Shadowhunters – S03E06-07

Épisode 6 – A Window Into An Empty Room – 14/20
Je termine mon #WESéries 6 en rattrapant mon retard dans cette série, parce que c’est n’importe quoi, je ne sais même pas trop pourquoi j’ai zappé ma dose de fou rire hebdomadaire – et cet épisode possède une excellente scène dans le genre. L’épisode était assez lent mais mène à quelques « rebondissements » attendus depuis deux épisodes, donc c’était plutôt sympa.

> Saison 3


Spoilers

06-2.jpg

Oh my god Jace, it’s you?

Kyle et Simon s’entraînent pour essayer de mieux comprendre comment fonctionnent les pouvoirs de ce dernier, ce qui est plutôt marrant, en fait. Les deux sympathisent de plus en plus, et à chacune de leur scène, je ne peux m’empêcher de voir un ship. Pourtant, il y en a une qui se ship toute seule avec Simon, c’est Heidi. Elle recontacte son créateur et lui promet qu’ils sont fait pour être ensemble. Oh, ce stalk, c’est flippant.

Simon en parle avec Maia qui le rassure mais lui rappelle qu’il a eu la chance d’être accompagné quand il est devenu vampire. Cela parvient à convaincre Simon de contacter Raphael pour savoir ce qu’il en est. Il se rend à un RDV avec lui, mais il découvre qu’il a en fait un rencard avec Heidi qui a volé son portable avant l’exil du vampire.

Simon se sent coupable de ce qui est arrivé à Heidi à cause de Raphael et il la réconforte comme il peut. Elle finit par tenter de l’embrasser et il lui explique qu’il a une petite-amie, ayant l’intelligence (oui, oui, je parle toujours de Simon, je sais, c’est improbable) de ne pas lui dire son prénom tout de même. Il se rend même compte de lui-même qu’il est flippé de lui avoir dit qu’il avait une copine.

Il est flippé pour Maia et il a bien raison, mais Maia refuse de se planquer, parce que c’est elle.

En ce qui concerne Magnus et Alec, l’histoire de la petite boîte de Magnus n’est toujours pas digérée par Alec. Forcément, leur petit déjeuner est houleux avec le problème de l’immortalité de Magnus sur le tapis. Alec se rend à l’institut pour tout raconter à Isabelle, mais ils sont interrompus par l’arrivée de leur mère à qui on refuse l’entrée dans l’institut.

Alec ne l’entend pas de cette oreille. Sa mère est toujours la bienvenue dans l’Institut et elle passe du temps avec sa fille, comprenant que celle-ci n’est plus tout à fait célibataire. Même si elle fait semblant d’aller bien devant Alec, elle se confie sur sa dépression avec Isabelle, avant de la convaincre de ramener son rencard à un dîner de famille (après leur seul RDV, ce n’est pas spécialement une bonne idée).

Clary continue ses recherches sur le maître de la Chouette et elle se heurte à quelques impasses. Elle aimerait bien l’aide de ses amis, mais ce qu’elle fait est toujours illégal d’après les lois de l’institut, donc elle ne s’en confie qu’à Luke.

Elle finit par demander de l’aide à Magnus qui découvre que le démon qu’elle traque est le même que celui ayant corrompu les lignes magiques. Bref, ils ont le même ennemi. Il envoie un message à Zachariah, un autre sorcier.

Luke découvre que sa partenaire a quelques soucis avec sa femme, ce qui n’a pour l’instant pas grand intérêt ; mais ça se saurait s’il faisait dans la subtilité pour le plaisir : ça aura un impact sur l’intrigue à un moment ou un autre.

De son côté, Jace est toujours possédé par notre grande méchante qui entretient une relation louche et pleine de tension sexuelle avec lui. Elle va même jusqu’à l’embrasser pour lui donner de l’énergie. C’est une jolie manière de présenter les choses. Alors que Jace est envoyé en mission, il est surpris par Alec au moment même où il repérait sa proie.

Clary est heureuse de revoir son Jacinouchet, mais elle capte rapidement que quelque chose ne va pas. S’il a toujours la froideur d’une porte de prison dans son jeu avec elle, Clary le trouve bizarre quand même, juste parce qu’il refuse de parler avec elle. OK. Forcément, elle s’en confie à Magnus, mais bon.

Le dîner de famille est la catastrophe prévue. Alec vit mal la dispute avec Magnus et se bourre la gueule, étant odieux avec le docteur ramené par Izzy. Il s’éloigne un peu de sa famille pour mieux se bourrer en paix et… se faire draguer par l’autre shadowhunters gay dont je ne sais toujours pas le nom, mais qui s’est aussi montré sympa avec Maryse à l’Institut.

Alec le retrouve ensuite en train de jouer au billard et comme il est bourré, il lui explique qu’il a peur que sa famille le voit dans cet état. L’autre Shadowhunters a la sympathie de lui proposer un taxi et une oreille attentive. Il est clairement amoureux d’Alec, et Alec s’est bouffé le reproche le matin même de ne pas avoir d’autres expériences de couple. Humph. Alec reste sérieux, mais ça sent bon le drama tout ça.

