Grey’s Anatomy – S16E09

Épisode 9 – Let’s All Go to the Bar – 17/20
Wait what ? C’est un épisode qui repart dans la routine de la série de manière quelque peu brusque après le 350e, mais c’est aussi un épisode de mi-saison, ce qui fait qu’on est sur un entre-deux un peu déroutant du côté du rythme. Je désapprouve à peu près toutes les décisions de cliffhanger prises dans cet épisode qui était un crossover non annoncé – mais très apprécié – avec Station 19. Bref, c’était 100% ce que fait la série habituellement… mais je n’ai pas du tout aimé les décisions. C’est très étrange, c’était vraiment qualitatif, mais ça ne me va pas. Pour la suite, il faudra donc regarder le début de la saison 3 du spin-off. Je sens que la diffusion française va être bien en galère, j’espère qu’elle s’alignera à l’ordre américain !

> Saison 16


Spoilers

169.jpg

It’s home. Even if it’s a broken home.

Pour son épisode de mi-saison, la série fait le choix de revenir à la routine avec Meredith qui en a enfin fini de ses ennuis judiciaires qui n’auront pas tellement impacté la série, finalement. Son retour à l’hôpital se passe bien en tout cas, avec des conversations avec Amelia, Maggie et tous les internes. Oh, et Andrew, évidemment.

Levi file toujours le parfait amour avec Nico, et heureusement pour lui, parce que son quotidien à l’hôpital s’est drôlement compliqué avec les autres internes qui lui en veulent d’avoir balancé Meredith à Bailey. Purée, c’est son travail, merde ! Certes, on a tendance à oublier qu’on les suit sur un lieu de travail à les voir roucouler et coucher partout ensemble, mais bon…

Il faut bien reconnaître cela dit que c’était très sympathique de retrouver les relations entre internes, ça manquait dernièrement (et par dernièrement, j’entends quelques saisons). Finalement, avec les deux nouveaux sortis de nulle part, il y a eu de quoi faire en vanne (sur les nazis, c’est super drôle dis donc…) et entre Levi et Hellm, il y a eu de quoi faire en dispute de vieux couple. Dans le genre sorti de nulle part, Meredith fait ses rondes et voit débarquer un nouveau chef de pédiatrie que personne ne connaît. C’est si louche.

Une rivalité semble s’installer entre eux aussitôt, mais moi, il ne m’inspire pas confiance, surtout après un fait divers français sur un faux médecin parvenant à feindre son embauche dans un hôpital. Après, le type est tellement insupportable qu’il peut tout à fait avoir été recruté par Tom. Il finit carrément par aller annoncer à une patiente de Mer que son cancer est peut-être de retour, sans en avoir la moindre certitude.

Finalement, Meredith avait raison, forcément, et l’autre chirurgien finit par paraître sympathique en donnant de bons conseils romantiques à la patiente à son réveil. Mouais. Je ne suis pour l’instant pas fan de ce nouveau médecin, mais il se retrouve évidemment en fin d’épisode dans le même ascenseur que Meredith, qui raconte à tout le monde qu’Andrew l’a largué (alors que ce n’est pas exactement ça). Elle l’a raconté aussi à Cristina, qui est celui qui lui a envoyé ce médecin irlandais qu’elle appelle, par SMS, McWidow. Désolé Cristina, mais tu n’as rien compris, là.

De son côté, Maggie s’occupe de la chirurgie d’un patient nouvellement papa, et ça l’affecte drôlement plus que nécessaire. Concrètement, elle n’est pas encore remise de ce qu’il s’est passé avec Sabrina. Le patient est tout touchant, avec un bébé prématuré ressemblant à E.T. Et voilà, la série a trouvé un moyen de le rendre attachant, histoire que ce soit triste quand ils tueront lui, le bébé ou la mère.

Evidemment, Maggie est affectée par ce qui est arrivé à Sabrina et elle se montre insupportable avec son équipe, notamment Teddy qui lui explique qu’elle hésite à prendre la tête sur service cardio de Northwest. Ce n’est pas sa journée à Teddy, en plus, parce que Tom est à la limite du harcèlement avec elle.

Et dès qu’elle quitte le bloc, Maggie remarque que le cœur du patient ne repart pas. Elle se met à criser au bloc et c’est finalement Teddy qui revient poser le bon diagnostic et la bonne recommandation pour le patient, de manière calme et posée. Et Maggie n’ose pas trop dire quoique ce soit à la femme du patient, avant d’annoncer à Tom qu’elle démissionne. Oh, elle me soule de plus en plus Maggie, c’est franchement pas possible un personnage pareil ! La décision n’est tellement pas rationnelle.

