The Walking Dead World Beyond – S01E05

Épisode 5 – Madman Across the River – 13/20
Mouais. L’épisode se concentre certes sur un personnage que j’aime beaucoup, mais il ne parvient pas à vraiment envoyer du pâté. La faute à un scénario qui ne parvient à justifier tout ce qu’il se passe, enchaînant les scènes de manière trop mécanique et compilant les menaces de manière trop artificielle pour que ce soit vraiment crédible, pertinent ou convaincant. C’est dommage, parce que du côté des personnages, il y a parfois du bon. Bref, à chaque fois, j’ai envie d’y croire, mais j’en reviens mitigé.

> Saison 1


Spoilers

The strongest force in the world is the force of nature

Iris croit franchement qu’elle a la voix pour nous faire le « Previously » ?? C’est rigolo, tout ça. Le début d’épisode commence donc par un résumé rapide et nous promet de se concentrer sur Elton. Eh, ça commence très bien cet épisode. Bon, le délire en voix off n’est pas exceptionnel, de même que la première scène où Hope et Iris se foutent de la tronche d’Huck en lui affirmant que, vraiment, elle a réussi à les faire changer d’avis rien qu’en leur redemandant.

Si ça fait marrer Elton, en train de lire le script de sa mère, on sait bien qu’il est un petit traître qui a décidé de venir en aide à Felix. Oh, bien sûr, il ne lui a pas dit officiellement, mais on l’a tous compris, et Felix aussi. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien qu’il redemande une fois de plus son aide à Elton dans cet épisode, pour le convaincre de trahir ses nouveaux amis au profit de la rationalité. Certes.

En attendant de savoir ce qu’il fera, on a le droit à la suite du script en voix off et… bon, comment dire ? Ca n’aurait pas été un succès ce script, et ça donne l’impression d’être devant une parodie zombie d’un mauvais épisode de Grey’s Anatomy. C’était étrange. Heureusement, l’épisode ne s’attarde pas trop là-dessus.

On enchaîne donc avec Huck qui propose à Felix qu’un d’eux fasse demi-tour avec les garçons pendant que l’autre continue avec les filles, beaucoup plus difficile à convaincre que le demi-tour est le bon choix. Tellement compliquées, ces nanas, qu’elles sont même prêtes à traverser en bateau un lac – quitte à réparer le bateau elles-mêmes. Pff. Les adultes ne disent rien et nous voilà en quête de la réparation du bateau. Ce n’est pas fameux tout ça.

Huck me fait vraiment délirer avec ses grimaces perpétuelles. Franchement, je n’arrive pas à me la dissocier d’Emori de The 100, donc j’ai envie de l’aimer, mais vraiment, elle se comporte comme une gamine alors qu’elle est supposée être l’adulte de la situation. Felix et elle laissent les adolescents tout faire, c’est assez hallucinant. Bien sûr, les adolescents réussissent assez vite à mettre sur pied un plan qui pourrait leur permettre d’arriver à New-York plus vite, avec un bateau et un moteur.

Plus la construction du bateau avance, plus Hope récupère… espoir. Elle en parle à Elton, juste avant d’entendre les « adultes » parler d’Elton comme d’un moyen de les convaincre de faire demi-tour. Décidément, la série fait une obsession sur ce demi-tour, mais Hope est frustrée d’entendre qu’Elton est en train de les trahir. Elle le confronte aussitôt, lui fait peur et on passe rapidement à une engueulade générale, dans laquelle Silas ne dit pas grand-chose.

Grosso modo, il essaie de convaincre tout le monde qu’Elton n’y est pour rien, mais Elton lui-même confirme ce que dit Hope. Finalement, il faut Iris pour séparer tout le monde en leur disant… de se remettre au travail. Mais pardon ? Qu’est-ce que ces adolescents sont insupportables ! On a vraiment le problème d’avoir deux adultes les laissant tout faire en permanence, en fait. Et pire que tout, Huck accompagne ensuite Hope dans une tâche dérisoire pour réparer le bateau et lui avoue… qu’elle n’est pas si contre le voyage en cours.

La série me perd avec ce revirement de trop, et avec une insistance sur le personnage d’Huck, sa volonté d’un voyage qui leur permet de devenir meilleurs, tout ça, tout ça. Elle a même une petite backstory inintéressant pour se réconcilier avec Hope, avant qu’Hope, toujours énervée, parle avec Felix. Elle lui reproche de ne pas avoir été capable de retenir son père auprès d’elle et sa sœur. Au secours, quoi.

Felix ne demande pas son reste face à Hope apparemment trop forte pour elle malgré son jeune âge. Il décide donc de partir en randonnée avec Iris. Bien sûr. Celle-ci n’est pas énervée après lui, mais elle est déçue de son plan de faire demi-tour ?? Mais ? Il n’a jamais dit le contraire ? Ca fait cinq épisodes qu’il est en boucle là-dessus, Iris, tu t’attendais à quoi au juste ? Ce n’est pas si bien écrit là.

En revanche, j’ai bien aimé le développement que la scène apporte pour le personnage de Felix qui avoue à Iris qu’il aurait dû partir à la place de son mec avec le père des filles. Ils sont toutefois interrompus par un orage qui approche, menace grandissante pour la série, surtout quand on voit un abri en piteux état contenant quelques zombies, à proximité du bateau tant qu’à faire.

