The Rookie – S02E11

Épisode 11 – Day of Death – 20/20
La série effectue un retour de mi-saison tout simplement brillant, avec une course contre la montre prenante et des enjeux élevés comme ils en font rarement. C’est efficace, ça révèle l’excellent jeu de certains acteurs et ça permet de lancer la deuxième partie de saison avec un épisode très réussi… qui fait que la chute n’en sera que plus dure ensuite quand on va revenir à la normale. Bon, ça, c’est un problème pour un autre temps cela dit.

> Saison 2


Spoilers

211.jpg

Yeah. You’re gonna be dead long before I am.

Pas de repos pour les guerriers, Lucy, tu devrais le savoir ! La voilà donc enlevée par Caleb qui s’amuse bien entendu à la tatouer. Oh, quelle horreur. Elle aura donc le droit à sa date de mort sur les cotes pour toute la vie ? Charmant ! La pauvre est ensuite affamée et quasiment assoiffée, alors qu’il mange tranquillement devant elle.

Caleb lui explique tranquillement qu’il surveillait en fait Nick dans le bar, mais qu’il est bien content d’être finalement tombé sur elle. Il y a des coïncidences comme ça qui font mal quand on y pense et quand on a un tatouage indiquant la date de sa mort. C’est moche.

Elle tente un peu de psychologie avec Caleb, pour mieux comprendre son fonctionnement, puis pour l’énerver, de manière bien maligne. Ben oui, elle lui demande si Rosalind a bien conscience qu’il ne la voit pas comme un mentor. C’était drôle à voir… Enfin, « drôle » n’est vraiment pas le bon mot dans ces conditions, je sais bien.

Au petit matin, West essaie de réveiller Lucy en coloc beaucoup trop joyeux, mais c’est pour mieux découvrir que son rencard s’est vraiment bien passé. Malgré tout, à l’arrivée au commissariat, il s’inquiète pour elle, auprès de Nolan, puis de Nyla. Cette dernière est celle qui lance l’alerte. Tout le monde se lance donc à sa recherche super vite, avec heureusement Tim qui est là et se lance aussitôt sur le peu de piste qu’il a : un nom, une profession, des réseaux sociaux. Il s’énerve évidemment de voir que les réseaux sociaux de Caleb Wright n’existent plus.

Nyla fait ce qu’elle peut pour rassurer John, mais ce n’est pas si simple. Bien sûr, ils vont ensuite interroger la victime qu’ils ont réussi à sauver du zoo, pour avoir autant d’informations que possible. Ils peuvent au moins confirmer la timeline qui correspond totalement à ce qui est en train d’arriver à Lucy.

Il n’en faut pas plus pour que ce soit la catastrophe au commissariat : tout le monde s’affole. Les images de surveillance sont claires : Lucy a été enlevée, le tableau de suspect est aussitôt en place. De son côté, Angela décide de se porter malade afin de mieux s’occuper de Wesley, qui part en vrille depuis son agression il y a quelques épisodes, mais ça n’est que de courte durée, parce que Tim l’appelle aussitôt qu’il est confirmé que Lucy est dans les mains d’un meurtrier. Il se sent, comme prévu, coupable de ce qu’il s’est passé, puisqu’il lui a demandé d’aller boire un verre.

La pauvre Angela a beaucoup à gérer, du coup : Wesley, qu’elle amène au boulot pour qu’il réponde aux appels avec West de gens pensant avoir vu Lucy, et Tim, en pleine crise existentielle. La pauvre. Enfin pas aussi pauvre que Lucy, évidemment. Finalement, c’est Nyla la plus optimiste de l’affaire : elle sait que Lucy est une combattante. Alors, oui, c’est le cas, mais tout de même. Quand elle parvient à s’échapper contre toute attente, c’est pour mieux découvrir qu’elle est dans une maison, oui, au beau milieu du désert. Et des pièges sont absolument partout autour de la maison, alors ça fait mal pour elle. Elle tombe, se bat en vain, est aveuglée par Caleb et, juste, vraiment, j’ai mal pour elle !

