Lucifer – S05E01

Épisode 1 – Really Sad Devil Guy – 18/20
La série revient en grande forme, avec un épisode qui sait comment jouer avec ses personnages et son format. Ainsi, même si on est sur du procédural, on sent bien que l’essentiel est ailleurs et le twist apporté à la formule classique de la série fonctionne très bien. Les personnages sont attachants et le seul reproche à faire, c’est finalement une sous-intrigue qui se développe en parallèle des autres et qui paraît en trop. C’est d’autant plus visible qu’elle occupe les dix minutes en trop dans cet épisode de 50 minutes. Mais bon, on ne va pas rechigner à passer plus de temps avec eux.

> Saison 5


Spoilers

– What the hell ?
– Precisely.

C’est parti pour une nouvelle saison qui commence par une jolie fête sur un bateau. Allez, je cherche une villa pour le Bingo Séries, ils auraient pu faire un effort tout de même. De toute manière, cette scène d’introduction un peu longue est juste un moyen de nous rappeler qu’on est sur Netflix : l’épisode ne durera pas quarante minutes et il aura un peu plus de nudité. C’est tout.

Rapidement, on découvre que le propriétaire du bateau a passé un deal avec Lucifer, et même plusieurs, récupérant de l’argent du diable pour mener cette vie de débauche et de luxe qui semble particulièrement chouette sur le papier. Malheureusement, en-dehors du papier, Lucifer lui révèle qu’il lui rend visite sur le Foshizzle, son bateau, parce que quelqu’un s’apprête à débarquer dans sa cabane pour le tuer, comme un paquet d’autres fois par le passé.

Alors que je m’attendais donc à la révélation qu’on était en Enfer, on enchaîne sur une scène susceptible de tous nous faire douter : Ella et Chloé enquêtent sur le meurtre de l’homme… Elles sont accompagnées de Maze qui a désormais pris la place de Lucifer grâce à ses talents de chasseuse de prime. Bien. On ne perd pas de temps en réintroduction, et c’est plutôt bien, avec Ella qui sert comme d’habitude d’outil aux scénaristes pour nous refaire le point sur la situation. C’est par son intermédiaire qu’on apprend donc qu’officiellement Lucifer est parti en Floride. La pauvre Ella ne comprend donc pas pourquoi il ne répond pas à ses SMS ou à ses vidéos de perruche. Ah lala, qu’est-ce qu’elle me manquait !

Elle se lance donc dans une tirade sur l’absence de Lucifer qui lui manque, histoire de nous rappeler aussi que Maze a toujours les meilleures interactions avec tout le monde. Chloe et elle sont ainsi devenues d’énormes fétardes ensembles pour se remettre de l’absence de Lucifer. Elles se rendent ainsi au Lux pour danser toute la nuit, sous les yeux blasés d’Amenadiel.

C’est en effet lui qui a repris la direction du bar en l’absence de Lucifer et il impose ses règles, notamment sur les deals de drogue. Il le fait à quelques pas de Chloé qui ne se rend même pas compte de ce qu’il se passe. Et je doute que ce soit sa nouvelle coupe de cheveux qui cause son problème de vision, c’est plutôt l’alcool.

Pour en revenir à Lucifer, parce que c’est légèrement le héros de cette série après tout, il est donc coincé en Enfer à expliquer les règles au propriétaire du Foshizzle : il est coincé dans une boucle temporelle qui le fera souffrir pour l’éternité. Au moins, il est mort sur un moment de joie, mais bon… y a mieux que de passer l’éternité en slip léopard, j’imagine. Au moment où Lucifer s’apprête à le quitter, le propriétaire du meurtre a la bonne idée de lui révéler qu’il est mort à Los Angeles.

Aussitôt, Lucifer décide de résoudre son meurtre, parce que ça fait une petite éternité qu’il est coincé en Enfer, lui, contrairement à nos autres héros qui n’ont dit au revoir à Lucifer qu’il n’y a quelques mois. Résoudre le meurtre de Lee, le propriétaire, est donc fun pour lui… contrairement à Chloé qui, elle, doit interroger sa sœur alors qu’elle a une jolie gueule de bois suite à sa soirée au Lux.

Heureusement pour Chloé, Maze a moins de mal à se remettre de leurs folies – l’habitude, que voulez-vous. D’ailleurs, côté habitude, on voit que Maze et Chloe sont désormais totalement sur la même longueur d’onde… Sauf quand il s’agit pour Maze d’aller récupérer des invitations à des soirées privées en faisant couler un peu de sang.

Rapidement, elles arrivent donc à la soirée poker de Dirty Doug, à se faire passer pour un couple avec une avidité de jouer à la hauteur de leur incompétence au poker. Enfin, de l’incompétence présumée de Chloé, surtout, sauf qu’elle finit par se faire remarquer parce qu’elle gagne un temps. Bon, elles sont rapidement repérées en tant que flics au sein de la soirée privée, ce qui mène à un fâcheux accident où un homme décide de s’enfuir et de se faire renverser par une voiture, avec de jolis effets spéciaux au passage parce qu’une voiture ne lui suffit pas.