Jace, lui, est plutôt normal, mais il est à la recherche d’une proie pour la grande méchante, et sa proie est idéale est évidemment le rencard d’Izzy. Enfin, Maryse s’adapte à sa nouvelle vie de simple mortelle sans pouvoir en… flirtant avec Luke. Ben oui, bien sûr, mettons les deux vieux ensembles !

Izzy prend tout de même le temps d’aller parle avec Simon, stressé de voir sa Maia travailler au bar. Par chance, Heidi repère Izzy embrasser la joue de Simon, plutôt que Maia. Cela mène les deux femmes à en venir aux mains rapidement. Simon les entend et empêche Isabelle de tuer Heidi, alors qu’elle le mériterait bien. Simon entraîne donc Heidi dans un piège où Kyle et ses amis prennent soin de lui.

Au bar, Ollie finit par retrouver Luke et lui annoncer qu’elle a une piste sur le démon Chouette. Elle n’a pas la moindre idée qu’elle est en train d’être observée par le démon qui la repère comme une victime potentielle. Eh oui, Jace change de proie et décide de s’en prendre à elle.

De leur côté, Clary et Magnus rencontrent un frère de la Cité Silencieuse où Jace est censé avoir passé du temps. Il les aide dans leur quête du démon, mais leur révèle aussi que Jace n’a jamais été à la Cité Silencieuse, contrairement à ce qu’il raconte. Magnus finit par recoller les morceaux : Clary lui dit que Jace semble ne plus être amoureux d’elle et ça lui rappelle cette femme étrange qui voulait un elixir anti-amour.

Ils décident donc de retrouver Jace et finissent par tomber sur le démon s’en prenant à Ollie. Celle-ci se fait malheureusement posséder avant de s’enfuir et suite à un combat avec Clary, puis Magnus, puis Luke, le démon Chouette finit par tomber le masque donnant lieu à l’une des scènes les plus comiques de la série. Clary découvre ainsi que son mec est un démon et… sa réaction est clairement enregistrée en post-prod, où l’actrice n’a pas la moindre émotion. C’était à mourir de rire. « Oh mon dieu, Jace, c’est toi ? ». La réplique est dite à peu près sur le même ton que vous diriez « Je suis fatigué, mais ça va », genre sans le moindre entrain, ni rien. C’était ridicule à souhait et j’ai éclaté de rire, ratant quelque peu la fin d’épisode qui voit Jace s’enfuir.


Épisode 7 – Salt in the Wound – 16/20
Enfin des larmes, enfin du sang, enfin du rythme et de l’action. Tout ceci n’est pas super bien joué par les acteurs, mais l’histoire avance à grands pas et même les sous-intrigues étaient intéressantes à découvrir. Certes l’une permettait de ralentir l’action, mais elle permettait aussi de s’intéresser à l’un de mes personnages préférées (et peut-être à la meilleure actrice de la série ?), donc ça m’a bien plu et je ne serais pas trop méchant avec la série (mais un peu quand même).

> Saison 3


07.jpg

He’s Jordan Kyle!

J’enchaîne les deux épisodes et je fais bien : ils sont construits de telle manière que j’ai l’impression de ne pas changer d’épisode. On reprend sur Clary qui retrouve Jace et se bat avec lui, lui déclarant qu’elle l’aime et qu’il n’osera pas la tuer. Ah oui ? Pourtant, il n’hésite pas à lui dire qu’il n’est pas amoureux et à la balancer du haut d’un toit sur une voiture. Outch. Elle survit, je vous rassure, on n’aurait plus de série sinon.

Son premier réflexe ? Appeler Simon. C’est plus malin que d’appeler les urgences quand on se fait jeter d’un toit. Simon débarque aussitôt alors qu’il avait lui-même son drama à gérer : Maia rencontre Kyle et Kyle s’appelle en fait Jordan Kyle ; c’est le loup-garou qui l’a transformée. C’est con. Bref, Simon est en mesure de contacter les Shadowhunters et ils nous remettent Clary sur pieds en un claquement de doigts.

C’est alors l’heure de la réunion à l’Institut où il est enfin révélé que notre grande méchante est Lilith, la mère de tous les démons. Ouep, les infos du Frère Silencieux ont suffi à identifier la première femme d’Adam. Clary annonce enfin qu’elle a fait revivre Jace, en larmes ! Oh, j’ai tellement ri, oh, elle joue tellement mal, oh je suis tellement horrible. Plutôt que la dénoncer et l’envoyer en prison pour Shadowhunters, Alec décide la réconforter.

Luke contacte Sam pour qu’elle quitte au plus vite son domicile, mais il se trompe. Le sacrifice d’Ollie était celui de sa mère, et elle n’a pas hésité à la tuer avant de rejoindre Lilith. Cela signifie que Lilith a son 33e sacrifice et est en mesure de ramener Jonathan… à condition qu’elle puisse avoir un bout de la chair de son père, à savoir Valentin. Génial.

