Films vus en 2020 #28

Salut les sériephiles,

Après un détour par la saga Jurassic Park dont j’ai parlé la semaine dernière, j’ai continué mon mois d’avril (eh oui, le retard s’accumule… mais j’ai heureusement des périodes sans film en mai et juin pour compenser) avec tout plein de films qui n’ont pas forcément grand-chose à voir les uns avec les autres. C’est donc reparti pour une sélection de films éclectique, mais ça permettra peut-être à certains d’entre vous de trouver leur bonheur et leur visionnage de ce soir, allons savoir !

Voir aussi : Mon article sur la saga Jurassic Park

SHELTER – petitsfilmsentreamis

Shelter

J’avais entendu beaucoup de bien de ce film LGBT sorti en 2009 (qui a notamment le GLAAD Media Award du meilleur film), j’en attendais donc un peu trop. Le film nous raconte la romance entre un jeune homme et le frère de son meilleur ami, alors que le premier passe son temps à se sacrifier pour sa famille, et surtout son insupportable sœur qui a un petit garçon adorable.

J’en dis déjà beaucoup en disant tout ça, mais c’est le synopsis du film… et aussi tout son contenu. J’ai bien aimé, mais après le coup de cœur que j’avais eu pour More than Enough (à peine un mois plus tôt, c’est fou comme le temps passe différemment en 2020), celui-ci était… ben, less than enough ? Un bon film, donc, mais pas le meilleur sur le sujet. Quant au couple, il ne m’a pas convaincu à chacune de ses scènes.

Il faudra que je le regarde à nouveau un jour ou l’autre, parce que je pense vraiment que j’ai moins aimé à cause des attentes que j’avais. Quand on en attend trop d’un film ou d’une histoire, on est plus facilement déçu… Alors que si je le revois, ça ira peut-être mieux maintenant que je n’en attends plus qu’un divertissement et que je sais que les choses vont trop vite !

Passengers movie jennifer lawrence sleepy GIF on GIFER - by Siradwyn

Passengers

C’est tout l’inverse avec ce film dont je n’attendais finalement pas grand-chose. Ben oui, il a eu un gros succès à sa sortie, mais je n’en entendais plus du tout parler depuis… Et puis, ce duo d’acteurs, ça sentait le film gros budget un peu lassant. Et ben… pas du tout !

On suit donc la vie d’un homme qui se réveille dans un vaisseau spatial après une longue sieste cryogénisé. Problème : le vaisseau est loin d’être arrivé et c’est un dysfonctionnement qui l’a fait se réveiller bien avant la planète sur laquelle il se rend. Résultat des courses : il se retrouve seul dans l’espace, avec un accès limité aux vivres du vaisseau, parce qu’il n’a pas payé la croisière en tant que membre premium. Problème 2 : la solitude et le confinement, c’est long, alors il se met à tomber amoureux d’une passagère encore endormie. Problème 3 : le dysfonctionnement n’est que le premier d’une longue chaîne de domino…

Voilà donc pour le résumé du film. Mon avis ? Une vraie bonne surprise ! Il y a des facilités dans le scénario, mais ça n’empêche que c’est un très bon film de science-fiction. J’ai bien aimé, ça m’a fait pensé à tout un tas de séries diffusées avant ou après (avec forcément, The 100 en premier, mais aussi Altered Carbon par exemple) et la performance des acteurs est bonne. Oh, et très bon générique de fin aussi !

Pas tout à fait un coup de cœur, mais on s’en approche, surtout que les effets spéciaux sont impeccables, évidemment.

Disney : L'Amour façon Disney ! - La Belle au Bois Dormant | melty

La Belle au Bois Dormant

Que les voix des chansons de ce Disney sont aigues ! Je pense sincèrement que c’est ce qui fait que je n’aime pas tellement ce Disney, car quand ça passe une certaine hauteur, moi, je décroche pour le bien de ma migraine. Je sais, c’est paradoxal, parce que les chansons sont magnifiques, mais c’est comme ça.

