Grey’s Anatomy – S16E20

Épisode 20 – Sing it Again – 16/20
L’avantage du cliffhanger totalement perché de la semaine dernière, c’est qu’il permet à cet épisode de partir dans une nouvelle direction qui occupe tout l’hôpital – et peut-être même un peu trop parce que ça finit par devenir un refrain entêtant qu’on n’a plus envie d’entendre sur la fin. L’épisode est bon, en tout cas, sans être exceptionnel… à l’image de la saison, donc.

> Saison 16


Spoilers

1620.jpg

Wait, what’s a Winston ?

Il paraît que les conférences médicales permettent désormais de créer des memes ? C’est n’importe quoi franchement, mais Richard est en tout cas la risée d’internet désormais, au moins dans le monde de la série. On le retrouve donc dans un avion avec Maggie et Catherine, à son bras comme si elle avait été toujours là pour lui. Euh, vous êtes en plein divorce, les gars. Et t’étais à l’autre bout du pays, qu’est-ce que tu fais dans le même jet privé qu’eux ? Les chirurgiens ont vraiment des jets privés comme ça ?

À Seattle, Meredith, Amelia et Maggie gèrent comme elles peuvent la cellule de crise pour s’occuper de Richard. Cet homme de 65 ans, comme le dit Bailey, a désormais tous ses proches et donc tout l’hôpital à 100% sur son cas, même s’ils n’ont pas trop envie d’envisager une simple démence de vieillesse ou Alzheimer. Voilà qui commence bien. En tout cas, il a un sacré historique médical… et pas mal de symptômes aussi, ce que ses amis découvrent quand il leur annonce qu’il était avec Catherine à la conférence, alors qu’on sait que non.

Le problème, c’est que son IRM ne permet pas à Maggie, Meredith et surtout Amelia, la seule spécialiste dans la pièce, de comprendre ce qu’il a, avec Meredith insistant toujours pour refuser que ce soit Alzheimer. On verra bien. En tout cas, les tests écrits qu’elles lui font faire ensuite ne sont pas bons : ils n’arrivent pas à dessiner un test en 3D, ni une horloge – il a le cercle, mais pas les numéros à la bonne place.

Occupés avec les tests médicaux et les résultats, les médecins ne voient même pas que Richard s’échappe de sa chambre pour errer dans l’hôpital qu’il connaît comme sa poche. Cela lui permet de se retrouver dans un bloc opératoire avec un scalpel pour opérer ce qu’il pense être un patient, mais qui ne s’avère être que lui. Oups.

Meredith est celle qui le retrouve et parvient à le faire revenir peu à peu à la raison… mais c’est pour mieux découvrir un excès de colère de Richard et surtout le fait qu’il l’appelle désormais Eilis. C’est gênant comme tout et ça fait vraiment penser à Alzheimer pour le coup. Son retour en chambre n’est pas pour aider à écarter cette hypothèse que Meredith refuse quand il demande s’il est au Seattle Grace (alléluia, je ne suis plus le seul à avoir du mal à me souvenir que cet hôpital a changé de nom – oups) et veut voir les internes avant qu’Adèle ne le tue pour son retour chez lui. Merveilleux.

< Crossover : S03E11 – No Day Off – 13/20

Pendant ce temps, le cliffhanger de Station 19 est complétement atténué au point que je me demande si on verra vraiment l’incendie au prochain épisode. En effet, on retrouve le duo Ben/Jackson pour mieux apprendre que Jackson a bossé toute la nuit avec Ben à s’occuper des blessés. C’est étrange. On retrouve cette intrigue bien plus tard à l’hôpital quand Jo s’occupe des urgences et force à Levi à bosser pour elle.

Pour en revenir à Levi, il est évidemment, avec Hellm, sur le cas Richard jusqu’à cette scène où Jo le force à rester aux urgences avec lui. Le duo est aussi efficace que prévu, surtout quand elle l’engueule de se plaindre des posts insta de Nico alors qu’il pourrait être en train de briller maintenant que tous ses supérieurs travaillent sur le cas de Richard. Tout ça fait douter Levi de sa colocation avec elle, mais elle le rassure en fin d’épisode et j’ai adoré les voir se réconcilier sans même s’être engueulé. C’est vraiment un duo dans lequel je crois pour la saison prochaine – parce que malheureusement, on n’a plus qu’un épisode de celle-ci désormais.

Dans tout ça, Catherine fait tout ce qu’elle peut pour Richard maintenant qu’elle le sait malade, mais tout ce qu’elle peut, c’est encore et toujours engueuler tout l’hôpital qui, selon elle, fait mal son boulot. Elle est absolument insupportable, et heureusement que Jackson est là pour lui rappeler aussi qu’elle a largué Richard et racheté son hôpital. Bref, elle n’a pas remarqué non plus qu’il n’allait pas si bien, quoi, et en fin d’épisode, elle ne peut que s’en mordre les doigts quand Richard lui parle d’Adèle.

Le sujet Richard est vraiment le sujet du jour : même Link finit par l’évoquer auprès d’Amelia, avant de découvrir que Jo et Levi sont désormais les meilleurs amis du monde et c’est beaucoup trop drôle à voir. Qu’est-ce que j’adore ces deux-là ! Et pire que tout, je me mets à aimer aussi Link dans cet épisode !

