The Rookie – S02E18

Épisode 18 – Under the Gun – 16/20
J’ai bien aimé cet épisode malgré un grand sentiment de « tout ça pour ça » se dégageant d’à peu près toutes les intrigues traitées dans l’épisode. Je ne sais pas bien vers quoi les scénaristes veulent aller pour les deux derniers épisodes de la saison après ça, mais on sent qu’ils mettent en place les futurs gros dilemmes des cliffhangers à venir inévitablement. En tout cas, je suis déjà content de savoir la série renouvelée !

> Saison 2


Spoilers

218

You can’t predict behavior with maths.

Nyla et Nolan débarquent à l’hôpital après un appel de Grace qui leur signale un homme ayant subi une blessure par balle refusant de le reconnaître… jusqu’à ce que John soit forcé de le plaquer lorsqu’il tente de s’enfuir. Le vrai intérêt de la scène est de rencontrer le mari de Grace, cela dit, qui n’est toujours pas au courant de l’existence de John.

On se croirait au lycée dis donc, et c’était marrant jusqu’à ce que ne le soit plus quand on comprend qu’elle n’est pas divorcée, OK, mais que le mari ne semble pas spécialement au courant du divorce à venir. Et la relation avec Grace en prend un coup, clairement, surtout qu’elle annule un rencard qu’elle avait avec John le lendemain pour mieux dîner avec Simon, son ex.

La décision qui en ressort est que Simon veut redonner sa chance à son couple avec Grace, pour le bien de leur fils Oliver qui fait n’importe quoi à l’école depuis quelques semaines, à cause du divorce. Oups. C’en est fini de ce couple clairement inutile et c’est dingue comme les relations de couple de John me passent toutes au-dessus depuis le début de la série.

Au travail, Nolan se retrouve à devoir gérer avec Nyla quatre jeunes délinquants afin de jauger s’ils peuvent passer une journée sans faire le moindre crime. Si c’est le cas, leur sentence sera réduite. Si ce n’est pas le cas, ils finiront définitivement en prison. Bien. C’est plutôt marrant car ça mène à de bons moments entre Nyla et Nolan… même si ça donne l’impression de régresser sur leur duo (et sur l’évolution de Nolan en général).

En chemin vers la prison, un des jeunes tente de voler un véhicule avant d’être arrêté par un autre qui ne veut pas une peine plus longue. C’est plutôt drôle, et ça mène ensuite à des scènes un peu plus intenses, avec notamment le retour d’Oscar, l’homme qui a poignardé Wesley il y a quelques épisodes. Ouep, en prison, on présente aux jeunes les pires prisonniers afin qu’ils comprennent ce qu’il risque de leur arriver.

Nolan conseille tout de même à la directrice de la prison de plutôt présenter à Hector à son grand frère, afin qu’il comprenne vraiment. C’est efficace, jusqu’à ce qu’une émeute éclate dans la police et force tout le monde à s’enfuir au plus vite. Nyla propose même d’armer les jeunes avec des battes à partir des chaises de la salle dans laquelle ils sont, au cas où. Vraiment charmant comme épisode.

Nyla et John se retrouvent à devoir s’attaquer à deux prisonniers qui prennent les jeunes en otage, ou presque. Ils s’en tirent tous évidemment, mais pas sans avoir la peur de leur vie et une bonne partie de la prison à leur trousse pour s’en sortir.

Le problème, c’est que John et Nyla doivent faire demi-tour pour aller sauver la directrice de la prison. On se retrouve avec John obligé de faire équipe avec Oscar pour la libérer. Superbe. C’est en même temps assez logique vu la personnalité d’Oscar. Le plan fonctionne plutôt bien au départ, mais seulement au départ. Ensuite, ils se retrouvent pris en guet-apens par le reste de la prison.

Par chance, le grand-frère d’Hector finit par insister pour que tout le monde s’en aille sans représailles, pour montrer sa reconnaissance de savoir son frère en-dehors des problèmes. Cela mène à une conclusion d’épisode réussie où Nolan se la joue encore mère la morale avec Hector.

