The Magicians – S04E05

Épisode 5 – Escape from the Happy Place – 19/20
Oh lala, la série m’a fait un beau cadeau d’anniversaire, et j’ai bien trop tardé à le regarder. Non, je ne peux pas aller jusqu’à dire que l’épisode est parfait, surtout que je sais qu’ils peuvent faire encore mieux, mais les intrigues mises en avant dans cet épisode sont vraiment excellentes. Et ça avance, ce qui est toujours un vrai plus. Surtout que ça n’avance pas que du point de vue de l’intrigue générale, mais aussi des relations entre personnages. Et ça, c’est top.

Saison 4

Spoilers

05.jpg

If I ever get out of here, Q, know that if I’m braver it’s caused I learned it from you.

Ma série préférée sort un épisode le jour de mon anniversaire et qu’est-ce que je fais ? J’attends une semaine complète pour voir l’épisode. C’est du grand n’importe quoi à ce stade-là, mais je vous jure que je fais de mon mieux pour rester à jour dans toutes mes séries. Je sais que cette série mérite toute mon attention, donc dans la fatigue, j’ai préféré privilégier d’autres visionnages.

Cet épisode commence tellement bien ! Il se centre sur Eliot qui est clairement en plein délire : il parle cocktail avec Todd, puis se retrouve au milieu d’une belle soirée avec Margo qui ensuite se transforme en après-midi sur le canapé, pour mieux enchaîner sur une autre conversation où il rencontre Todd, avant de retourner voir Margo sur le canapé. Rien que ça. Et comme quelqu’un frappe désespérément à la porte, on sent bien, immédiatement, qu’on est en fait dans la tête du Monstre et que ce n’est que le début d’une intrigue comme la série sait les faire.

Derrière la porte ? Un autre étudiant inconnu, qui est paniqué de l’arrivée de créatures et qui veut absolument attirer l’attention d’Eliot, quitte à enlever Margo au passage. C’est donc pour cela qu’Eliot se retrouve à hurler son nom dans une ville déserte comme dans le cliffhanger précédent. Bon, l’impact émotionnel est tout de même moins fort vu comme ça.

Le nouveau venu dit s’appeler Charlton et comme toujours avec cette série, il balance les informations extrêmement vite. Il ne faut pas longtemps pour qu’Eliot apprenne dans quel état il est ou pour qu’il découvre que Margo n’est que le fruit de son souvenir dans cette réalité. Charlton ? C’est celui qui était possédé par le Monstre avant Eliot, celui qu’Eliot a tué, donc.

Il est heureux de pouvoir aider Eliot et d’avoir droit à un changement de décor, mais il n’a pas du tout l’intention de l’aider à s’échapper. Non, il veut juste vivre avec lui en échappant aux autres hôtes du Monstre, les créatures qui leur court après dès qu’ils sortent dans la rue. Pourquoi pas. Malgré tout, Charlton accepte de venir en aide à Eliot : il faut donc qu’ils partent dans ses pires souvenirs pour trouver une porte qui permettra à Eliot de retrouver son corps.

Ses pires souvenirs ? Par exemple, la première fois où il a utilisé la magie, en tuant un autre adolescent qui le harcelait. Sympa… mais pas le pire : il a aussi été lui-même l’agresseur de son seul ami. Ce n’est toujours pas là qu’il trouve de quoi s’enfuir, et il s’embarque donc dans plein d’autres mauvais souvenirs tous plus drôles les uns que les autres, à base de coupe de cheveux ratés et de coups d’un soir pas trop réussis.

Pour l’accompagner dans cette aventure folle, il fait appel à Charlton, mais aussi à des souvenirs combatifs de Fen, Margo et Quentin. C’était plutôt sympa, même si j’aurais aimé aussi avoir les réactions des deux derniers face à certains souvenirs gênants d’Eliot, comme le fameux plan à trois avec eux par exemple. Finalement, Eliot décide de retourner une saison plus tôt, après ses cinquante années de vie commune avec Q, quand il l’a rejeté.

Oui, Quentin voulait tester de se mettre en couple avec lui, et Eliot a finalement refusé parce que Q n’était pas vraiment prêt, selon lui, à ça ; puisqu’il n’est pas supposé être homo – ce qui est sous-entendu uniquement. Cette fois, l’Eliot encore coincé dans sa tête s’en prend à l’Eliot du passé, qui n’est qu’un souvenir… mais un souvenir effrayé. Evidemment que c’est la peur qui empêche Eliot de se projeter dans une vraie relation avec Q. De là à ce que ce soit le moment le plus traumatisant de sa vie ? Je ne m’y attendais pas, et comme cette référence à LOST qui n’avait rien à faire là, ça fonctionne à merveille !

