Station 19 – S02E14

Épisode 14 – Friendly Fire – 17/20
Il faut que je me fasse une raison : je n’arrête pas de dire que je n’aime pas les épisodes construits comme celui-ci, mais ils obtiennent toujours les meilleures notes. Bon, là, ça n’a pas tant rapport avec la construction qu’avec l’intrigue ! C’était un plutôt bon épisode, mais ce qui le démarque vraiment, c’est la perspective d’un nouveau crossover (dans deux semaines, c’est de la torture !) et le développement des storylines m’intéressant le plus. Je ne suis plus qu’impatience de voir les prochains épisodes !

> Saison 2


Spoilers

14.jpg

Yeah, it’s also kind of a marriage.

Voilà un épisode qui commence comme je n’aime pas : avec un petit « cinq heures plus tôt » qui suit une scène où Andy se prend une explosion dans la tronche. Et cinq heures plus tôt, Andy est « amie » avec son boss, s’entraînant avec lui, suant et étant essoufflée comme s’ils faisaient autres choses. Mais eh, ils ne sont qu’amis à passer la journée ensemble.

Elle va jusqu’à en parler à Jack, c’est dire à quel point elle se leurre sur sa relation avec lui. C’est en suivant leur routine que Sullivan et Andy tombent sur un incendie encore non signalé. Ce n’est pas bien passionnant, mais on sait que ça terminera mal, puisque c’est ce qu’on a vu en début d’épisode. Pour le moment, en tout cas, ça se passe bien : Andy et Sullivan sauvent la vie de trois personnes avant l’arrivée des pompiers censés s’occuper de cet incendie.

C’est l’occasion pour eux de tomber sur les pompiers de la caserne 42 et pour Sullivan de comprendre qu’il a besoin d’amis, surtout qu’Andy est à fond pour dire qu’elle a des amitiés incassables, notamment avec Maya et pourquoi pas avec Jack.

Sullivan prend la décision de demander à Ripley d’être son ami (oui, on en est là dans cette série aha !) et bien sûr, Andy découvre la relation entre Maya et Jack sans qu’ils ne lui disent. Ils avaient prévu de le faire, mais avant ça, ils se sont dit qu’un dernier coup discret, ce serait pas mal. C’était évident que ça allait mal finir, surtout que la porte avait une vitre quand même.

En parallèle, Ripley et Vic essaient de se représenter la suite de leur relation et des conséquences de la révélation de celle-ci s’ils sautent cette étape qui consiste à tout révéler à tout le monde. C’est parfait, parce qu’ils en arrivent à envisager carrément le mariage. Bien sûr, elle en parle à Travis, et je trouve que cette intrigue est plutôt marrante.

Oui, je ne sais pas, peut-être que ça va pas bien dans ma tête, mais j’aime bien cette idée du mariage juste pour le principe administratif ; ça doit être mon côté fonctionnaire en quête de points, ça. Et puis, ce n’est pas un mariage blanc non plus. Cela dit, ce n’est que quand Travis souligne la folie de cette solution que Vic se rend compte que ce n’est pas une bonne solution. Dommage.

De son côté, Ben continue d’étudier pour Medic One, avec l’aide de Travis… dont il ne veut pas spécialement, parce qu’il le trouve moins efficace que Miller. Ce dernier continue toujours ses rencards à l’aveugle organisés par sa mère, mais cette fois-ci, il est évident dès le départ que ça va mieux se passer. Elle arrive en retard et critique son père qui organise ce genre de rencard…

Le truc, c’est que ça se passe bien, mais qu’elle s’en va à l’arrache sans lui laisser vraiment de quoi la recontacter ; alors il reste sur sa faim. Il en parle à Ben tout en l’aidant à réviser, et Ben passe son temps à revenir sur le boulot justement.

C’est après tout ça que la caserne 19 est rappelé sur l’incendie que l’on a vu auparavant, dans une usine à café. C’est l’occasion de découvrir que Pruitt a retrouvé un job d’infirmier du privé, ce qu’Andy ne savait pas plus que nous. Et bien sûr, on en arrive à l’explosion prévue en début d’épisode. Elle n’est jamais que la suite logique de toutes les explosions dans la vie privée d’Andy. La métaphore n’est pas bien subtile, mais elle fonctionne. En plus, ils ont des collègues de la caserne 42 coincés dans le bâtiment d’où vient l’explosion alors.

