Station 19 – S03E02

Épisode 2 – Firework Indoors – 13/20
Non seulement, l’épisode n’était pas dingue du côté des intrigues qu’il proposait, avec des personnages que je trouve de plus en plus caricaturaux et des situations pas si exceptionnelles, mais en plus, il y a une sorte de réécriture bien ratée d’un personnage que l’on connaît depuis des années. Il y a des éléments qu’on ne peut pas rajouter comme ça, sortant de nulle part. Bref, ce fut long à voir, et c’est tout le problème de cette série qui ne parvient pas toujours à avoir de bonnes idées, franchement.

> Saison 3


Spoilers

302.jpg

Were you being a slut?

Je sais, je suis en retard dans le visionnage de cette saison, mais franchement, le 3×01 ne m’a pas envoyé du rêve dans les perspectives d’avenir de cette saison. Andy étant mise à pied par Sullivan la forçant à prendre des congés maladie, elle est remplacée par un certain Vasquez qui sort de nulle part et a du mal à s’intégrer dans l’équipe soudainement beaucoup trop ambitieuse par rapport à avant.

C’est dingue, la scène de l’arrivée du remplaçant de Ripley montre à quel point ils veulent tous être bien vus, et ça ne m’a pas particulièrement plu. Comme toujours avec les séries de Shonda, le nouveau chef, Dixon, a tout pour qu’on le déteste pour l’instant, mais je sais qu’on finira bien l’aimer. C’est un ancien policier qui veut faire en sorte que les pompiers de Seattle soient encore meilleurs qu’avant, ce qui promet. En plus, non seulement il ne rigole pas à la blague de Vic, mais en plus, il va jusqu’à critiquer Ripley… il a tout pour qu’on le déteste ce Dixon !

L’urgence de l’épisode que doivent résoudre les pompiers est un simple incendie dans un magasin, mais ça apporte son lot d’actions : des clients qui profitent de l’incendie pour voler des articles, un feu d’artifice qui explose à l’intérieur sans prévenir, un adolescent qui pense qu’il est en plein shooting (histoire de faire un peu de politique anti-second amendement et critiquant les chaînes d’infos) et un autre qui a volé une veste et dont Ben s’occupe, le soupçonnant quand même d’avoir déclenché l’incendie.

Eh, il y a de bons moments contrairement aux apparences : Travis est un personnage génial qui sait s’occuper de l’adolescent à merveille, tout en critiquant intelligemment la presse, Vasquez est un relou auquel je pourrais peut-être m’attacher s’il continue à être aussi chiant avec les personnages que je n’aime pas. Tout n’est pas perdu.

Du côté de Ben, en revanche, j’ai totalement décroché, parce que merci non merci : on a ainsi droit à un flashback tout pourri sur son adolescence où il vole une voiture dans le garage d’une maison et… bon, comment dire ça poliment ? Je n’en ai rien à foutre. On voit tout de suite que ça va mener vers un nouveau traumatisme qui n’a pas de raison d’être et dont on n’a jamais parlé avant alors que ça fait quelques années qu’on connaît le personnage désormais.

Et effectivement, ça finit en accident de voiture dans la forêt à cause d’une biche. Inévitablement. L’un des personnages, Danny, est éjecté de la voiture et finit dans un coma. Bonjour la culpabilité pour Ben, mais bon, même si on l’a vu rencontrer sa femme et se marier, il en a jamais été question auparavant. Je trouve ça trop gros, là pour le coup.

Tous ces flashbacks se déroulent en parallèle de scènes où l’on voit Ben décider de jouer les héros pour sauver un autre adolescent de 14 ans probablement coincé dans le magasin. Il finit par le retrouver dans un coffre où il est cramé et à moitié étouffé. Evidemment. Tout est bien qui finit bien, finalement, mais la relation Maya/Jack qui s’est transformée en une relation de haine énerve totalement les autres pompiers. Il faut dire que Maya réduit la relation qu’elle avait avec Jack à un simple plan cul, et je trouve ça bien naze, parce qu’ils avaient un peu plus que ça quand même. Bref, à la place de Jack, je serais super énervé aussi.

Maya a toujours été compétitive et ambitieuse, je sais bien, mais là, ça devient caricatural et franchement énervant. J’aimais le personnage avant… J’ai de plus en plus de mal avec elle. Elle vient juste d’être promue, mais elle veut déjà une autre promotion. Elle s’en confie à Sullivan qui a la bonne idée de la remettre un peu à sa place, mais bon.

Le soir, toute la station se retrouve dans un bar pour boire des bières – apparemment l’accident de bar de la semaine dernière n’inquiète personne. C’est l’occasion pour Jack de rencontrer une jolie femme critiquant le chef Dixon en disant qu’il ressemble à un agresseur sexuel, exactement comme les pompiers l’avaient dit en début d’épisode.

