Charmed (2018) – S01E14

Épisode 14 – Touched by a Demon – 20/20
Quand ce reboot se met à réécrire un de mes épisodes préférés en le rendant encore meilleur, et en enchaînant les excellents gags en plus, je ne peux qu’être fan. Ce n’est pas tout : la série prend le temps de développer son intrigue encore et de proposer tout un tas d’excellents moments, tout en retardant le fil rouge, l’air de rien. C’est tellement bien fichu, difficile de ne pas être accro après ça, surtout que ça va à toute vitesse.

> Saison 1


14.jpg

I always wanted the sex to be explosive, just not… literally.

Jada n’est ni morte, ni enlevée. En revanche, elle accuse Niko d’être responsable de l’attaque qu’elle subit. L’attaque ? Ca n’a pas de sens et on ne saura pas comment elles y ont échappé, mais elles y ont échappé avec juste une blessure superficielle pour Jada. Mel la soigne, en acceptant de voir que sa nouvelle meuf est persuadée que la responsable est son ex.

Mel lui confie enfin la vérité sur Niko, en tout cas. Il serait temps, même si Jada se moque quelque peu de la réaction extrême de Mel quand elle aurait pu utiliser d’autres sorts de protection pour empêcher les démons de s’en prendre à Niko. Et oui, les Fondateurs se sont bien gardés de le dire, mais apparemment, il y avait d’autres solutions pour Mel, qui ne le vit pas super bien. Tu m’étonnes.

Pendant ce temps, Parker et Maggie veulent faire l’amour comme des bêtes sauvages, mais en sont empêchés par l’entrejambe subitement brillant de Maggie. Oui, oui, vous avez bien lu, son entrejambe se met à briller et rejeter violemment Parker. Voilà qui est fait.

De son côté, Macy cuisine pour oublier que Galvin est parti dieu sait où pour résoudre son problème magique. Maggie la retrouve et en profite pour se confier sur ce qui vient de lui arriver et qui n’était pas vraiment l’acmé espérée. C’est l’occasion d’apprendre que Macy a fait léviter le lit pendant l’orgasme, en tout cas.

C’est chelou comme tout l’enchaînement dans ce début d’épisode, mais Macy découvre au passage, quand elle se brûle sans sentir la douleur, que son côté démoniaque se réveille. Harry la soigne, mais il lui conseille de faire appel aux Fondateurs, ce qui énerve Mel plus qu’autre chose. Macy est frustrée par les disputes qui s’en suivent. Elle se barre donc avec un énorme gâteau au chocolat pour mieux regarder une série qui semble une drôle de parodie des séries des années 90, entre Buffy et Friends, avec un synopsis à la Supernatural. C’était bien drôle.

Elle est interrompue dans son épisode d’Heaven’s Vice par Harry qui veut la convaincre de faire appel à Charity pour en savoir plus sur son cas. Malgré tout, c’est le soir, et Macy veut juste regarder ses épisodes. Oh, comme je te comprends. Elle essaye bien de convaincre Harry de regarder la série, mais ce n’est pas super efficace.

Ce qui est super efficace en revanche ? Ce qui nous sera présenté comme « les huiles essentielles de Marisol » qui tombent sur le Wifi. Aussitôt, on nous enchaîne avec des bruits de modem venu d’un autre temps – mais qui garde sa box wifi dans son grenier ??? – et des éclairs qui sortent du modem. Et là, n’importe quel fan de la série originale aura compris ce qu’il se passe : un portail s’ouvre et laisse s’échapper de la série télé les personnages principaux d’Heaven’s Vice, Gideon et Levi, deux anges déchus. Magnifique. Bien sûr, le portail laisse aussi s’échapper un vampire, sinon ce ne serait pas drôle.

Harry se fait donc attaquer par ce vampire pendant la lecture de son journal. C’est fou comme tout, et ça va toujours aussi vite.

Ainsi, les deux frères partent à la recherche du vampire et l’arrêtent dans le jardin, où ils ne parviennent pas à le tuer. C’est Macy qui finit par tuer le vampire, ce qui impressionne les deux frères, surtout qu’elle n’est qu’une fille. Ah, les années 90 (hum, plutôt 80 ? Je sais pas, on avait Buffy dans les années 90. Avec ce genre de répliques, certes). Macy, en tout cas, est clairement en crush sur Gideon (il a tellement une tête qui me dit quelque chose, il n’y a que moi qui trouve qu’il ressemble à un démon de la série originale ? J’ai été sur imdb, mais je ne l’ai jamais vu avant). Du coup, Macy les garderait bien avec elle les deux anges macho, mais Harry n’est pas de cet avis…

Pourtant, ils n’ont pas le choix de jouer les prolongations, surtout quand un démon Galimonori sort à son tour du portail. On s’éclate dans cet épisode dis donc ! Il ne faut pas longtemps pour en venir au bout avec l’aide de Macy (et d’Harry qui peut effacer les souvenirs d’une pauvre victime, normal), et les anges sont surpris par la force de cet oracle. Il n’empêche qu’au passage, ils apprennent qu’ils ne sont que le produit d’une série télévisée, parce que Macy se sert de cette information pour distraire le démon et le tuer.