Et à proximité d’Iris et Felix, donc. La foudre tombe soudainement alors que le ciel est totalement bleu derrière eux, et on se retrouve alors avec une dizaine de zombies sortant de là, à leur poursuite. Ce n’est pas exceptionnel, mais la série n’est pas aidée par les conditions météo du tournage, bien trop bonnes.

Pendant ce temps, Silas fait des reproches silencieux à Elton qui se justifie, alors que les deux partent à la recherche de combustibles pour le moteur du fameux bateau à réparer. Ils se précipitent en entendant l’orage arriver, perdent quelques combustibles et se réconcilient comme ça. C’est gros, mais ça passe bien, dans la panique. La panique est accentuée aussi par Hope qui se blesse à la main, même si… bon, drama pour rien.

En parlant de ça, les combustibles sont trop puissants et mettent le feu au moteur. Cela fait que les zombies se rapprochent de plus en plus, forçant Felix à se servir de fil de fer et Felix à se confronter à sa phobie : il doit ramper sous le bateau pour le réparer, alors qu’il est claustrophobe. Yep, on le sait depuis la semaine dernière, mais vous sentez bien ce qu’il en est, non ?

Comme d’habitude, on a droit à des flashbacks dans cet épisode, et la série se concentre assez prévisiblement sur Elton, comme le suggérait le résumé de l’épisode. Cela permet de retrouver sa mère enceinte – eh, je la connais cette actrice – et son papa, un scientifique tout sympathique qui apprend plein de bonnes choses à son fils. Bref, Elton avait une super vie dès le départ, et sans cette épidémie de zombie, il aurait eu une petite sœur et un beau futur.

C’est con, tout ça. Elton a déjà du caractère en tant que petit garçon, mais aussi des cheveux de fou et un look tout en velours, parce que son père est un prof et un scientifique. Prédestiné, ce gosse. En tout cas, petit, il a décidé d’appeler sa sœur Esmeralda. Soit.

Quand l’apocalypse éclate, son père l’enferme dans une boîte le temps d’aller chercher sa mère. C’est donc de là que vient sa claustrophobie. Il faut dire que quand il sort enfin de sa boîte, c’est pour mieux trouver son père sans jambe et sans bras, mort. Bon appétit. Il sort donc du musée d’histoire naturelle où il était pour trouver un plan du campus et rejoindre cette colonie. Wow. Sacrée performance du jeune acteur choisi pour incarner Felix, honnêtement, j’étais surpris.

Dans le présent, Elton parvient à réparer le bateau, mais il reste coincé sous celui-ci et doit vraiment se confronter à sa peur… avant d’être secouru par Iris et Hope. Elles sont sur tous les fronts, elles, d’ailleurs, puisqu’elles aident aussi Felix à faire face aux zombies (sans les tuer, je vous rassure), avant d’essayer de mettre le bateau à l’eau.

C’est peine perdu, surtout sans l’aide de Felix… qui finalement change d’avis et vient en aide à nos héros en les aidant à mettre le bateau à l’eau. Et comme si on était dans un épisode de LOST, voici donc nos héros qui mettent un radeau à l’eau et quittent un rivage en direction d’un autre, laissant les zombies les suivre à la nage. Prendre le bateau pendant un orage ? Pas une super idée. Je vous rassure, cela dit, l’orage disparaît… Il était juste là pour que l’éclair tombe. C’est dommage.

C’est d’autant plus dommage qu’Hope était enfin prête à faire demi-tour. Cela lui permet donc de parler tranquillement avec Felix durant la nuit. Les deux se comprennent enfin mieux… Un peu comme les deux adultes, d’ailleurs. Huck propose ainsi un nouveau plan à Felix, maintenant qu’ils sont d’accord pour aller plus loin dans l’aventure ensemble (j’ai levé les yeux au ciel, j’avoue).

Huck part ainsi en reconnaissance seule, pendant 48h. Cela n’a pas trop de sens : les filles veulent aller vite à New-York, mais elles acceptent ça sans broncher ? Felix ne dit rien non plus ? Et en quoi est-ce un plan de diviser pour mieux régner ? J’imagine qu’il faudra revenir la semaine prochaine pour mieux comprendre. En attendant, Elton pleure sa mère et décide d’améliorer comme il peut le script de celle-ci. Il y a du boulot, même si je t’aime bien Elton. En larmes, il raconte à Hope que son père avait peur la nuit de l’Apocalypse, puis qu’il espère encore que sa mère puisse être en vie quelque part.

Si Hope considère que ce n’est pas si fou comme espoir, elle change vite d’avis en apercevant la photo de sa mère, qu’elle reconnaît immédiatement comme celle de tous ses cauchemars. Oups. La série nous lâche alors sur un bon cliffhanger, avec un inconnu qui s’approche d’eux, armé d’un bâton. On se croirait dans Fear dis donc… mais bon, je n’ai pas le temps pour Fear, ce soir.

> Saison 1

2 commentaires sur « The Walking Dead World Beyond – S01E05 »

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.