Grey’s Anatomy – S15E06

Épisode 6 – Flowers Grow Out of my Grave – 17/20
Cette saison se poursuit et propose un meilleur épisode déjà, avec juste ce qu’il faut d’avancée dans toutes les intrigues. En fait, comme souvent avec cette série, il est évident que les scénaristes prennent tout leur temps pour aller d’un point A à un point B, mais il y a tellement d’intrigues à suivre en parallèle que ce n’est absolument pas dérangeant, car tout avance à pas de fourmi.

> Saison 15


Spoilers

06.jpg

You know I have a matchmaker and she has a list.

Oh, c’est parti pour un épisode d’Halloween. C’est malin, moi je cherche de quoi compléter mon Bingo Séries de Noël. Mon retard, c’est n’importe quoi. Meredith se prépare pour un nouveau rencard, encore, et j’adore ses looks ces derniers temps, que ce soit dit.

Teddy débarque chez Owen et ça craint fort pour Amelia. Le problème, c’est que Teddy n’arrive pas à avouer toute la vérité immédiatement et qu’Amelia interrompt leur conversation dès le début car Betty a disparu. C’est reparti pour une ado insupportable dans une série, et pour Amelia, Owen et Teddy qui cherchent Betty partout. Oui, oui, Teddy aussi. Non mais franchement.

De retour chez eux, Owen et Amelia se retrouvent à s’engueuler sur la marche à suivre comme de vrais parents, avec une Amelia qui a clairement besoin d’aller à une réunion d’alcooliques anonymes. Qui se propose pour rester chez eux pendant qu’Owen l’y emmène ? Teddy, évidemment. Et quand Owen rentre, elle se sent prête à tout lui dire, sauf qu’il lui parle de son bien-être d’être le père de Léo, malgré Teddy, et puis d’Amelia et… Elle le comprend heureux, donc elle se barre. Après, « heureux », tout est relatif, parce qu’Amelia finit en larmes de ne pas avoir de nouvelles de Betty.

Sinon, on retrouve Jo et Alex qui continuent leur lune de miel dans les couloirs de l’hôpital, même si lui est encore en train de bien faire la tronche. Dans l’épisode précédent, et j’ai oublié d’en parler, c’est parce qu’il n’aimait pas Link qui n’avait pas protégé Jo de son ex-mari… mais finalement tout s’est arrangé, ce qui ne l’empêche pas de faire la gueule.

Sa journée ne risque pas de s’arranger puisque sa femme perd le foie qu’elle devait fournir à sa patiente et se retrouve embarquée par Bailey dans de la médecine de zombie. Ouep, Miranda décide de ressusciter un organe qu’elle récupère dans un cadavre tout frais, et ça fonctionne vu que c’est Grey’s Anatomy. C’est une intrigue sympa puisque la patiente qui a besoin d’un foie, Roberta, est assez attachante.

Le gros problème, c’est que Miranda et Jo s’emballent sur leur petit miracle, promettent un foie à Roberta, mais… n’ont aucun accord, et surtout pas celui du chef, Alex, qui s’y refuse pour ne pas se mettre la liste des donneurs à dos. Voilà donc Jo qui se plaint à Link, et c’est plutôt chouette de les voir potes, même si je n’aime toujours pas Link. Les scénaristes font tout le boulot pour qu’il faut pour qu’on l’aime pourtant : il s’en sort même mieux qu’Alex avec les mères des enfants, c’est dire. Enfin, ils en font beaucoup cela dit, ça va jusqu’à Link se coupant les cheveux devant un gosse atteint du même cancer que quand il était gamin.

Jo ? Elle accepte de suivre Miranda dans son délire, contre l’avis d’Alex. Faut dire, c’est sa première transplantation, c’est cool. C’est d’une tristesse, parce que bien sûr le chef finit par le savoir, hein. Pas de quoi s’inquiéter : si le couple s’engueule, ils savent comment se réconcilier, en oubliant une fois de plus de fermer les rideaux, un truc que j’avais déjà remarqué dans l’épisode précédent.

