Fear the Walking Dead – S05E03

Épisode 3 – Humbug’s Gulch – 17/20
C’est globalement un bon épisode, avec pas mal de surprises, notamment une à côté de laquelle j’étais passé (ou alors, j’avais oublié ?). En tout cas, ça se regarde par conséquent tout seul, malgré une structure de l’épisode divisant un peu trop les protagonistes pour totalement me convaincre. J’en ai oublié l’existence de certains cette semaine, me concentrant au contraire sur ce bon épisode.

> Saison 5


Spoilers

503.jpg

I was somewhere else and so was John.

Je suis vraiment au ralenti aujourd’hui, mais il faut que je me motive tout de même et rien de mieux pour ça que de regarder un épisode de Fear the Walking Dead. La série a la capacité de me motiver en général, même si ses épisodes ne sont pas tous géniaux. On commence cette semaine par le groupe éclatant tout un tas de zombies de manière à trouver, sur une carte, le périmètre formé par leurs ennemis, qui détiennent toujours probablement Al.

On commence plus particulièrement par assister à la manière dont John et June sont forcés de passer le périmètre en écrasant des zombies parce qu’on leur tire dessus. On ne saura pas exactement qui, mais on aura le droit de les voir arriver dans une ville fantôme, avec ambiance western assurée : Humbug’s Gulch.

Au moins, le titre de l’épisode prend rapidement tout son sens : c’est une fausse ville de western servant d’attraction pour les touristes. Et la chance de John est qu’il connaît bien la ville en question, parce qu’il en existe plusieurs identiques à travers les États-Unis. Comme il a eu la chance de bosser pour l’une d’elle, il sait très bien qu’ils peuvent y trouver des armes à feu. Et ça ne leur prend pas longtemps.

En revanche, la série nous ressort le coup de la tempête, et cette fois, c’est une tempête de sable. John et June sont donc complétement coincés dans cette ville fantôme et ça permet à June de s’amuser beaucoup avec lui… sauf qu’il n’en a pas envie et veut plutôt prendre la décision complétement conne de retourner à leur voiture, au milieu d’une tempête de sable. Ils s’en tirent malgré tout, mais ils se font tirer dessus par une figure dans l’ombre.

Et j’ai crié un « oh non ! » quand il est révélé qu’il s’agit de Dwight, toujours à la recherche de sa femme depuis qu’il a disparu dans The Walking Dead. Heureusement, June parvient à l’assommer, mais pas avant qu’ils ne crèvent les roues de leur voiture et n’attirent tous les zombies du coin vers eux. Bien sûr, nos héros sont de nouveaux gentils, alors ils le protègent des zombies à venir et le soignent même de la blessure par balle offerte à Dwight par John qui tire sacrément bien, malgré le vent.

Loin de garder Dwight prisonnier, ils veulent au contraire lui venir en aide, y compris dans la recherche de sa femme. Je suis plutôt rassuré de voir qu’il leur dit la vérité… Et puis, après tout j’aimais bien le personnage dans certains épisodes de la série-mère, pas de raison que ça ne soit pas le cas ici aussi.  Malgré toute la sympathie du couple, Dwight tente encore de se barrer quand ils font diversion pour attirer les zombies dans le saloon où il s’était réfugié.

Dwight leur demande alors de se barrer sans lui, mais ils s’y refusent. John vient donc en aide à Dwight qui appelle alors les zombies « walkers » pour la première fois dans cette série – de quoi aider Morgan, plus tard, à savoir qu’ils viennent du même endroit ? Je ne pense pas qu’ils se soient croisés dans la série-mère, même si Morgan connaît possiblement le nom assez original de Dwight.

Plutôt que de rejoindre sa voiture, Dwight prend au contraire le temps de se rendre dans celle aux roues crevées. Et oui, il s’agit de la voiture de Sherry, et il espérait y trouver une note de plus. Malheureusement, John et June sont alors forcés de lui révéler qu’ils ont récupéré la voiture dans un campement où plus personne n’était en vie…

Dwight, encerclé dans la voiture par des zombies, envisage alors le suicide, mais June parvient à le convaincre que c’est un bien mauvais plan. C’est mignon, parce qu’en sympathisant avec Dwight, le couple John/June revient sur sa belle histoire d’amour et d’espoir. Hey, ça fonctionne. Le couple bousille alors absolument toutes ses nouvelles munitions pour venir en aide à Dwight, la série partant en grand délire avec John se servant d’une balle pour tuer deux zombies à la fois, car la balle est coupée en deux par la hache de Dwitght. C’est d’autant plus ridicule qu’ils n’avaient qu’à courir et tuer les zombies « à la main » comme ils le font régulièrement depuis le début.

Bon, allez, Dwight finit sauvé dans cet épisode et John lui révèle que ce n’est pas la voiture de Sherry qu’ils utilisent, puisque les papiers ne correspondent pas. Mouais. Et on termine par June et John qui se réconcilient, même s’ils n’étaient pas vraiment en froid.

Pendant ce temps, Alicia fait équipe avec une Luciana blasée d’être blessée. Ben oui, mais bon cocotte, faut pas prendre l’avion comme ça. Elle dit cependant n’avoir aucun regret… La série allait retomber dans ses longueurs, mais heureusement, Alicia finit par tomber par hasard sur le canal utilisé par Dylan et Annie pour communiquer. Et quand elles entendent que Dylan est possiblement en danger, les filles se précipitent à leur recherche.

Tellement d’ailleurs que ce qui devait arriver arriva : elles frôlent la mort dans un débile accident de voiture à cause d’une planche clouée crevant leurs pneus. Alicia refuse de faire du surplace et continue à pied alors que Morgan est censé les rejoindre, mais je note surtout qu’il était temps d’avoir un accident de voiture, parce qu’ils ont passé leur épisode à conduire en parlant dans un talkie-walkie.

Enfin bon, de toute manière, à la fin de l’épisode, Alicia ne parvient pas à convaincre les enfants de lui répondre, et elle est forcée de reconnaître qu’il faut faire demi-tour quand Morgan le lui suggère. Ils rejoignent ainsi l’autre groupe de cet épisode, et il est révélé que Morgan et Dwight se connaissent bien. Bon, d’accord, j’ai pu oublier des choses depuis le temps. En tout cas, leurs anciennes tensions sont vite oubliées puisque Morgan veut absolument un nouveau départ.

Toujours à la recherche d’Al, le groupe se rend donc dégommer une autre des frontières de zombies… mais sont interrompus au dernier moment par un appel radio de Dylan. Il leur explique qu’ils sont en route vers la station-service, alors notre groupe fait aussitôt demi-tour ; pour mieux retrouver le van des enfants, accidenté. À l’intérieur, Dylan semble blessé et apeuré… alors qu’en réalité, Max et Annie sont en train de construire une nouvelle barrière de zombies : ce sont eux qui sont derrière ces étranges barrières ! C’est une révélation qui fonctionne plutôt pas mal, ma foi, mais ça nous éloigne encore plus d’Al, parce que ce ne sont pas eux non plus qui l’ont kidnappée. Y en a du monde dans le Texas, dis donc (ce qui me fait penser qu’avec la mention de l’état de Géorgie, j’ai enfin un point de plus dans le Bingo Séries) !

> Saison 5

4 commentaires sur « Fear the Walking Dead – S05E03 »

    1. Alors oui, pourquoi pas, mais pas tout de suite : autant les deux séries avaient réussi à se synchroniser avec la saison 4 de FTWD, autant la saison 9 de TWD a recréé la différence de chronologie qui existait entre elles mdr…

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.