Charmed (2018) – S02E03-04

Épisode 3 – Careful What You Witch For – 16/20
C’est un épisode sympathique, mais comme pour le second volet de cette saison, j’ai eu du mal à accrocher tout à fait. Pourtant, on retrouve les éléments habituels de la série, l’humour, les références à l’originale ou les bonnes répliques. Je pense que le fait de ne pas trop voir où ils veulent en venir est ce qui me pose problème cette saison, surtout que le décor change beaucoup tout de même.

> Saison 2


Spoilers

204.jpg

Dead but not buried. Carpe Diem, am I right?

Oui, j’ai une semaine de retard et c’est clairement intolérable, mais j’ai une bonne excuse : la semaine dernière, j’étais au Comic Con. Et comme d’habitude, je n’arrête pas d’en parler partout sur le blog. Cela ne m’empêche pas d’être à fond pour cet épisode, surtout que j’ai mis un moment avant de réussir à mettre la main dessus, je dois bien vous l’avouer.

Voir aussi : Comment Charmed nous fait un reboot dans le reboot

Cet épisode commence assez bien par Maggie qui découvre que malgré son emploi, elle va perdre son seul accès au QG : ses sœurs n’arrêtent pas de voler dans Safe Space, alors la sécurité est renforcée. C’est d’autant plus embêtant que Macy et Harry arrivent au QG après avoir perdu encore une sorcière et que Mel, elle, n’arrive pas à déchiffrer le bouquin des Fondatrices. Autrement dit, cette saison est sacrément sombre et c’est la merde pour tout le monde. Ca l’est encore plus quand Macy découvre qu’elle ne peut pas toucher au livre en question, parce que son côté démoniaque est rejeté. C’est bien vu et ça rappelle le Livre des Ombres, alors j’aime bien cette idée. En tout cas, la maison des sœurs est clairement oubliée dans ce début d’épisode.

Rapidement, il est décidé que Maggie essaiera de décrocher un poste de manager pour garder son pass lui permettant d’arriver au QG (c’est tellement tordu comme idée tout ça). Se faisant, elle découvre que sa compétition directe sera son coach sportif, Jordan. Elle essaie immédiatement de l’apitoyer pour être la seule à demander le poste, mais ce n’est pas efficace du tout. Au contraire, ça instaure la compétition entre eux.

L’épisode se consacre en grande partie à leur compétition qui est surtout une excuse pour les faire flirter comme deux adolescents. C’était plutôt rigolo à voir et ça marchait bien, avec pas mal d’humour efficace.

De leur côté, Mel et Harry travaillent sur la traduction du livre et sont rapidement confrontés à un besoin de projection astrale. Ce n’est pas exactement ce que j’attendais de cette saison 2, mais c’est plutôt cool de les voir recommencer à faire des références à la série originale. La projection astrale est différente dans ce reboot et nécessite une ancre corporelle. Qui de mieux que la vendeuse de Mel pour faire office d’ancre, hein ?

Rapidement, nos héros se retrouvent donc dans un plan astral… qui est figuré à peu près de la même manière que s’ils avaient pris de la drogue et se retrouvaient dans une peinture du XIXe siècle. La série sait gérer ses plans et ses effets spéciaux, pour le coup. Harry et Mel, c’est un duo qui fonctionne bien comme en saison 1, et j’ai aimé les voir travailler ensemble, même si je n’ai pas tellement accroché à l’intrigue en elle-même qui les voit trouver un homme coincé dans le plan astral.

Bien trop rapidement à mon goût, Mel révèle à celui-ci, qui est une sorte de guide, qu’elle fait partie des Charmed Ones. Tu parles d’un secret bien gardé ! L’idée est en tout cas pour Mel de récupérer ses pouvoirs coûte que coûte : elle va jusqu’à accepter de boire un étrange liquide bleu. Harry le fait aussi, puisqu’ils sont sûr de pouvoir récupérer leurs pouvoirs comme ça.

Cela dit, on leur dit aussi qu’il y a des conséquences pour tout dans la vie, alors ça sent mauvais, surtout pour la nouvelle copine de Mel ayant servi d’ancre : elle paraît une cible facile. En tout cas, Mel et Harry reviennent dans notre monde en ayant bien récupéré leurs pouvoirs, mais aussi en ayant perdu cinq heures. La vendeuse ne s’en formalise pas plus que ça, c’est débile : la meuf perd cinq heures de sa vie à « méditer » et ça ne l’inquiète pas ?

