American Horror Story – S09E03

Épisode 3 – Slashdance – 18/20
Je n’aurais jamais dû attendre aussi longtemps pour regarder cette saison, mais en même temps, son ambiance passe très, très bien en cette chaude journée de canicule. Oui, comme toujours, je fais en sorte de me regarder des séries qui m’inspirent l’été pour ce week-end en séries estival, et je fais bien. L’épisode me prouve que la saison est aussi cool que je l’espérais en septembre dernier, en tout cas, c’est génial, plein de référence aux années 80 et sanglant !

Saison 9


Spoilers

903

Like he said three lucky people, come on!

On va être honnête : je m’épuise. Je n’ai pas vu d’épisode de cette série depuis onze mois, alors que le début de saison démarrait bien et que j’adorais l’ambiance années 80 et slasher de la saison. L’épisode a littéralement « slash » dans son titre et je l’ai reporté autant ? Les mauvaises habitudes de rattraper la série sur un #WESéries ont la vie dure apparemment… En même temps, elle est pratique avec des épisodes assez longs. Hum. 39 minutes pour celui-ci.

Bon, j’arrête d’essayer de me justifier. La série reprend exactement où on s’était arrêté, même si je ne m’en souvenais plus et que les noms m’échappent un peu. C’est pas grave : personne ne croit Brooke, tout le monde est inquiet de se faire tuer par un tueur une fois qu’ils comprennent qu’il n’y a pas que Mr Jingle après eux.

Ray propose de s’enfuir, ce qui n’arrange pas grand-monde, jusqu’à ce qu’il se retrouve face à face avec le tueur lui-même. Les trois autres s’enfuient donc sans hésiter, mais Chet reste en arrière pour aider son ami. Il n’aurait pas dû… Certes, il lui sauve la vie et met KO leur agresseur pour un moment, mais en attendant, ils se retrouvent tous les deux au fond d’un piège avec des pieux, dans la forêt. C’est triste.

Chet est celui qui est inévitablement le plus blessé, puisque Ray a déjà pris quelques coups de couteau, faut pas abuser. Ray profite de ce moment désespéré pour passer aux confidences sur un lourd secret de son passé qu’il n’assume plus. Durant un bizutage tournant mal l’année passée, il a été témoin d’un accident triste d’une des nouvelles recrues de sa confrérie. Il a décidé de maquiller la mort de ce Chan.

Pour cela, il l’a mis dans sa voiture et s’est débrouillé pour le faire tomber d’une falaise… sauf qu’au moment de le faire tomber dans le ravin, il s’est réveillé.

Et autant vous dire que la recrue n’avait pas envie de mourir. Il a griffé Ray et lui a arraché sa montre avant de tomber dans le ravin. Voilà donc pourquoi il se retrouve au Camp Redwood : il a peur que la police ne le retrouve désormais. Evidemment. Une fois son secret confié, Ray n’apprécie pas de comprendre que Chet n’est pas de son côté du tout. Au contraire, même. Ray abandonne donc Chet sans problème.

Pendant ce temps, Brooke et Rita sont les deux seules à se retrouver à la voiture. Brooke envisage aussitôt de partir prévenir les flics, ce qui ne plaît pas à son interlocutrice. Elle voit bien qu’elle prévoit d’abandonner tout le monde… mais elle lui laisse prendre les clés pour qu’elle aille seule prévenir la police. Mais non. J’ai senti venir le twist improbable : Rita n’est pas une gentille. Du tout. Elle nous drogue Brooke par surprise.

Un flashback nous révèle qu’elle s’est débrouillée, une semaine plus tôt, pour être seule avec Richter, aka Mr Jingle. Elle s’est présentée en tant que Donna Chambers, une psychiatre capable de faire des miracles avec les serial-killers. Elle est maligne, ma foi, et son déguisement est étonnant. Ce flashback rajoute quelques longueurs à l’épisode et c’est bien dommage, car on sort ainsi du slasher autrement très bon.

Evidemment, Donna Chambers n’est pas une gentille : elle arrête l’enregistrement de ce qu’elle est en train de dire et se débrouille pour faire en sorte que Richter lui parle. Cependant, ce n’est pas Richter qu’elle veut entendre, c’est Mr Jingle, évidemment. Pour cela, elle lui propose de le sortir de la prison et lui annonce la réouverture du camp Redwood. Dès que c’est fait, Richter perd sa gentillesse : en voyant une photo de son ancienne victime, il a aussitôt envie de la poignarder à nouveau.