L’avantage, c’est que c’est à cette même soirée privée de Dirty Doug que Lucifer se rend avec Lee, dans un magnifique appartement sur les hauteurs de Los Angeles. Lucifer a ses petites habitudes pour mener l’enquête, mais l’enquête est un peu compliquée : il est coincé dans les souvenirs de Lee qui ne se souvient plus trop de tout ce qu’il s’est passé. Notre diable finit donc par déprimer de l’absence de Chloé et de Los Angeles dans sa vie… avant d’avoir la chance de récupérer l’âme de l’homme qui s’est enfuit en voyant Maze et Chloé.

Il envoie aussitôt un démon sur Terre dans le corps de l’homme pour faire passer un message à Chloe, pour le moins surprise de ce qu’il a à dire : c’est en sécurité dans son coffre. De quoi donc ? Quel coffre ? Mystère, y compris pour Chloé qui ne comprend pas le message délivré avec un peu d’humour pour nous. Enfin, niveau humour, la série continue de s’en tirer à merveille de toute manière, notamment avec les interactions entre Ella et Maze, cette dernière la poussant dans les bras de Dirty Doug.

En parallèle, en Enfer, Lucifer est content d’avoir réussi à faire ce qu’il fallait pour que le meurtre de Lee soit réglé… Par contre, Lee n’a pas trop envie de revenir à la torture, alors il tente d’attendrir Lucifer en lui faisant parler de Chloé. Tout ce que ça provoque, c’est que Lucifer le ramène à l’origine de sa boucle infernale pour le torturer un peu plus. C’est intéressant de savoir que l’Enfer fonctionne comme ça : jusque-là, on ne savait pas qu’on pouvait aller si loin et sortir de ce qui semblait être la boucle réduite à quelques scènes.

Cela permet d’en revenir ainsi à Meg, la sœur de Lee qu’il n’a pas vu depuis quinze ans. Il n’a justement pas osé rentrer dans la maison de ses parents à la naissance de sa nièce : il avait peur de les décevoir Le problème, c’est qu’à parler de tout ça, Lucifer finit par prendre conscience que s’il a fui la Terre, c’est justement parce qu’il ne voulait pas décevoir les autres, et particulièrement Chloé. Il savait exactement qu’il la décevrait et c’est pour ça qu’il s’est barré.

Lee est un très bon personnage en tout cas, je l’aime beaucoup : c’est lui qui fait prendre conscience à Lucifer qu’il est certes en train de le torturer, mais qu’il est en train de créer son propre Enfer, à revisiter les souvenirs de Lee qui font également souffrir Lucifer. En revanche, raconter tout ça au Diable, ce n’est peut-être pas la meilleure idée. Tout ce qu’il fait, c’est l’énerver un peu plus.

Sur Terre, Chloé parvient à déchiffrer le message énigmatique du démon grâce à Ella reconnaissant le nom d’une société de stockage. Sur place, Maze et Chloe retrouvent Meg qui est clairement coupable mais parvient à les manipuler tellement elles ont à gérer avec leurs propres émotions. Ben oui. Maze va jusqu’à essayer d’embrasser Chloé, mais celle-ci a bien compris ce qu’il se passait : l’une et l’autre se servent de leur duo pour oublier la rupture amoureuse qu’elles traversent chacune.

Les pauvres. Bon, ça me rassure un peu qu’on parle d’Eve, parce qu’elle manque à cet épisode franchement, et j’aime bien cette évolution des personnages. Je suis un peu déçu car j’aurais aimé voir plus de Chloé et Maze ensemble tant le duo est efficace (pas en tant que couple par contre), mais admettons, les scénaristes ont d’autres plans apparemment.

Ainsi, Chloé se retrouve seule dans la maison de Meg face à une équipe d’hommes armés qui veulent récupérer l’argent que Lee leur doit. Ils n’hésitent pas à tirer sur Chloé, qui a tout de même réussi à abattre l’un d’eux. Aussitôt, Lucifer l’apprend en Enfer et il décide de mettre fin à son exil de plusieurs millénaires pour finalement venir en aide à Chloé, très heureuse de le retrouver. C’est abusé comme c’est simple comme intrigue de retrouvailles pour eux…

Et c’est exactement pour ça que j’aurais dû me méfier du twist final : le cliffhanger nous révèle ainsi que oui, Lucifer a réussi à sauver Chloé d’une mort certaine (et d’où Meg n’est pas coupable ??), mais ce n’est en revanche pas vraiment lui. En effet, Lucifer indique à Lee qu’il a l’intention de rester en Enfer où il a sa place. Le démon sur Terre qui embrasse Chloé, heureuse de le retrouver, n’est donc pas Lucifer. Ben purée, ça va nous faire un fil rouge sympathique ça !