Bon, OK, elle est clairement charmée par Mel en même temps, ça doit aider. À défaut de les faire payer leur séance de méditation, elle décide donc d’embrasser Mel. C’est un paiement en nature plus agréable, en même temps. Enfin… c’est agréable quelques instants seulement, avant qu’elle soit infestée de vers de terre. Ouep, les conséquences des pouvoirs récupérés sont déjà là : des vers de terre apparaissent de nulle part sur elle.

Mel n’apprécie pas du tout de voir que sa nouvelle amie est encore une victime. Décidément, il ne fait pas bon de connaître Mel. Cependant, celle-ci décide finalement qu’elle est encore dans le plan astral, contrairement aux apparences : pour elle, tout ça n’est qu’un plan sadique de la sentinelle qui leur a rendu leur pouvoir. C’est perché comme tout, mais ça la pousse à demander à Harry de se suicider.

Ainsi, ils réussissent le test des Anciens et retournent auprès de la Sentinelle qui leur donne cette fois non pas leur pouvoir, mais de quoi déchiffrer le livre. Mouais, j’ai eu beaucoup de mal avec tout ça, franchement, et j’aurais aimé que Mel conserve ses pouvoirs, mais bon. Ce n’est finalement pas le cas.

En parallèle, Macy reste au QG et culpabilise d’avoir perdu une sorcière. Elle rêve du démon Harry, évidemment, mais est réveillée par l’alarme du QG : une autre sorcière est en danger. C’est exactement ce qu’elle attendait, alors elle active aussitôt le portail pour se rendre sur place. Cela sent pourtant bon le piège. Elle se retrouve dans une gare, puis dans un train pour venir en aide à une sorcière qui lui dit qu’elle a été kidnappée.

Il n’en faut pas beaucoup plus pour qu’elle soit kidnappée à son tour et se retrouve enfermée avec la sorcière dans une sorte de cage de Faraday magique. Mouais, j’ai surtout immédiatement soupçonné la « sorcière », Abigael, qui lui donne des informations sur la situation, accusant grosso modo l’Overlord d’être responsable de sa situation. Rapidement, Macy se débrouille pour s’échapper et elle forme une bonne équipe avec Abigael.

Le seul problème, c’est que Macy est tout aussi rapidement forcée de ramener Abigael, une parfaite étrangère, au QG, lui faisant simplement mettre une écharpe (volée qui plus est) devant les yeux pour s’assurer qu’elle ne voit rien… mouais. Pour cacher son identité, on a connu mieux : Macy lui donne son prénom puis parle à voix haute à Maggie, et les deux sœurs évoquent leurs problèmes devant Abigael. C’est une bonne idée : elle aide Maggie à jeter un sort pour obtenir son emploi, puis charme tout facilement Macy.

Elle lui fait avouer qu’elle est l’une des Charmed Ones, puis trouve le moyen de lui faire retirer son foulard. Dès lors, elle peut se balader sans entrave dans le QG, puis touche le livre à traduire. Malheureusement pour elle, celui-ci révèle qu’elle n’est pas du tout une bonne sorcière. Rapidement, elle avoue donc être mi-sorcière, mi-démone… et Macy repère qu’elle a un traqueur sur elle. Bon, elle se sent malgré tout en sécurité dans le QG !

Ce n’est pas le cas de Maggie et Mel pourtant. Elle est donc forcée de se rendre à la recherche de Maggie, nouvelle assistante manager comme promis. Cela signifie surtout que Jordan est forcé de quitter Safe Space, n’ayant pas de quoi payer son loyer. Pas le temps de s’en occuper, donc, puisque Macy lui apprend que l’Overlord est là. J’aimerais bien y croire, mais ce n’est pas le cas. J’ai aimé voir les filles travailler ensemble pour que Maggie soit l’appât et pour qu’Abigael vienne à bout de l’Overlord… sauf que non.

Il est clairement évident que le démon reconnaît Abigael pour autre chose qu’une sorcière à éliminer. Il lui demande ce qu’elle fait avant de se faire tuer, mais personne ne semble s’en soucier plus que ça. Elle est clairement l’Overlord, on est d’accord ? En tout cas, les scénaristes ne traînent pas trop à la révéler comme méchante, puisqu’elle a un couteau qu’elle cache dans son dos.