C’est brillant. Sans trop de surprise, les frères doivent donc être renvoyés dans leur monde, mais ils n’en ont pas trop envie, parce que ce n’est pas agréable de découvrir que toute sa vie est scénarisée. Dès lors, il est prévisible de voir que Macy se fait alors envoyer par Gideon dans le monde de la série télévisé. Bien évidemment, Harry, qui est présent à ce moment-là, y est envoyé aussi, sinon ce ne serait pas drôle.

De son côté, Maggie tente de parler à Parker de ce qui leur est arrivé, histoire d’avoir droit à sa petite coucherie. Oui, mais quand elle lui saute dessus, il n’a plus du tout envie. Quand elle rentre chez elle, un brin frustrée et ne sachant pas quoi faire d’autre, elle a alors la chance de découvrir Macy et Harry dans l’ordinateur de celle-ci, coincés dans la série télé. C’est de loin le meilleur gag qu’ils pouvaient trouver – ce passage dans une série télé, c’est méta comme j’aime et je crois que ça participe au fait que j’étais à fond dans l’épisode.

Les scénaristes se font grave plaisir à coincer Macy et Harry dans l’épisode. On se marre bien, parce qu’évidemment, il y a tout plein de méta de possible. Et un temps limité pour les sauver de là : ils atterrissent bien sûr dans l’épisode final, à quinze minutes de la fin. Heureusement que Macy connaît la série par cœur pour informer Harry de tout ça.

Et en le faisant, elle informe donc Maggie également, puisqu’elle les regarde à l’écran. Celle-ci découvre donc qu’il faut utiliser des huiles essentielles que ce boulet d’Harry a embarqué avec lui (la tronche de Macy, hilarant). Bien, voilà de quoi être alarmé quand même. Et surtout, voilà de quoi rappeler Mel, qui est elle aussi bien occupée dans cet épisode.

En effet, en parallèle, l’enquête concernant l’attaque de Jada continue et ramène Niko au cœur de la série. Je ne suis pas sûr que tout ça soit très cohérent, mais c’est à elle qu’elles font appel pour mener l’enquête sur les agresseurs de Jada. Il s’agit de chasseurs de sorcières qui ont une dent contre Jada parce qu’elle a fait du chantage magique et financier à leur père. Soit.

Ce qu’il faut retenir, c’est surtout que Jada se moque de la relation entre Niko et Mel, ce qui est plutôt bien vu et en accord avec le personnage. Je crois vraiment que toute cette intrigue est une énorme diversion pour faire avancer cette storyline, avec Mel qui se persuade comme elle peut qu’elle n’est plus amoureuse de Niko, alors qu’il est évident qu’il y a encore quelque chose entre elles.

Ainsi, Mel découvre surtout que Niko est sur le point de se marier quand elle essaye de monter dans sa voiture. What the fuck ? Niko sort donc avec une certaine Greta. Soit. Elle était fiancée avec quand elle a rencontré Mel, et elle l’avait larguée pour elle, donc ce n’est pas si surprenant tout ça. Finalement, elles embarquent donc toutes les trois, avec Jada, dans une voiture pour aller arrêter les chasseurs de sorcières, sans que Niko ne soit au courant de ce qu’il se trame réellement.

Pour la scène d’action, elle disparaît donc totalement et n’a même pas le droit à une scène de conclusion dans cet épisode. La scène d’action ? Retenons que Mel se découvre donc encore un autre pouvoir, que les Fondateurs auraient pu lui expliquer il y a bien longtemps. Elle est capable de faire avancer le temps pour les objets. C’est un pouvoir sympa – concrètement c’est ce qui permettait à Piper de faire exploser les choses, parce qu’elle accélérait les molécules au lieu de les ralentir, mais ça sent directement le truc introduit pour bien servir plus tard.

