Shadowhunters – S03E17

Épisode 17 – Heavenly Fire – 14/20
Je dois avouer que je n’étais pas du tout motivé pour regarder cet épisode, mais je ne m’en suis rendu compte qu’une fois devant quand je me suis senti plus fatigué qu’autre chose. C’est gênant quand c’est comme ça : je ne regarde que d’un œil… Bon après, avec cette série, on sait tous que c’est suffisant quand même. L’épisode était bien, mais ce n’était pas leur meilleur du tout.

> Saison 3


Spoilers

17.jpg

Wherever they’re going, they never come back.

Cela ne fait qu’une semaine, mais j’ai l’impression que le dernier épisode vu date d’il y a bien plus longtemps que ça, c’est bizarre. Une fois de plus, on recommence sur le couple Magnus/Alec qui passe pour une fis un moment de couple dans lequel tout va bien. Ils parlent appartement et soirée fun à passer ensemble, et ça dégouline d’amour. Magnus trouve quand même qu’Alec est drôlement absent et aimerait savoir à quoi il pense… nous, on le sait déjà : le mariage, bien sûr.

Bien évidemment, Magnus n’est pas le premier au courant non plus dans la série : Alec en parle déjà son Parabatai qui n’avait pas grand-chose à faire de cet épisode, hormis la plante verte devant la cellule de Jonathan.

Ben oui, de son côté, Clary est la seule personne que Jonathan accepte de voir. Oui, les prisonniers font la loi à l’Institut, mais il faut bien entendre ce qu’il a à dire aussi : ce n’est pourtant pas intéressant. Il raconte à Clary le jour où il a découvert son existence, à Edom, et je dois avouer que ça ne m’a pas du tout intéressé.

L’interrogatoire s’intéresse alors à l’existence de cette énième épée à retrouver, tout en poursuivant les flashbacks sur Jonathan et sa mère. Il est bien question de Lucifer, de Morningstar, de l’origine de l’épée… Que des choses qu’on savait déjà. Ce qui est intéressant, c’est que ça nous permet de mieux comprendre pourquoi il est si attaché à Clary, parce qu’il a été élevé par une mère cinglée qui voulait être la seule à l’aimer.

Quand Clary entend sa triste histoire de petit garçon enfermé dans une tour en feu, elle se souvient soudainement d’une histoire qu’elle dessinait toujours enfant et qui est en fait celle de Jonathan. Et oui, elle était en lien avec depuis toujours, et ça la perturbe parce qu’il était le prince qu’elle, princesse, devait sauver de la méchante reine. Tu m’étonnes qu’elle soit perturbée ! Si elle n’avait pas échoué dans sa mission onirique, on n’en serait pas là aujourd’hui.

Pendant ce temps, Isabelle recrute un Simon à moitié à poil (ben voyons) pour qu’il l’aide sur l’intrigue « Heavenly Fire ». Elle se sert du vampire pour infiltrer ce groupe secret, en utilisant au passage une bague fée avec lui, ce qui leur permet de communiquer par la pensée en permanence, surtout que celle-ci reste invisible tant qu’il se souvient qu’il a la bague. Bon, on sait déjà comment ça va finir dès le départ, donc.

Simon est finalement enfermé dans une cage commune avec d’autres vampires… dont Rafael, bien sûr. Ah chouette, le revoilà et il est prêt à griller la couverture de Simon qui se fait passer pour un criminel. Il est en fait là pour l’aider évidemment, et il lui communique toutes les informations nécessaires. Il n’en a pas beaucoup à expliquer à Izzy aussi, mais bon.

Isabel se sert malgré tout de ses contacts pour aider ses deux petits-amis. Ce qui est bien, c’est que son contact, c’est Aline qu’elle ramène dans l’épisode… pour qu’elle nous reparle de Victor. Ma foi, je l’avais totalement oublié lui, et vu sa tronche, Izzy aussi. Allez, hop, trois petits-amis.