Abigael demande pourtant à quitter le QG, ce qui est étrange. J’aime beaucoup l’actrice en tout cas, alors il était sûr qu’elle aurait un rôle plus important que ça. Macy comprend juste à temps qu’elle va s’en prendre à elle et se débrouille pour prendre le dessus. Au moment de la poignarder, cependant, elle est interrompue parce qu’Abigael a la même cicatrice verte qu’elle. Le démon Harry ne serait donc pas l’assassin de l’Overlord ?

Du côté des sœurs de Macy, les cliffhangers sont un peu moins bon : on a d’une part la culpabilité de Maggie vis-à-vis de Jordan et d’autre part la vendeuse qui se met à halluciner des vers de terre, alors qu’elle n’est plus dans le plan astral et ne se souvient pas de ce qu’il s’y est passé. Étrange.


Épisode 4 – Deconstructing Harry – 18/20
Ah, la saison semble repartir et être un peu plus claire dans ce qu’elle est en train de construire – le jeu de mot avec le titre n’est pas 100% intentionnel, mais il est cool, non ? Il y a beaucoup de bonnes idées et de développements intéressants dans cet épisode, ça me redonne confiance pour la suite de la saison. En tout cas, ça confirme que ce reboot s’éloigne de l’originale sans jamais la perdre de vue, et ça, c’est vraiment un point positif !

> Saison 2


203.jpg

I think I need to go back and figure a way out to touch him again.

Allez, je récupère aussi l’épisode d’aujourd’hui, histoire de ne pas conserver trop de retard pendant trop longtemps. Et puis, c’est sympathique de voir deux épisodes d’un coup, pour une fois, surtout que cet épisode commence avec ma nouvelle préférée (c’est l’accent ça), Abigael, en train de se déshabiller sur une chanson française. L’idée est de nous montrer que sa soirée SM tourne mal puisqu’elle est attaquée par le démon-Harry.

Elle raconte tout ça à Harry et Macy, jurant qu’elle s’est ensuite réveillée dans un frigo… Mouais. En ce qui concerne l’épisode précédent, elle nous confirme qu’elle est bien l’Overlord et qu’elle s’est servie des sœurs pour tuer un démon qui était sur son chemin. C’est sympa, surtout qu’elle affirme ensuite que Macy a de toute manière besoin d’elle et de ses pouvoirs.

J’aime beaucoup Abigael, mais j’aime aussi beaucoup l’idée du duo Macy/Harry qui est toujours aussi efficace. Pourtant, cette semaine, l’idée est de nous proposer totalement autre chose : c’est Mel qui fait équipe avec Macy, après avoir fabriqué quelques potions, mais aussi avec Abigael. Ouep, les filles la libèrent de la cage dans laquelle elle l’avait mise pour l’emmener avec elles en mission, mais bridée de ses pouvoirs.

Abigael passe son temps à demander à ce qu’on lui retire son bracelet, surtout quand elles tombent sur un étrange monstre qui les terrifient et face auquel elles ne doivent surtout pas bouger : il est aveugle. Macy et Mel décident de retourner chercher de l’aide auprès d’Harry et Maggie, mais Abigael ne l’entend pas comme ça. Elle profite d’une distraction pour s’enfuir, laissant les filles galérer avec l’espèce de loup-garou aveugle.

Quand elles la rattrapent enfin, après avoir fait distraction aussi grâce au pouvoir de Macy (les effets spéciaux sont meilleurs, non ?), c’est pour mieux découvrir que l’assassin était bien présent, puisque son poison est au sol. Oh, et c’est aussi pour mieux découvrir l’identité d’Abigael qui est… la demi-sœur d’Hunter de la saison 1. Oh lala, il ne manquait plus que là. Je trouve que c’est gros comme lien, mais pourquoi pas, j’aime bien l’idée d’une dynastie démoniaque confrontée aux sœurs Vera.

En plus, c’est intéressant, parce qu’évidemment, on n’a jamais entendu parler d’elle avant car c’est une fille, et que les démons ont des petits problèmes de patriarcat avec les femmes. Classique. Ensemble, les trois femmes finissent toutefois par trouver ce qu’elles cherchent et rentrer ensemble au QG. J’aime l’idée de ce travail d’équipe et de ce trio !

De son côté, Maggie découvre avec plaisir son nouveau bureau – pardon, cocon – et ses nouvelles responsabilités de manager. Elle n’en oublie pas pour autant l’existence de Jordan, qui se défonce dans sa salle de sport et dont elle pourrait très bien se servir pour son premier projet de manager : elle a besoin d’un « good karma project ». Bon, moi, je pense surtout qu’elle y voit un good looking project, hein.