Cela ne manquera pas, hein. Cela dit, pendant ce temps, les anges sont perdus en ville, avec des répliques de drague toutes ridicules et dignes des années 90. C’est plutôt marrant et ils sont bien sûr retrouvés par Mel, appelée en renfort par Maggie. En effet, cette dernière regarde toujours l’épisode avec Macy et Harry dedans. Ceux-ci se sont débrouillés pour se retrouver dans la scène suivante, au sein de l’antre d’un démon. Cette fois, ça ressemble plutôt aux enfers du Charmed original, avec une possible référence à Grey’s Anatomy aussi (la phrase fétiche de Derek) et toujours plus de méta concernant les coupures pubs. Et Macy qui remarque que les plans du méchant sont débiles, alors que moi je trouve les plans de cet épisode débile : suffit de faire pause pour ne plus être pressé par le temps les gars.

Quoiqu’il en soit, Mel ne devait pas être trop loin de chez elle, car en moins d’un quart d’heure, elle revient avec les deux anges, puis concocte de nouvelles huiles essentielles, qui ont besoin d’au moins deux semaines de repos. Par chance, Jada lui a appris un nouveau tour qui permet d’accélérer le temps dis-donc. Maggie profite de cet intermède pour parler un peu avec Levi et Gideon qui lui donnent de bons conseils romantiques, contre toute attente. Les scénaristes s’en sortent bien de cette intrigue et des interactions entre leurs séries et les années 90.

Comme Macy ne comprend pas le plan débile des frères dans l’épisode final de sa série, elle décide de faire les choses à sa manière. Le Diable ne peut être tué qu’avec la force du Diable ? Très bien. Elle utilise ses pouvoirs et ceux d’Harry pour arracher une des cornes du Diable et le tuer. C’était sympa comme tout, et ça le détruit comme si de rien n’était, alors que Maggie et Mel renversent quelques gouttes de la potion/huiles essentielles sur leur routeur – toujours dans le grenier.

Quelques éclairs plus tard, Macy et Harry sont de retour en 2019 et Levi comme Gideon acceptent de repartir dans le passé télévisuel – mais pas sans une bonne remise en perspective sur leur sexisme. Voilà qui conduit à la fin d’épisode, où les trois sœurs sont donc à regarder l’épisode final d’Heaven’s Vice. C’est un brin moins prenant que Billy se souvenant de Phoebe dans la série originale, mais ça passe bien avec une scène finale amusante (et j’ai oublié de parler du gag sur l’annulation de leur série, aussi).

Harry ? Il regarde lui aussi la série bien sûr. Il est surpris par Mel qui n’a pas la moindre idée de ce qu’elle interrompt, mais qui a plutôt envie de parler de Charity avec Harry. Ce dernier continue de la protéger quand il est de plus en plus évident que les Fondateurs ne sont pas si bénéfiques que ça : entre le Tartare et Niko, ça fait beaucoup.

La conclusion de l’épisode doit aussi régler le problème Maggie/Parker, et elle le fait bien, avec une jolie scène sur le consentement, encore, et sur les sentiments de l’un et l’autre. De ce Charmed, on apprendra donc que les garçons aussi ont des sentiments. Et qu’on peut faire l’amour sous des draps à la télé pour éviter de trop en montrer. Bon, le problème, c’est qu’au moment de l’orgasme, c’est un autre pouvoir qui se déclenche. Et je ne crois pas que ce soit celui de Parker, contrairement à Maggie qui trouve d’abord ça drôle d’être téléportée. Oui, mais non : ils se retrouvent sous la maison, et assez clairement dans ce qui ressemble à l’Enfer.

Pour ne rien arranger, ils sont dans une sorte de crypte avec des symboles brillants sur le mur (décidément, trop de choses brillent quand ils se dénudent ces deux-là, c’est pire que Twilight). On retrouve ces mêmes symboles sur le front d’une femme qui se réveille dans une autre crypte/grotte/que sais-je, assurant qu’il est temps. Ah. Il y a aussi un oiseau avec elle, j’imagine que ça aura son importance ?

Et après un épisode pareil, j’ai envie de réécrire mon article « Quel Charmed préfères-tu ? », parce que c’est encore mieux que l’épisode de la série originale avec Billy et les personnages qui sortent du film tout ça. Déjà que j’avais adoré cet épisode à mourir de rire, mais alors là, cette version de Charmed déchire, parce qu’elle n’oublie pas son fil rouge malgré tout ça. Brillant ! Oui, autant que l’entrejambe de Maggie. Pardon.

