The Magicians – S05E12

Épisode 12 – The Balls – 17/20
Nous voilà à l’avant-dernier épisode de la série et il manque un tout petit peu de certaines dynamiques que j’adore. Pourtant, c’est un vrai plaisir d’avoir enfin le groupe réuni dans une même intrigue… mais justement, le groupe n’est pas encore au complet, donc il y avait une part de frustration tout au long de l’épisode. Bref, il est excellent, plein de très bons moments, mais je sais que les scénaristes peuvent faire encore mieux. J’imagine qu’ils se gardent des billes pour la toute fin !

> Saison 5


Spoilers

12.jpg

So repressed the overwhelming urge to sing while stealing shit?

Honnêtement, ce n’est pas possible : c’est déjà l’avant dernier épisode de cette saison, et donc de la série. Le temps est passé trop vite, et je suis dégoûté de me dire que j’approche déjà si vite des dernières minutes avec tous ces personnages que j’adore. Au moins, ils partiront probablement sans fausse note, et ce n’est pas cet épisode musical qui va me faire dire le contraire. Evidemment qu’avant de disparaître, la série nous laisse avec quelques chansons !

Avant tout, cependant, cet épisode reprend tout tranquillement par un énorme résumé de deux minutes qui fait voir à quel point cette intrigue est plus complexe qu’il n’y paraît. Une fois que c’est fait, on découvre la vie du Couple grâce à Marina qui résume tout ce qu’elle sait sur leur hôtel. Clairement, il va être question de mener une mission impossible pour s’infiltrer chez eux et plus particulièrement dans le sous-sol où se trouve le coffre-fort qui intéresse désormais nos héros.

Marina, elle, a déjà tenté sa chance et c’est bien planté, comme on le sait déjà. Cette fois, on le découvre en image, et ça fait de la peine, surtout pour Kevin qui se fait tabasser par un des gardes du Couple, appelés Gollum par Marina. On notera que celle-ci a repris son look d’enfer et que ses cheveux courts lui vont encore mieux comme ça. Autrement, elle n’est pas très utile pour nos héros : Fen contredit sa théorie que la graine qu’ils cherchent serait dans ce coffre-fort, car elle ne pourrait pas y survivre.

Après, heureusement, elle leur laisse le fameux livre de la semaine dernière qui s’avère juste être un livre pop-up servant de carte pour se repérer dans le Nave Hotel du couple. C’est comme cela que tous nos héros – minus Julia et Penny 23 – se lancent dans une grande opération pour aller voler la graine, qui se trouverait dans le sac du couple. J’ai bien ri durant la scène, parce que les pions qu’ils fabriquent pour représenter leur plan sont excellents.

Rapidement, le plan se met en place et c’est Zelda qui nous introduit l’épisode musical : les communications sont brouillées dans l’hôtel, mais le sort qu’elle propose les contourne en chanson. Evidemment. C’est en revanche Marina qui devra être à l’origine du sort, et ça leur fait part. L’épisode musical commence finalement de manière surprenante quand tous nos héros s’en prennent à l’homme-cochon qui redébarque et se mettent à chanter avec lui.

C’est excellent, mais ça leur pose un nouveau problème quand Zelda explique que chaque émotion un peu forte qu’ils ressentiront leur fera chanter une chanson. C’est extrêmement gênant et ça fait que nos héros décident de brider leurs émotions comme ils avaient déjà réussi à le faire par le passé. Le seul problème, c’est qu’on sait que quand leur amulette les bridant explosera, ils partiront en vrille avec un surplus d’émotions…

Malgré tout, ils le font et ça permet aux acteurs de tout déchirer dans l’absence d’émotions alors qu’ils s’introduisent via une valise à la Animaux fantastiques. Malheureusement, alors que Josh, Fen et Margo ont trouvé le sac contenant la graine et une mauvaise traduction de la page de Q, ils sont surpris par le méchant Fogg qui prévient aussitôt le Couple. Ceux-ci débarquent et lui promettent un pays dans le nouveau monde… Qui selon Fen ne verra pas le jour, puisqu’ils se plantent dans la traduction.

Elle décide donc de leur faire croire qu’elle est prête à les aider, pour mieux découvrir que tout le plan du couple est en fait d’avoir des enfants dans leur nouveau monde, parce qu’ils sont maudits et ne peuvent en avoir dans celui-ci. Tout de même, ça ne s’invente pas.

En parallèle, Alice, Kady et Eliot sont ensemble quand ils apprennent l’échec du plan. Un faux plan à trois pour échapper au Couple plus tard, ils se retrouvent face à un des gardes de l’hôtel… qui brise l’amulette d’Alice. Celle-ci se met inévitablement à chanter sa vulnérabilité dans une chanson originale vraiment intéressante, mais trop courte.