En lui serrant la main, elle a toutefois… une prémonition ! Ouep, elle le voit lui dire qu’il l’aime et qu’il a sauvé sa vie. J’aime beaucoup l’idée. On lui donne enfin les pouvoirs de Phoebe, mais de manière un peu différente : elle voit le futur de son point de vue. C’est pas mal du tout comme manière d’introduire les choses, surtout qu’elle pense voir ses pensées plutôt que le futur. Par contre, bizarre de lui rendre ses pouvoirs.

Sans trop de surprise, Mel n’est pas si heureuse de savoir que Maggie récupère ses pouvoirs, principalement parce qu’elle doit être jalouse, même si elle fait passer ça pour de l’inquiétude légitime de la voir tomber amoureuse de Jordan. Une fois Mel partie en mission avec Macy et Abigael, Maggie se retrouve en tout cas à faire équipe avec Harry.

C’est un duo qu’on ne voit pas assez exploité depuis le début de la série je trouve, alors j’ai trouvé sympa de les voir galérer ensemble sur la traduction du livre et être amenés à découvrir un énième passage secret dans le QG. Celui-ci leur permet d’accéder à un coffre dans lequel ils trouvent des permis de conduire magiques (normal ?) et une enveloppe adressée à Alpha.

Celle-ci les mène à s’interroger sur le fameux hôpital (psychiatrique ?) Tulipe sur lequel est fondé Safe Space. Même si ça intéresse Maggie, elle se lasse vite de cette recherche, préférant passer du temps avec Jordan qu’elle apprend ainsi à mieux connaître, en cherchant toutes les excuses possibles pour le toucher. Pour moi, elle oublie un facteur évident : elle touche sa veste à trois reprises, mais jamais sa peau. Or, c’est clairement ce dont elle a besoin pour que son pouvoir fonctionne.

Elle finit par attirer son attention, mais comprend finalement que son pouvoir est bien de voir le futur, pas d’entendre les pensées. En effet, Jordan finit par dire « je t’aime, tu me sauves la vie » juste devant elle… mais à Lola, sa copine. Ben voyons. C’est n’importe quoi comment il a flirté pendant trois plombes avec Maggie pour finalement avoir une copine. Ah les séries, je vous jure (ou ah les hommes ?).

De toute manière, Maggie est tellement heureuse de comprendre qu’elle voit le futur, qu’elle s’en fiche pas mal. Elle se précipite chez elle où elle retrouve le trio de la première intrigue à qui elle annonce ses pouvoirs. Oui, elle les annonce aussi à Abigael, comme si de rien n’était, ce qui vaut une bonne scène comique.

Bien sûr, Maggie découvre ensuite qu’Abigael est la demi-sœur de Parker, mais Mel l’empêche de demander trop d’informations, parce qu’elle voit Abigael comme un démon qu’elle préférerait détruire – alors que Macy, elle, se laisse convaincre qu’elles ont beaucoup en commun. Dans tout ça, il faut surtout retenir que Mel se sent trop inutile et sans pouvoir dans cet épisode.

Du coup, ce n’est pas surprenant qu’elle fasse de la merde et boive une potion sans trop savoir ce qu’elle contient. Elle finit par servir de GPS pour retrouver l’assassin en étant possédée, ce qui emmène Macy, Abigael et Maggie à sa suite. Décidément, Abigael provoque de nouveaux trios, mais c’est vraiment intéressant comme construction d’épisode.

Ce nouveau trio découvre donc un hangar contenant de nombreux démons cryogénisés – mais encore capable de bouger et d’ouvrir les yeux, hein, surtout l’empereur Banshee. Notre trio oublie vite Mel pour faire des recherches et découvrir que l’assassin (le démon Harry donc) a pour but de capturer les créatures magiques les plus puissantes.

Elles en oublient aussi leur propre sécurité, ne comprenant pas que si elles toussent autant, ce n’est pas bon. En tout cas, Mel, possédée, libère la reine du démon aperçu précédemment de son état cryogénisé. Cela fait évidemment peur au reste du trio, et Macy se sent forcée de libérer Abigael. Pourtant, Mel est capable d’apaiser la reine sans problème.