Isabelle le rappelle donc pour un rencard qu’il accepte volontiers, ne se doutant pas de ce qu’elle veut et s’excusant du comportement qu’il a eu avec elle quand elle était encore addict. Il comprend bien vite ce qu’il en est en revanche, quand il reçoit un appel d’une de ses employées qui lui explique qu’un vampire étrange est arrivé dans leur rang. Elle lui envoie alors une photo de Simon.

Oui, celui-ci est un bien mauvais agent secret qui s’est fait repérer hyper vite parce qu’il refuse de voir Raphael être emmené vers ce qu’il pense être une mort certaine. Comme il proteste, il est assommé, et ça suffit à ce que sa bague soit révélée aux yeux des autres. Il est ainsi mis à part à son tour, dans un cercle de lumière UV ridicule.

Simon le comprend bien et il réussit donc à s’enfuir pour retrouver Raphael qui est non pas mort, mais… humain ! Eh oui, Victor a mis au point une méthode qui lui permet de retransformer en humain tout le monde : les vampires, les fées, les loups-garous, tout le monde ! Pire encore, Aline et Izzy découvrent qu’il a l’intention de transformer de force plein de gens, en contaminant l’eau du robinet new-yorkais. Izzy en est tellement terrifiée qu’elle essaye de se servir de la bague des fées pour avertir Simon.

L’employée de Victor, mi-fée mi Shadowhunters elle-même, entend tout comme elle a la bague, et elle décide aussitôt de venir en aide à Simon. C’est plutôt sympathique comme intrigue, même si c’est gros : Simon, Rafael et leur nouvelle alliée, Helen, parviennent à s’enfuir, grâce au sacrifice d’une autre. Helen fait ensuite ce qu’il faut pour mettre un terme définitif au travail de Victor.

Victor ? Il retrouve Isabelle qui s’est enfuie de leur rencard pour lui expliquer qu’il est un peu gêné de voir tout son travail ruiné par Simon et elle. Je comprends, y a de quoi se sentir con. Il a un joli projet en tout cas, et une backstory pour l’expliquer, parce que sa femme s’est transformée en loup-garou contre son gré et en est morte.

Finalement, il est arrêté rapidement par Aline après avoir été mis K.O par Izzy. Helen s’en tire sans trop de mal, Simon reçoit un compliment d’une Izzy clairement amoureuse et Clary… décide de retourner parler à son frère. Dans quel but ? Et bien pour le faire pleurer un peu plus, parce qu’il comprend que sa princesse n’a aucune intention de le sauver. Bien au contraire, elle l’abandonne à son triste sort.

En parallèle, Magnus découvre qu’il a désormais des cheveux blancs. C’est con de vieillir. Il est déprimé et se met donc à boire. Dommage : Alec voulait l’épouser, mais il est compliqué de faire sa demande à un alcoolique qui dit qu’il n’est pas heureux. J’ai trouvé ça écrit avec les pieds comme intrigue, parce que ça aurait mérité un traitement plus complet… Il est question de la dépression d’un personnage principal, quand même.

> Saison 3

5 commentaires sur « Shadowhunters – S03E17 »

  1. Je n’ai pu m’arrêter de rire en lisant ton résumé de ce dernier épisode. Je te remercie pour cette jolie touche d’humour car c’était tellement gros qu’il y en avait bien besoin. Toutefois je dois avouer que ça m’a fait plaisir de voir que la production a décidé de ne pas donner une fin si expéditive au personnage de Rafael (même si je ne vois pas bien ce qu’ils vont bien pouvoir faire de lui maintenant qu’il est redevenu humain)
    Par contre le cercle qui entoure Simon selon moi n’a rien à voir avec le sel c’est seulement de la lumière UV ce qui n’affecte pas Simon en tant que daylighter

    J'aime

    1. Le tuer et le faire redevenir vampire ? 🤔 J’avoue que ça fait un moment que je ne m’étais pas lâché sur une critique comme ici 😂

      Ah oui de la lumière uv bien vu, je n’avais pas capté, merci !

      Aimé par 1 personne

      1. Ahah ben tu devrais le refaire plus souvent elle était géniale!
        Pas de quoi 😉

        J'aime

      2. Ahah! Je suis en pleine période de partiels alors je n’hésiterai pas à y faire un tour bientôt je pense!

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.