C’est ensuite au tour d’Eliot de la rejoindre : il boit volontairement une gorgée d’émotions pour réconforter son amie… et ils entament bien malgré eux un duo qui nous révèle toutes les émotions bien cachées d’Alice. Franchement, elle n’aura jamais été aussi touchante que dans cet épisode. Quant à Eliot, bon, ses performances vocales ne sont plus à prouver et sauvent littéralement cette chanson qui était trop calme et répétitive à mon goût. Après, toutes les émotions sont balayées d’un revers de main quand on découvre Marina et Zelda en train d’avoir le même refrain sur la nécessité de ne pas abandonner et de croire en sa place dans le monde.

Loin d’eux, Kady rejoint Fogg et les autres pour libérer ces derniers maintenant que le Couple n’est plus là. Le seul problème, c’est que Pete, qui avait la valise permettant à tous de s’échapper, s’est fait prendre à son tour et viré aussitôt de l’hôtel. Alice pense avoir un plan… mais malheureusement, la nouvelle copine de Marina débarque à l’appartement pour s’en prendre à sa copine. Elle est vexée de la retrouver en train de faire exactement ce qu’elle avait promis ne pas faire et elle décide donc de détruire la baguette magique qu’elle a en main. Le seul problème, c’est que cette baguette permettait de faire la connexion entre tous nos magiciens.

La baguette est finalement réparée à temps pour que Zelda et Marina puissent entendre le duo suivant : Alice et Eliot sont en effet surpris par un gollum et se mettent à chanter à nouveau pour le mettre KO. C’est sacrément efficace contre eux et, par conséquent, Kady, Josh et Margo n’ont d’autres choix que de boire leurs émotions à leur tour et de les rejoindre dans une belle chanson. Si la chanson était cool et le gag final hyper jouissif, j’ai trouvé dommage que ce soit si court, à nouveau. Et c’était un peu facile que ce soit le point faible des gardes, mais bon, il fallait bien avancer.

Pour avancer, on avance vite avec ce dernier trio qui parvient à prendre en otage la femme du Couple, puis avec Margo qui est assez maligne pour détendre une situation tendue où Fen et la femme du couple étaient prises en otage alors que la graine était en train de mourir peu à peu de chaud. Un coup de feu de Margo plus tard, Fen se met la graine dans le seul endroit assez chaud, un peu humide et très humain auquel elle pense et tout notre groupe se barre en chantant sur le toit.

Ils chantent qu’ils veulent être sédatés tout en courant pour leur vie, ce qui est toujours marrant. Une fois sur le toit, ils découvrent le plan de fuite d’Alice : le père Noël… qui se marre bien de leur situation, mais c’est à peu près tout. Drôle de cliffhanger pour un avant-dernier épisode.

Sinon, Julia et Penny 23 sont à l’écart de toute cette intrigue, évidemment, mais c’est pour une bonne raison : ils ont toujours la grossesse de Julia à gérer, et c’est toujours aussi compliqué apparemment. Inquiète d’avoir appris tout ça sur la mère de son nouveau mec, Julia se met à la recherche de celle-ci… et la retrouve en bonne santé. C’était top comme idée.

Cela permet une scène très émotive qui cherche un peu à conclure toutes les intrigues de développement de Penny : on découvre ainsi que sa mère a entendu des voix pendant la grossesse, mais aussi chaque fois qu’elle était en présence de son fils. À l’inverse, tout s’arrêtait quand elle s’éloignait de lui. Ma foi, c’est original et simple à la fois comme développement : Julia va devoir abandonner son enfant, c’est tout… Ou trouver une solution au problème.

Elle est sur la bonne voie dès le départ : elle remarque que quand la mère est en présence de Penny, une lumière magique irradie du fils et se dirige tout droit vers sa génitrice. Du coup, Julia décide de révéler la vérité sur la magie à sa belle-mère. Cette dernière ne prend pas super bien la nouvelle à l’origine, parce qu’elle ne se sent pas prête à s’embarquer à nouveau dans la souffrance de la perte de son fils, une seconde fois.

Tout ce qu’obtient Penny 23 dans l’affaire, c’est donc une photo de sa mère avec Penny. Que d’émotions… mais c’est dommage d’avoir eu droit à tout ça en parallèle d’une intrigue qui reliait enfin tout le monde. Les voir mis de côté si proche de la fin de la série, c’est tout de même frustrant. Ah, et sinon, pour le titre de l’épisode, c’est le nom de famille du Couple, tout simplement. Je ne m’y attendais pas.

> Saison 5

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.