Le seul problème, c’est qu’elle est… la femme de Vasquez. Et elle sait très bien ce qu’elle fait en couchant avec Jack dans sa voiture ; mais Jack ne s’en rappelle que trop tard. C’est d’un naze comme rebondissements.

Quant à Ben, il se rend voir Danny à l’hôpital, parce que oui, Danny est encore en vie et toujours dans le coma. C’est bien ça que je trouve trop gros : en une dizaine d’années avec ce personnage, il n’avait JAMAIS été question de son existence. Si encore l’accident l’avait tué, OK, mais là, on nous révèle que Ben est devenu chirurgien, puis pompier, à cause de cet accident et de Danny. Et il lui fait des cadeaux tout pourri ; des baskets pour un type dans le coma depuis plus de vingt ans. Non mais… Qu’est-ce qui leur prend aux scénaristes, là ?

Dans tout ça, on accouche donc de l’idée de Ben voulant être un chirurgien sur les scènes d’accident. Il en parle à Sullivan, espérant que celui-ci aimera l’idée d’impressionner Dixon avec ce pompier trop fort.

Pendant ce temps, Andy est donc en arrêt maladie, ce qui rend ses collègues curieux. Comme elle est l’héroïne de la série, elle ne reste pas sans rien faire non plus. Elle est ainsi interrompue dans sa nuit de sommeil par l’arrivée de Ryan, puis par sa voisine qui se met à hurler d’un coup. Dans une pure tradition Grey’s, la voisine s’est donc explosée une artère en cassant un verre de vin, LOGIQUE.

Heureusement, Ryan est là : il peut donc aider Andy et appeler son père pour qu’il vienne avec une ambulance privée. Une fois sur place, il n’aime pas beaucoup voir Andy en sous-vêtements chez sa voisine et il n’aime pas trop retrouver non plus Ryan comme ça, mais bon, il s’occupe de Ruby, la voisine. Celle-ci finit à l’hôpital où tout va bien pour elle.

Andy et Ryan restent toutefois s’occuper des enfants de Ruby – et ils s’en occupent bien mal vu le traumatisme qu’ils doivent avoir subi – et nettoient tout le sang dans l’appartement – et il y en a !

Quant au père d’Andy, il est énervé de voir que sa fille ne travaille pas. Il se rend donc voir Sullivan pour se mêler de ce qui ne le regarde pas et demander des comptes. L’angoisse d’avoir un père pareil, franchement ! Allez, c’est tout de même bien pratique : Andy peut le rappeler en fin d’épisode quand Ryan se fait tirer dessus par l’un des gosses de la voisine avec sa propre arme de service. Non mais… Qu’est-ce qu’il est con, sérieux. D’où tu laisses ton arme de service sans protection à portée de main d’un enfant qui a joué avec ton badge toute la journée ?

Avant de finir cette critique, on notera quand même le changement de logo pour la série : fini les flammes, bonjour le logo de Grey’s revisité ; et on notera aussi que Ryan a avoué ses sentiments persistants pour Andy à cette dernière, après avoir révélé que Janet l’avait trompée. Merveilleux ce cliffhanger qui voit Ryan entre la vie et la mort, du coup. Les scénaristes essaient vraiment, hein, mais ça ne prend pas sur moi.

> Saison 3

2 commentaires sur « Station 19 – S03E02 »

  1. Salut,

    J’ai trouvé cet épisode bien moyen!
    Je n’aime pas cette Maya 2.0. La façon dont elle se présente au nouveau Chef ( que je n’aime pas non plus), son attitude envers Jack et la manière dont elle se ‘vend’ à Sullivan pour la promotion de Capitaine. Comment elle lui fait remarquer que c’est lui qui a laissé Warren entrer dans le magasin sans équipements, c’est limite chantage non? Elle est Lieutenant depuis 5 mn, et elle veut être Capitaine, non mais sans blague!!

    La backstory de Ben était complètement inintéressante, à l’image du personnage. Je ne l’aimais déjà pas dans Grey, mais là, c’est pire! Et sa proposition à Sullivan à la fin, au secours!!

    Je reste neutre sur les scènes Andy/Ryan.
    J’attends de voir comment le perso de Vasquez va évoluer. Mais on peut imaginer que ça va ‘péter’ entre lui et Jack.

    J’ai aimé: la scène du bar avec Travis, Dean et Vic.
    J’ai adoré: Travis, bien sûr 😉 . Il me sauve cet épisode.

    Voilà, Adishatz à tous!!

    J'aime

    1. On est bien d’accord pour Maya, je trouve que son évolution est tordue et sans queue ni tête par rapport à ce qu’elle était dans les deux premières saisons !

      Enfin bon, concrètement, on a pensé exactement la même chose de tout l’épisode, je me retrouve totalement dans ce que tu écris !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.