You (Parfaite) – S02E09

Épisode 9 – P.I. Joe – 20/20
L’épisode semble me donner totalement tort du côté des théories, mais ce n’est pas grave, j’adore totalement le rythme et l’intrigue de cet épisode, qui me rappelle qu’il y a une époque où j’attendais impatiemment chaque épisode de la série, chaque semaine. Pourquoi ai-je mis tant de temps à voir cette saison ? Pourquoi ce ventre mou en milieu de saison ? C’est bizarre. Et j’ai tellement hâte de voir le dernier épisode maintenant.

> Saison 2


Spoilers

209

I don’t think I did this to you.

Le titre de l’épisode n’est pas tellement subtil et nous explique directement vers quoi on se dirige : Joe va vouloir reconstruire les événements de la soirée de la veille, menant à la mort de Delilah, égorgée. J’ai tellement de peine pour elle. Je l’aimais bien, enfin.

Joe est paniqué d’avoir perdu le contrôle et commence aussitôt une enquête pour savoir qui a bien pu la tuer et si ça peut être lui. Il n’a pas longtemps devant lui, parce que la chaleur de Los Angeles fait que le corps va rapidement commencer à sentir. S’il tente de rassurer aussi Ellie, il se plante misérablement quand il fait tomber le portable de Delilah dans son sang et il comprend que la police va être rapidement mise sur le coup. Et sa fuite en cours ne va le rendre qu’encore plus suspect.

Ah oui, les suspects. Le premier que Joe envisage est Will, parce qu’après tout, il sait où est la cage. Malheureusement, Will vit désormais sa meilleure vie loin de Los Angeles. Il reste totalement en plein syndrome de Stockholm et explique à Joe qu’il l’aime bien et sait qu’il veut bien faire. WTF. Il lui propose ainsi son aide peu importe ce qu’il a fait et comprend vite que quelqu’un est mort dans la cage. Mais il n’en a rien à foutre.

Mon nouveau héros, ce Will. Joe rentre donc à son appartement pour mieux tomber sur Love qui attire toutes mes suspicions : elle est toujours motivée à quitter le pays avec Joe et Forty, mais elle veut un peu de temps pour le faire avant. Pourquoi pas, ça passait encore. Par contre, la tête qu’elle fait quand Ellie débarque dans l’appartement de Joe et parle de Delilah ne me trompe pas vraiment.

Elle n’est pas censée la connaître autant que ce qu’elle semble – même si elle se rattrape en parlant de l’article écrit par Delilah. Ah, et aussi : elle semble profondément emmerdée par la lettre de menace de mort reçue par Delilah. La lettre finit rapidement dans les mains du flic, où elle est remise par Joe qui est inconscient à garder le téléphone de sa victime (enfin, de celle de Love pas vrai ?). On continue d’ailleurs de fournir des indices à charge contre Love : elle adore toujours autant les couteaux et elle apprend à Ellie comment s’en servir… alors même qu’on sait que Delilah a été égorgée. Ce ne peut pas être une coïncidence.

De son côté, Joe remonte autant que possible la piste de sa soirée, commençant par le restaurant : il se rappelle que le bleu qu’il a dans le dos vient de son collègue, donc il apprend de sa part qu’il était en fait avec Forty quand il est sorti de la chambre de l’hôtel. On avance ainsi vers un Joe soupçonnant Forty du meurtre de Delilah, surtout qu’il a quelques souvenirs et indices qui vont dans ce sens, notamment lorsque la mère de Forty lui fait des menaces à peine voilées sur la divulgation possible de ses secrets.

C’est chaud. Forty avoue bien sa culpabilité à Joe, mais c’est une culpabilité toute autre : il a couché avec Candace, la veille. Tant qu’on ne voit pas que c’est arrivé, je n’y crois pas, par contre… Donc, il a couché avec Candace, abandonnant Joe en pleine ville à un carrefour où il a prétendu que Delilah voulait coucher avec lui. So much for « on ne peut pas quitter la chambre d’hôtel sans se faire tuer par Dimitri ».