En parallèle, Harry continue son enquête et se rend à l’hôpital sous une fausse identité pour parler à une certaine Hélène, pendant une nuit orageuse. Il lui dit beaucoup trop de choses alors qu’elle reste muette à son approche… muette, mais aussi paralysée, y compris lorsqu’une mouche se pose sur son visage. Elle s’énerve uniquement lorsqu’il parle des Fondateurs et le griffe avant de révéler qu’elle est… un être de lumière. Allons bon, Harry n’est donc pas le dernier ? Ils ne s’arrêtent plus de réécrire l’histoire cette semaine !

En tout cas, Harry progresse bien de son côté et finit par trouver la serrure allant avec la clé qui était dans l’enveloppe Alpha : elle ouvre un coffre avec de vieilles photos et lettres. Il comprend que tout ça est lié « au premier », puis découvre l’existence d’une sœur d’Helen. Si Helen est silencieuse et ne bouge pas, sa sœur est beaucoup plus bruyante. Elle ressemble limite à une harpie.

Bon, je suis un peu déçu quand même : je m’attendais à un épisode d’Halloween et je ne l’ai pas eu. J’aime la manière dont l’intrigue d’Harry tombait un peu plus du côté horreur de la force, mais ce n’était pas exceptionnel pour Halloween. En tout cas, Harry comprend vite qu’Hélène n’a pas de sœur : la jumelle qui hurle est une partie d’Hélène, tout simplement. Les Fondateurs l’ont séparée en deux.

On retrouve ensuite Harry dans le hangar où il se téléporte, affirmant à Macy qu’il a récupéré ses pouvoirs. C’est louche. Elle est bien forcée de lui faire confiance et de dire à ses sœurs de partir sans elle…

Les filles emprisonnent à nouveau Abigael, Maggie va s’excuser auprès de Jordan qu’elle a encore planté mais qui a obtenu son financement pour rester la draguer dans d’autres épisodes et elles peuvent enfin rentrer chez elles où Harry les attend. Le seul problème, c’est qu’il y est seul, évidemment. Macy a donc été kidnappé par le démon-Harry que l’être de lumière Harry comprend être son Darklighter. Les êtres des ténèbres de la série originale étaient bien différents de ça, mais j’aime cette idée d’un même être divisé en deux. Je sens que ça ouvre des pistes originales !

> Saison 2

6 commentaires sur « Charmed (2018) – S02E03-04 »

  1. J’ai bien aimé l’épisode 4, peut être un peu moins le 3 🙂
    Alors pardon mais Abigael c’est vraiment que l’accent qui fait que c’est ta nouvelle préférée ? Je n’y crois pas 😂 En tout cas je l’aime beaucoup, elle apporte vraiment quelque chose au trio de soeurs. Bon et elle semble prête à charmer à peu près n’importe laquelle (surtout Macy dans le 3 et un peu Mel dans le 4 qui se laisse pas faire ALORS QUE BON HEIN).
    Dans l’épisode 3 le coup de la vendeuse qui se réveille après 5h de méditation sans s’inquiéter, que c’était bête xD
    J’aime beaucoup la piste amenée par l’épisode 4. La série est vraiment plus sombre cette saison (dommage que ce soit pas un vrai épisode d’Halloween). Bon par contre, Macy se fait vraiment avoir comme une bleue à la fin du 4, même si elle a le temps de se dire que c’est peut être pas le bon Harry.

    J'aime

    1. Bref, on a le même ressenti sur les épisodes !
      L’accent aide bien pour Abigael voyons O:) J’ai ri de ce que tu dis sur sa relation avec les soeurs, c’est clair que l’actrice s’amuse bien avec ça, mais je pense que c’est pour jouer du côté « méchant », aussi cliché que ça puisse paraître…

      Non mais Macy, elle a pas inventé l’eau chaude dans ces épisodes, entre Abigael et l’être des ténèbres, elle se fait balader tout le temps :’)

      Aimé par 1 personne

  2. C’était évident qu’Abigail n’était pas ce qu’elle prétendait être mais je n’aurais pas imaginé qu’elle soit l’Overlord. Ni la demi-soeur de Hunter et Parker (c’est aussi rocambolesque que dans Les feux de l’amour ! :D) J’aime bien le personnage en tout cas. Et j’ai beaucoup aimé ce qu’on apprend sur les white/dark lighther. Comme toi, j’ai remarqué que Maggie ne touchait jamais la peau de Jordan (qui effectivement est un mufle à avoir flirté comme ça pour sortir une girlfriend ensuite) et j’avais envie de lui hurler dessus ! 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Oh il y en a d’autres sur lesquelles ont est d’accord comme God Friended Me ou The Affair mais tu ne les regardes plus !

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.