High School Musical: The Musical: The Series – S01E03

Épisode 3 – The Wonderstudies – 17/20
Cet épisode est exactement ce dont j’avais besoin, à savoir du fun, des répliques totalement perchées qui font de bons gags et une intrigue qui multiplie à bon escient les quiproquos et révélations pour mener à un cliffhanger qui prouve que, l’air de rien, je me suis attaché à ces personnages et cette intrigue. Bref, vivement le prochain épisode !

> Saison 1 


Spoilers

03.jpg

My job in a nutshell is to put these kids on airplane mode… so they can fly.

Je n’avais pas du tout prévu de regarder cet épisode ce soir, mais comme il est déjà relativement tard au moment de me poser dans mon canapé et comme, surtout, il y a des soirs comme ça où la légèreté digne de Disney Channel est un peu le remède nécessaire à une journée épuisante, je me suis dit que voir ce troisième épisode serait une bonne idée. Le seul problème, c’est que je ne suis pas du tout dans l’ambiance avant de m’y mettre… mais bon, ce n’est qu’un détail !

Et en parlant de détail, j’ai vu cet épisode dans une qualité supérieure assez magnifique pour bien profiter de toutes les images, et ça me change des épisodes précédents où ma connexion ramait trop pour ça. Bref, tout ça n’a rien à voir avec l’épisode, qui commence par Carlos faisant répéter ses danseurs en leur hurlant de « Get your heads in the game ». Le clin d’œil est efficace et le personnage est marrant à faire s’entraîner ses danseurs pour qu’ils se préparent à l’improbable. Ce n’est pas exactement une intrigue très intelligente, mais c’est là pour le gag, et ça remet tout de suite dans l’ambiance de la série. Et dans celle des films, plus tard, quand ils s’entraînent à danser sur « Stick to the statu quo ».

Autrement, et la série commence déjà limite à avoir ses schémas lourds à cause de ça, EJ est déprimé, une fois de plus. Cette fois, c’est parce qu’il a trouvé un post insta disant que Nini est amoureuse de Ricky. Et pas n’importe quel post : le « I think I kinda you know », qu’elle a donc caché sur son Instagram. Evidemment. Et alors que sa cousine essaie de le rassurer alors même qu’elle a découvert qu’il avait le portable de Nini en main, voilà que le téléphone se met à sonner pour recevoir un appel de Ricky. Ben oui, évidemment, il ne pouvait pas en être autrement !

Ricky appelle donc Nini pour lui parler de la chanson qu’elle a partagé avec Ashlyn et qui leur a permis, selon lui, de partager un moment. Il laisse donc un message vocal, qui devient une vraie torture pour EJ voulant l’écouter. Cette fois, Ashlyn abandonne le combat et quitte la voiture de son cousin, le laissant faire la connerie d’écouter le message… et de le supprimer. Et ça tombe bien, même s’il n’a pas écouté cette partie du message, Ricky disait justement que Nini pouvait tout aussi bien supprimer le message et faire comme si de rien n’était. Oups.

En parallèle, on découvre que Miss Jenn a évidemment dépensé énormément d’argent dans l’achat du téléphone de la vraie Gabriella. C’est Benjamin, le prof rival qui s’en rend compte et la confronte à ce sujet-là, pour mieux se laisser détourner par des questions sur son nom. N’empêche que Benjamin n’est pas du genre à abandonner : il veut que le spectacle soit annulé et pour cela, il n’hésite pas à aller fouiller dans les archives du lycée.

Tout ça pour découvrir que Miss Jen n’est finalement qu’une figurante dans les films, pas du tout une danseuse. Et quand il lui révèle, elle le prend mal, même si Carlos la protège de Benjamin qui s’en prend alors à lui. Tout ça n’a que pour but de nous faire aimer plus Miss Jenn en nous montrant qu’elle est passionnée par son boulot et par les élèves.

Pendant ce temps, Nini cherche partout son téléphone. Si elle savait ! Et même si elle prévient Miss Jenn de la perte, elle se voit quand même reprocher d’être en retard à la séance avancée par SMS du lendemain. Et comme c’est Gina qui programme cette séance et qu’elle débarque avec une nouvelle danse carrément canon à effectuer au milieu de « Stick to the statu quo » (ça casse le rythme de la chanson quand même), Nini se met à soupçonner sa nouvelle « amie » de lui avoir volé son téléphone.

Eh, c’est que finalement, Nini n’est pas si bête que ça ! Par contre, elle ne tient pas le rythme face au talent de danseuse de Gina. Sérieusement, l’actrice est géniale dans le rôle de la garce, et c’est une vraie danseuse, et excellente en plus.