Elle permet en tout cas à Teddy de se voir proposer un poste de chef de cardio au Grey Sloan Memorial Hospital par Tom. Teddy en profite pour recadrer Tom sur leur relation, et ce dernier pour lui dire qu’il est prêt à l’épouser n’importe quand, contrairement à Owen qui a un enfant avec elle et ne l’a pas encore demandé en mariage. Ah. Les américains et leur conception du mariage, ça m’échappe un peu quand même.

En parallèle, Amelia et Bailey continuent de parler de leurs grossesses, ce qui permet à Bailey de découvrir qu’Amelia n’a toujours pas fait d’échographie. Elle l’engueule un peu, et Amelia en parle donc à Lincoln ne comprenant pas pourquoi elle ne veut pas en savoir plus sur la grossesse. Hmm, je ne sais pas, peut-être parce qu’à sa dernière écho, Addison lui a annoncé que son bébé était en mort cérébrale ? Tss.

Catherine est de retour à Seattle elle aussi, et elle est toujours aussi curieuse à mettre son nez dans la vie de son fils. Cette fois-ci, elle juge sa relation avec Vic, parce qu’apparemment, être un pompier, ce n’est pas assez bien pour elle… et aussi parce qu’elle le pense encore avec Maggie. Quand elle apprend la vérité, ça ne la traumatise pas plus que ça, par contre, préférant parler de Richard et de sa possible maîtresse venue du passé… ce qui fait sourire Jackson, comprenant bien que sa mère est dans la même position avec Tom.

À Northwest, on continue donc sur l’intrigue entre Richard et sa pote insupportable, qui parle encore du passé et de son veuvage qui s’est fait quand elle était encore jeune. Et qui se fait confondre avec la femme de Richard par un interne, Xander Perez, parce qu’elle lui tient les mains pour une petite séance d’alcooliques anonymes.

Le problème, c’est que Catherine débarque à l’hôpital pour voir son mari et tombe sur ce Xander Perez qui fait la boulette de lui dire que Richard est avec sa femme. Un bon quiproquo, visible à des kilomètres, mais fonctionnant malgré tout. Finalement, Catherine retrouve son fils dans un bar pour se plaindre de ce qui est arrivé, se bourrer avec des verres qu’il lui paye et refuser d’écouter le moindre de ses conseils. Elle se barre donc, tout en envoyant un sms à Richard pour lui dire qu’elle repart à Chicago, tout en lui laissant ainsi quartier libre pour faire ce qu’il veut avec son amante, en fait.

Par ailleurs, une certaine Daphné Lopez débarque du côté des urgences de Northwest. C’est une nouvelle chirurgienne que Richard et Owen doivent courtiser pour la convaincre de rejoindre leur hôpital. Elle est balancée comme ça pour deux scènes au milieu de l’épisode, donc j’imagine qu’elle aura son importance pour la suite, mais pour le moment, tout ce que je me suis dit, c’est « Ah ouais, ça y est, Alex a eu ses financements, il prend un jour off et recrute du monde ? C’est la belle vie ! »

Bon, quand même, il y a une sorte d’ombre au tableau : Jo s’est portée volontaire pour recueillir un bébé abandonné dans une caserne si cela devait se produire et ça se produit quand il s’est barré s’occuper de sa mère. L’avantage, c’est que ça nous offre un vrai crossover avec Station 19, avant même le retour de la série dans deux mois (pile). Je suis bien content de retrouver les personnages, surtout qu’ils sont plus impliqués dans cet épisode que dans aucun autre crossover.

Jo rencontre ainsi officiellement Vic, puis Miller, puis Jack. Ce dernier ayant aussi grandit dans le système des maisons d’accueil, ils ont de quoi parler un peu, ce qui est une jolie scène qui m’a fait plaisir. Il ne manquait que Bishop, mais bon, il a fallu se contenter de Ben. C’est assez logique le duo Ben/Jo cela dit. Et Jo avec un bébé aussi, c’est parfaitement logique et j’espère qu’on aura l’occasion d’en voir plus.

