Films vus – Semaine 16

Salut les sériephiles,

Le déconfinement ne doit surtout pas changer nos petites habitudes, on reprend aujourd’hui comme chaque mercredi avec les films que j’ai pu voir au cours de l’année 2020. J’ai un peu plus d’un mois de décalage, alors j’ai pris la décision de limiter mon visionnage de films cette semaine… En plus, ça me permet de rattraper mes séries en retard et de donner plus de gueule à mon tableau des séries de la saison 2020 qui patine, et pas qu’un peu ! On poursuit donc avec ce que j’ai vu le 1er avril et après… C’est parti pour mon avis sur cinq nouveaux films !

Semaine 16

Donatello GIF | Gfycat

Dancer in the dark

On commence avec un film culte très sympathique qui mérite bien son statut de film culte tellement il est… perché. Je crois que je n’ai pas d’autres mots. C’était long à regarder, c’est sûr, mais j’ai beaucoup aimé cette histoire et cette manière poétique et musicale de regarder la vie, avec une Björk qui est tout de même excellente dans le rôle principal.

En revanche, pour le film en lui-même, je dois vous avouer que je suis super déçu de la fin – ou plutôt de ce qu’il se passe au trois quart du film qui est le début d’une suite de mauvaise décision de la part des personnages. C’est super frustrant : il y a un milliard de raisons pour lesquelles le film aurait pu/du se terminer différemment. Je comprends l’envie de le terminer comme ça, parce que c’est une fin logique par rapport à ce qui était annoncé… mais ce n’est pas hyper crédible, parce qu’elle aurait pu agir bien différemment à plein de moments et se choisir une autre fin de film, l’héroïne.

Bon, je suis content de l’avoir enfin vu, cela dit, parce que j’en entends parler depuis que je suis petit !

Red State (2011) GIF | Gfycat

Red State

Gros changement d’ambiance avec ce film typiquement américain sur une secte religieuse aux États-Unis. Dans l’ensemble, je ne m’attendais pas à ça comme intrigue quand le film a commencé et ça a mené à des choses plutôt intéressantes… mais là encore, certaines décisions des personnages me laissent bouche bée tant ça me paraît stupide d’agir comme ça.

Finalement, le film vaut le coup pour le sermon abject de la secte qui m’empêche de vous dire qu’il est purement divertissant tellement ça m’a énervé et pour sa résolution qu’on ne voit pas vraiment pas venir – franchement, il faudrait être devin pour y songer en regardant ça. C’est purement américain, par contre, vous êtes prévenus avant de le regarder !

Death Sentence

Picture of Death Sentence
Kevin Bacon, tout est dit avant même de lancer le film, quoi, on sait à quoi s’attendre là aussi.

Le synopsis officiel est « un homme d’affaire se charge de venger son fils assassiné dans une station-service » et, à mon sens, cette phrase suffit largement à résumer tout le film. Si Red State n’était pas assez dans l’action pour vous, regardez celui-là ! On sent que la fatigue du confinement commençait à se faire sentir avec ce choix de visionnage !

Comment dire ? C’était un bon film d’action. Il faut poser son cerveau à côté et se laisser embarquer ou faire comme moi et s’amuser à remarquer toutes les erreurs et incohérences du scénario qui font que jamais personne ne vivrait cette aventure… Mais bon, honnêtement, qui parmi nous irait s’arrêter dans une station-service comme ça aux États-Unis ? On a tous vu assez de films et séries pour savoir que c’est la pire idée du monde !

Ticks-1993-00-11-59 | Movies, Films & Flix

Ticks

Changement d’ambiance réussi avec ce film disponible sur Amazon Prime Video. Dingue de me dire que c’était déjà il y a plus d’un mois que j’ai commencé à explorer l’incroyable catalogue de films d’horreur de la plateforme. Vraiment, c’est super riche et il y a de bonnes trouvailles à faire, à commencer par celle-ci, qui date de… 1993. Oh lala, est-ce que j’étais né quand il est sorti ?

Le film m’a intrigué avec son titre qui promettait une invasion d’insectes tueurs, ce que j’aime toujours bien depuis La Mouche. Concrètement, je ne suis pas super à l’aise avec les insectes quand ils atteignent une certaine taille alors la promesse de tiques géantes, c’était déjà une bonne idée sur le papier. Ajoutons-y Seth Green que j’adorais dans Buffy, quasiment à la même époque finalement, et le côté années 90, et vous avez tout pour me plaire.

Vraiment, c’était merveilleux comme film, un petit chef-d’œuvre des années 90 trop méconnu. Les looks, le scénario et les effets spéciaux, tout hurle les années 90 mais reste un vrai plaisir à voir. L’ambiance m’a totalement rappelé certaines de mes séries préférées de l’époque, d’ailleurs… En fait, à la réflexion, je me demande pourquoi je ne l’ai pas casé dans les coups de cœur, parce qu’il m’a même fait sursauter. Je pense que je ne lui ai pas accordé cet honneur parce qu’il était un peu vieux… mais allez, hop, je rectifie le tir : coup de cœur !

Parents

Parents de Bob Balaban (1989) par Marc Shift – La Pellicule BruleToujours dans le catalogue film d’horreur, celui-ci m’a intrigué par son intrigue étonnante et un synopsis… qui en disait beaucoup trop. Si vous voulez le voir, ne le lisez pas et contentez-vous de vous intéresser à la vie de cette étrange famille qui vient de déménager dans l’Amérique des années 80.

En gardant en tête que c’est plutôt un bon film et en vous laissant embarquer dans cette ambiance, ça vous plaira peut-être. Moi, je dois vous avouer que ça a été une déception parce que le synopsis casse le « mystère » du film en nous révélant l’élément qui n’arrive qu’à la fin alors que le but est clairement de le deviner, le supposer, le pressentir sans jamais vraiment le savoir. Inévitablement, quand on sait de quoi il est question, ça devient tout de suite long à voir ce genre de films…

C’est tout pour moi aujourd’hui, mais avec encore un coup de cœur au programme, je pense tout de même que ce n’est pas trop mal !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.