans le savoir, devant Maggie qui est incapable de tenir sa langue et qui en parle à son tour à April, qui s’énerve contre Richard… Bref, tout l’hôpital est au courant, et ça marche plutôt bien. Quant à Jackson, personne ne prend la peine de comprendre ses raisons, jusqu’à ce qu’April fasse la morale à Maggie en lui rappelant que Jackson a un excellent compas moral. C’est mignon.

En parallèle, Avery rencontre Erin, l’Olivia Pope de Grey’s Anatomy qui doit faire tout ce qu’elle peut pour sauver le nom Avery, ce qui n’est pas si simple, clairement. Cela se termine en une opération pour faire bien devant la presse, qui se termine même en une opération pro bono car l’association caritative qui devait la payer a changé d’avis face au nom Avery. Pff. C’est plus fort que moi, je trouve ça too much quand même toutes ces conséquences pour un type mort qui n’a plus rien à voir depuis des années avec tout l’héritage qu’il a laissé.

Bon, il n’empêche que Jackson a peur de la presse et ne veut pas faire de scandale, par peur de perdre les 72 hôpitaux de la fondation… alors que Meredith s’en prend constamment à Jackson, lui reprochant grosso modo les actions de son grand-père et son inquiétude pour la fondation. Humph. Je sais bien qu’on est censé être du côté de Meredith, mais euh, 72 hôpitaux, ça fait quand même beaucoup, beaucoup de personnels au chômage.

Bref, ils finissent par se réconcilier de manière sympa en comparant leurs mères et en tombant d’accord sur la majorité des sujets. Cela tombe bien parce qu’ils s’apprêtent à se rendre opérer le nez énorme de leur patient. C’est plutôt pas mal comme intrigue et c’est une opération hyper sanglante et pas très appétissante – surtout quand on sait qu’ils utilisent souvent de la chair d’animaux en plus des prothèses.

Pendant l’opération, Meredith et Jackson trouvent la solution parfaite pour la fondation qui sera désormais la fondation Catherine Fox et qui paiera les victimes en leur redonnant aussi un emploi. Après tout, c’est le nom Avery qui pose problème, pas celui de Catherine.

Olivia revient à l’hôpital avec son fils qui a mangé un jouet. Je suis bien heureux de la revoir, surtout qu’ils ont pris soin de garder la même actrice, ce qui est top. Je suis encore beaucoup trop déçu de la manière dont ils l’avaient viré en saison 6 avec la fusion alors que j’espérais encore son retour glorieux dans les intrigues après toute celle de la syphilis en saison… euh 2 ?

Je ne sais plus trop, mais elle, elle s’en rappelle bien et elle est RAVIE de voir que c’est Alex qui va s’occuper de son fils. Alex et Jo, qui découvre toute l’histoire, tant qu’à faire. Quant à Olivia, elle vit désormais à Sacramento et est mariée. C’est vrai que ça fait huit ans qu’on ne l’a pas revue après tout, et elle a pris un léger coup de vieux.

Jo veut en savoir plus, mais Alex ne lui dit rien alors qu’Olivia est une garce totale avec son ex, n’hésitant pas à cracher tout son venin pour que Jo se méfie d’Alex. Tout cela mène Jo à poser quelques questions supplémentaires à Karev, devant l’interne avec qui elle a elle-même couché en début de saison. Tout cela était fun et j’aurais aimé qu’Olivia reste plus longtemps, ou parle avec Meredith, ou qu’on la voit apprendre une mauvaise nouvelle concernant l’hôpital au détour d’une mauvaise blague. Là, elle était loin de la douceur et de la gentillesse qu’on lui connaissait, c’était presque triste de la voir si aigrie contre Karev. Enfin bon, ce n’est jamais qu’un personnage très très secondaire.

De son côté, Owen est toujours un papa à l’essai et il vient effectuer le rendez-vous médical de Léo, l’enfant qui lui est confié, auprès de Karev, parce que c’est plus simple. Bien sûr, Karev étant occupé avec la chirurgie du fils d’Olivia, il n’a d’autre choix que de reporter le rendez-vous. Et comme Owen n’aime pas l’attente, il obtient le privilège d’avoir Arizona qui s’occupe d’eux plus vite.

Arizona a elle-même quelques problèmes avec Sofia qui refuse d’aller à l’école et passe toutes ses matinées à pleurer. Owen lui propose donc de passer du temps avec elle et Léo pour arranger la situation, ce qui rassure Arizona encore perturbée par Carina préférant lui proposer des solutions beaucoup plus funs. Là voilà qui s’inquiète que Carina n’aime pas les enfants, quand celle-ci n’aime juste pas les enfants trop choyés comme son frère, car ça n’en fait pas des super adultes.

Et Arizona est forcée de voir qu’elle a raison quand Meredith demande de l’aide pour gérer Andrew et qu’elle lui envoie Carina pour le bouger.

Bon et pour en revenir à Owen, comme c’est un rendez-vous médical, la mère de Léo a aussi le droit d’être présente, mais tout le monde la prend pour une patiente du service de pédiatrie, à commencer par Amelia, parce qu’elle n’a que 15 ans. Et à 15 ans, elle est maman et a eu un bébé avec un dealer de drogue. Son dealer de drogue. Voilà donc Amelia qui s’embarque dans une conversation avec elle sur la drogue et qui envisage de devenir sa marraine pour qu’elle arrête la drogue. Elle en parle avec Richard, et j’ai trouvé cette intrigue beaucoup plus intéressante et originale que celle d’Owen et Léo.

En plus, voir Amelia se lancer dans ce rôle, c’est un renouvellement nécessaire pour le personnage, qui peut au passage devenir comme une seconde maman pour elle, et on a là une jolie famille dysfonctionnelle avec Owen.

Elle en parle effectivement avec lui et il est d’accord pour qu’Amelia et la mère de Léo s’installent chez lui. Oh lala, on arrive enfin à une intrigue où Amelia pourra être heureuse du bien qu’elle fait et laisser ses propres démons passés de côté. L’air de rien, elle était toujours la dernière de la chaîne de la drogue dans cette série ; et c’est cool de la voir reprendre le problème à bras le corps pour sauver quelqu’un d’autre. J’aime déjà beaucoup cette intrigue, et j’espère que ça continuera dans ce bon sens pour elle en saison 15.

La fin d’épisode relance autrement quelques intrigues pour la fin de saison : le changement de nom pour la fondation, Alex qui comprend que sa mère n’encaisse plus les chèques qu’il lui envoie depuis pas mal de temps et Roy qui revient avec son frère avocat et un procès contre l’hôpital. Normal. Là pour le coup, je suis totalement du côté de Roy, son renvoi par Richard, c’était du n’importe quoi. Et puis, si au passage ça peut envoyer Richard à la retraite… Bailey a d’autres choses à faire que gérer ses conneries, mince à la fin !

> Saison 14

2 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S14E21 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.