Hors de la tête du Monstre pendant tout ce temps, ce dernier est toujours dans un bar avec un Quentin déprimé, dont il se sert pour avoir des informations sur ce qu’il a récupéré et que Quentin identifie comme un artefact de Mésopotamie, envoyant le monstre là-bas bien malgré lui.

En parallèle, Alice est toujours associé avec l’auteur, bien malgré elle, et elle se confie pour mission de sauver Quentin coûte que coûte. Elle l’embarque donc à la recherche d’une fontaine capable de l’amener auprès de Quentin. Bon, elle se débarrasse de lui comme elle peut, assez rapidement, et se rend ensuite prévenir Quentin qu’il mourra deux jours plus tard…

Bien sûr, il ne la croit pas immédiatement, mais elle finit par le convaincre en lui expliquant qu’il est en train de saigner une pierre vivante pour tuer le Monstre. Et comme c’est ce qu’il fait, il n’a pas le choix de la croire et de lui demander de l’aide. De toute manière, s’il ne le fait pas, c’est Julia qui risque sa vie alors… Ah oui, Julia, de son côté, découvre que le Monstre en a après Iris. Cette dernière lui apparaît, un peu par accident car le sort de production de Julia a été levée par Soshanna, l’ex servante de Bacchus qui vit désormais pour servir Julia. Cette dernière se voit confier la pierre contenant du sang capable de bloquer le démon par Iris.

Soshanna ne fait pas confiance du tout à Iris, et on sait qu’elle a raison puisqu’Eliot est en vie et que suivre ce plan le tuerait définitivement. Malgré tout, Julia fait tout ce qu’elle peut pour que ce plan fonctionne, quitte à détourner l’attention du Monstre en l’emmenant à Brakebills.

Pendant ce temps, Alice confesse à Quentin le meurtre de Christopher Plover qu’elle a envoyé dans une dimension empoisonnée, puis elle fait tout ce qu’elle peut pour se racheter auprès de lui qui ne veut plus entendre parler d’elle, concrètement. Elle fait vraiment de la peine à voir dans cet épisode, Alice, et plus on avance dans la série, moins j’accroche à son personnage.

Bon, elle met toutefois au point un plan très cool qui permet de coincer le Monstre pour l’éternité, il faut bien lui reconnaître ça. Le problème, c’est que rien ne se passe comme prévu : Eliot parvient à s’échapper et reprendre le contrôle de son corps pour annoncer à Q qu’il est toujours en vie dans son corps, malgré ce que lui a dit le Monstre. Alice essaye malgré tout de l’asperger du sang capable de l’emprisonner… mais elle rate son coup et asperge Quentin.

Le Monstre disparaît aussitôt, alors qu’Iris apparaît et s’en prend à Soshanna, qu’elle n’hésite pas à tuer, probablement parce que c’est drôle pour elle. C’est sa dernière vraie action cependant : alors qu’elle allait s’en prendre à Q pour se venger de l’inefficacité de Julia, le Monstre réapparaît, bien heureux de l’avoir trouvée… pour la tuer.

Et alors que le Monstre cherche à s’en prendre ensuite à Quentin, Alice a la réactivité d’expliquer que tout s’est passé selon le plan : ils auraient fait en sorte de livrer Iris au Monstre, histoire qu’il récupère un organe. Mieux encore, Julia lui explique qu’il récupère des organes formant un corps… et donc possiblement le sien à lui. Bref, tout est bien qui finit bien : le Monstre décide de les croire et s’évapore à nouveau, alors que Q sait désormais qu’Eliot est en vie. Et je suis sûr que ça l’aide à décider qu’il préfère se séparer d’Alice quand elle lui propose de rester l’aider à récupérer Eliot.

Entre ça et Julia qui ne peut toujours pas voir Alice après sa trahison, je le comprends ! Sinon, à Fillory, Margo galère tant qu’elle peut à ne pas révéler trop vite la mort d’Eliot. Elle essaye donc de se barrer à la recherche de souvenirs, mais Penny 23 n’est pas super utile pour elle, refusant de l’aider. Elle Est toutefois bien forcée de l’avouer à Fen, qui passe deux heures à pleurer dans ses bras. Magnifique.

Les coutumes du deuil à Fillory, c’est quelque chose, mais ça énerve particulièrement Margo, au deuil déjà réglé : elle refuse de commencer à le faire, sinon, elle en aurait pour sa vie. Sa vie, sinon, est un grand mystère car son droit de naissance est détenu par un animal qui parle, mais maintenant que la magie est limité, ben… il ne parle plus. C’est gênant.

Ah, sinon, Josh ? Il est à Fillory, mais pas de nouvelles. Kady ? Toujours pas vue dans cet épisode… Penny 23 ? Il se fait agresser dans un parc, allons savoir pourquoi.

Saison 4

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.