En tout cas, l’épisode se dirige vers une culpabilité de Joe, mais je refuse d’y croire. Tout semble y mener, surtout qu’on voit Forty en visio avec quelqu’un dans les souvenirs de Joe. A-t-il pu confondre Candace et sa sœur ? C’est peu probable. Love rappelle à ce moment de l’épisode, ayant besoin de Joe pour calmer Ellie. Oui, Love ne sert que de baby-sitter pendant tout l’épisode, mais tout semble tellement mener à me donner raison quand elle pleure en voyant comment Joe réconforte Ellie, comme si elle se sentait coupable du meurtre de Delilah – dont elle n’est pourtant pas au courant.

Ah, merde. Tout ne me donne pas raison : Candace est toujours en vie. C’est pourtant sa disparition qui m’avait mis sur la piste de Love, quand j’ai vu l’épisode après le départ de Candace. Zut, si Love lui a vraiment donné de l’argent pour qu’elle dégage, peut-être qu’elle n’est pas si psychopathe que je voudrais qu’elle soit.

Quant à Candace… Bon, elle, l’est. Elle débarque auprès de Forty pour le féliciter d’avoir trouvé le vrai coupable du meurtre de Beck : Joe. Elle réussit à le faire douter, même si elle paraît complètement dingue. J’ai de la peine pour elle, parce qu’on sait qu’elle a raison, mais la manière dont elle s’y prend est tellement naze que personne ne peut la croire. Vraiment personne.

Candace est aussi efficace pour remonter la piste de Delilah, du coup. Quand Forty mentionne que Joe était avec elle la veille, elle commence à s’inquiéter, surtout qu’elle remarque elle aussi sa disparition. Candace remonte bien vite la piste de la cage grâce à une vidéo envoyée par Forty (c’est un tout petit trop gros qu’elle trouve si vite le local).

Cela lui permet de maîtriser Joe et de l’enfermer dans la cage à son tour avant… d’appeler Love pour qu’elle vienne voir ce que Joe a fait. Oups. C’est une erreur de débutante, bordel. Appelle les flics. Sois plus maligne que Delilah. Ce n’est pas ce qu’elle fait, et ce n’est pas non plus ce que fait Love quand elle arrive. Elle veut entendre Joe dire qu’il n’a rien fait et que Candace est responsable de tout, mais étrangement, Joe est enfin prêt à assumer tout ce qu’il a fait. Eh, il jette même la clé qu’il avait planqué dans la cage, au cas où – dur de croire que Will n’ait jamais trouvé cette clé, d’ailleurs, vu le temps qu’il a passé dans la cage.

Love s’enfuit donc, n’assumant pas tout ce qu’elle entend et mettant vraiment à mal ma théorie. À défaut d’être la mastermind derrière toute cette saison comme je l’espérais (sauf si les scénaristes gardent cette carte maîtresse pour la fin, c’est encore possible, mais j’ai plutôt l’impression de me rattacher à mes espoirs) elle est au moins celle qui va tuer Candace, l’air de rien.

D’autres flashbacks continuent autrement de polluer cet épisode, comme dans le précédent. Je ne suis pas sympa, parce que j’adore l’actrice jouant la mère et poussant dans l’épisode précédent au crime, voulant le voir tuer Forty. Enfin bon, qu’importe, cet épisode revient au meurtre originel de la vie de Joe : son beau-père, avec une arme à feu. C’était un homme violent qui frappait sa mère, et sa mère lui a dit après le meurtre qu’il était un bon garçon qui avait fait ce qu’il fallait pour la protéger.

> Saison 2

2 commentaires sur « You (Parfaite) – S02E09 »

  1. Je trouve que Candace a été un vrai gâchis… Elle disparaît pour réapparaître d’un coup quand les scénaristes en ont besoin et qu’elle est idiote dans cet épisode à ne pas appeler les flics… Par contre, je ne m’attendais pas à ce que lui fait Love 😅

    J'aime

    1. Ben du coup, j’avais vu venir le coup de Love depuis quelques épisodes, mais je trouve qu’elle a mis longtemps à réagir, ce qui fait qu’il y avait une mini part de surprise :’)
      Quant à Candace… gros gâchis de potentiel !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.