Il est pourtant en duo avec Owen, alors ça commençait mal pour lui, mais l’intrigue était plutôt marrante : ils s’occupent d’une patiente qui, après leur chirurgie, se retrouve à chanter bien malgré elle, et entendre tout le monde chanter. Bref, les scénaristes ont lu le synopsis de Zoey’s Extraordinary Playlist apparemment.

Par contre, Tom ne trouve pas vraiment de solution au problème et la patiente finit en arrêt cardiaque. Le problème, c’est que Tom est occupé ailleurs à ce moment-là, et c’est finalement Owen et Link qui s’occupent de la situation comme ils peuvent, profitant de la patiente chantant avec son mari, lui étant tellement amoureux d’elle qu’il accepte de chanter pour elle aussi. C’est à peu près tout pour cette intrigue qui n’aura pas vraiment de conclusion autre que celle-ci.

Le sujet Richard, toujours, permet aussi d’en revenir à Andrew : de retour à l’hôpital, il n’est là que pour quelques visites auprès de Richard, officiellement. Officieusement, il en profite pour traquer dans la conversation des symptômes non repérés par les médecins. C’est malin. Et en fin d’épisode, il est toujours à l’hôpital, contrairement aux ordres de Bailey. Cela aide bien Meredith, puisqu’elle a besoin de tous les cerveaux disponibles pour réussir à comprendre ce qu’a Richard. Par contre, ça laisse totalement de côté le cliffhanger d’il y a deux semaines où il partait à toute allure à moto. Cette scène devient ridicule au possible du coup, je suis mort de rire d’y repenser, il était juste en pleine crise de la… il a quel âge Andrew déjà ?

De son côté, Teddy galère à faire tout ce qu’elle doit faire, surtout qu’elle s’est proposée pour remplacer Maggie le temps qu’elle gère son père. Elle n’est pourtant pas au bout de ses peines : en parallèle, parce qu’il n’y avait encore pas assez d’intrigues dans l’épisode, Tom se retrouve confronté au sosie de son fils décédé. C’est le nouveau fils de son ex-femme, avec une tumeur au cerveau et sur la colonne cérébrale. Voilà une intrigue qui promet. Ils ont tous des gosses morts ou cachés dans cette série, ça devient imblairable à suivre tout ça. Bon, en même temps, ils couchent tous avec tout le monde aussi, ça n’aide pas…

Bref, Amelia reprend l’affaire de ce petit garçon de dix ans, évidemment, parce qu’elle ne peut pas laisser Tom faire face à ça, surtout quand les nouvelles sont clairement mauvaises. Il improvise sa fuite face à son ex-femme le suppliant comme il peut, improvisant le meilleur des mensonges : l’hôpital lui interdit de traiter sa famille. C’était tellement drôle quand la moitié de l’hôpital est de la même famille et est en train de s’occuper de Richard, mais bon.

Le problème, c’est qu’il n’a finalement pas le choix de s’occuper du gamin le Tom : Amelia est en pleine opération quand elle se rend soudainement compte qu’elle est en train d’accoucher. Euh, déjà ? D’accord, c’est un prématuré, mais c’est gros quand même, on n’a pas vraiment eu le temps de voir le ventre d’Amelia. Ce n’est pas rassurant du tout. Quant à l’opération du gamin, elle se déroule mal avec un arrêt cardiaque qui nous fige totalement Tom.

Ouep, il fait un semblant de crise de panique et c’est Teddy qui est capable de le calmer sur le sujet. C’est la deuxième fois de l’après-midi que je vois une crise d’angoisse être gérée de la même manière après Station 19 : c’est pratique les séries pour apprendre comment calmer les gens, finalement. Le gamin s’en tire donc en bonne santé et Tom comprend qu’il a toujours envie d’être avec Teddy. Parfaitement insupportable, celle-ci est désormais dans le même délire et l’embrasse. Faudrait qu’elle se décide, c’est absolument pas crédible de la voir changer de personnage (et d’orientation sexuelle) chaque semaine ! Si ça continue comme ça, elle sera ma nouvelle Maggie : un personnage que j’adorais, que je défendais contre ceux ne l’aimant pas, mais que je ne suis plus capable de supporter.

Malheureusement pour Amelia, son accouchement semble commencer sans Carina, en vacances avec Maya. Heureusement pour elle comme pour Lincoln, tout ça n’était qu’une fausse alerte. Allez, à la semaine prochaine pour un nouvel épisode qui sera une fin de saison sans la saveur d’une fin de saison !

> Saison 16

2 commentaires sur « Grey’s Anatomy – S16E20 »

  1. J’ai trouvé l’épisode sans plus. J’ai aimé Amélia et Link. Je n’affectionne pas Richard alors bon..je sens que ça va être long. Pour en revenir au Jet il me semble que déjà Jackson l’avait utilisé durant une saison..🐠

    J'aime

    1. Jo et Levi, aussi ❤
      Oui, le jet, on le voit souvent, c'est celui de Catherine, mais bon, c'est un peu gros qu'elle fasse l'aller-retour comme ça en 24h, au pied levé. Bonjour la pollution en plus XD

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.