Forcément, face à l’urgence de la situation, il est décidé qu’il faut parler à nouveau à Rosalind. Nick veut s’y coller, mais Grey refuse formellement de recontacter Rosalind… devant lui. Il envoie en fait Nolan s’en occuper, parce que Rosalind l’aime bien, évidemment. Sur place, Nick remarque un objet qui n’a rien à faire en prison.

Grâce à ça, il comprend l’existence d’un marché noir qui leur permet à tous d’avoir une piste. Il faut démanteler le marché noir, ce qui est rapide quand on a les prisonnières de Wesley comme contact. Tim remue ciel et terre pour aller au plus vite, et il obtient donc l’information qu’il cherchait… Malheureusement, l’homme qu’ils pensaient vraiment tous être Caleb, Jerry, ne l’est pas : il s’est fait voler son identité.

Caleb réussit donc son coup : personne ne le retrouve. Il embarque Lucy dans le désert pour l’enterrer, la laissant s’enfermer toute seule dans son baril. Ouep, elle a le droit d’être enfermée et enterrée vivante. Lucy est excellente, prenant encore le temps de se débarrasser d’une de ses bagues pour laisser une piste de l’endroit où elle est enterrée. Elle grimpe volontairement dans le tonneau, étant confrontée à ce choix ou au pistolet.

Le malade a même une caméra dans le tonneau, ce qui nous prouve à quel point ça craint pour elle. En tout cas, je n’aime pas bien ce scénario pour l’avoir déjà vu dans une autre série, avec Wesley d’ailleurs.

Finalement, la piste du marché noir en prison est donc un échec, ce qui force nos policiers à trouver une nouvelle piste aussi vite que possible. John interroge à nouveau Rosalind, pour mieux comprendre qu’elle continue de les manipuler et que son objectif n’est autre que Nick. Bon, là, on s’en doutait, surtout que ce boulet se rend voir la tombe de sa femme au cimetière. C’était tellement évident comme geste de sa part, évidemment qu’il est facile de le retrouver !

Caleb entre donc en contact avec Nick… et là franchement !! Je n’aime pas Nick, je n’aime pas l’acteur, et je trouve le personnage super con. Il a un flingue. Il pourrait tirer dans la jambe de Caleb sans problème et ensuite tracer le téléphone de Caleb, tout simplement… mais il n’en fait rien, acceptant de suivre notre sérial killer dans l’espoir de sauver Lucy alors qu’il est clair que ce ne sera pas si simple.

Ainsi, Angela et Grey ont beau se précipiter au cimetière, ils arrivent trop tard en plus : Nick accepte de suivre Caleb dans l’espoir de sauver Lucy. Celle-ci se débat comme elle peut dans le tonneau, mais ce n’est pas une bonne idée : plus elle bouge, moins elle a d’oxygène. La série était claire là-dessus dans l’épisode précédent.

Heureusement, Wesley a la bonne idée de faire des recherches sur la famille de Rosalind – son oncle a une maison dans le désert dis donc – et West de tracer les comptes de l’homme ayant volé l’identité de Jerry – et ayant fait des achats dans ce désert, dis donc. Nos officiers savent donc tout de suite où aller. John et Nyla sont les premiers à arriver, la prison étant apparemment à proximité, alors que le reste de l’équipe est forcée de se rendre sur place en hélicoptère.

On sent bien que l’on touche à la fin de l’épisode, mais ce n’est pas si simple. Caleb force ainsi Nick à regarder Lucy mourir, parce que Rosalind lui a demandé : Nick a raté la mort de sa femme, il peut bien voir celle de Lucy, avant de se suicider à son tour en montant dans un autre tonneau. Découvrant tout ça, John et Nyla interviennent.

