Manifest – S02E09

Épisode 9 – Airplane Bottles – 16/20
Il faut que j’arrête d’avoir du mépris pour cette série, parce que ça fait quelques épisodes que je pense comprendre avec un coup d’avance vers quoi se dirigent les scénaristes et qu’ils me contredisent aussitôt. Bref, l’écriture n’est pas si mauvaise, c’est tout le reste qui ne va pas et qui tangue souvent. Mais pas autant que les personnages dans cet épisode, de toute évidence. Des débuts de réponses arrivent enfin, c’est agréable.

> Saison 2


Spoilers

209

Please don’t take this the wrong way but are you on something?

J’ai failli me croire en saison 1 avec ce début d’épisode qui repart dans l’avion pour nous montrer Cal en train de regarder par le hublot et nous rappeler que tout est connecté. Il est le seul à avoir cet Appel apparemment, et son cauchemar continue ensuite lorsqu’il se balade dans sa maison pour découvrir une chambre complètement déserte.

Il est très clair rapidement pour ses parents qu’il a eu un Appel et il leur annonce qu’il pense qu’il s’est souvenu de ce qu’il s’est passé pendant le vol. Ben voyons. Il s’applique à reconstruire quelque chose en bois dans la chambre du bébé, alors que Grace a des débuts de contractions et il est très clair pour moi rapidement que ça n’a rien à voir avec le vol : il est en train de créer un berceau quoi.

Une fois cette idée en tête, difficile de penser à autre chose, surtout que Grace a été insupportable avec ses contractions pendant qu’un orage éclate. En parallèle, on découvre que RJ dort désormais chez Ben. C’est si logique pour ce papa d’accepter un de ses élèves chez lui, alors que c’est aussi le copain de sa fille adolescente. N’importe quoi. Olive, elle, est désormais plus motivée que jamais à reprendre les recherches pour savoir comment sauver son père, son frère et son mec. Et le fœtus dans le ventre de sa mère, aussi.

Elle s’intéresse donc aux écrits du fameux Al-Zuras qui a eu aussi des Appels par le passé, il y a fort longtemps. Il avait compris qu’il avait une date d’expiration lui aussi, mais également que les Appels ne sont pas si simples que ça : chaque fois qu’ils provoquent du bien, ils provoquent un procès. Allez comprendre. Rapidement, le couple trouve la trace d’une vision récurrente pour lui, qui revient régulièrement de la voix de Dieu : un dragon argenté. Aux yeux bleus ? #YUGIOH. J’en ai tellement entendu parler avant même de voir l’épisode que j’étais content que cette intrigue commence enfin.

Tout ça se fait en parallèle d’une révélation bien marrante : Ben, Grace et Cal entendent un orage éclater en-dehors de la maison… mais ce n’est pas le cas d’Olive qui leur explique qu’il fait très beau dehors.

Ben s’interroge forcément sur cette tempête qui semble éclater au-dessus de sa maison. Ben s’énerve de plus en plus, de même que Cal, de même que le bébé en Grace. Il est très clair que tout ça est lié et la construction de Cal ressemble de moins en moins à un berceau, honnêtement. Bref, je me suis laissé embarquer par le mystère, comprenant toutefois plus rapidement que les personnages que la tempête en question était celle vécue par le bateau d’Al-Zuras. Il faut dire qu’ils ne sont pas aidés par RJ qui insiste pour dire que tout est sa faute parce qu’il devait mourir. Il est de nouveau parfaitement insupportable, malgré sa résurrection, n’écoutant pas Olive et insistant pour s’en aller de la maison en espérant que ça puisse aider tout le monde. Pauvre Olive, elle prend cher à supporter tout le monde qui vire à la paranoïa.

Bien sûr, Cal continue de vouloir construire quelque chose qui s’avère plus probablement être un gouvernail désormais. Il s’énerve et abandonne, parce que la tempête continue. Grace a le mal de mer, évidemment, et apparemment quelqu’un dans l’équipe de production s’est dit que le mal de mer et la tempête en plein océan pouvait être représentée en nous montrant une image à l’envers. NORMAL.

Tout ça mène pourtant à Ben ouvrant la porte, voyant un orage et comprenant enfin de quelle toile parlait le livre : un éclair lui montre des fils sortir des pattes du dragon sur l’illustration du livre d’Al-Zuras. Ben voyons.

En tout cas, Ben finit par comprendre que Cal est effectivement en train de construire un bout du bateau. Il n’en faut pas plus pour que tout le monde s’y mette et l’aide à construire ce qui leur permet finalement de se retrouver sur le bateau à leur tour. Ainsi, Cal, Ben, TJ et Grace découvrent ce qu’est le dragon argenté vu par Al-Zuras quelque siècle plus tôt… C’est le vol 828, tout simplement. Oups, les voilà donc tous dans la même tempête ? C’est qu’on commence à avoir des débuts de réponse, là.

