The Magicians – S04E06

Épisode 6 – A Timeline and Place – 15/20
Contrairement à l’an dernier, cette saison manque toujours d’un fil rouge clair qui donnerait plus de cohérence à l’ensemble, parce que là, on repart dans une multitude d’intrigues qui se développent en parallèle de manière pas toujours super claire. Dans l’ensemble, c’est tout de même une excellente série heureusement, et elle n’a pas besoin de ça pour que je l’adore. L’humour qu’elle dégage est toujours aussi impeccable.

Saison 4

Spoilers

06.jpg

Is there a yellow fruit god?

Prendre quelques jours de retard, ça va bien cinq minutes, mais pas avec cette série, quoi. En plus, elle reprend en nous révélant ce qu’il advient de Penny 23, Marina et leur kidnappeur adolescent qui les a vendu en enchères. Ouep. C’est une idée comme une autre. Ils ont été acheté par un adolescent qui a envie de… les ramener dans leur timeline d’origine. C’est sympathique comme tout, surtout qu’il le fait sans mal, ne prévoyant juste pas le fait qu’en timeline 23, il n’y a pas les mêmes restrictions magiques.

Penny peut donc se libérer rapidement et en faire de même avec Marina, qui les change à son tour de timeline avec la même machine. Et juste comme ça, ils se retrouvent dans un monde parallèle avec tout plein de soldats chargés de surveiller et réguler l’usage de la magie. Oups.

Penny est moyennement ravi d’être là, mais Marina s’y fait bien, même si elle regrette de ne plus être en contact avec sa petite-amie, parce que oui, elle en a une apparemment – et une avec qui ça ne s’est pas merveilleusement bien passé en timeline 23. Ils décident de contacter la version de cet univers de Daniel, l’adolescent qui les a enlevés. Ils parviennent à lui voler un carnet de croquis sans qu’il ne s’en rende compte pendant que sa mère fait un malaise. Normal ?

Ils se retrouvent ensuite à débattre pour connaître la marche à suivre : Penny 23 veut l’aider à sauver sa mère, mais Marina n’en a évidemment rien à faire. Elle me fait décidément beaucoup rire dans cet épisode. Penny culpabilise en tout cas, parce qu’il ne veut pas retourner dans leur nouvelle timeline : s’il le fait, il provoque la mort de la mère de Daniel. Et il tente bien de prévenir son passé pour éviter que ça n’arrive, mais la mère n’en a rien à faire : elle préfère devenir célèbre, apparemment, et se pense invincible.

Tout cela est bien passionnant, mais ça ennuie Marina. Elle essaye donc de s’enfuir et ça… mène à Penny se faisant téléporter seul dans une autre dimension. Il se retrouve donc dans une pièce blanche où il rencontre notre Penny – celui du début de la série, celui qui est mort et est à la Bibliothèque. Il lui révèle en tout cas que Penny 23 doit absolument retourner dans la timeline 40, qui lui appartient désormais. C’est super triste, franchement : il fait concrètement ses adieux à la vie, demandant même à Penny 23 de dire adieu à Kady pour lui.

Penny s’exécute en tout cas, et il décide donc de revenir dans la timeline 40 (en ramenant Marina, ouf), où il retrouve Daniel et lui explique que les enjeux les dépassent désormais. C’est mystérieux tout ça.

Pendant ce temps, Julia et Quentin continuent de chercher un moyen de sauver Eliot de la possession du Monstre, ce qui les poussent dans un tas de recherches encyclopédiques plutôt drôles. Oui, parce que ça les mène dans un musée où le Monstre débarque, bourré, et décide de les aider en ressuscitant une momie mathématicienne. C’est perché comme intrigue, mais avec cette série, c’est toujours sacrément efficace… surtout quand il s’agit de dire au revoir à la momie. J’ai explosé de rire, tout simplement.

Par contre, cette intrigue redevient vite beaucoup plus dramatique quand Q empêche le Monstre de prendre des médicaments qui risqueraient de tuer Eliot. Le Monstre n’apprécie ni l’interdit, ni la volonté de fer de Q qui, cette fois, est très clair : si le Monstre tue Eliot, Quentin arrêtera de l’aider. Et il est même prêt à mourir pour sauver la vie de son mec. Non parce que bon, c’est de ça qu’il s’agit, et on le sait bien.

