Station 19 – S03E11

Épisode 11 – No Day Off – 13/20
Le vrai problème avec cet épisode, c’est qu’on se retrouve bien vite à attendre la fin de l’épisode et le suivant, or, le suivant n’est que la semaine prochaine. Certes, il y a de bons moments et les personnages continuent d’être développés, mais ça manque clairement de subtilités, surtout quand on nous fait des leçons de morale… Elles sont mal dirigées : les gens regardant encore cette série sont déjà d’accord avec tout ce qui est dit ici. Allez, ça ne fait jamais de mal de voir des gens avoir du courage et tenter d’être des héros de tous les jours en dépit des lois, j’imagine.
> Saison 3

Spoilers

311.jpg

Hey Todd, bye Todd.

L’épisode revient sur les jours off de nos personnages, et c’est original comme idée de nous faire encore un épisode qui pourrait se passer d’interventions. Le problème, c’est que nos pompiers sont beaucoup trop accros à leur job. Ainsi donc, Maya ignore complètement la sublime Carina en maillot de bain pour appeler la caserne et vérifier que tout s’y passe bien. L’angoisse.

Et en même temps, elle tombe sur Travis, tout aussi en congé et accro à son job. Officiellement, il est à la caserne pour récupérer ses écouteurs. Officieusement, il se retrouve à rencontrer Alicia, la petite-amie de son petit-ami. Oh, et évidemment, ça mène immédiatement à un repars entre eux trois et le beau-père, le chef Dixon, qui force son employé à passer son jour de congé avec lui. C’est le deuxième jour de congé de la saison qui est gâché par un des supérieurs de Travis. À un moment donné, il faut savoir dire non, franchement. Bref.

Histoire de limiter les frais, le repas se fait toutefois à la caserne. Normal. C’est une bonne manière d’entendre plusieurs fois la même alarme dans la caserne, ce qui n’est pas une bonne chose. Comme ils sont en congés, ils ignorent toutefois l’appel, car d’autres peuvent le faire. On sait directement que ça mènera à un appel général, surtout avec ce titre d’épisode, et ça permet de tenir face à un épisode plutôt lent par ailleurs.

Enfin, par ailleurs et par ici aussi, on comprend vite que la petite amie est super fan de Travis, mais les scénaristes n’arrêtent pas d’insister sur cette idée. Quelle angoisse. Cela nous explique en tout cas pourquoi elle lui demande conseil sur la demande en mariage qu’elle attend et hésite à faire elle-même, et ça permet aussi une scène sympathique où Travis lui explique qu’Emet sera toujours en danger en tant que pompier. Eh, il essaie juste de se le garder pour lui, pas vrai ?

Pas sûr : la fin d’épisode les voit être appelé pour ce feu à cinq alarmes, et Travis profite des vestiaires pour annoncer à son collègue qu’il ne veut plus avoir affaire personnellement à lui. Il le trouve beaucoup trop cruel pour envisager la suite de sa relation avec lui. Oui, oui, cruel : il laisse croire des choses à sa petite-amie qui est sûre de le connaître, mais qui finira au trente-sixième dessous en découvrant la vérité. Dur.

Du côté de Dean et Vic, c’est la panique la plus complète avec Pru qui passe tout son temps à pleurer. Ils sont sauvés par Jack qui débarque, n’ayant rien de mieux à faire puisqu’Andy n’est plus chez eux. OK, j’ai beau adoré les personnages, je n’ai pas accroché du tout, surtout quand Dean se retrouve à être un macho assez insupportable avec Vic, voulant contrôler tout ce qu’elle fait avant même qu’ils ne soient en couple (j’ai toutefois ri de la chanson de Vic en début d’épisode, j’avoue).

Pour ne rien arranger à cet épisode, le seul au travail semble être Ben et il a le droit à une visite d’Owen. Voilà un duo qui ne me vend pas du rêve du tout, surtout quand il semblerait qu’Owen soit en train de chercher un job, là. Au secours. Finalement, Ben n’est pas convaincu du tout par son ancien collègue et il est révélé que s’il cherche bien un nouveau collègue dans son super-camion, il est prêt à considérer plusieurs candidatures.

Après Owen, c’est donc à Teddy de débarquer. Loin de son épisode de la semaine dernière avec pas mal de révélations sur son passé, Teddy balance à Ben tout son bonheur d’être mère, avec les difficultés que ça implique, avant de se rendre compte que c’est très con comme attitude vis-à-vis d’un père qui vient tout juste de perdre un bébé.

Du coup, elle est disqualifiée à son tour, et c’est finalement Jackson qui se retrouve interviewé par Ben. C’est tellement une bonne idée de chercher à l’embaucher après sa rupture avec Vic, non ? Ah ben non, effectivement. En tout cas, Jackson a le droit à un petit tour en camion, parce qu’ils sont appelés par Andy et Sullivan. Ouep.

Si Andy n’est pas chez elle, c’est parce qu’elle passe sa journée avec Sullivan et… Pruitt. Oui, c’est le moment d’une rencontre officielle gendre/beau-père, même s’ils se connaissent déjà depuis un moment. Le but est aussi de le prévenir avant de prévenir leur hiérarchie, à commencer par Dixon. Le repas se passe plutôt mal entre Sullivan et Pruitt qui ont du mal à s’entendre. De là à dire que la température monte, il n’y a qu’un pas – et un feu de graisse en cuisine pour donner un peu de contexte et d’action à l’épisode.