Meredith continue de travailler en parallèle de tout le reste, mais tout le reste lui revient dans la tronche quand elle apprend que son père, Thatcher (maintenant que Scandal est terminé, il peut revenir, merde) est en train de mourir. Il n’a plus que quelques semaines à passer dans ce monde, mais en même temps, Meredith ne sait pas quoi en penser : c’est Richard qui lui apprend et elle n’a pas parlé à Thatcher depuis plus de huit ans, c’est-à-dire la mort de Lexie, c’est-à-dire prends ça dans ta face putain le temps passe vite et elle parle de Lexie sans même en pleurer.

Par chance pour elle, elle peut se changer les idées avec un Link qui passe son temps à la draguer, encore plus encouragé par Jo. Ce n’est pas le seul à être intéressé par Meredith, parce qu’on a toujours Delucas et, purée, plus le temps passe, plus je me dis que c’est un couple viable – Meredith semble presque jalouse Quant à Alex, il est l’ami parfait avec Meredith : en opérant avec elle, il lui propose de prendre quelques congés.

La mort de Thatcher ? Il y en a une que ça affecte parce qu’il faut toujours qu’elle s’approprie les dramas des autres : Maggie repense à sa mère et est toute triste, alors que Jackson essaye de trouver le moyen de la consoler. Ce n’était pas la meilleure des intrigues, franchement. Même Meredith qui foire son rencard en parlant de ses parents, c’était plus drôle que ça. J’ai adoré en revanche la voir se retrouver coincée entre Link et Deluca pour prendre l’ascenseur.

Schmitt se retrouve dans le service de Link, comme par hasard, et termine donc à bosser avec son crush qui est ravi de lui faire découvrir l’orthopédie pour la première fois. Ben tiens. Les quiproquos entre eux sont assez sympathiques, et d’un coup, il n’y a pas que Schmitt qui paraît mal à l’aise et débutant dans la drague. C’est donc assez ridicule à voir, et particulièrement drôle.

Drôle, oui, jusqu’à ce que ça finisse mal pour ce tout nouveau couple. Oui, ça y est, on peut parler de couple puisque quand ils se retrouvent dans l’ascenseur à parler de la première journée d’ortho de Schmitt la métaphore pas subtile de son coming out devient évidente ; et ils s’embrassent passionnément. Schmitt remercie donc son chirurgien et formateur pour ce premier baiser et lui dit qu’il aimerait beaucoup continuer à apprendre l’homosexualité. Son coming-out n’est pas sans rappeler celui du Dr Hahn il y a onze saisons (non, vraiment apportez moi une canne, je suis vieux), mais le nouveau chirurgien dont je ne connais toujours pas le nom n’est pas Callie. Comme Callie, il flippe de cette révélation, contrairement à elle, il recadre aussitôt Schmitt et prend ses jambes à son cou. C’est malin, tout ça pour ça… et encore quelques épisodes de gênance à venir, j’imagine.

Le montage final nous propose une reprise en espagnol de Chasing Cars, qui permet de revoir George, Lexie, Ellis, Derek et Mark avec de très mauvais effets spéciaux qui suffisaient malgré tout à briser le cœur. Fichu Halloween. Meredith finit chez Alex car elle ne veut pas rester seule… et se retrouve donc à couper les cheveux de Link, qui lui a déjà filé son numéro un peu plus tôt. Ah non, hein, non merci, pas ces deux-là en couple !

Quant à Miranda, elle passe encore l’épisode à stresser de ne pas avoir de nouvelles de Ben, le tout pour… lui envoyer un SMS flippant comme quoi ils doivent parler après regarder ce que donnaient les battements de son corps. Qu’est-ce qu’ils vont encore nous sortir ? Il faut regarder Station 19 pour le savoir, et plus précisément l’épisode 5 de la saison 2.

> Saison 15

2 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S15E06 »

  1. Les personnages morts ajoutés sur fond vert en fin d’épisode c’était franchement très laid lol. Je me suis dit pareil sur le fait que Meredith parle de Lexie sans pleurer 🙈

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.