Charmed (2018) – S02E08

Épisode 8 – The Rules of Engagement – 20/20
Même si ça ne l’est pas, cet épisode avait déjà tout de l’épisode de mi-saison, avec les scènes que l’on regrettait de ne pas avoir dernièrement, mais aussi de nombreux développements vraiment bien trouvés. Les effets spéciaux sont à nouveau utilisés à bon escient et l’intrigue se développe pour créer un univers qui me plaît de plus en plus. Si le début de saison n’arrivait pas à me convaincre, c’est reparti exactement comme il faut là !

> Saison 2


Spoilers

208-2

 

 

Nothing like a little magic to end the day

Je ne regarde tellement plus rien en ce moment, je me sens tout rouillé au moment de commencer cette critique, alors par avance, désolé si c’est moins complet que d’habitude. Je vais faire mon possible pour me remettre vite dans l’ambiance, j’ai l’impression que mon dernier épisode de cette série était il y a des mois !

Pourtant, cet épisode reprend très exactement là où le cliffhanger du précédent nous avait lâchement abandonné : sur la demande en mariage de Parker. Et pour quelqu’un qui veut passer sa vie avec Maggie, il est super prude et n’ose pas se montrer nu devant elle, ça ne semble pas être la base d’un couple stable, non ? Maggie trouve d’autres bons arguments, cela dit, du genre, il est l’Overlord démoniaque et elle est censée le battre.

Les arguments de Parker sont moins convaincants, à vouloir rallier les deux mondes, alors que Maggie a la réponse parfaite : elle est trop jeune pour se marier. Sommes-nous vraiment dans une série américaine ? C’est rare d’entendre ce genre de choses dans une série, et ça ne fait pas de mal, surtout sur la CW où tout le monde a tendance à se marier à 17 ou 18 ans, quand même.

Elle ne veut pas se marier avec, mais elle est quand même prête à le défendre coûte que coûte lorsqu’elle apprend que des démons ont attaqué une sorcière alliée. Et quand elle entend ses sœurs descendre en flèche Parker, elle prend la décision immédiate de se marier avec Parker, histoire de devenir sa famille et de pouvoir avoir une influence positive sur lui, et sur l’ensemble de la communauté magique.

Euh, les choses vont bien vite dans cet épisode quand même. Maggie a l’air persuadée que se marier avec Parker sera suffisant pour arrêter la violence entre eux, mais c’est sans compter sur le fait qu’elle s’apprête à s’allier avec des démons. En revanche, j’adore le côté Serment des démons qui la protégerait en cas de mariage : les autres démons jurent de protéger l’Overlord quoiqu’il arrive, et partant de là, de protéger les gens à qui elle s’allie… surtout en cas de mariage.

Du coup, certains arguments tiennent tout de même, et c’est dessus que Maggie s’appuie pour convaincre ses sœurs vraiment contre le mariage que celui-ci est une bonne chose. La scène de réunion des trois sœurs aura été courte : elles passent tellement de temps séparées, elles n’ont plus rien à se dire, en fait. Enfin bon, Macy et Mel sont tout de même rapidement d’accord pour s’unir contre ce mariage et demander à Harry de l’aide pour trouver comment l’interrompre.

Pourtant, Maggie est sûre d’elle, surtout quand Parker réussit à faire libérer deux sorcières prises en otage sur sa simple volonté. Tout n’est pas si simple pourtant : Abigael a un plan pour s’assurer de sa réussite, et elle se sert du bras droit de Parker pour cela. C’est tant mieux, ça fait de bons moments, surtout quand il explique calmement que lors du mariage, Maggie doit passer un serment de sang avec Parker pour lui être obéissante quoiqu’il arrive ensuite. Parker le refuse, allant à l’encontre des traditions démoniaques, mais programmant aussi le mariage pour le soir même.

Vraiment, tout va trop vite dans cet épisode, et ça contraste avec la lenteur de la relation Macy/Harry qui n’avance pas… Avant cet épisode. Ben oui, Mel fait équipe avec Macy, alors elle en profite pour parler à sa sœur de ce qu’elle pense savoir de ses sentiments tout en préparant un sortilège qui n’est pas franchement son idée la plus brillante. Les scénaristes s’en tirent drôlement bien de cette scène qui approfondit enfin la relation des deux sœurs, quelque chose qui manque terriblement cette année.

En tout cas, on découvre que Macy ne se sent pas amoureuse d’Harry, mais plutôt de l’être des ténèbres, ce qui est bien dommage puisqu’Harry se sent attiré par elle. Mel n’hésite pas à confier cette dernière information à sa sœur qui la balaie toutefois d’un revers de main, préférant se concentrer sur la capture beaucoup trop facile d’une mouche.

Elle fait bien, puisque les deux sœurs découvrent ensuite que le mariage a été avancé au soir-même. Leur plan entre donc en action bien rapidement, mais elles ont apparemment le temps de le prévoir tout en préparant leur tenue de mariage. C’est rapide. Et puisqu’il s’agit d’un mariage démoniaque, tout le monde est habillé en noir. Le plan ? Mel envisage de devenir une mouche, rien que ça.

Pendant que Mel fait ça, Harry essaie de convaincre Macy qu’il leur faut libérer Abigael, puisque leurs intérêts doivent être les mêmes. C’est malin : déjà que Macy était persuadée qu’il était amoureux d’Abigael. C’est le triangle amoureux le plus pété du monde tout ça !

Pendant ce temps, en mouche, Mel apprend que si, les démons sont bien ceux qui ont volé la fameuse pomme de l’épisode précédent. Ce n’est pas du tout normal pour elle, mais elle risque quand même bien sa vie, puisqu’elle se pose directement sur l’épaule de Godric pour tout savoir. Elle manque de mourir, oui, mais elle s’en sort bien finalement, réussissant même à redevenir une sorcière sans trop de difficulté.