Richter a peur de retourner au camp et de tuer, mais c’est exactement ce que veut Donna : trouver ce qui le fait craquer et qui lui donne envie de massacrer ses victimes. Elle est plutôt glaciale sur ce coup-là, honnêtement, surtout qu’elle lui explique clairement comment s’enfuir de l’institut où il est enfermé.

Une fois que le cas Richter est géré, il lui reste à se trouver un poste au camp, en tant que Rita. Ce n’est pas un personnage inventé de toute pièce, non. C’est bien plus brillant que ça : la vraie infirmière Rita est une bien gentille femme qui remarque que Donna est en train de la suivre depuis un moment alors qu’elle se rend au camp Redwood.

Une fois les présentations faites, elle est rassurée de voir que Donna n’est pas une méchante, juste une autre femme qui se rend au camp Redwood et pense que les meurtres sont liés à la pornographie. Elles prennent la décision de finir leur chemin ensemble… mais en revenant des toilettes, la vraie Rita découvre que Donna n’est plus là.

Forcément : elle est à l’arrière de sa voiture, prête à se débarrasser d’elle. On ne saura pas comment, mais ce n’est jamais qu’un détail. De retour dans le présent, Donna traîne Brooke vers l’intérieur du Camp Redwood.

Dans une autre cabane, on retrouve un autre trio plus affamé de sexe et un autre tueur à leur porte. Cette fois, il s’agit de Mr Jingle… en théorie. En pratique, ils ont affaire à des adolescents débiles qui gardaient leurs excréments au chaud pour les balancer par la fenêtre de la cabane, en feu. Les pauvres étaient apeurés pour rien…

Ou pas. Le vrai Mr Jingle débarque et nous assassine de sang-froid les adolescents. Mon dieu, mais pourquoi ai-je attendu autant ? Cette saison est vraiment trop cool ! Mr Jingle se dirige ensuite vers Pete, le troisième débile qui se fait passer pour lui et n’a pas ses lunettes. Il n’a donc pas vraiment de quoi voir qu’il est face au vrai Mr Jingle, ni vraiment de quoi respirer sous son masque.

Apparemment, cela suffit à s’attirer la sympathie du vrai Mr Jingle qui ne doit pas être pour le port du masque dans les lieux publics…

Quant au trio, il s’arrête dans sa fuite de Mr Jingle pour faire demi-tour et retrouver Margaret ainsi que le cuisiner, Bertie. En fait, ils retrouvent surtout la vraie Rita… qui refuse de se taire. Libérée, elle préfère s’enfuir en gémissant et tomber nez à nez avec Mr Jingle, qui la tue sans scrupule. Le but du trio, et surtout de Xavier, était de ne pas être responsable de la mort d’une personne de plus… Autant vous dire que c’est réussi sur ce coup-là.

Au moins, ils découvrent que la vraie Rita n’est pas celle qu’ils connaissaient. Les pauvres. Ils tombent vite ensuite sur Ray, qui omet bien de dire ce qui est arrivé à Chet mais leur raconte tout le reste. Ils comprennent que Brooke est dans la merde et Xavier et Trevor font donc demi-tour une fois de plus. Ils tombent alors sur Chet, toujours empallé.

Ils prennent le temps de le sortir de sa misère, dans la douleur, forcément. Au moins, ils y arrivent, et ça, c’est carrément la classe. Ils ont quand même peur de tomber sur Mr Jingles. Ainsi, quand ils aperçoivent Pete, ils n’hésitent pas à le faire tomber dans le piège… avant de comprendre qu’ils s’en sont pris à la mauvaise personne. Mr Jingle court toujours, donc.

En parallèle, Ray et Montana se retrouvent à leur tour sur le parking avec la ferme intention de se barrer sur la moto de Trevor, comme prévu il y a un moment. Ils sont toutefois retrouvés par Richard, l’agresseur qui s’en est déjà pris en début d’épisode à Ray. Ce dernier prend la décision logique d’abandonner Montana derrière lui, restant le personnage le plus lâche de toute l’histoire de cette série. Cela ne lui réussit pas : il se fait décapiter par Mr Jingle qui a pu entendre sa moto alors qu’il allait quitter le camp.

Quant à Montana… Elle a beau avoir l’air terrifiée d’être seule avec Richard, elle est finalement surtout énervée de voir que son amant n’a pas encore tué Brooke. Wait what ?

Saison 9

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.