The 100 – S05E05

Épisode 5 – Shifting Sands – 19/20
Avec cet épisode, j’ai l’enfin qu’on entre vraiment pleinement dans ce qui était promis pour cette saison. Franchement, ça part dans tous les sens, le rythme est excellent, les dynamiques entre personnages toujours aussi bien travaillées et je ne retire un point que parce qu’il y a un ou deux rebondissements prévisibles que les personnages n’envisagent pas. M’enfin quand même, cette saison est extrêmement solide et passionnante à suivre.

Saison 5


Spoilers

05.jpg

You can’t just do whatever the hell you want here.

Allez, il paraît que c’est la guerre ! On commence donc par une scène où Clarke retrouve Jackson auprès des blessés de guerre. Elle l’interroge pour avoir des infos sur ce qu’il s’est passé avec Abby, mais il refuse de lui répondre, de même que Miller, désormais en couple avec Jackson, refuse de lui parler. Il est intéressant de voir qu’il a un look définitivement plus grounder désormais, de même que pas mal de Skaikru.

Il faut dire qu’il est aux ordres d’Octavia et que notre Reine Rouge veut mener le combat le plus rapidement possible – ce qui n’est pas le cas de Clarke. Si bien sûr Clarke a envie de récupérer sa vallée, elle sait aussi les dangers que la randonnée jusque là-bas contient, à commencer par des tempêtes de sable devenues meurtrières depuis Praimfaya : ce sont des tempêtes de bouts de verre. Le conseil de guerre d’Octavia écoute relativement peu Clarke, mais Indra demande à Bellamy de les accompagner parce qu’Octavia a clairement besoin d’aide et de quelqu’un pour la canaliser.

Le groupe se met donc en marche pour six jours en direction de la vallée, mais ils sont immédiatement surveillés par les hommes d’Eligius. Shaw n’a toujours pas récupéré ses fusils, ce qui énerve sa boss lui demandant de torturer Raven avec McCreary si nécessaire.

Pendant ce temps, la vallée est remplie de soldats faisant la fête sur du métal. Diyoza s’énerve de les voir faire n’importe quoi, car ils sont en guerre. Dans le genre trouble-fête, elle se place là.

Ils sont bien sûr surveillés par leurs prisonniers, avec Marcus persuadé qu’ils vont se faire massacrer et Abby découvrant un dessin de Clarke. Diyoza débarque les voir avec Vincent, un homme d’Eligius avec un collier le maintenant prisonnier. Il faut dire qu’il a quelques instincts de tueur assez flippant et que c’est bien d’avoir une arme contre lui. Abby et Marcus découvrent qu’ils sont prisonniers et n’ont pas vraiment de moyens de pression sur Eligius : Abby voudrait ses médicaments, Marcus voudrait Raven et Murphy en sécurité. Marcus propose donc des infos sur Octavia et son armée, mais pas de bol, elle ne croit pas les traitres. Ce couple s’est mis dans de beaux draps.

Heureusement, Abby est un bon médecin et découvre que Vincent a dans ses poumons les restes de ce qu’il avait pour but de miner, et ça ne lui fait pas du bien. Si elle envisage un cancer, Diyoza lui apprend qu’il y a 13 autres cas similaires dans leur camp et que d’autres médecins ont travaillé sur le cas sans jamais trouver de solution. Bien.

Clarke est impressionnée de voir qu’Octavia a réussi à réunir les clans en un seul, même s’ils ont perdu une personne sur trois. Bellamy se dit impressionné de la survie de Clarke par elle-même, mais elle n’était pas seule : elle avait Madi. Vite, qu’on la retrouve, et tous ceux de l’espace aussi !

Indra tente désespérément de rappeler à Octavia que son frère ne lui veut que du bien et qu’elle devrait l’aimer, lui disant même qu’elle l’aime. Alors qu’on approchait dangereusement d’un point d’ennui extrême, les scénaristes relancent l’intrigue avec un Miller hurlant au loin : il débarque avec un soldat qui se tord de douleur et finit par tomber inconscient. Clarke l’examine pour mieux découvrir qu’il y a quelque chose de vivant en lui. Miam.

C’est l’occasion de découvrir qu’il y a des choses dans le sable, des bêtes prêtes à entrer en eux pour les manger. Et le soldat infecté dit qu’il y en avait partout. Appétissant. Octavia envisage de tuer l’homme et de continuer sa route quand Clarke est moins sûre d’elle maintenant qu’elle découvre ces bêtes. Franchement, ça souligne bien ce que disait Bellamy juste avant : il est impressionnant que Clarke et Madi survivent six ans toutes seules sans mourir (de maladie ou à cause d’une quelconque bestiole), surtout s’il suffit d’une demi-journée de marche pour découvrir une nouvelle menace.

