Ten Days in the Valley – S01E07

Épisode 7 – Breaking Down the Story – 13/20
Cet épisode était chargé en informations et avait un bon rythme, ce qui permet de relever un chouilla la note habituelle. Ce n’était toujours pas brillant et la cohérence n’y est plus depuis longtemps, mais je suis pressé que le plus gros secret de Jane, enfin dévoilé, ait son impact sur l’enlèvement que racontent ces dix journées.

> Saison 1


Spoilers

07.jpg

What I need is for this feeling to go away.

Malgré mes revisions, je suis assez pris dans l’histoire pour m’autoriser une pause et voir enfin ce septième jour.

Jane se réveille sur le canapé de Bird après un cauchemar de fusillade dans un bar, le fameux raid ayant mal tourné et lançant cette série. Jacob, extrêmement chiant dès le matin mais qui réussit malgré tout à être le personnage que je préfère (et de loin) s’occupe d’elle. Il lui prépare une omelette et tente de la garder chez son père, mais ce n’est pas si facile avec une tête brûlée comme elle.

Elle se rend donc au studio où elle n’a pas droit d’entrer, mais avec un chantage pas crédible au garde, elle réussit à rejoindre Matt en un claquement de doigts. Elle lui redit tout son délire de Red étant quelqu’un existant et ayant kidnappé Lake, mais cette fois il la croit.

Il décide donc de l’aider à mener son enquête dans les décors de leur série qui sont une réplique exacte du bar où a lieu le raid qui a mal tourné.

De son côté, Bird continue son enquête au commissariat et il commence à se confronter à quelques murs hiérarchiques. Le beau-frère de Jane, Tom, débarque et empire sa situation en parlant du coup de fil de Lake à Jane, un développement énorme… dont le commissaire n’était pas au courant. Il se met en tête de retrouver Bird au plus vite, parce qu’il venait de lui demander d’être au courant du moindre rebondissement.

Il ne le fait donc pas et rejoint Jane au studio. Bird comprend vite que les différentes simulations de Jane et Matt ne sont pas bien réalistes et il casse tout leur travail en un claquement de doigt. Ils comprennent vite que l’un des flics véreux n’était pas dans le bar pour un simple braquage, mais bien pour un meurtre ; et c’est pour ça que ça a mal tourné.

Al se décide enfin à confronter son mari sur ses coucheries passées et elle le fait au moment où ils s’apprêtent à revoir leur médecin pour avoir un enfant. Logique comme timing, pas vrai ? Ah ben non, pas vrai. Mais bon.

Énervée, elle quitte la clinique au moment où le médecin était prêt à les voir, parce que eh, pourquoi pas faire perdre le temps de tout le monde ? Elle se rend chez Jane où elle tombe sur Pete, complétement bourré. Il est là parce qu’il veut des réponses sur les mensonges de son ex-femme. Les deux passent pas mal de temps ensemble et c’est l’occasion d’un tas de faux raccord dans le jardin de Jane autour d’une bouteille en plastique de je ne sais trop quoi.

Al l’interroge sur sa rencontre avec Jane et comprend… que Lake n’est pas la fille de Pete, mais de Tom ! J’ai tellement ri. Je pensais que la série ne pouvait pas devenir plus mauvaise et hop, voilà Al en larmes qui appelle sa sœur pour lui dire qu’elle connaît son secret et lui provoquer une crise d’angoisse. Qu’importe, elle est désormais avec Bird et poursuit l’enquête sans lui révéler la petite crise de paternité qui est en train de se dérouler dans sa vie. Elle préfère le draguer, c’est bien plus drôle comme ça. Il l’amène à la morgue (un beau premier rencard) où il obtient quelques informations de plus sur la prostituée tuée dans le raid – notamment que son identité n’était pas inconnue, mais simplement effacée des serveurs.

Pendant ce temps, Gus finit par rappeler Jane lui ayant laissé 150 messages au moins rien que dans cet épisode. Il est donc en vie et il veut la voir, mais seul à seul, sans Bird en qui il n’a pas confiance. Elle s’exécute en apparence et questionne Gus tant qu’elle peut, mais il lui dit simplement d’arrêter de parler. Elle révèle donc que pour une fois elle était plus intelligente que d’habitude et a ramené Bird avec elle. Celui-ci n’a toutefois pas plus de succès qu’elle et réussit simplement à énerver Gus qui les abandonne au bord de la route.

Et juste après, Bird apprend que la voiture de police dans laquelle était Lake la veille était celle de Gus. Ah. Bien. La série nous le confirme aussitôt puisque Gus est vu en train d’acheter un jouet : c’est lui qui a enlevé Lake. Bird a obtenu l’information de ses collègues, mais il n’aurait pas dû leur faire confiance car ils ont tout balancé au commissaire. Celui-ci est sacrément en colère contre Bird, car il avait déjà une affaire en cours contre Gus et que Bird a tout compliqué.

Le commissaire lui retire l’affaire de Lake et Bird le vit assez mal pour décider de remettre sa plaque et son flingue : il refuse d’abandonner en cours de route cette enquête.

De son côté, Al est bien décidée à dire toute la vérité à Pete et elle tente de lui parler, mais Pete est aussi bourré que dépressif d’avoir perdu Lake. Il l’interrompt dans sa révélation pour lui dire que Lake est la chose la plus importante dans sa vie, et la moins foirée, et la plus chouette, etc. Du coup, Al ne lui dit rien et devient aussi menteuse que sa sœur.

Lorsque Jane rentre, Al lui révèle qu’elle n’a rien dit à Pete totalement bourré dans la chambre de Lake ; mais elle lui avoue également qu’elle ne peut plus la blairer. Jane aurait pourtant besoin de sa sœur, mais tout ce qu’elle a pour finir cette journée, c’est son ex et les affaires de sa fille. Mouais.

> Saison 1

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.