Pour l’instant, c’est plutôt intéressant de voir Jo se rendre compte qu’elle n’arrivera jamais à comprendre la décision de sa mère de l’abandonner. Toujours dans le côté crossover, le chef Herrera est de retour à l’hôpital pour voir Bailey, avec une nouvelle masse. Son cancer est donc de retour, encore, et on repart sur une intrigue de chimiothérapie pour lui… mais aussi sur une intrigue bien plus glauque où Bailey se met à perdre du sang alors qu’elle est dans sa chambre et alors que Ben et Jo reviennent à l’hôpital, avec un bébé. Oh. On sent tout de suite l’accélération d’un dernier acte d’épisode de Grey’s à ce moment, et on sait que ça ne va pas prendre une belle direction.

Alors que Ben se précipite auprès de sa femme en recevant un SMS de sa part, Jo se retrouve donc seule avec le bébé dans les bras. La fin d’épisode nous informe alors qu’elle a évidemment pris la décision complètement idiote de ne pas attendre l’assistante sociale et de ramener le bébé chez elle. Elle s’en confie à Lincoln… La suite au prochain épisode ! Je suis dégouté par ce tournant, c’est débile de kidnapper un bébé comme ça !

En plus, Bailey fait donc une fausse couche dans cet épisode, et Ben débarque après le diagnostic des médecins, pour mieux voir son ex-chef et Carina autour de Bailey. La nouvelle n’est jamais prononcée à voix haute, ce qui est étonnant pour une série médicale tout de même, mais les scénaristes mettent l’accent sur l’émotion de la scène, évidemment. J’ai trouvé ça moyen comme décision en tout cas, cette fausse couche, scénaristiquement parlant. Au moins, Miranda Bailey est de nouveau un peu attachante, mais ça n’empêche pas que je l’ai détestée dans l’ensemble de ce premier arc de saison.

De manière absolument pas crédible, Miranda prend d’ailleurs la décision de se remettre sur pied aussitôt et de reprendre le travail, pour ne pas avoir à ressentir quoique ce soit. C’est n’importe quoi – et pas crédible, pas efficace pour Miranda. Bien sûr, elle tombe aussitôt sur Amelia et n’ose pas lui dire qu’elle a fait une fausse couche pour rassurer Amelia et s’assurer qu’elle aille faire une échographie. Elle l’a fait et Carina lui apprend donc qu’elle est enceinte de 24 semaines, pas de 20. Oh putain, non, elle est tellement bien avec Lincoln sérieusement !! Ce retour envisagé d’un Owen/Amelia, et d’un Tom/Teddy, ça ne me va pas du tout.

Et le cliffhanger non plus ne me va pas tellement. LE bar de la série est le centre d’un nouveau drama qui va affecter la vie de tous nos chirurgiens, histoire de relancer la série. Alors que Jackson continue de boire tout seul sans sa mère, alors que Levi et Nico y sont ensemble (mais à deux endroits différents, Levi étant en train de commander), alors que tous les internes y sont et alors que le chef Herrera réconforte Ben qui comprend bien que son ex-chef a de nouveau le cancer, un accident de voiture se produit… et la voiture défonce l’un des murs du bar, entraînant un éboulement sur tous nos médecins. Bon, ben, adieu interne relou parlant des nazis ? Bonjour Vic en PLS en apprenant que Jackson est dans ce bar ? Bonjour Andy qui va encore nous faire une crise !

C’est reparti pour un tour en tout cas, et le crossover qui marquera le retour de Station 19 pour sa saison 3 (d’abord) et de Grey’s pour la suite de la 16 promet d’être passionnant – et un peu sanglant.

> Saison 16

6 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S16E09 »

  1. J’ai hésité à m’étaler sur l’autre article mais c’est mieux ici !
    J’ai aimé l’épisode mais on en revient toujours à la même chose..je ne m’attendais pas à cette fin et j’espère qu’elle sera utile..
    j’suis deg pour Amélia et je trouve ça tellement prévisible pour Jo 😅 de même pour Maggie…si d’ailleurs elle pouvait disparaître parce que je la trouve insupportable depuis la saison dernière..🙄

    J’aime

    1. Oui, vraiment, frustré d’en revenir à la même chose à ce point, alors que la série avait enfin fait évoluer certains schémas…
      J’ai trouvé ça prévisible pour Jo, même si je m’attendais à ce que ce soit Alex qui nous fasse de la merde en revenant. Bon apparemment, l’acteur devait être occupé ailleurs cela dit lol !
      Tout pareil pour Maggie… 😦

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.