Julie and the Phantoms – S01E02

Épisode 2 – Bright – 16/20
C’est mignon, les musiques sont entraînantes et les personnages totalement attachants. La série se regarde toute seule, même si je n’en suis qu’au deuxième épisode, et ça fait regretter de l’avoir commencée trop tard dans la nuit pour tout voir d’un coup. Au moins, ça me permettra de faire durer le plaisir, parce que oui, il y a du plaisir dans la simplicité de la série – et dans ses chansons !

> Saison 1


Spoilers

Just go with it.

Les fantômes se téléportent en même temps et peuvent se changer – en gardant le même code couleur puisqu’Alex reste habillé en rose ? – et la série reprend… exactement là où elle vient de nous lâcher, au plan près. Les fantômes veulent réconcilier Julie, mais ils n’osent pas, parce qu’une fille qui pleure, ça leur fait peur. Ils ne sont pas au bout de leur peine les pauvres, puisque Flynn débarque en pleurs elle aussi.

Elle est en effet dégoûtée que sa meilleure amie ne chante plus et abandonne la musique, mais elle finit par découvrir – après tout un débat sur ses sept sodas bus – que Julie recommence à jouer du piano grâce à la chanson de sa mère qu’elle vient de retrouver. C’est plutôt fluide, même si certains moments sont un peu ridicules, notamment quand Julie retrouve les fantômes ou quand ceux-ci traversent la porte du garage.

De manière générale, les effets spéciaux ne sont pas exceptionnels, mais ce n’est vraiment pas l’intérêt de la série. L’intérêt est dans les personnages et, probablement, dans les chansons. J’ai bon espoir de ce côté-là. Pour l’instant, côté histoire, la série se contente de nous faire découvrir ses personnages, en effet, avec un mélange de bienveillance et de nostalgie. En effet, on découvre que le père continue de se rendre régulièrement dans le garage pour parler à sa femme.

Les fantômes espionnent jusqu’à ce que ce soit too much pour eux et décident ensuite d’aller rendre visite aux maisons de leur enfance… Ce qui n’est pas gagné, après 25 ans. Luke refuse toutefois de se laisser gagner par la dépression et par les conséquences de sa mort, rappelant à Reggie et Alex qu’ils n’étaient pas si heureux que ça dans le passé. Ben oui, les parents de Reggie étaient en plein divorce et ceux d’Alex, pas trop heureux de savoir leur fils gay. Ah. Ben ça ! Luke et Reggie sont carrément d’accord avec ça, c’est étonnant pour les années 90 ; et ça n’empêche pas le perso d’être un grand cliché après ça. Ils finissent par se remettre de leurs émotions en chantant une chanson… que tout le monde peut entendre.

Ils ne s’en rendent pas compte, trop occupés à chanter qu’ils sont de retour, grâce à une guitare apparaissant comme par magie dans ses bras. Ils retournent ensuite chez Julie où ils la retrouvent après une journée bien naze. Ben oui, sa prof de musique ne peut pas la reprendre dans le programme comme prévu, parce qu’un autre étudiant est déjà inscrit.

Julie finit par l’avouer à Alex, mais pas avant une autre bonne scène où le père la surprend à parler toute seule et où les fantômes sont sympas avec elle. On découvre un peu plus le personnage de Julie, forcément, avec une boîte à rêves où elle laissait ses paroles de chansons écrites avec sa mère, avant la mort de celle-ci.

Julie rejoint ensuite son père et son frère dans le salon, pour constater que son père a fait des photos du garage/studio de musique bien gênantes, puisqu’il y voit des points lumineux que Carlos associe immédiatement à des fantômes. Evidemment. Il va être le petit curieux qui espionnera forcément sa sœur jusqu’à découvrir son secret, et ça marche bien. J’aime beaucoup l’idée.

De même, j’aime la manière dont Julie n’a aucun mal à convaincre son père de ne plus vendre la maison finalement : les fantômes l’aident déjà à aller mieux, puisqu’elle devait déménager en n’arrivant pas à faire son deuil. Elle avance dans son deuil, et ce n’est pas si mal. La série devient peu à peu plus intéressante et accroche vraiment l’attention, puisqu’on tombe ensuite sur une scène où Luke essaie de convaincre Julie qu’elle gâche son potentiel et son énergie – alors que lui gâche l’énergie du frigo.

Oh, c’est tout triste, parce que le ship est réel là : Luke finit par lui donner la partition d’une chanson non enregistrée du groupe, et un petit refrain ensemble les rend grave mignon. Il n’en faut pas plus pour que Julie se décide à épater sa prof dès le lendemain matin.

Malheureusement, ce n’est pas si simple : le club de musique est plein et Carrie a la main mise sur ce qu’il s’y passe avec son groupe de musique très… critiquable on va dire. Ce n’est pas mon délire, mais c’est celui d’Alex, et encore plus celui de Reggie, qui bave littéralement devant Carrie. Malgré tout, les fantômes sont là pour pousser Julie à chanter sur la scène alors que tout le monde s’en va…

Et ça marche. La chanson attire l’attention de tout le monde dans le gymnase, et ça les attire encore plus quand les fantômes la rejoignent sur scène et se mettent à chanter Bright avec elle. Oui, tout le monde voit les fantômes quand ils sont sur scène avec elle. Il était temps : c’est littéralement une information que nous avions dans la bande-annonce dès le départ, donc c’est sans surprise… mais c’est plutôt bien amené, le tout avec une chanson qui reste en tête et rend totalement jalouse Carrie.

Allez, je m’arrête là pour ce début de visionnage de la série, mais je trouve un peu ma came avec cette série, c’est chouette.

> Saison 1

2 commentaires sur « Julie and the Phantoms – S01E02 »

  1. Même si la bande-annonce avait dévoilé la chose, j’ai trouvé que l’apparition du groupe quand Julie chante vachement efficace et réussie. Franchement, cette série me donne envie de retrouver mes 15 ans et de coller des poster du groupe sur les murs de ma chambre 😀

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.