God Friended Me – S02E07

Épisode 7 – Instant Karma – 16/20
Ah, je reprends un peu confiance en la série avec cet épisode qui fait avancer le fil rouge et les relations entre les personnages, tout en proposant une jolie histoire avec des rebondissements qui passent mieux et sont cohérents. J’ai bien aimé, et ça fait plaisir de voir que la série peut encore proposer des épisodes comme ça. Il m’en reste pas mal à voir, ça m’aurait embêté que ce soit moins bien jusqu’à la fin !

> Saison 2


Spoilers

207.jpg

This is my bad karma at work.

L’épisode repart sur les chapeaux de roue du côté du fil rouge, avec Audrey qui peut enfin parler avec le trio et leur expliquer qu’il y a bien un message caché dans le tableau. Elle pensait toutefois que le message était pour elle, même si son algorithme ne parvenait pas à le déchiffrer. Il est inévitable que tout ça nous mène à Audrey acceptant d’aider Rakesh à déchiffrer le code. J’aime vraiment beaucoup l’actrice choisie pour incarner Audrey, même si je ne la connaissais pas.

Il faut toutefois une autre intrigue pour l’épisode. Miles reçoit ainsi une notification du compte de Dieu qui lui demande de se rendre dans un magasin où il emmène Cara. Les scénaristes en profitent pour proposer une jolie scène entre Cara et Miles, avant que Cara ne trouve dans un sac à main un ticket de loto au nom de Sameer Patel.

C’est évidemment un ticket gagnant, ce qui fait que Rakesh doit se dépêcher de le retrouver, car le ticket expire le lendemain. Eh ben. Ils se donnent beaucoup de mal pour retrouver au plus vite l’homme et comme on est dans une série, ils y arrivent évidemment et surprennent Sameer avec le ticket gagnant, youpi !

Sameer n’est pourtant pas ravi d’obtenir la nouvelle qu’il a gagné. Il refuse catégoriquement de recevoir l’argent. Cara et Miles retournent alors auprès de Rakesh qui a continué ses recherches sur Sameer Patel pour mieux découvrir que son ex est morte. En gros, il a joué au loto et a gagné quand sa copine est morte. Eh, ça ne donne pas envie de gagner, effectivement !

Toutefois, ça fait beaucoup d’argent qu’ils veulent absolument lui faire gagner, surtout quand ils découvrent que Patel a en fait de gros soucis financiers au travail : il risque de devoir fermer l’affaire familiale. Cara et Miles insistent donc auprès de lui pour mieux comprendre pourquoi il refuse de toucher l’argent. C’est finalement une histoire de Karma pour Sameer : il considère que le ticket est la raison pour laquelle elle est morte.

Ainsi, il leur raconte son histoire : il a trouvé ce ticket gagnant non signé et l’a signé, malgré sa copine lui demandant de ne pas toucher à l’argent. Alors qu’il allait réclamer l’argent, sa copine est morte dans un terrible accident. AH. Il n’en fallait pas plus pour que Sameer soit persuadé que le karma existe. Finalement, il suffit d’essayer de trouver le vrai propriétaire du ticket gagnant. Si simple.

Cela nous ramène une fois de plus Rakesh dans l’épisode, et il en profite pour dire au couple avec lui qu’il faut déchiffrer un code dans le tableau de Grenelle avec une clé de onze chiffres. Aucun d’eux ne fait le lien avec le ticket de loto pour l’instant, alors que bon… Eh, ça pourrait le faire, non ? Pourtant Audrey a une autre idée : elle leur montre une photo d’enfance qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son lieu favori en France à Marseille. Son idée ne tient pas (surtout que désolé, cocotte, mais le code postal de Marseille a déjà la code de la région, hein, on parle de la France).

Ils tentent alors les chiffres du ticket de Loto de Sameer, mais ce n’est pas ça non plus. Après une rapide engueulade sur la religion, parce que Rakesh défend soudainement l’existence du karma, Rakesh et Miles parviennent à retrouver l’adresse d’un propriétaire possible pour le ticket de loto. Cara, elle, rate ça, préférant aller au boulot. Dingue, ces gens qui bossent !

Ils parlent toutefois de cette affaire de loto devant Audrey qui semble clairement savoir quelque chose qui nous servira, mais bon, ce n’est pas l’important pour l’instant. Pour l’instant, le problème, c’est que Sameer risque d’être responsable de la fermeture de la firme familiale : en se rendant avec Miles et Rakesh chez le faux propriétaire du ticket de loto, Sameer rate un rendez-vous important qui fait que la firme se retrouve dans la merde financièrement et est forcée de fermer.