Nini se rend compte qu’elle doit gérer ce problème et décide donc de s’en confier à sa meilleure amie, à l’aide d’un Power Point tout pété sur sa tablette… pour convaincre sa meilleure amie que voler un truc en retour était une bonne idée, parce que c’est exactement ce qu’elle a fait avec les baskets de Gina.

Elle s’en confie aussi à EJ qui est terrifié de voir que Nini est transformée par le spectacle. Terrifié et pas si fier d’elle, allant jusqu’à lui faire le reproche que voler est un acte bas. Pff. Je ne l’aime vraiment pas ce EJ. Je sais que c’est voulu de la part des scénaristes et tout, mais il me soule vraiment parce que Nini l’idéalise (c’est un terminaaaaaaaaaale) alors qu’il n’a eu aucun scrupule à lui voler son téléphone avant de lui dire que c’était naze de voler. Bref, c’est n’importe quoi si je me mets à m’énerver contre un personnage de cette série.

Aussitôt, EJ se sent coupable de voir que Nini est super amoureuse de lui puisqu’elle ne sait pas qu’il a volé son portable et qu’elle le voit comme quelqu’un de génial. Avec cette culpabilité et son envie de lui dire qu’il est désolé d’avoir volé son portable, EJ décide donc d’écrire à son tour une chanson, pour Nini. Enfin… Il décide de demander à Ashlyn d’écrire une chanson, quoi. Et comme par hasard, celle-ci a justement le son parfait pour lui ! On se croirait dans une série, dis donc.

Et en plus les paroles d’EJ sont vraiment pas mal dans le genre entraînantes alors qu’elles sont nazes, et en plus parfois trop longues pour le rythme. C’est entre la chanson et la confidence parlée, et il se met carrément à danser, ce qui fait peur autant à Ashlyn – autant que ça la fascine. Elle est bien forcée de lui dire la vérité sur la performance pas terrible cela dit, et ça le déprime alors qu’il comprend qu’il vaut mieux dire la vérité.

De son côté, Ricky passe l’épisode à stresser de ne pas avoir de réponse de Nini à son message vocal. Pire, elle lui a dit qu’elle a passé une soirée « not so hot » (pas si cool… mais hot a une connotation que « cool » n’a pas aha), et il le prend pour lui. Il s’en confie donc lui aussi à son meilleur ami, qui est toujours aussi perché.

Pourtant, Ricky est loin des préoccupations de Nini : elle décide de rendre les chaussures volées de Gina après les reproches de Gina… mais change d’envie en entendant celle-ci la critiquer en passant par une critique e Gabriella et de son look. Le pire, c’est que Courtney, la meilleure amie de Nini, a beau trouver que c’est idiot de voler des affaires, elle le fait elle aussi, volant son ordinateur, son script et un milliard de trucs. C’est prometteur.

Le lendemain, en répétition, Miss Jenn a la bonne idée de mettre Ricky et EJ en duo pour voir un peu l’alchimie Chad/Troy. Oh, on ne peut pas dire que ces deux-là soient les amis qu’ils sont censés être cependant, donc c’est sans surprise que ça tourne mal. EJ et Ricky s’échange le ballon jusqu’à ce que le premier se prenne le ballon de basket en pleine poire. Forcément, ils se confrontent ensuite dans les toilettes du lycée et EJ fait l’erreur de révéler à Ricky qu’il doit arrêter de téléphoner à Nini.

C’est une erreur de débutant, parce qu’évidemment, Nini vient rendre ses affaires à Gina en fin d’épisode, après une super performance de Stick to the statu quo, tout en s’excusant. Gina lui révèle donc qu’elle n’a pas son portable en sa possession (hum, joli arrangement de la réalité). Et comme Ricky vient reprocher à Nini d’avoir parlé à EJ du message vocal qu’il a laissé, le cliffhanger voit Nini comprendre que son copain n’est pas super clean avec elle. BIM.

> Saison 1

2 commentaires sur « High School Musical: The Musical: The Series – S01E03 »

  1. Je commence enfin à apprécier miss Jenn, j’ai l’impression que lors de sa dernière confrontation avec le prof de sport, c’est la première fois quelle ne joue pas un rôle, elle est vraiment elle.
    E.J. est pénible et il est pas douée pour écrire des chansons. Ca nous fait encore plus aimer Ricky pour le coup.

    J'aime

    1. Oui, peut-être bien, tu as raison. Je pensais que l’actrice était peut-être juste mieux dirigée aussi… mais peut-être bien que c’est voulu !

      Ah, merci ! Je ne supporte pas EJ :’)

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.