La vraie difficulté, c’est alors de parler à Maggie et de la convaincre que Parker est au courant du vol du fruit sacré et ne punit pas Godric pour autant. Maggie est terrifiée de savoir la vérité, mais surtout de la manière dont la vérité a été connue par sa sœur : elle prend très mal de découvrir que Mel s’est transformée en mouche pour tout savoir, alors elle la vire de son mariage. Magnifique.

De leur côté, Macy et Harry découvrent qu’Abigael a réussi à s’enfuir, mais ils n’ont aucun mal à remettre la main dessus. C’est tellement énorme la manière dont Abigael les retrouve et les manipule aussitôt. Elle n’a aucun mal à le faire avec Harry, qui lui fait une confiance aveugle. Heureusement que Macy est plus lucide.

En parallèle, Maggie fouille le bureau de Parker… et c’est exactement le plan que Godric et Abigael avaient mis en place : l’Overlord découvre la sorcière dans son bureau, avec les fruits sacrés en main. Il n’en faut pas plus pour que la trahison soit ressentie par les deux camps : Maggie est choquée de découvrir son futur mari assoiffé de pouvoir et prêt à se laisser trahir par Godric sans rien faire, au prétexte qu’il voulait le protéger, alors que Parker est persuadé que la sorcière le trahit.

Le problème, c’est que c’est lui qui a le pouvoir, alors il n’hésite pas à forcer Maggie à se marier, particulièrement après avoir découvert l’existence de Jordan (oh oh) en fouillant sa mémoire. Et avec le mariage, il veut aussi le rituel sanguin s’assurant l’obéissance de Maggie.

Oh, cela ne peut pas se produire évidemment : Macy, Harry et Abigael s’en assurent et réussissent à empêcher le mariage, de manière bien rapide là encore. Voilà donc un mariage qui tourne court, avec Harry qui téléporte les sorcières loin de tout ça. Les sorcières, mais pas Abigael. Les sœurs retournent alors au QG où Mel a bien progressé elle aussi : elle a trouvé une racine d’arbre qui pourrait en théorie lui rendre ses pouvoirs.

Cela ne fonctionne pas du tout sur elle, mais Maggie a aussitôt une vision, la même que d’habitude, mais plus longue : c’est donc bien Parker qui attaque Jordan, comme je commençais à m’en douter. Partant de là, les choses s’accélèrent : Parker arrive aussitôt à Safe Space pour s’en prendre à Jordan, que Macy et Harry savent maudits. C’est terriblement cool comme épisode à partir de là, parce que tout s’enchaîne bien et les effets spéciaux sont bons.

Les trois sœurs utilisent enfin leurs pouvoirs, en plus : Macy a toujours le contrôle du feu, ce qui est bien pratique pour déclencher l’alarme anti-incendie du centre, qui fonctionne au gaz plutôt qu’à l’eau. L’ambiance est donc très enfumée, et c’est ce qui fonctionne bien à créer le feeling tout particulier de la bataille finale : Parker s’en prend à Jordan qui survit, mais finit inconscient… Les scénaristes s’en foutent par contre.

De son côté, Parker est attaqué par les sœurs, notamment Mel qui réussit à le figer, littéralement, avec le gaz qui se transforme en glace autour de lui, à la Piper de saison 3 pour ceux qui auront la référence. Cela n’empêche pas Parker de se téléporter en revanche, et après quelques péripéties, il est de retour pour achever Jordan et possiblement Maggie alors que ses sœurs et Harry sont plus loin dans le centre.

Comme je m’y attendais, Abigael surgit alors de nulle part, avec ses pouvoirs toujours (ce qui ne perturbe pas Maggie outre mesure), et poignarde son frère dans le dos.

Comme il a mangé le fruit sacré, il est immunisé contre la magie : Harry ne peut donc pas le soigner. La fin d’épisode est dès lors toute déprimante, avec une Maggie en larmes d’avoir perdu son mec, qu’elle pense mort. Bon, il s’est évaporé de la même manière que lorsqu’il se téléporte, sans y laisser un dernier souffle, alors je ne m’avoue pas vaincu si vite !

Un qui s’avoue vite vaincu par contre, c’est Harry, qui se laisse embrasser par Abigael, persuadé qu’elle les a aidés. C’est franchement n’importe quoi, j’ai du mal à croire à ce couple, mais il va de soi qu’il y avait une jolie tension sexuelle entre eux et que cette fin d’épisode entre eux est très réussie. C’est évidemment surpris par Macy, aussi, sinon ce ne serait pas drôle. Et elle est triste en plus, alors que bon, elle a eu plus que son occasion avant.

Dans tout ça, Abigael est donc la grande gagnante de cet épisode : elle a la confiance (relative) des sœurs, celle d’Harry (qu’il est faible face à la tentation), mais aussi les plein pouvoirs sur le monde démoniaque. Ah beh oui, évidemment qu’elle profite de l’occasion pour prendre le pouvoir en expliquant aux démons qu’elle est leur Overlord, qu’elle veut une matriarchie et venger son frère. Le venger de la mort qu’elle lui a infligé ? Oh, c’est qu’elle fait croire à ses sujets que Parker a été tué par les sorcières, quand en fait, c’est elle qui a porté le coup supposément fatal. Et évidemment, Parker n’est pas vraiment mort : elle l’a sauvé, parce que c’est rigolo de le garder en cage pour le torturer. Belle fin d’épisode !

> Saison 2