Pendant ce temps, Linda fait ce qu’elle peut pour élever Charlie, ce qui n’est pas si évident. Si aux yeux d’Ella, Linda est complètement perchée par rapport aux capacités de Charlie, elle n’a pas trop le choix d’accepter de lui rendre des services parce que Linda est cinglée, c’est tout. Elle a ainsi vérifié le jour de congé d’Ella avant de lui demander de donner des cours de sciences à Charlie.

J’ai bien ri, surtout que les scénaristes en profitent aussi pour reparler de la vie sentimentale chaotique d’Ella et nous réintroduire le personnage de Dan. L’espace d’un instant, j’avais presque espoir qu’il ne revienne pas, pour une raison ou une autre. Finalement, il faut bien le retrouver malgré tout, mais c’était moins pire que je ne m’y attendais : Dan se retrouve en duo avec Amenadiel voulant dénoncer le dealer de drogue.

Dan s’en débrouille comme il peut, ce qui est simplifié par le fait qu’il est en pleine quête de sa propre personnalité. Il le fait grâce aux livres de Linda, qui est tellement stressée par tout ce que Charlie pourrait développer en tant qu’ange qu’elle en oublie de se concentrer sur l’essentiel : son bébé. Grâce à Dan et Trixie, elle finit par comprendre qu’elle passe à côté de l’humanité de son gamin quand elle l’entend rire pour la première fois. Au bout de deux mois. C’est clairement une intrigue secondaire de l’épisode qui aurait pu être mieux gérée, mais bon, l’épisode avait déjà beaucoup à faire à côté.

Du coup, je ne sais pas trop pourquoi ils se sont amusés à ça, à part peut-être pour l’humour. Pour le coup, il était plus drôle de suivre les échecs d’Amenadiel. Ainsi, le dealer qu’il veut faire tomber est juste un étudiant paumé qui revend les cachetons médicaux de sa famille. Et c’était drôle à voir. Tout ça mène à un bon montage musical final où l’on découvre Amenadiel et Linda en parents heureux, Ella qui retombe dans ses travers en couchant avec Dirty Doug (triste), Dan qui reprend peu à peu le contrôle de sa vie (boring) et Maze qui évacue enfin sa rage en explosant le piano de Lucifer. Wow. C’est bizarre de voir un accessoire si culte être explosé comme ça, mais ça marche à merveille, surtout que l’actrice fournit une excellente performance, tout de même.

En plus, allez savoir, ça aidera peut-être l’imposteur à se faire passer pour Lucifer si jamais il ne sait pas jouer du piano. Ben oui, le vrai cliffhanger final, c’est tout de même ça.

> Saison 5

7 commentaires sur « Lucifer – S05E01 »

  1. J’ai trouvé toute la partie aux Enfers vraiment super, sur Terre c’est parfois un peu plus compliqué.
    Chloé et Maze forme un très bon duo, c’est extrême de le « separer » pour cette raison quand même, c’est dommage.
    Amenadiel est toujours amusant dans ses plantages et j’ai même cru qu’il était passé du côté obscur au début 😄 Tres contente de revoir Ella, on va peut-être la voir davantage, c’est ce que cet épisode pourrait promettre.
    Par contre, Dan est toujours aussi inutile et je n’accroche pas à l’histoire autour de Linda et de son bébé pour le moment.

    J'aime

    1. Bien d’accord avec sur la première moitié de ton commentaire. Je n’ai en revanche pas cru à Amenadiel en méchant… sans pour autant avoir vu que ça le ramènerait auprès de Dan. Je m’attendais plutôt à ce qu’il punisse les criminels tout seul.

      J’ai pensé comme toi pour Ella… Et je ne serais pas surpris de revoir Dirty Doug par la suite.
      Quant à Dan et Linda, bon, on se fait chier quoi.

      J'aime

  2. Très bon épisode de reprise, j’ai été ravie de retrouver tout le monde, surtout Ella et ses répliques amusantes. Je suis triste que pour le moment Maze et Chloe soient séparées, je trouvais leur amitié très sympa. Et perso, tout ce qui concerne le côté nephilim du petit Charlie m’intéresse. Pour ce qui est de l’enquête je pensais dès le départ que la soeur, Meg, était coupable. Ceci dit, on n’en a peut-être pas fini avec ça. Et très bon twist concernant la fin et Lucifer mais dévoilé dans la bande-annonce.

    J'aime

    1. Ben pour Charlie, ça pourrait m’intéresser, mais comme c’est traité en mode humour et en mode Linda pète un câble, ça m’a décroché…

      Ca me rassure de ne pas être le seul pour Meg ! Et tu me confortes comme toujours dans l’idée de ne pas regarder les bande-annonces, c’est imblairable ! Ca m’aurait tellement fait chier de devoir attendre une heure un truc vendu dès la bande-annonce :’) Je ne suis pas très patient, apparemment !

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.