Grey’s Anatomy – S16E11

Épisode 11 – A Hard Pill to Swallow – 15/20
C’est un épisode tout routinier que propose la série, mais c’est un peu le cas toutes les semaines avec cette saison 16. On s’y fait. Les intrigues avancent petit à petit, à leur rythme, et on met de côté quelques-uns des personnages que je préfère, mais c’était inévitable après la semaine dernière. Bref, la vie suit son cbinours à l’hôpital, ni plus, ni moins.

> Saison 16


Spoilers

1611.jpg

I am more pregnant than I thought.

Cristina est fan du même smiley que moi, c’est top ! L’épisode reprend avec une bonne réflexion sur le manque de soin aux États-Unis. Un grand classique pour cette série, mais j’étais tout de même curieux de voir ce que ça allait donner… Malheureusement, ça reprend avec le nouveau pédiatre qui charme Meredith en faisant les lacets d’Amelia. Il y avait un bon humour dans la scène, mais ça ne m’a pas trop passionné.

De toute manière, je suis team Meredith/Andrew, moi, et je suis content que les scénaristes le soient aussi quand on voit comment Meredith le chauffe. Après quelques jours off pour Miranda, le retour à l’hôpital ne semble pas très bon, avec des réunions et des discussions de budget qu’elle reporte bien trop.

En revanche, elle reprend son travail de chirurgien avec plaisir, et je la comprends : sa patiente est Donna de Suits. Oh, ça y est, voilà le déclic qu’il me manquait pour avoir vraiment envie de reprendre Suits, je me rends compte que le personnage de Donna me manque, et l’actrice aussi. Elle joue un personnage dont le mari est mort l’année précédente après un mauvais diagnostic à l’hôpital, et qui se retrouve à l’hôpital avec ses filles.

J’ai beaucoup aimé son intrigue : le personnage s’appelle Susan et il est évident qu’on la reverra, parce que Bailey et Andrew n’arrivent pas à savoir qu’elle a, y compris après un arrêt cardiaque. Bailey ? Elle se remet de sa fausse couche avec difficulté, mais obtient de l’aide inattendue de la part de Tom, qui perdu deux enfants comme cela avec son ex-femme. Andrew ? Il peut compter sur le soutien de Meredith en fin d’épisode pour résoudre ce cas.

Amelia prend enfin la peine de dire la vérité à Lincoln sur sa grossesse. Si elle n’est pas sûre que l’enfant soit d’Owen, elle veut tout de même en parler à Lincoln, parce qu’elle est clairement amoureuse de lui finalement. La déclaration est jolie, mais elle lui balance une sacrée bombe quand même. Cela nous laisse Lincoln tout perturbé sur un banc où il est rejoint par Jo.

Pas le temps d’en parler longuement : ils sont interrompus par l’arrivée d’un patient avec un poisson dans la gorge. C’est plutôt marrant comme intrigue et ça apporte un contrepoint léger à la situation de Linc qui n’envoie pas du rêve. Autant je n’aime pas le personnage, autant je trouve que ses intrigues cette année sauvent vraiment la série. Ca évite de trop m’ennuyer, au moins. Et en plus, le lier à Jo, c’est chouette, parce qu’elle est super choquée de le voir si peu réactif face à tout ce qui lui tombe dessus.

Finalement, son électrochoc, c’est la réaction de la fiancée de son patient qui décide de rompre face à tant de stupidité de sa part, parce qu’il a bouffé un poisson-chat quand même. Il confronte donc Amelia dans la salle des plantes… ce qui me permet au moins de valider sans problème le point du Bingo Séries sur les plantes d’intérieur. C’est la fin d’épisode, oui, et Lincoln en profite pour dire à Amelia qu’il n’est pas sûr de lui et qu’il veut qu’elle fasse un test de paternité. Ce faisant, il la fait pleurer pour la première fois. Quel couple !

