The Outpost – S02E11

Épisode 11 – Nothing Short of Heroic – 14/20
Je reprends avec cet épisode proche de la fin de saison, mais on sent bien justement que le but est de préparer le terrain plutôt que d’être exceptionnel. De toute manière, la série ne l’est pas. Cet épisode est sympathique, sans vrai plus, mais il réussit malgré tout à conclure certains arcs entamés depuis un moment et que je m’attendais à devoir supporter encore un peu plus longtemps. Le suspense se met en place pour la fin.

Saison 2


Spoilers

211.jpg

The reward is the same dead or alive.

Et si… j’enchainais dans ce #WESéries 15 avec une autre fin de saison m’attendant depuis onze mois, et surtout avec enfin de la médiocrité ? Pour l’instant, cette édition n’a été remplie que de bonnes notes. Au moins, avec cette série, je devrais avoir une qualité un peu moindre… ce qui m’arrange vis-à-vis de la critique ! Et oui, j’ai toujours plus de temps devant moi dans la prise de notes avec une série comme celle-ci, et ce n’est pas la  première scène de l’épisode qui me fera dire le contraire.

J’avais oublié pas mal de choses de la saison en cours, évidemment, mais je me souvenais qu’elle était retombée dans la médiocrité lors des derniers épisodes vus. On reprend avec Talon blessée par son ami qu’elle a renvoyé à travers le portail. Bien. Elle se fait rapidement assommée par un homme bossant pour les Trois et est retrouvée tout aussi vite par Garret, qui a toujours apparemment l’optique de la trahir.

C’est du moins ce qu’elle pense, mais Janzo a soigné Garret. Ainsi, il fait croire à l’homme qui a arrêté Talon qu’il souhaite interroger Talon, mais il en profite en fait pour la libérer, en regagnant comme il peut sa confiance. Talon n’a pas tellement envie de le croire, mais elle n’a pas tellement le choix non plus. Il la libère, ils combattent ensemble comme au bon vieux temps et ils réussissent à s’enfuir bien rapidement. La série ne s’embête pas !

Une fois que c’est fait, ils ont le temps de se réconcilier – Talon sait bien qu’il aurait pu la tuer et qu’il ne l’a pas fait, même une fois son cerveau lavé. Pourtant, Garret continue de vouloir se rendre à la capitale auprès des Trois, pour se venger et arranger les choses. Talon apprend au passage que Garret a tué son père. Si elle en est triste, elle ne le montre que pour cinq secondes avant de recommencer à flirter avec lui. Il en est de même pour Garret, cela dit.

Les deux se rendent donc à la capitale où ils prétendent vouloir se marier pour tenter d’entrer. Ce n’est pas bien brillant, mais ça finit par fonctionner quand ils peuvent profiter du chaos (ou pas ?) provoqué par une explosion à proximité de la capitale. Une explosion ? En suivant Naya qui réussi à s’échapper de la capitale en se cachant dans une calèche, on découvre que les Trois ont désormais une nouvelle arme pour s’en prendre à l’Outpost… Une bombe.

Ah. Naya se met aussitôt en route, mais son retour risque de faire bien des remous également. En attendant, à l’Outpost, Janzo emmène Gwynn auprès de la réserve de Calipsum d’Elinor. Oh, j’avais oublié tout ça, mais pas la présence du baron qui continue de suivre la reine un peu partout. Si Janzo trahit sa mère, c’est dans l’espoir que son altesse lui pardonne surtout sa trahison, puisqu’il a libéré Naya. J’avoue que j’avais oublié l’existence de Naya dans cette série, alors que je l’adorais. C’est malin.

Janzo reste un traître, mais il est libre de ses mouvements. C’est déjà ça. Il peut ainsi continuer de garder Elinor en cage, parce qu’elle est possiblement contaminée par les Plaguelings. Par contre, s’il prend tout son temps, c’est clairement parce qu’il sait qu’il va se faire dégommer par elle quand elle sera libre. En attendant, on a droit à une scène quelque peu longue sur l’adoption de Janzo et sur les beaux souvenirs d’adoption de sa mère. Autant vous dire qu’il a donc fallu moins de dix minutes pour que je décroche de la série et que je me serve un verre d’eau au lieu de suivre cette scène interminable.