Luke se rend à l’Institut pour prévenir tout le monde des faits et un plan est aussitôt mis en place. Magnus dit pouvoir trouver un moyen de sauver Jace, mais il faut pour cela l’enfermer. Isabelle propose d’utiliser une arme interdite, la Configuration Malachi, qu’ils peuvent obtenir en la demandant à Imogen, la grand-mère de Jace. Comme tout le reste dans cette série, c’est illégal, mais ils le font quand même.

Imogen est immédiatement partante pour le plan et ils trompent sans trop de mal sa boss, grâce à Alec qui dit avoir changé d’avis sur sa promotion refusée alors qu’Isa invente une excuse pourrie sur une visite de l’armurerie. Et ça fonctionne.

Malheureusement pour Imogen, Jace est moins poli et astucieux : il débarque à son tour et lui demande à aller dans le cimetière, avant de la tuer quand il comprend qu’il est grillé. Il la tue, lui coupe son pouce… mais ça n’empêche pas Imogen d’envoyer un message pour prévenir Alec que son parabatai est là (il n’est pas censé avoir une rune capable de lui indiquer ce genre de choses ??).

Ils parviennent à capturer Jace, mais Clary est forcée de les téléporter chez Magnus avant de se faire arrêter. Bon, ils auraient pu envisager d’autres solutions avec tous leurs pouvoirs combinés, mais ça fonctionne plutôt bien.

Simon tente de retrouver Maia pour la réconforter, mais elle préfère rester seule et se remémorer sa transformation – ce que fait aussi Kyle dans son coin. C’est intéressant d’avoir ce type de flashback, même si je suis dégoûté : elle lit A Tale of Two Cities, que j’aurais bien lu pour le nouveau Bingo Séries qui commençait… 51 minutes plus tard. C’est con.

Bon donc Jordan se présente à Maia sur une plage où il est en tenue de surfeur et essaye de la convaincre de le rejoindre. Bref, il la drague et elle finira par se laisser faire, clairement. On les retrouve dans la scène suivante en train de s’embrasser dans un camion et d’imaginer un futur différent. C’est horrible car on connaît la fin de cette histoire, mais en attendant, Jordan et Maia sont amoureux et s’embrassent. Encore plus tard mais toujours sur la plage, Maia lui apprend qu’elle est admise pour ses études universitaires sur la vie sous-marine alors que Jordan vient de se faire griffer par un « chien ».

Ainsi donc, il devient loup-garou et transforme sa copine parce qu’il est vexé de la voir partir faire des études plutôt que de quitter le pays avec lui. C’est problématique. Il gère mal ses émotions, en plus, comme il est loup-garou sans même le savoir. Malgré la rupture, il stalke Maia et est donc à proximité d’elle quand il se transforme douloureusement. Évidemment, il s’attaque à elle et manque de la tuer, la transformant en loup-garou à la place.

Kyle demande à quitter sa mission, même si c’est contre le vœu qu’il a pris. Il est prêt à en souffrir les conséquences, alors que Maia, elle, décide de le confronter. Elle comprend bien qu’il a perdu les pédales, mais sa colère envers lui vient du fait qu’il n’a jamais pris soin de s’occuper d’elle ensuite. Devenir un loup-garou, c’est compliqué, mais l’abandonner comme il l’a fait, c’était lâche et odieux. Certes. Elle refuse de le voir quitter son job de protection de Simon, mais refuse aussi d’être son amie. Tout ça pour ça. C’était une backstory intéressante pour une fois.

Pendant ce temps, Luke fait appel à Simon pour demander son aide afin de retrouver Ollie et d’espionner ce qu’il pense être le repère de Lilith. Avec sa protection féérique, Simon a un avantage exceptionnel après tout. Il observe Sam débarquer au commissariat et s’en prendre à Luke.

Ce dernier finit par avouer à Simon qu’il est celui qui a appelé pour faire protéger Simon, mais ne révèle pas qu’il savait qu’il s’agissait de Kyle. Simon est un peu énervé après son mentor, mais il accepte beaucoup trop simplement les choses quand même, je trouve. Finalement, ça ne laisse pas beaucoup de temps pour le repérage de l’église où ils trouvent malgré tout trois possédés. Luke est ainsi confronté qu’il essaye de ramener à la raison alors qu’on sait que ce n’est pas possible et Simon à deux figurants qui s’attaquent à lui.

Ils n’auraient pas dû : ils finissent littéralement en miettes, ce qui fait souffrir Lilith ; mais cette dernière comprend également que c’est un Daylighter qui a tué ses mignons, et elle a un joli visage de revanche, donc je n’aimerais pas être Simon sur ce coup-là. En même temps, je n’aimerais pas être Simon tout court.

Saison 3

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.