La Reine des neiges (2013) en sept points

Salut les cinéphiles,

Alors que les premiers flocons de neige sont tombés en région parisienne cette semaine et que le deuxième volet de La Reine des Neiges sort au cinéma aujourd’hui, je me suis dit qu’il était temps pour de revoir le premier film, pour me le remettre en tête avant de plonger dans un autre monde ! Je gardais un souvenir assez mitigé de mon premier visionnage du film, parce que je l’ai vu quelques mois après sa sortie et qu’on me l’avait déjà largement survendu…

Image associée

Pourtant, à le revoir comme ça quelques années après, force est de constater que ce n’est pas l’un des films les plus cultes de la décennie (le plus culte ?) pour rien ! Allez, en sept points et pour vous remettre en tête aussi tout ce qu’il faut avant d’aller voir la suite, c’est parti pour un résumé de ce qui me plaît (ou non) dans ce grand classique des cours de récréation – et des cours tout court, d’ailleurs, deux années d’enseignement et trois mots à des élèves chantant « Libérée, délivrée » en classe…

Résultat de recherche d'images pour "frozen anna"
I love crazy !
  • Je suis toujours amoureux d’Anna ! De loin mon grand coup de cœur lors de mon premier visionnage et dans la réécriture par Once Upon a Time, Anna est une bouffée d’air frais et d’innocence qui fait du bien. C’est un personnage super positif, même si je ne supporte pas sa chanson d’introduction… J’adore tout simplement la première partie du film qui se concentre sur elle et son amour pour Hans.

Résultat de recherche d'images pour "frozen hans"

  • Il faut bien avouer que ce que j’avais le moins aimé de ce film, c’est justement le rebondissement concernant Hans ! J’étais tombé amoureux de « Love is an open door » et je trouvais leur couple trop mignon au sens Disney du terme. Bon, j’ai vite compris que ça partait en vrille quand il l’a demandé en mariage et que tous les personnages du film se sont mis à répéter à Anna que c’est n’importe quoi. Ca m’avait irrité au premier visionnage cette insistance lourde, mais après revisionnage hier, je ne sais pas trop pourquoi, parce que ce n’est pas si répétitif que ça… hormis en ce qui concerne Kristoff !
Résultat de recherche d'images pour "frozen hans"
Après comme absolument tout le monde, je trouve ça génial d’avoir ENFIN un Disney un peu plus réaliste en ce qui concerne les relations amoureuses (toxiques). Fou de se dire qu’il aura fallu attendre 2013 pour que ça paraisse original…
  • Résultat de recherche d'images pour "frozen kristoff"Je n’aime pas Kristoff. C’est un peu moins vrai après l’avoir revu hier, mais c’est vraiment un personnage que j’ai trouvé boulet et avec lequel j’ai du mal. Anna n’est pas gâtée finalement, entre lui et Hans. Par contre, la scène qui voit Hans être révélé comme un grand méchant avec le presque baiser est géniale, de même que celle où Kristoff et Sven font demi-tour pour revenir avec Anna.
  • Tant que je parle de Sven, j’adore l’humour que l’animal apporte… Par contre, et je vais me faire plein d’ennemis, je ne supporte pas Olaf. Ses blagues ne passent presque jamais sur moi et le concept du bonhomme de neige parlant et aimant l’été, ça m’échappe totalement. Ajoutez le fait qu’il a lui aussi une tête de grand benêt, et vous comprendrez pourquoi je ne le comprends pas, ce personnage (et son succès !).
Résultat de recherche d'images pour "frozen elsa"
#RendLÉté
  • Il me reste à évoquer Elsa dans les personnages, et c’est quand même dingue. À revoir le film, il me paraît encore plus évident que la première fois qu’elle devait vraiment être la méchante ! Les scénaristes ont fait un bon travail pour changer ça en cours de route et pour la rendre vraiment attachante, mais quand même cette reine qui plonge son royaume dans la glace, ça passe moyen pour une gentille ! Ca crève l’écran qu’elle devait être la méchante, surtout pendant le premier acte se concentrant tant sur Anna, mais ça créé même un déséquilibre à un moment du film. Franchement, les trois quarts du film nous montrent le point de vue d’Anna et les péripéties d’Anna.

Résultat de recherche d'images pour "frozen troll sven"

  • Il y a même quand même des longueurs – je n’accroche pas tellement aux trolls par exemple – et je trouve que le tout manque finalement de la fameuse Reine du titre français. Ce qui est dingue, en revanche, c’est qu’elle gagne le cœur de tant de fans rien qu’en une chanson. Entendue et ré-entendue des dizaines de fois, y compris au cours de la semaine passée, la chanson a réussi malgré tout à me refiler quelques frissons quand je l’ai revue intégrer au film. C’est clairement mon passage préféré du film, et c’est une vraie réussite.
Résultat de recherche d'images pour "frozen elsa"
Le bug d’animation le plus célèbre de la décennie (les cheveux) !
  • De toute manière, c’est toute la BO de ce film qui est une réussite, mais ça, je crois que tout le monde le sait et s’accorde à le dire de toute manière. Vous aurez compris à cet article que je l’ai surtout écoutée en VO cette BO… Je suis un grand fan de l’ensemble des voix de ce casting, en même temps, à commencer par Kristen Bell. Malgré tout, je suis partagé pour la suite, parce que j’adore Charlotte Hervieux qui a été castée pour interpréter Elsa dans ce second film… Résultat de recherche d'images pour "frozen"VO ou VF, mon cœur me balance. Twitter m’a dit d’aller le voir en VF, mais je pense que j’irai où il restera des places quand j’irai au cinéma – et comme on est mercredi et que j’aurai peut-être le temps d’y aller dès cet après-midi, ça risque d’être la VO, parce que la VF va être blindée de ces créatures étranges que sont les enfants… Brr. Quelle idée ! Moi qui veux juste profiter de mon film pépère seul et libre comme le chanterait la reine… 😉

Je vous en parlerai sur le blog quand je l’aurai vu, en tout cas ! D’ici là, courage à tous pour échapper aux spoilers et aux chansons qui vont nous rester en tête au moins pour quelques semaines. Image associéeL’avenir nous dira si le succès est au rendez-vous au point d’atteindre le statut de Let it go ! Hâte d’écrire de nouveaux mots dans les carnets de mes élèves à son propos (non) et d’avoir en tête de nouveaux mensonges que je chanterai malgré tout avec plaisir ! Oui, oui, des mensonges…

The cold does bother me EVERYDAY.

 

2 commentaires sur « La Reine des neiges (2013) en sept points »

  1. J’ai revu aussi la reine des neiges avant d’aller voir le deux et j’avoue que je l’ai vu d’un autre regard, un regard plus critique mais je ne me prends pas la tête et j’ai juste profité de l’instant !

    J'aime

    1. Ah oui, je suis insupportable moi aussi, ce que tu appelles « prise de tête », c’est ce que je fais naturellement tout le temps depuis tout petit :’) Pas fait des études de littérature/pas devenu prof pour rien aha !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.