Clarke passe la nuit à s’occuper du malade alors que Bellamy culpabilise d’avoir ouvert la boîte de Pandore qu’était le bunker. C’est vrai qu’il a bien foutu la merde, ils étaient mieux dans leur bunker les autres. Rapidement, ils sont toutefois coincés entre une tempête de sable et des insectes voulant les tuer en rentrant en eux pour… pondre des œufs et provoquer une invasion bien dégueulasse de vers en eux.

C’est donc ce qui arrive au pauvre soldat anonyme qui accompagnait Miller dans son expédition de reconnaissance du terrain restant à parcourir. Son abdomen explose littéralement pour laisser sortir quelques vers. Rapidement, ils mettent le feu à la tente médicale pour se débarrasser de ces charmantes bestioles, mais l’une d’elle parvient malgré tout à… s’infiltrer dans le bras d’Octavia. Clarke ne traîne pas à lui installer un garrot et à retirer la bestiole, mais ça fait queqlues scènes peu charmantes quand même.

Concernant Raven, la bonne nouvelle est qu’elle est de retour sur Terre. La mauvaise nouvelle, c’est que pour changer, elle est torturée et affirme qu’elle n’a rien fait. McCreary a bien envie de la tuer, mais Shaw l’en empêche. Sans trop de surprise, le mercenaire va ensuite chercher Murphy pour le torturer, prévoyant même de le tuer afin que Raven explique comment se servir des missiles du vaisseau.

Tout cela est bien inutile car celui qui a bloqué les missiles du vaisseau n’est ni Raven, ni Murphy, mais bien Shaw. Je m’en doutais, mais je suis surpris de le voir l’avouer à Raven et Murphy très rapidement. Il faut dire qu’il est bloqué : son plan ne fonctionne pas vraiment et tout ce qu’il peut faire est désormais de sauver Raven et Murphy, quitte à tuer toute l’armée Wonkru en marche vers eux à coups de missiles. Heureusement, Raven cerne bien Shaw et refuse de le suivre, préférant son propre plan.

McCreary débarque prévenir Diyoza du comportement douteux de Shaw, mais alors qu’il demande (sans vraiment demander) la permission de tuer Shaw (qu’il n’a pas), il apprend qu’un prisonnier s’est échappé. Il s’agit de Murphy, qui retrouve vite Echo et tous les autres de l’espace, ainsi que Madi.

Ils sont rapidement mis au courant des différentes avancées de l’intrigue qu’ils ignoraient les uns les autres, chacun ayant un bout du puzzle, ça tombe bien, et passent rapidement à l’action pour empêcher les missiles de passer à l’action. Le but est d’aller le plus vite possible prévenir Wonkru de l’arrivée des missiles.

De son côté, Shaw s’en tire en disant avoir libéré Murphy pour que Raven désactive les missiles, tout en laissant le collier de Murphy pour pouvoir le traquer quand il aura retrouvé les autres. Raven semble se sentir trahie, mais j’ai du mal à croire qu’elle n’ait pas envisagé un truc comme ça, tellement il était évident que ce collier avait un GPS. Quant à Shaw, ça lui permet de gagner la confiance de Diyoza.

Le collier de Murphy s’active lorsqu’il passe une zone spécifique, donc il comprend qu’il doit se sacrifier et être laissé de côté. Bizarrement, Emori qui a encore passé toutes ses scènes avec lui à le critiquer décide de rester avec lui. Notre couple de survivants est réuni, mais ça sent quand même la merde pour eux.

Monty parvient finalement à contacter Bellamy au moment où Clarke opère Octavia comme elle peut. Évidemment, Octavia s’en tire pour mieux refuser de s’enfuir de la route des missiles. Elle préfère choisir la tempête de sable, au milieu de laquelle elle demande à ses hommes de former un bouclier vivant autour de leur reine. Eh bah. Bon, cela dit, elle fait bien, parce qu’elle échappe ainsi aux missiles que Shaw n’hésite pas à tirer pour détruire le campement.

Au matin, McCreary débarque auprès d’une Abby refusant d’arrêter les pilules pour lui confisquer Marcus et lui demander son aide. McCreary fait partie des malades qu’Abby doit soigner, et il se porte volontaire pour être son premier cobaye – d2voilant ainsi ses tatouages.

Marcus est emmenée auprès d’une Diyoza bien humaine qui est dégoûtée de voir qu’Octavia a survécu en se mettant dans une tempête de sable. Elle révèle à Marcus qu’elle s’est elle-même tranchée la gorge quand elle a été faite prisonnière, après avoir permis à son père de se suicider comme elle le lui avait appris. Oui, Diyoza est toute gentille ce matin-là : elle propose de la tequila à Marcus et ce petit apéritif a juste pour but de lui soutirer un maximum d’informations sur Octavia, évidemment.