Tout se passe grosso modo bien pendant l’intervention, mais on note quand même que Pruitt se fait engueuler par ses nouveaux collègues, eux-mêmes remis à leur place par Ryan. Ridicule : il n’a rien à faire dans ces affaires-là. En plus, Pruitt finit par prendre les commandes des pompiers, parce que les pompiers ne savent pas s’organiser mieux que ça. Ben oui, le capitaine de la 42 reste coincé dans l’usine et refuse qu’on vienne le chercher… ce qui oblige Ripley à y aller alors que Sullivan prend sa place et que Pruitt prend la place de Sullivan.

Pendant l’intervention, Ben a l’occasion de voir une intervention de Medic One, et il agit pendant et ensuite comme un gamin le jour de Noël. On notera que cette intervention est aussi l’occasion pour Andy et Maya de commencer à parler un peu, avec toute la haine possible, à la fois sur place et le lendemain matin, quand tout est fini et que tout le monde va bien. Andy se sent humiliée forcément et, soupir, je suis blasé. Certes, je comprends bien ce qu’elle veut dire et tout, mais eh, on s’en fout, c’est ta meilleure amie, elle est heureuse, basta. Ces séries, faut toujours que tout le monde s’y complique la vie !

Ce n’est pas le plus intéressant de toute manière, évidemment, parce que Ripley a plongé dans les flammes, donc forcément Vic est super mal pendant toute l’intervention. Les scénaristes jouent avec nos nerfs, en plus, en faisant exploser un petit sac de café juste en face de lui et en le laissant inconscient quelque temps. Il sort de l’usine malgré tout, au plus grand soulagement de Vic.

J’ai commencé à voir les choses de manière un peu plus noire quand il a refusé de prendre de l’oxygène pour parler à Vic. Tu viens de sortir d’un immeuble en feu, crétin ! Bien sûr, après avoir flippée comme jamais, Vic lui avoue qu’elle ne veut pas d’un mariage pour les papiers… mais d’un vrai mariage ; et elle le demande donc en mariage sur place.

Plutôt que de lui répondre, là où la réponse est clairement « oui » en plus, il décide de lui répondre seulement le lendemain matin, dans leur diner habituel. Soit, pourquoi pas. Quand elle s’y pointe, Vic se retrouve à l’attendre. Et comme l’option « je te pose un lapin » était difficilement envisageable, j’ai commencé à stresser.

En plus, j’ai vu avant de commencer l’épisode qu’il n’y en avait pas la semaine prochaine et que la semaine suivante, ce serait la deuxième partie d’un crossover avec Grey’s. Ce crossover commence bien évidemment dès les dernières scènes de cet épisode, réunissant deux personnages que j’ai appris à aimer cette saison alors que je les appréciais moyennement l’an dernier. Dès lors, j’ai su vers quoi on se dirigeait, et je me suis mis à insulter ma télé. C’est toujours bon signe, quand ça arrive.

Levi et Ripley se retrouvent donc chez le fleuriste ; le premier, pour acheter des fleurs à un Nico qui clairement ne les mérite pas (je vous laisse lire ma critique de l’épisode 15×22), le second, pour acheter des roses à Vic, histoire de lui dire qu’il veut passer le reste de sa vie avec. C’est Levi qui paye le bouquet de Ripley qui n’arrête pas de tousser de manière qui veut dire « AU SECOURS JE SUIS DANS UNE SERIE DE SHONDA JE VAIS CLAQUER SUR LE TROTTOIR DES QUE TU AURAS LE DOS TOURNÉ ». Levi ne s’en rend pas compte, évidemment, et ce n’est qu’après qu’il retrouve Ripley sur son trottoir, où il s’est effectivement évanoui, et cogné la tête en plus de ça. Je suis dégoûté.

Dégoûté, parce que Vic pense s’être fait plaquée. Dégoûté, parce que l’intrigue Ripley/Vic est l’une des rares que j’aime. Dégoûté, parce qu’il n’y a pas d’épisode la semaine prochaine. Dégoûté, parce que je sais déjà que je ne pourrai pas voir le jour J le crossover dans deux semaines. L’attente va être longue, j’aurais dû me garder cet épisode de côté !

> Saison 2

2 commentaires sur « Station 19 – S02E14 »

  1. J’avais aucun souvenir de Ripley dans Grey’s mais pourtant je l’ai vu venir qu’il allait faire un malaise en fin d’épisode. C’est tellement classique le mec en retard, la nana qui s’impatiente alors qu’en fait il est juste en train de crever 😆
    Et sinon Maya et Jack qui s’embrassent alors que bien évidemment que quelqu’un allait les surprendre et que ce serait Andy 🤦🏻‍♀️🤦🏻‍♀️ Épuisants !

    Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.