Pas de surprise devant le film, autrement, mais ça m’a fait plaisir de le redécouvrir. Il est une référence absolue de plein de fans de Disney et d’un certain nombre d’ami(e)s, alors il fallait bien que je prenne le temps de le revoir car je n’en avais que peu de souvenirs. Certes, le film vieillit et commence à avoir des rides qui ne passent plus du tout en 2020, mais il est très sympathique malgré tout. Et les dessins sont beaux… C’est une époque qui me manque un peu en animation !

Feminist Film Series | Barnard Library

Mustang

Quand cinq sœurs profitent de la fin d’année scolaire pour jouer sur la plage avec des garçons dans un petit village de Turquie, c’est le début d’une longue période d’ennuis pour les cinq sœurs, orphelines et élevées par leur oncle et leur tante. Le souci principal ? Elles osent monter sur les épaules des garçons et mettre leur tête entre leurs jambes….

Aaaaaaah. Désolé, mais : qu’on est bien en Europe à ne pas trop se prendre la tête sur certaines choses (pour l’instant et pour la majorité) ! Le film est vraiment très bien écrit, mais il nécessite tout de même de la concentration car il y a toute une partie qui est dans la suggestion sans jamais être vraiment explicitée, même si on comprend très bien ce qu’il se passe. C’était assez révoltant comme film, et pas seulement à cause de son synopsis, mais j’ai bien aimé.

Il rejoint autrement la longue, trop longue, série de films qui se terminent trop tôt et pour lesquels j’aimerais vraiment savoir ce qu’il se passe ensuite (peut-être même plus que ce qu’il se passe avant). Les actrices sont excellentes, en plus, même si j’avoue que ça m’arrivait de confondre les personnages parce qu’elles se ressemblent, quoi !

Bref, on a encore du chemin à faire pour une égalité des sexes dans le monde… Mais en France aussi en même temps (pas de politique ici, Jérôme, calme-toi).

Lion -

Lion

Énorme coup de cœur pour ce film qui nous fait du deux en un. Pourtant, là aussi, j’en attendais beaucoup car on m’en avait dit beaucoup de bien à l’époque de sa sortie… Ouais, mais voilà, je comprends, il a même réussi à me faire lâcher ma petite larme. Là encore, excellent casting (j’étais déjà fan de Dev Patel de toute manière… par contre, plus jamais cette perruque, s’il te plaît Nicole), excellente musique et de bonnes révélations gardées un bon moment de manière à mieux nous casser en deux quand on ne s’y attend pas.

Le film raconte l’histoire vraie d’un petit garçon indien, Saroo, 5 ans, qui se retrouve par un mauvais hasard de circonstance séparé de sa famille. À plusieurs milliers de kilomètres de sa mère, le petit garçon va découvrir beaucoup trop jeune la vie et toute la cruauté qu’elle peut réserver ; mais aussi tout le bonheur qu’elle peut apporter. C’est une vraie quête d’identité et puis, c’est une histoire vraie qui laisse vraiment songeur.

Saroo a écrit un livre qu’il faudra donc que je lise, parce que je trouve cette histoire absolument folle. Et j’ai adoré le film, vraiment, je ne peux que vous le recommander si vous ne l’avez pas déjà vu !

LION 🦁 (2016) - I BLOG IN JORDANS - Medium

Je vais m’arrêter sur ce coup de cœur, parce que j’ai déjà trop écrit aujourd’hui, je pense ! Bonne journée et à la semaine prochaine pour parler de Mary Poppins… et d’un autre coup de cœur !

2 commentaires sur « Films vus en 2020 #28 »

  1. J’avais trouvé Passengers pas mal sans plus. Pas emballée par l’histoire d’amour en fait. Lion et Mustang sont d’excellents films, je les ai adorés tous les deux.

    J'aime

    1. Pour Passengers, c’est dommage d’avoir voulu en faire une romance quand ils avaient la possibilité de faire un excellent film de science-fiction… J’aurais préféré qu’il se rende compte qu’en fait elle n’était pas à la hauteur de ses attentes, là on aurait eu un chef-d’oeuvre !

      Lion ❤

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.