Pendant ce temps, Michaela et Zeke continuent de filer le parfait amour et de parler d’un possible futur voyage. Les mains de Zeke semblent aller mieux et l’angoisse de sa mort qui approche possiblement ne semble pas le préoccuper plus que ça. Et d’ailleurs, Michaela aussi ne semble pas s’en inquiéter. Il faut dire qu’elle a autre chose à faire, puisqu’au commissariat, elle est convoquée par le service des Affaires internes qui veut lui poser plus de questions sur le cas de Jared, qui a le culot de reprocher à Michaela sa trahison. Lol.

Il le reproche aussi à sa supérieure, mais il est loin de se douter que Michaela est en train de passer un sale quart d’heure – à moins que ce soit tout l’inverse. Je penche plutôt pour ça, d’ailleurs. Il est très clair que les Affaires internes s’intéressent plus aux étranges décisions récentes de Michaela qui est liée à toutes les affaires louches du commissariat qu’à Jared et les Xers.

Michaela aurait mieux fait de contacter immédiatement un syndicat, mais elle prend tout de même le temps de les aider à monter un dossier contre elle, bien malgré elle. Elle finit par demander un syndicat, ce qui énerve Jared qui retourne auprès de sa boss, histoire de nous confirmer qu’il construit quelque chose avec elle qui ne peut qu’être une opération sous couverture.

Il n’empêche que Michaela prend cher, parce que les Affaires internes finissent par carrément accuser Michaela d’être responsable de l’incendie de la boîte de nuit. Jared continue en parallèle sa quête pour protéger Michaela, comprenant qu’elle est victime d’un complot des Xers. Encore et toujours les Xers. Et ils n’hésitent pas à envisager de la tuer, aussi, histoire de nous ajouter du suspense.

Michaela, elle, perd patience, parce qu’elle se fait accuser d’être responsable de quasiment toutes les enquêtes qu’elle parvient à résoudre depuis deux ans, grâce à l’aide de sa famille : Olive et Ben aussi ressortent beaucoup dans les rapports a priori. Le truc, c’est qu’elle accorde toute sa confiance à son représentant syndical, que Jared reconnaît comme étant l’un des alliés des Xers. Quand il est question d’aller en ville pour poursuivre l’interrogatoire de Michaela, Jared prend donc la décision de l’arrêter pour la protéger. Bien, il prend donc conscience que c’était con d’être avec les Xers et il n’était pas sous couverture ? Il est encore plus con que prévu ! Il annonce tout de même à Michaela qu’il lui a sauvé la vie, c’est déjà ça.

Zeke poursuit quant à lui sa journée en passant voir Saanvi pour savoir si elle a de bonnes nouvelles pour lui. C’est tout de même largement mal barré, et il s’en rend compte : elle paraît totalement être droguée, oublie la moitié de ce qu’elle fait y compris devant lui, mais lui demande tout de même d’être en confiance quand elle veut lui injecter un produit dans le sang. Comment je fuirais en courant à sa place, moi.

Il ne le fait pas, cela dit, parce que Saanvi est tout de même une amie. Il prévient Michaela, trop occupée au commissariat, puis réussit à convaincre Saanvi de lui donner le nom d’un médecin en qui elle a confiance : Alex, son ex, qui ne veut plus entendre parler d’elle. Saanvi me fait de la peine à être complétement perchée. En même temps, il est confirmé qu’Al-Zuras a connu des gens se débarrassent des Appels lui aussi, et ces gens finissaient par être fous.

Saanvi refuse de le reconnaître, mais heureusement Zeke parvient à convaincre Alex de les aider. Saanvi en dit presque trop, mais Zeke parvient à la calmer avant qu’elle n’en dise trop, heureusement. Quant à Alex, elle parvient rapidement à trouver une solution aux troubles de Saanvi, alors que Michaela reste aux abonnées absentes, la pauvre.

Saanvi finit par congédier Alex quand elle recommence à aller mieux, pour la protéger parce que c’est trop dangereux pour elle d’être liée à tout ça. Oui, c’est dangereux aussi pour Saanvi qu’on a vu clairement dans le livre d’Al-Zarus plus tôt dans l’épisode et qu’on revoit en gros plan en cliffhanger : s’auto-médicamenter contre les Appels n’est pas une bonne idée, parce que ça mène soi-disant au chaos.

> Saison 2

3 commentaires sur « Manifest – S02E09 »

  1. L’épisode était bien avec Michaela face aux affaires internes et ce petit twist de l’orage. Par contre, le dragon argenté… ça m’a rendu fou que personne ne dise même sur le ton de la blague que ça pourrait être l’avion alors que tous savent déjà depuis 2 épisodes que Al-Zuras a eu des visions du futur.

    J'aime

    1. L’orage ahaha ! Ah mais mince, moi le dragon argenté, pas une seconde je n’avais songé l’avion, je me suis laissé embarquer. En même temps, je pose mon cerveau à côté devant cette série en ce moment… et toute l’intrigue d’Al-Zuras est mal traitée, je trouve, ça va des va et vient chelou dans le script !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.