Voir aussi : Performance de la semaine – Chris Carmack

De son côté, Teddy a perdu sa bague de fiançailles, ce qui permet à Jo de dire qu’elle ne retire jamais la sienne. C’est chouette, mais n’empêche qu’Alex n’est plus là, putain. Quant à Teddy, elle est contente de perdre la bague sur un jour off d’Owen, mais celui-ci lui rend une visite surprise à sa future femme pour parler mariage sur son lieu de travail. Apparemment, ça se fait ? Je vous jure, les scénaristes en font trop en ce moment à Shondaland.

Ils cherchent la bague, donc, et cela stoppe Amelia qui était sur le point d’annoncer la vérité à Owen. Dommage, c’est une scène que j’attends tant qu’à faire. Cela dit, on comprend vite où est la bague quand Léo a un problème de santé : il a avalé la bague, évidemment. On finit donc sur une scène toute mignonne entre Teddy et Owen. Si, si, toute mignonne, même si ça finit sur un pierre-feuille-ciseau pour savoir lequel des deux devra fouiller dans les selles de Léo.

Si les scénaristes sont plutôt fans de Meredith et Andrew a priori, il n’empêche que l’histoire de l’épisode arrange des scènes forcées entre Meredith et le nouveau pédiatre quand celle-ci s’occupe d’un adolescent à l’hôpital. C’est surtout l’occasion d’apprendre à mieux connaître le nouveau pédiatre sexy, veuf lui aussi, depuis deux ans. Au moins, c’est un nouveau personnage que l’on va pouvoir apprendre à aimer petit à petit.

En plus, s’il est doué médicalement parlant, il accepte de se faire corriger par Meredith et de tester ce qu’elle souhaite sur leur patient. Ce n’est pas efficace sur le patient, mais c’est efficace sur les téléspectateurs que nous sommes, puisque ça nous montre qu’il n’a pas un égo surdimensionné comme une grande partie des chirurgiens de cette série, et comme Cristina, qu’il connaît, alors c’est cool… même si je ne comprends pas pourquoi Meredith n’assume pas de la connaître en fin d’épisode. Certes, il ne la supporte pas trop Cristina, mais bon, elle aurait pu lui dire dès le départ les choses.

Oh, et l’intrigue est aussi l’occasion de passer un message anti-cigarette et anti-vapotage. Pourquoi pas.

Du côté de ce qui ne m’intéresse pas du tout dans cet épisode, Maggie a donc démissionné et est réconfortée comme il peut par Richard qui, justement, ne peut pas grand-chose pour l’aider. Il lui explique au moins que s’il n’osait plus la regarder, c’est parce qu’il culpabilisait de l’avoir envoyer faire une chirurgie qu’elle ne pouvait probablement pas réussir. Le problème, c’est que Maggie se sent coupable de la mort de sa cousine parce qu’elle sait qu’elle a oublié de poser une question qui aurait pu éviter une erreur médicale. Bref, le procès promet : elle se sent coupable… Et ses sœurs s’en foutent royalement. En fait, tout le monde s’en fout, comme Richard, qu’elle rejette. C’est beau.

Bien sûr, Richard ne se laisse pas rejeter comme ça aussi facilement. Malheureusement, ça ne m’a pas passionné pour autant, parce que c’est un personnage que je n’aime pas plus que ça, et ça fait seize ans que je le suis, alors ce n’est pas près de changer. J’espère encore pouvoir réapprécier Maggie comme à ses débuts, mais ce n’est pas cet épisode qui parvient à le faire. À la place, j’ai profité de ses scènes pour commencer à mettre en page la critique, c’est dire. Pourtant, c’était touchant de voir Richard s’occuper de sa fille comme ça… ça change un peu. En plus, il trouve les mots pour la réconforter.

Finalement, Richard rentre chez lui et retrouve Catherine qui l’interroge sur ce qu’il a fait de sa journée. Clairement, elle n’a plus confiance en lui et leur couple ne fonctionne plus du tout. Il faut se rendre à l’évidence : ils doivent parler pour de bon de leur mariage. Voilà qui promet encore des scènes qui ne me passionneront pas, même si j’adore Catherine !

> Saison 16

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.