Une fois la tempête de sable passée, Wonkru apprend la mort de treize de ses hommes, avec onze blessés supplémentaires, dont Indra qui a probablement du verre dans les poumons. Alors, OK, très bien pour le plan d’Octavia qui tue des gens, on s’en doutait, mais pas Indra, quoi ! C’était la plus humaine de tous. Bon, Octavia décide d’abandonner les corps de tout le monde derrière et de sonner la retraite pour l’instant, car l’ennemi peut les voir. Et elle revient enfin à la raison, se disant heureuse de retrouver son grand-frère – mais lui affirmant qu’il n’a pas intérêt à s’opposer encore une seule fois à Wonkru, sinon elle n’hésitera pas à en faire son ennemi.

Cela tombe bien, car c’est le moment que choisit la jeep pour arriver : elle permet des retrouvailles Clarke/Madi, oui, Monty/Octavia, aussi, Bellamy/Echo surtout. Les deux s’embrassent sous le regard un peu dégouté de Clarke (du coup, où est passée Niylah ?) et celui complétement énervé d’Octavia. Ben oui, en même temps, personne n’a pris le temps de lui dire qu’Echo avait survécu, quoi, et la voilà en train d’embrasser le frère de la Reine Rouge. Oh, ça sent bon le drama ! Vivement la suite, c’était un cliffhanger efficace.

Saison 5

 

12 commentaires sur « The 100 – S05E05 »

  1. Je n’ai pas du tout été aussi emballée que toi pour cet épisode. Déjà je n’avais même pas compris au début que Diyoza était sur Terre car on ne les a pas vu revenir, ni capturer Raven et Murphy ni rien. Grosse déception, je me suis demandé si j’avais pas raté un épisode. (D’ailleurs le malade ne s’appelle pas Vincent mais Vinson il me semble 😉 )
    Octavia était vraiment vraiment chiante pour le coup, genre elle faisait tout de travers à se demander comment ils ont survécus tout ce temps. Bien sûr ça doit être pour accentuer son futur retour à la raison. Par contre la scène où ils la protègent tous malgré la tempête était vraiment puissante. (Même si ça m’a un peu fait penser à Koh-Lanta lors d’une nuit pluvieuse pour protéger le feu!!)
    J’ai trouvé cet épisode globalement facile en fait. :/ (mais quand même bien ça reste The 100)!!

    J’aime

    1. J’ai trouvé dommage aussi de ne pas voir l’aller-retour dans l’espace, ou au moins comment Raven et Murphy s’en sortent sans se faire tuer. Ce n’est pas la première fois qu’ils font ce genre d’ellipse, en revanche.

      Zut, pour Vincent/Vinson, il faudra que j’édite. C’est encore et toujours le problème de regarder sans sous-titres ça ! :’) ça sonnait vraiment comme Vincent, mais Vinson, c’est plus logique comme elle appelle tout le monde par le nom de famille.

      Octavia est chiante, mais c’est une grounder, ils sont tous chiants (sauf Indra) ! Je trouve que cet épisode avait quelques facilités (Raven/Murphy surtout), mais que dans l’ensemble, il proposait des intrigues peu ou pas vues ailleurs ; et ça fait du bien : la série se renouvelle bien. Comme quoi, les goûts et les couleurs 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Oui ^^ après c’est vrai que cette saison reste clairement au dessus du lot! Par contre je me demande où est passé la fille d’Indra, j’ai peut être encore zappé un truc,…

        J’aime

      2. Mouais dommage elle m’énèrve j’aurais bien aimé qu’elle se fasse bouffer par les betes (ok tout va bien!) sinon j’avais pas capté qu’ils étaient pas tous partis MDR je suis trop à l’Ouest!

        J’aime

      3. Ah non la fille d’Indra j’aurais aimé! Octavia je n’en suis pas encore là haha!! (en vrai sa fille ne m’a rien fait mais j’ai cru comprendre qu’elle influençait beaucoup O)

        Aimé par 1 personne

      4. Ni l’un ni l’autre, pour l’instant, je n’en ai pas grand-chose à carrer je dois dire, mais s’il devait lui arriver quelque chose ce serait triste pour Indra 😂

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup aimé l’épisode mais je suis déçue qu’on n’ait pas vu la capture et le retour de Raven et Murphy. Comme Angela, je me suis demandé si je n’avais pas loupé un truc. Octavia m’agace un peu avec ses airs d’impératrice (qu’elle est, malheureusement). Mais j’ai aimé son regard s’attendrissant quand Monty sort de la voiture. Mais celle qui me sort par les yeux c’est la bonne femme d’Helix, la skaikru qui voulait tuer tous les autres et qui maintenant fait du lèche-cul sans arrêt à Octavia. Et ne tuez pas Indra, please.

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, effectivement la nana d’Helix a eu vite fait de me taper sur le système et pour la peine, je l’ai zappée de la critique à défaut de retrouver son nom (je sais où le chercher, mais la flemme de lui accorder cette importance).
      Octavia/Monty, c’était choupi… mais j’ai tellement peur pour Echo 😥

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.