Nyla est obligée de tirer sur Caleb pour sauver la vie de John, et la série se lance encore plus loin dans le what the fuck avec John appelant Grace pour savoir quoi faire en attendant l’ambulance. Après tout, Caleb est le seul à savoir où est Lucy, le voir mourir, ce n’est pas une option envisageable. Humph. CHERCHEZ LUCY. Il ne vous dira rien de toute manière.

On a donc le droit à une opération en direct avec Grace donnant ses conseils à John, mais c’est en vain : Caleb meurt malgré l’intervention. La pauvre Grace est abandonnée à son suspense, sans personne pour lui dire au revoir, alors que John, Nyla et Nick sortent de la maison en toute hâte pour retrouver leurs collègues et chercher Lucy.

Les policiers ont au moins un live en direct sur le portable de Caleb, mais ils n’arrivent même plus à voir si Lucy respire ou non. Oh non. Ils ont un désert à fouiller, et c’est impossible d’avoir la moindre trace d’elle à ce stade. Quelle horreur : tous les flics re répartissent comme ils peuvent dans le désert pour le retourner autant que possible… C’est finalement Tim qui trouve sa bague, puis le tonneau. Heureusement celui-ci n’est pas enterré profondément. Personne ne se demande comment Tim retrouve Lucy, mais heureusement qu’elle a de bons réflexes, tout de même.

Tous creusent aussi vite que possible, dans l’espoir de la sauver. Quelle course contre la montre ! Bon, il y a plein de flics, mais grosso modo, seul le casting est là autour d’elle pour la retrouver et la déterrer, puis la sortir de son tonneau. Les médecins qui accompagnent forcément ce genre d’opération – ou juste l’ambulance de Caleb d’ailleurs – ne sont pas là pour lui faire du bouche à bouche, en plus. C’est Tim qui s’en charge et qui nous la ramène à la vie.

Pfiou. Quelle scène. On pourrait penser que ces bouffons auraient pensé à prendre une bouteille d’eau, aussi, mais bon. L’épisode s’achève donc avec Lucy à l’hôpital et Tim pour la surveiller. Rachel est comme par hasard partie juste avant son réveil, et seuls Tim, John et West viennent la voir, en compagnie de Grace qui est devenue leur meilleure amie à tous, du coup. Rien n’est dit sur la relation John/Grace, mais on a autre chose à faire que de s’inquiéter de leur rencard : il est plus important de voir Lucy recevoir son burger veggie de la part de Tim.

C’est beau de voir que Tim connaît si bien Lucy en tout cas. Et tout ça permet aussi à Wesley de reprendre le chemin du travail. C’est aussi grâce à lui qu’elle a pu être retrouvée. Angela est assez fière de l’entendre dire qu’il est prêt à demander de l’aide et qu’il ira même voir un psy. Youpi ! On va pouvoir ne pas le revoir pour quelques épisodes comme ça… Espérons qu’il en sera de même pour Nick, qui reprend le boulot.

Par contre, en ce qui concerne Rosalind, elle est encore là dans la série… Pour s’assurer de fermer cette intrigue, on a droit à une dernière scène qui voit John lui annoncer que Caleb a tout noté de ses révélations et qu’elle n’a plus du tout de quoi marchander avec les flics. Malheureusement, ce n’est pas tout à fait vrai : elle connaît encore un secret de Nick apparemment. Oh, je rectifie ça : HEUREUSEUMENT. La série nous annonce que Nick sera probablement un méchant quand l’heure viendra et surtout que Rosalind reviendra. Ce sont deux bonnes nouvelles…

Sinon, je me rends compte que j’ai oublié de souligner le très bon travail de réalisation et la très bonne scène où Lucy chante dans son tonneau, avec espoir d’être en vie, alors que tout le monde se précipite vers elle. Il y a de très beaux plans à ce moment-là tout de même, c’était quelque chose, de même que la gestion de la bande son tout au long des recherches avec des petites notes d’espoir… Et l’actrice gère à fond son épisode, évidemment !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.