Rachel a passé la nuit chez Tim et si la relation est en train de devenir super sérieuse, il y a un grand problème pour Rachel : elle a passé un entretien pour le job de ses rêves à New-York. New-York, c’est loin. Elle espère le faire déménager de l’autre côté des USA, apparemment. Sérieusement ? Même Lucy ne pourra pas vraiment la défendre sur ce coup-là.

Rachel fait en tout cas équipe avec le duo dans cet épisode, afin de s’occuper d’un garçon qui tombe malade chaque fois qu’il repart de l’hôpital et se retrouve confié à sa mère. Rachel, Tim et Lucy suspectent aussitôt la mère de possiblement empoisonner son fils pour obtenir de l’attention. Quelle angoisse.

Malheureusement, une fois la mère tenue à l’écart de son fils, Rachel découvre que le fils n’est pas empoisonné. De son côté, Tim considère vraiment la proposition de Rachel, mais il apprend qu’il devrait devenir un bleu s’il partait à New-York. C’est pas mal, ça, ça ferait un bon spin-off. En attendant, Rachel comprend qu’elle a agit trop vite et qu’elle a fait une erreur.

Même si Tim la console, ce n’est pas la seule erreur qu’elle fait dans l’épisode : elle va s’en prendre ensuite à l’homme qui est responsable de l’empoisonnement du garçon, et qui est un empoisonnement de tout le quartier par l’eau courante pas si potable. Tim se débrouille pour la libérer, mais aussi pour faire annuler son erreur de jugement concernant la mère du garçon. Tout est bien qui finit bien comme ça… A moins que ? Tim ne prend pas encore sa décision concernant New-York…

La police utilise désormais un algorithme pour savoir si elle peut faire confiance à ses officiers, parce que pourquoi pas. L’algorithme détecte Angela comme un agent à risque, qui a le plus de probabilité de se retrouver avec un procès aux fesses… et ça suffit à ce que Gray la convoque. Sérieusement ? Elle va devoir passer sa journée à supporter Elvis Grimaldi, le cerveau derrière cet algorithme.

C’est plutôt marrant, parce qu’Angela est hostile envers lui et que West est inévitablement fan. Il fait rapidement plein de recherches sur lui et comprend bien comment fonctionne son travail. Angela aussi, cela dit : au lieu de faire ce que Gray demande, elle décide d’emmener Grimaldi sur les cas les plus problématiques et les plus chauds qui ont lieu le jour même, histoire de lui prouver qu’elle est une bonne flic.

Le but de l’opération pour Grimaldi ? Acquérir de nouvelles données pour son application. Le problème c’est qu’elle met au passage en danger la vie d’Elvis, donc même si son idée est bonne, ça sent bon le moment où elle va se retrouver avec un procès aux fesses. Mais bon. On commence par une opération sous la supervision de Nick qui est appelé « détective exemplaire ». Pourtant, c’est Angela qui est excellente lors de l’opération, à montrer à Elvis que les probabilités, c’est beaucoup plus marrant sur un comportement humain que sur un algorithme.

Cette intrigue fonctionne plutôt bien et j’adore toujours autant Angela. Pour la conclure, les scénaristes choisissent la voie de la facilité en prouvant à Elvis que les données ne font pas tout : un des utilisateurs de son application de rencontre a menti sur son profil et finit par reprocher à l’application la rupture qui s’ensuit avec son crush. En soi, rien de grave. En pratique, une fusillade dans les locaux ! Ah, les USA…

La scène fait monter la tension pour Angela et West qui sont les premiers sur les lieux, mais aussi ceux qui parviennent en premier à arrêter le tireur. Après ça, Elvis est forcé de reconnaître qu’il n’avait pas exactement tout prévu dans ses calculs. Et pour continuer de le rendre un peu ridicule, on apprend en fin d’épisode qu’il s’est trompé d’Angela Lopez et que notre Angela n’avait rien à se reprocher.

Tout ça pour ça, donc… Mais c’est un peu le crédo de cet épisode : j’ai pensé la même chose concernant Grace par exemple, mais aussi le couple Rachel/Tim…

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.