Alice est quant à elle coincée par sa promesse à Q : elle se rend là où le livre lui dit d’aller. Elle doit donc s’intégrer dans cette nouvelle vie et commence par… parler magie avec un vendeur qui a appris la magie par lui-même et n’est pas si dérangé que ça par les nouvelles régulations, par habitude d’en trouver partout.

Elle vit désormais à Modesto et cherche désespérément de quoi s’occuper. Ce n’est pas l’intrigue la plus intéressante franchement ; et elle finit par regarder le discours d’un révérend, tout en parlant à son hôtesse, Sheila, qui a l’air bien sympa… mais un brin cinglée. Elle a de quoi : c’est une magicienne qui ne découvre ses pouvoirs qu’une fois beaucoup trop vieille pour aller à Brakebills. Et elle s’en sert pour faire bien, découvrant de jolies sommes de monnaie qu’elle offre anonymement à l’hôpital.

Alice décide donc de lui révéler dès le lendemain qu’elle est magicienne, et qu’elles le sont toutes les deux. Bien sûr, Sheila est également contactée immédiatement par la Bibliothèque, ce qui terrifie Alice. Sheila lui demande donc de lui enseigner la magie, sinon elle devra accepter l’offre de la Bibliothèque. Puisqu’elle n’a pas trop le choix, Alice accepte donc de lui enseigner ce qu’elle sait, à contre-cœur tout de même, parce qu’elle n’est pas trop fan de magie.

Elle sait que la magie peut tout détruire plutôt que de réparer et sauver toute la vie de Sheila. J’ai toutefois aimé la réponse de la néophyte, qui remarque qu’on dit pareil de l’alcool ou de la drogue. Tout est une question d’utilisation. En tout cas, ce qui est génial, c’est que Sheila comprend vite le fonctionnement de la magie, de la Bibliothèque surveillant les conduits magiques et qu’elle arrive carrément à en trouver un qui fuit, par elle-même et drôlement rapidement.

Cela mène ainsi Alice et Sheila à faire en sorte de redonner la magie à toute la ville de Modesto (et moi, ça me permet de découvrir que James Marsters vient de cette ville, je n’en avais aucune idée). Le problème, c’est que Sheila se fait rapidement retrouver par des bibliothécaires peu ravis de la situation, et que les magiciens de Modesto qui n’ont pas suivi l’enseignement de Brakebills ne sont pas vraiment des enfants de cœur. Nope, ils préfèrent même… lancer un petit attentat pour tuer des Bibliothécaires. C’est gênant. Pauvre Alice, ça promet de bons rebondissements : pour le moment, elle est toute heureuse de la situation, parce qu’elle n’a pas conscience de tout le mal qu’elle provoque malgré elle.

À Fillory, Margo et Josh découvrent que la raison pour laquelle les animaux ne parlent plus est… une allergie à une nouvelle plante fleurissant. C’est donc l’occasion de voir Margo gérer le royaume comme elle peut avec ses conseillers, parmi lesquels Fen et Josh. Ce dernier fait ce qu’il peut pour l’aider et il s’avère meilleur dirigeant qu’elle, qui se contente de se comporter en garce au pouvoir tout du long. En même temps, ça lui va si bien.

Il faut toutefois que je reconnaisse que j’ai eu du mal à accrocher pleinement à cette intrigue, même si je ne sais pas trop pourquoi. Margo essaye donc de convaincre comme elle peut une autre dirigeante de l’aider alors que Fillory est plus ou moins responsable de la guerre civile qui a divisé son royaume. C’est en tout cas drôlement sympa de voir Margo faire des pieds et des mains pour la séduire et avoir ce qu’elle veut, le tout en suivant les conseils de Josh.

Malheureusement, ça ne suffit pas et Margo est alors obligée de passer à la menace pour obtenir ce qu’elle veut. C’est ultra efficace, et toujours bien marrant parce que Margo, quoi. Elle finit par blesser Josh plus qu’autre chose, parce que celui-ci se rend compte que malgré tous les sacrifices qu’il fait pour elle, elle reste une sacrée garce avec lui. Bon, et quand est-ce qu’on la prévient qu’Eliot est encore en vie sérieusement ?

Saison 4

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.