Le but ? Nous montrer qu’il y a tout de même eu de l’amour à un moment dans la vie d’Elinor et vis-à-vis de Janzo.

Il était temps après deux saisons, même si le but est surtout de montrer que Janzo continue de s’affirmer face à Elinor. Cette dernière accepte toutefois de ne pas trop s’énerver en apprenant la destruction de son précieux Calipsum, préférant pouvoir sortir de sa cage à un moment ou un autre. Ce n’est pas pour tout de suite de toute manière : Elinor devient finalement bien une Plagueling.

Si Garret nous a dit que Janzo était un génie, le voir travailler n’est pas brillant. Il cherche un remède efficace et met trois plombes à comprendre que les insectes qu’il chasse sont peut-être l’ingrédient qu’il manque à son vaccin contre les Plaguelings. Personnellement, dès le début de la scène, c’était bon. Et les mimiques de Janzo, j’en ai de nouveau marre sérieusement.

Il finit par mettre un sac d’insectes sur la tête de sa mère pour la soigner et enfin venir à bout de cette intrigue longue sur les Plaguelings. Il laisse ensuite sa mère attachée dans son laboratoire pour partir s’attaquer au problème de la production de masse d’un antidote.

Malheureusement, il se fait attaquer par des Plaguelings au moment de récupérer une ruche d’abeilles capables de soigner les Plaguelings. Heureusement, il a eu le temps d’expliquer à Gwynn tout ce qu’il avait fait et trouvé. Sachant qu’Elinor est guérie, elle débarque donc la libérer du laboratoire de Janzo pour ensuite la faire mettre en prison pour ses actions illégales. En voilà une bonne idée !

Pendant ce temps, notre Outpost reçoit un message de la part d’un clan nommé Clan Moor, prêtant allégeance à la reine. Avec le logo de ce clan des loups, la série tente un peu trop de se la jouer Game of Thrones à mon goût. La série nous réserve encore quelques surprises, cependant, notamment du côté de Gwynn qui hérite encore d’un nouveau surnom : Rozie.

Pourquoi ça ? Parce qu’elle a un petit frère, figurez-vous. Un certain Alton se point à l’Outpost pour la retrouver et partager des souvenirs familiaux. Le seul problème, c’est qu’avec un héritier mâle du roi, Gwynn perdrait le trône. Pourtant, il faut bien qu’elle se fasse à la présence de son frère : il a tous les souvenirs de leur enfance. Elle le présente ainsi à Tobin, lui expliquant toutefois qu’Alton n’a pas encore l’âge de devenir roi.

Peut-être, mais ça change absolument tout quand même pour elle, elle ne devient que régente par intérim désormais. Elle finit par s’en prendre à Tobin et tester sa loyauté, ravie de l’entendre dire qu’il est tombé amoureux d’elle. Malgré tout, elle n’aime pas trop le voir si déterminé à faire d’elle une reine, parce que ça l’oblige à mettre en doute la parole d’Alton.

Gwynn est à présent persuadée qu’il s’agit bien de son petit frère, même si elle sait aussi que le risque d’un imposteur existe. Tobin reste tout mignon à vouloir la voir devenir reine et nous faire du féminisme de bas étage. Venant de cette série, c’est déjà pas mal.

En plus, Gwynn se fait vite dépasser par son frère. En effet, lorsque Janzo revient avec tout un tas d’anciens Plaguelings enfin sauvés par son remède (la piqûre suffit, finalement), il faut encore lui faire un procès pour trahison. Le procès a lieu devant la reine et le futur roi, qu’on ne présente même pas à Janzo. J’ai trouvé la scène plutôt marrante, même si ça finit par Janzo en prison et qu’Alton y apparaît comme un futur roi beaucoup trop autoritaire et trop déconnecté de toute la série pour prendre de bonnes décisions. Si Janzo finit dans la cellule à côté de sa mère, c’est en grande partie à cause de lui.

Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.