Le frère de Sameer apprend au même moment l’existence du ticket et veut aussitôt le récupérer. Bien sûr, ce n’est pas si simple pour Miles qui gagne autant de temps que possible, ne voulant pas que les deux frères se brouillent, parce que c’est évidemment ce qu’il va arriver. Il en parle à Cara, qui en parle à Rakesh, qui apporte la solution au problème de manière inattendue. Il y a des policiers tous les jours dans le magasin où le ticket a été acheté, alors il est facile de vérifier leurs caméras pour découvrir que la propriétaire du ticket était en fait…

L’assistante de Sameer ! Ah ben c’est malin. En attendant, Miles suit les conseils de son père et tente d’expliquer aux frères ce que retirer l’argent voudrait dire pour eux, ce qui fait que le ticket n’est pas redonné au magasin quand ils apprennent la nouvelle. Tout le groupe, à savoir le trio et les deux frères, se rendent ainsi chez Judith, l’assistante, qui a fait un anévrisme et qui s’en sort de justesse, grâce à l’insistance de Sameer de se rendre chez elle plutôt que de récupérer l’argent.

Oui, certains pourraient prendre ça comme un sacré échec dû au karma, mais Miles choisit de le voir comme une bonne chose : il a réussi à sauver une vie grâce à ses actions, alors que tout a commencé par la mort de sa petite-amie. C’est une jolie conclusion, mais l’argent est perdu tout de même…

En parallèle, il se passe pas mal de petites choses importantes dans l’épisode, notamment du côté de Cara au travail, où elle peut se confier à Parker sur le fait qu’elle se sent prête à dire à Miles qu’elle l’aime. Elle ne perd pas trop de temps et le fait avant la fin de l’épisode. Elle demande aussi à Rakesh de lui venir en aide pour une enquête au travail, qui la mène à un certain Jonathan Carter, mais on verra ça plus tard, j’imagine. Et puis, j’abuse un peu de passer si vite sur la scène de « je t’aime » alors que ça fait une saison et demie qu’on l’attend.

Dans le même genre, j’attends toujours des développements pour Rakesh et Jaya, mais là, je suis frustré, entre des rencards annulés entre eux et les parents de Jaya qui la force à dîner avec d’autres hommes, les choses ne prennent pas une bonne tournure pour le couple à la fausse rupture… Qui finira par être une vraie rupture ?

De son côté, Arthur s’enferme dans ses illusions. Il est sûr que son mariage aura lieu malgré tout, même quand Miles essaie de lui faire comprendre que ce déni ne sert à rien. Ali le dit simplement optimiste, mais c’est pour mieux éviter de confronter son propre déni. Ouep, les scénaristes décident de nous la développer un peu dans ce sens-là avec cet épisode.

Ainsi, Ali se rend compte qu’elle n’a pas envie de devenir psy quand sa directrice lui fait remarquer que sa thèse est naze. Le vrai problème, c’est qu’elle se rend compte qu’elle n’a pas une vocation comme son frère semble en avoir une avec le compte de Dieu. Ce n’est pas comme si ça lui faisait gagner de l’argent, cependant.

Bon, Ali en parle à Miles pour obtenir ses conseils et il est évident qu’elle va pouvoir redéfinir simplement sa vie, hein. Pour cela, elle en parle à pasteur Olivia de sa nouvelle Eglise pour essayer de trouver sa nouvelle vocation, qui s’avère être… la même que celle de son père. Oh boy…

Enfin, l’épisode se termine sur un joli cliffhanger : le retour d’Audrey pour dire au revoir à notre groupe finit par mener à la révélation que le code dans son œuvre est bien un message pour Miles. La clé à onze chiffres ? Le bracelet d’hôpital de Judith. Cette fois, on dépasse un peu le cadre de l’informatique quand même, parce que prévoir exactement le nombre d’admission à l’hôpital avec autant d’avance l(e tableau ayant une bonne année d’existence déjà), c’est impossible.

Quoiqu’il en soi, le message renvoie à… la maison où Cara et Miles pensaient découvrir l’identité de la personne se cachant derrière le compte de Dieu en saison 1. C’était il y a si longtemps, je ne sais pas comment ils la reconnaissent si vite, mais bon !

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.