Une fois que c’est fait, Sullivan retourne manger et plombe un peu plus l’ambiance en révélant que son grand-père était un nazi. Cela sort de nulle part, mais ça permet à la série de nous faire une petite leçon de morale et de nous rappeler que la situation en Allemagne nazie peut très bien exister un peu n’importe où quand on commence à justifier des actions inhumaines vis-à-vis des étrangers.

Or, c’est justement ce qu’il se passe aux États-Unis avec les immigrés, et notamment avec un immigré en cuisine. Il est hors de question pour Sullivan de laisser faire ça, alors il s’impose en tant que chef de caserne, puis Andy s’en mêle, puis Pruitt s’en mêle, alors même qu’il n’était pas motivé par cette idée à l’origine. Même si c’est bien trop gros comme intrigue pour qu’on puisse y croire, les jeux d’autorités et la réactivité des pompiers face à l’ICE étaient sympathiques à voir.

Ils se débrouillent donc pour faire en sorte que la cuisine soit vidée, puis que Ben et Jackson s’occupent de l’homme visée par la procédure de l’ICE – et se débrouillent au passage pour lui permettre de s’enfuir sans être contrôlé. Allez, c’était sympathique comme intrigue, même si pas exceptionnel. Quant à Ben & Jackson, ça fait un duo plutôt efficace, mais pas autant que celui avec Nico à venir. Ben oui, les scénaristes ne nous mettent pas Nico ici par hasard, je suis persuadé que la saison prochaine, on aura un nouveau duo. Et qui sait, ça me fera peut-être aimer Nico ?

Les vacances de Maya et Carina ? Elles se font draguer par Todd, un type qui a bien du mal à comprendre les relations humaines et surtout le mot « non ». J’ai beaucoup ri parce que les deux femmes ont une bonne réparti et un bon moyen de mettre un terme à cette drague relou : quelques pompes pour montrer à Todd que Maya est une boss, un baiser entre elles pour lui montrer qu’il n’a vraiment aucune chance.

Malheureusement, si ça se passe bien pour elles, la cinquième alarme pour le même feu finit par être sonnée et perturbe tout le monde dans son quotidien. Maya nous fait une crise de panique et est réconfortée par sa petite-amie qui a la bonne réaction pour lui faire comprendre qu’elle ne pourra de toute manière pas être présente sur les lieux comme elles sont très loin.

C’est bien la seule. Tous les autres se rendent sur les lieux de l’incendie, une usine. Bon, tous, sauf Dean qui finit par comprendre qu’il doit rester garder Pru après plusieurs tentatives pour se défiler de son rôle de père. Il était temps qu’il le comprenne, donc. Sur les lieux de l’incendie, Jackson, toujours en duo avec Ben même si je ne sais pas bien avec quel contrat, est ravi d’apercevoir Vic, mais bon, tous les pompiers de la ville sont appelés pour lutter contre ce feu après tout.

Tout ça nous laisse donc sur un gros cliffhanger, et j’imagine que ça nous fera un épisode intéressant la semaine prochaine. Peut-être même qu’on est déjà sur la fin de la saison, du coup, je ne sais pas trop combien d’épisodes on est censé avoir – je sais juste que la saison est entièrement tournée et n’est pas affectée par le Coronavirus. Tant mieux ! Bon, après, côté cliffhanger… l’épisode de Grey’s Anatomy a un peu tout cassé juste après.

> Saison 3

2 commentaires sur « Station 19 – S03E11 »

  1. Salut,

    J’ai trouvé cet épisode très bizarre sans que je puisse expliquer pourquoi.

    Maya/ Carina: je n’ai pas accroché.

    Ben & le Grey’s gang: que dire sinon que j’ai ai ras le bol de voir débarquer tout le casting de Grey à tout moment.

    Dean/Jack & Vic: c’était sympathique mais est-ce que Vic pourrait avoir une vrai storyline?

    Pruitt/Andy & Sullivan: ça aurait pu être intéressant, mais non, ils nous balancent un truc bien politique et bien lourd entre nazis, immigration et tutti quanti.

    Travis/Emmett/ Le Chef et Alicia: j’ai souffert pour Travis. Et je n’ai pas aimé comment il force un peu la main à Emmett à la fin. Ce n’est pas le Travis que l’on aime ça… Et quand il parle avec Alicia, je me suis fait la même réflexion que toi à savoir est-ce qu’il n’essaierait pas de garder Emmett pour lui? 😉
    Sinon, il faudrait vraiment que quelqu’un mette son poing sur la gueule du Chef! Ce type est abominable!!

    Voilà c’est tout!!

    Adishatz à tous!!

    J'aime

    1. Oh, mais… Maya/Carina !
      J’aime bien l’idée d’une relation plus serrée entre Grey’s et S19, mais je ne trouve pas ça très bien géré pour l’instant. Cela semble être un sentiment partagé par tous les fans et cette histoire de confinement qui créé un décalage entre les séries, je sens que ça va les faire revoir leur copie. J’espère !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.