The Rookie – S02E10

Épisode 10 – The Dark Side – 18/20
Evidemment, nous sommes face à un épisode de mi-saison qui nous le fait savoir très fortement avec l’introduction d’une grande méchante, au moins pour cet épisode et le suivant. Peut-être que la série manque d’un fil rouge et qu’elle pourrait en être un, mais j’en doute. En tout cas, c’est réussi pour cet épisode qui sort de son schéma classique pour fournir une seule intrigue complexe et, du coup, bien plus captivante.

> Saison 2


Spoilers

210.jpg

The real fun has yet to come.

Après l’épisode précédent, West est donc en couple avec une célébrité et il est bien content d’en parler avec ses amis. Enfin, ses amis, Lucy et Nolan, OK, mais que vient foutre Harold Perrineau dans leur soirée ? Je suis paumé avec l’introduction de son personnage, c’est un détective censé être au-dessus d’eux mais il est toujours sympa avec les officiers et passent maintenant son temps off avec eux. Bref. Lucy se plaint de la difficulté de rencontre des hommes qui ne soient pas apeurés par son job, mais lorsqu’elle rencontre le beau Caleb au bar, elle le plante bien vite.

Certes, elle décide de mentir sur son job, en ne disant qu’une demi-vérité… mais quand elle repère un voleur, elle se précipite pour l’arrêter. Qu’est-ce qu’elle est cool ! C’est aussi ce que se dit Caleb apparemment, puisqu’il débarque au commissariat le lendemain pour lui donner son numéro. Pas de bol, il le fait devant Tim. Si celui-ci s’est beaucoup adouci ces derniers temps, il n’en reste pas moins très con dans ce genre de situation, prenant le numéro des mains de Caleb. Franchement ! Ce genre de comportement, je le déteste quand il est comme ça.

La série nous introduit ensuite une prisonnière, Rosalind, qui est une serial-killer. Elle a besoin d’être déplacée, sinon ce ne serait pas très intéressant, et elle est très pote avec Nick. Nick ! Il a un nom, le personnage d’Harold Perrineau finalement. C’est cool. Bon, en tout cas, accueillir un serial killer au commissariat, c’est compliqué. Ils sont obligés de faire les choses en grand : ils vident le commissariat et se préparent à son arrivée comme ils peuvent.

Lucy fait ainsi un cours sur les sociopathes devant les criminels qu’ils transfèrent vers un autre commissariat, puis Angela et West font diversion en éloignant la presse du vrai convoi de la prisonnière. J’aime bien Rosalind, même si son introduction était super lourde, avec une insistance sur son dos plutôt que son visage pour nous faire comprendre qu’elle aura de l’importance pour la suite.

Je m’attendais d’ailleurs à une actrice plus connue… mais bon, c’est peut-être juste moi qui ne la reconnais pas, allez savoir. Bon, en tout cas, si la serial killer est là, c’est pour une reconstitution. Et tant qu’à être là, elle en profite surtout pour semer le chaos au sein des équipes.

Cela marche bien : Nick est déjà énervé après l’ADA qui a décidé que seules quelques victimes seraient prises en compte plutôt que toutes, pour s’assurer d’avoir un procès réussi, alors que Rosalind s’amuse à dire que Nolan n’a aucune idée de ce que Nick a fait pour l’arrêter. Le tout dérape vite en tout cas, particulièrement quand le mari d’une des victimes de Rosalind essaie de la tuer. Il n’est pas très bon tireur, alors Nolan n’a aucun mal à sauver la vie de la serial-killer et Tim à arrêter l’homme.

C’est un contre-temps qui blesse l’ADA, mais finalement la fouille peut recommencer. Plus qu’une reconstitution, le but est donc de retrouver un cadavre. Le problème, c’est que West aussi trouve un corps, beaucoup plus récent – six à neuf mois, max. Oups. Elle est en prison depuis cinq ans, alors ça ne colle pas trop. De retour au commissariat, c’est donc la panique, parce qu’ils se retrouvent avec pas mal de pagailles et de paperasse à traiter, clairement.

Tim & Lucy enquêtent sur le meurtre le plus récent, avec une victime enterrée vivante suite à un nouveau tatouage indiquant sa date de mort, six mois plus tôt. Glaçant… mais pas autant que Rosalind. J’ai beaucoup aimé ce personnage de sociopathe, parce que ça fonctionne vraiment bien de la voir refuser de parler à Nick (Armstrong, il a aussi un nom de famille !) pour privilégier plutôt Nolan.

Evidemment. Ils ont une jolie petite relation qui commence après tout, puisqu’il l’empêche de tomber quand elle se lève pour la première fois de l’épisode, qu’il est là quand Nyla la fouille, qu’il lui offre de l’eau et qu’il lui sauve la vie, accessoirement. Le problème, c’est que Rosalind préfère contourner autant que possible le sujet qui amène Nolan là, et c’est plutôt intéressant. Elle finit par lui demander ce qu’il ferait s’il était enterré vivant, ce qui permet d’imaginer des pistes peu réjouissantes pour la suite de l’épisode – et pour lui.

Finalement, Rosalind accepte de donner l’emplacement d’une autre de ses victimes, à côté de laquelle ils trouveront selon elle un second corps. Avant ça, on fait un détour inintéressant au possible par Nick (désolé, je pense que je n’accroche pas car je n’aime pas l’acteur) qui culpabilise encore d’avoir abandonné sa femme mourante pour arrêter Rosalind, même s’il dit à celle-ci que les sacrifices valaient la peine. Mouais.