> Saison 1

6 commentaires sur « Charmed (2018) – S01E14 »

  1. Bon bah voilà à force de dire que c’était bizarre que Niko ne parle pas de son ex fiancée fallait bien que le sujet arrive sur le tapis 🙈
    Mel est tellement toujours amoureuse d’elle. Quand elle lui demande si elle va se marier elle le dit sur un ton tellement choquée. T’as l’impression qu’elle va la dissuader direct alors qu’elle est pas censée la connaître lol. Jada s’en rend bien compte et elle est carrément vénère aussi lol comment elle se moque d’elle. J’avais lu une théorie qui disait que Jada allait aider Mel à inverser le sort. Et même si Jada a l’air dégoûtée, ça me paraît plus si fou que ça maintenant… Clairement les Elders mentent sur certains trucs donc il va exister un moyen de revenir en arrière j’imagine 🙈 Bon moi ma théorie à la base c’était qu’elles allaient finir par s’embrasser et comme « l’amour est plus fort que tout » Niko allait retrouver tous ses souvenirs #awkwardkiss 😂 Comme une sorte de désenchantement vu que Mel l’a embrassée juste avant qu’elle disparaisse.
    Il manquait grave une conclusion pour la scène Jada/Niko/Mel on sait même pas comment elles lui expliquent ce qui s’est passé pendant tout le temps où elle était figée. Encore une fois on dirait qu’il manque des minutes (et encore une fois pour Mel on va dire que je fais une fixette xD). Et d’ailleurs quand elle leur tourne le dos et qu’elle la fige/défige j’ai trop cru qu’elle avait remarqué que quelque chose s’était passé mais en fait elle remarque juste l’album. Mais quand même je peux pas m’empêcher de penser qu’elle a un pressentiment. Et de toute façon elle enquêtait aussi sur le côté magique.
    Je commence à trouver ça frustrant que Mel soit encore séparée de ses sœurs pour son intrigue. Maggie a le temps de parler de son problème avec Macy et c’est elle aussi qui découvre en premier que Macy et Harry sont bloqués dans le show mais Mel parle à peine de son histoire avec ses sœurs qu’elle se barre parce qu’elle est vénère.
    Mais bon j’ai adoré l’épisode c’était vraiment très drôle toute l’histoire avec Macy. Les bruits de modem internet mdrrr !
    Et comme tu le dis ça n’empêche pas les intrigues d’avancer donc c’est super cool.
    On en parle de Maggie avec ses BOTTES sur le lit alors que Parker prend le temps de retirer ses chaussures ?

    J'aime

    1. Oui, c’était sûr que ça arriverait sur le tapis, et je suis bien d’accord avec ton avis sur les sentiments de Mel. Je ne sais pas si Jada irait jusque là en revanche. On verra bien, mais j’imagine aussi un baiser qui fait retrouver ses souvenirs à Niko, et donc BIM nouveau drama et séparation parce qu’elle lui en veut mdr
      Bien d’accord pour le manque d’explication sur l’intrigue avec Niko, on nous a volé une conclusion nécessaire, c’était pas logique ! Moi c’est le coup d’après l’album où je me suis dit que c’était chelou, le mouvement de ses yeux. Elle doit bien voir que les filles ont bougé !
      Quant à la séparation d’avec ses soeurs, c’est voulu je pense, c’est son caractère qui veut ça non ?
      Sans vouloir dire que tu fais une fixette sur Mel, je remarque en tout cas que ton commentaire est un brin disproportionné en sa faveur hein :’)

      J’ai beaucoup ri des bottes de Maggie aussi. Parker enlève vraiment ses chaussures ? J’ai eu l’impression qu’il commençait à les retirer mais que comme elle s’impatientait, il la rejoignait sans tout enlever ?

      J'aime

      1. Disproportionné, disproportionné je ne vois pas du tout de quoi tu parles.
        Oui c’est vrai, elle a un drôle de regard quand Mel la défige la deuxième fois, je me suis fait la réflexion aussi.
        Totalement d’accord pour le drama et la re-séparation quand elle va découvrir toute la vérité, c’est exactement ce à quoi je pense :’)
        J’ai eu l’impression que Parker ne retirait qu’une seul chaussure en fait mdr.

        J'aime

      2. Elle passe rapidement de l’une à l’autre quoi. Après elle peut buguer genre « c’est bizarre » mais ne pas tilter pour autant !
        Oui, voilà, pareil pour les shoes de Parker ; ça faisait plus gag qu’autre chose !

        J'aime

  2. C’était un super épisode, qui m’a fait bien sourire. Et j’étais tellement étonnée au début de voir Scott Porter qui, en plus, ne vieillit pas que je suis allée voir s’il n’y avait une série qui s’appelait vraiment Heaven’s vice 😀 et puis après j’ai vu que non. Du coup c’était sympa de le voir en guest dans l’épisode. J’ai aussi bien aimé ce qu’il se passait entre Maggie et Parker. En revanche, Mel, Jada et Niko, ça me laisse de marbre. Disons que je trouve qu’il est évident que Mel et Niko sont faites pour être ensemble, du coup la série perd du temps à ne pas les remettre ensemble.

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.