Grâce à ce second corps du deuxième serial-killer, ils trouvent en tout cas une piste intéressante, sous les ongles de la victime, les menant dans l’ancien zoo de la ville : c’est là que les victimes seraient tatouées et enterrées selon Nolan. Un endroit bien glauque comme il faut, en tout cas, avec des bruits de corbeaux et tout. Nyla y trouve la prochaine victime, qui a déjà son tatouage, mais est encore en vie. En revanche, Nolan, lui se retrouve en pleine course poursuite de l’homme qui est leur nouveau serial killer.

Si proche de la fin d’épisode qui est clairement une mi-saison, ça craint… mais pourtant, il s’en sort rapidement. Il n’est pas loin de mourir, mais heureusement, Nyla n’ayant pas de nouvelle de lui décide de lui porter secours. Elle arrive juste à temps pour le sauver. Ouf, tout est bien qui finit presque bien.

Presque ? Pendant ce temps, Nick, Tim et Lucy suivent leur propre piste, en prison, à fouiller les affaires de Rosalind. Là, Nick a l’intuition de fouiller les livres qu’elle a rendu à la bibliothèque avant son transfert vers le commissariat.

Grâce à ça, Lucy découvre le nom d’un certain Coleman dans la tranche d’un livre. Ce pourrait être la prochaine victime, mais il est considéré comme suspect, ce qui fait qu’ils foncent et défoncent la porte pour mieux… trouver des photos de la femme de Nick, et un message charmant pour lui dire qu’il l’a abandonnée. Oups. En tout cas, avec l’homme qui s’enfuit lors de l’intervention de Nyla, la journée touche à sa fin pour tout le monde, même s’ils n’ont pas réussi à arrêter le deuxième serial killer.

Au moins, ils ont réussi à sauver l’une de ses victimes, c’est déjà ça. Quant à Coleman, ce n’est pas le nom du tueur, puisque Gray annonce ensuite à Nick et John qu’il s’agit du nom d’une victime, sous le zoo. Quoiqu’il en soi, Tim explique donc à Lucy que si elle veut dormir, elle ferait mieux de se changer les idées avant d’aller au lit, en allant boire un verre par exemple. Il lui conseille même d’aller voir Caleb et ça pue la mauvaise idée après cet épisode qui nous confirme que Rosalind a un coup d’avance sur eux. Franchement, Caleb m’a tout de suite paru être hyper suspect.

Cela ne manque pas : OK, elle était fan de lui toute la journée, mais lui, il était fan d’elle depuis un moment. Il la drogue et l’enferme dans son coffre. Putain, pas Lucy quoi. Et Tim va avoir de quoi culpabiliser avec son conseil foireux finalement…

Autrement, Wesley reprend à nouveau le travail dans cet épisode, n’ayant plus eu crise d’angoisse depuis l’épisode précédent. Il se dit donc prêt à travailler et Angela décide de lui faire confiance, malgré son inquiétude évidente. Le truc, c’est que s’il lui dit que tout va bien chaque fois qu’elle lui demande, Wes ne va pas si bien : il se rend dans un bar pour boire. Tu parles d’un job.

Il s’inquiète évidemment pour elle quand il entend qu’un flic s’est pris une balle, mais bon. Il l’appelle donc et elle comprend que tout ne va pas si bien pour lui… sans pour autant s’attendre à le voir risquer sa vie en mélangeant antidépresseur et alcool. La série nous rassure sur son sort, jouant plutôt à nous faire flipper sur plusieurs personnages avant son cliffhanger de fin de saison, mais franchement, ils auraient pu tout aussi bien le laisser lui aussi entre la vie et la mort.

> Saison 2

10 commentaires sur « The Rookie – S02E10 »

  1. Ah ben mince, tu ne connais pas Annie Wersching ? Elle a joué dans pas mal de séries (Timeless, Vampire Diaries, The Runaways et à priori elle était Renee Walker dans 24). Elle est souvent la méchante ambiguë 🙂 et est un peu la « jumelle » de Bridget Regan qui joue dans le même registre et elles se ressemblent pas mal.

    J'aime

    1. Je n’ai pas regardé ces trois séries-là… et pour 24 ben, j’ai vu la saison 1 et je me suis arrêté faute de temps (ironique, vu la série et son adrénaline lol).
      Par contre, j’approuve totalement son côté Bridget Regan, la ressemblance est clairement là !

      J'aime

      1. J’ai arrêté 24 au milieu de la saison 5 il y a 14 ans, parce que je regardais avec mon mari et qu’il s’était un peu lassé. Et on n’a jamais repris.

        Aimé par 1 personne

      2. Ok. Seriebox me dit que j’en ai vu 52 % 108 épisodes sur 204 (9 saisons, enfin 8 et demie). Et oui il y a un téléfilm entre les saison 6 et 7.

        J'aime

  2. Oh non, je voulais y croire au mec mignon rencontré dans un bar !!! Très mauvais pour Lucy et oui, évidemment que Tim va se flageller pour son conseil.
    Vraiment pas mal d’introduire cette serial killer même si je pense que ça va durer jusqu’à l’épisode suivant, pas plus.

    J'aime

    1. Oui, moi aussi j’aurais aimé y croire, mais j’ai senti le coup fourré en cours d’épisode quand même… Pour le reste, je ne t’en dis pas plus évidemment ! 😇

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.